NSYNC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis *NSYNC)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nsync.

NSYNC

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Pop
Années actives 1995 - 2002
Composition du groupe
Membres Justin Timberlake
JC Chasez
Joey Fatone
Chris Kirkpatrick
Lance Bass

*NSYNC (ou ‘N Sync) est un boys band américain de pop formé en 1995 à Orlando, en Floride. Les membres du groupe sont Lance Bass, JC Chasez, Joey Fatone, Chris Kirkpatrick et Justin Timberlake. Ils sont devenus un des boys band les plus célèbres des années 1990, ayant même réussi à concurrencer les Backstreet Boys.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Lou Pearlman, imprésario connu pour avoir popularisé plusieurs boys band tels les Backstreet Boys, approche Chris Kirkpatrick en lui disant qu'il veut recruter un nouveau groupe pour adolescents. Pearlman affirme qu'il est prêt à financer le groupe si Kirkpatrick trouve de nouveaux membres. Chris rejoint Joey Fatone. Les deux jeunes hommes se connaissent et sont amis depuis leur rencontre dans des studios d'Universal. Fatone accepte et se rend à Orlando pour plus d'informations. Lou fouilla dans de vieilles cassettes, et tomba sur une prestation de Justin Timberlake au Mickey Mouse Club au début des années 1990. Lou, Chris et Joey réussissent à contacter Justin, qui accepta de se rendre à Orlando. Au bout du fil, Justin recommanda son ami du MMC, JC Chasez. Chasez fut rejoint et accepta l'invitation.

Le groupe est alors, au départ, constitué de Justin Timberlake, JC Chasez, Chris Kirkpatrick, Joey Fatone et Jason Galasso. Le groupe est prêt à signer un contrat de disques, et c'est avec le label de Lou Pearlman Pearlman's Trans Continental Label que le jeune groupe signe leur contrat. Mais au dernier moment, Jason Galasso quitte le groupe. Ce dernier affirma que devenir un teen-idol n'a jamais été un de ses buts. Lou Pearlman décide d'organiser un casting pour but de trouver le cinquième membre. Malheureusement pour eux, ils ne trouveront personne qui attireront leur attention. Justin Timberlake décide de contacter un ancien professeur de chant qui conseille un de ses élèves, Lance Bass, en tant que cinquième membre pour NSYNC. Après avoir écouté les informations de Timberlake, Bass accepta immédiatement d'entrer dans le groupe.

C'est le moment où le groupe doit se trouver un nom. La mère de Justin proposa in sync qui signifie en synchronisation. Les garçons, eux, proposèrent de prendre la dernière lettre de leur prénom pour former le nom du groupe. JustiN, ChriS, JoeY, LansteN et JC. Ce qui fait NSYNC. C'est le nom que prend le groupe. Lou Pearlman et les *NSYNC débutèrent alors leur travail. Après plusieurs mois de leçons de chant et de danse, les garçons sont alors prêts à travailler sérieusement, et Lou contacta Johnny Wright, manager des Backstreet Boys, pour diriger *NSYNC. Ces-derniers enregistrent une maquette composées des titres I'll Be Back For More et We Can Work It Out. Après avoir écouté la maquette, Johnny veut les rencontrer pour un petit "aperçu" de quoi ils sont capables. Wright décida de signer le groupe presque immédiatement après la petite performance.

  • NSYNC se rendirent en Suède pour rencontrer Max Martin et Denniz Pop, pour composer leur premier album. Le premier extrait de l'album est I Want You Back, sorti le en Allemagne. Il entre dans le top 10 allemand le . La chanson est beaucoup jouée dans le pays et connaît un bon succès. Le titre réussira à atteindre l'Europe. L'album *NSYNC sort le en Allemagne et atteindra la première position des charts allemands une semaine après sa sortie. Lorsque l'album sort en Europe, le succès est presque instantané. L'album se classera très bien en Suisse et en Autriche. Il se vendra à plus de 820 000 exemplaires au total en Allemagne, en Suisse, en Autriche et dans l'Est de l'Europe. Le groupe sort les singles Tearin' Up My Heart et Here We Go atteindront le top 10 en Europe. Le label RCA Records s'intéresse à eux, et les garçons signèrent le contrat qui leur était proposé. Grâce à ce contrat, ils auront peut-être la chance de percer aux États-Unis, leur pays d'origine.

Le succès aux États-Unis et le procès contre Lou Pearlman[modifier | modifier le code]

Le groupe sort son premier simple en Amérique du Nord, I Want You Back, le . Il atteint la 13e position du Billboard Hot 100. Leur premier album sort en Amérique le . Le disque arrive en 82e position du Billboard Hot 200, mais c'est lors du concert d'été de Disney Channel le , que le groupe perce aux États-Unis. C'étaient les Backstreet Boys qui devaient donner la prestation, mais ils changèrent d'idée. 3 semaines avant la prestation, leur album avait chuté en 85e place du Billboard Hot 200, et 3 semaines après la prestation, l'album avait monté jusqu'en 9e place. 6 mois après la sortie du disque, il était parmi les 10 meilleures ventes d'album aux É-U. Ils reçoivent ainsi un disque de diamant pour avoir vendu 10 millions d'exemplaires de leur album.

Vers septembre 1998, le groupe entame des procédures judiciaires contre Lou Pearlman et sa maison de disques, affirmant qu'il aurait eu recours à des pratiques commerciales illicites. Pearlman aurait fraudé 50 % des revenus du groupe, plutôt que sa promesse de ne recevoir qu'un sixième des bénéfices. Le groupe a menacé de partir et signer pour Jive Records, Jive ayant prévenu Pearlman et RCA des contres-poursuites. Une somme réclamée par Pearlman de 150 millions de dollars, et des droits d'auteurs sur le nom. La Cour rejette la demande de Pearlman, et après avoir un règlement hors cour, *NSYNC signe avec Jive.

Retour et No Strings Attached[modifier | modifier le code]

Après le procès contre Lou Pearlman, *NSYNC entre en studio pour enregistrer leur nouvel album. En janvier 2000 sort la célèbre Bye Bye Bye, qui a atteint la cinquième position du Billboard Hot 100. C'est selon plusieurs chroniqueurs, leur signature.

L'album No Strings Attached sort le . Il se vend à 2,42 millions d'exemplaires la première semaine de sa sortie. Fin 2000, les ventes de l'album s'élèvent à 9,9 millions d'exemplaires. L'album a été considéré comme "une des meilleures ventes d'album de l'année" en 2000.

Le second extrait, It's Gonna Be Me est leur tout premier numéro un aux États-Unis. Ils partent en tournée promotionnelle pour soutenir l'album, le No Strings Attached Tour. La dernière représentation a eu lieu à Rio de Janeiro début 2001.

Celebrity et séparation[modifier | modifier le code]

Celebrity, troisième album du groupe, sort le . Moins destiné aux adolescents, le disque se vend moins bien que No Strings Attached et les ventes s'en font ressentir. Le groupe part tout de même en tournée avec leur Celebrity Tour.

En avril 2002, le groupe se sépare. Les membres expliquent qu'ils faisaient preuve de moins de motivation.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums

Dancing with the Stars[modifier | modifier le code]

Le 22 mai 2007 il arrive en finale après 70 jours de compétitions, à la Seconde position. Le gagnant est le médaillé d'Or Apolo Anton Ohno.

Le 25 novembre 2008 il arrive en troisième position lors de la finale et 66 jours de compétition. La gagnante est l'animatrice télé et compagne de David Charvet, Brooke Burke.

Notes[modifier | modifier le code]

Dans l'épisode 14 de la saison 12 des Simpsons, Bart et son boys band, NSYNC fait deux apparitions. JC Chasez fait partie des jurys de Dance Crew USA.

Les NSYNC se sont reformés le temps de deux chansons aux MTV Video Music Awards 2013.