Émile Lesieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Émile Lesieur

Émile Lesieur en 1908
Fiche d'identité
Naissance 16 septembre 1885
à Paris (France)
Décès 25 janvier 1985 (99 ans et 4 mois)
à Paris (France)
Taille 1,7 m (5 7)
Position Trois-quart aile (ou centre)
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
????-???? Stade français ? (?)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1906 - 1912 Drapeau : France France 12 (6)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Émile Lesieur est un athlète et joueur français de rugby à XV du Stade français, né le 16 septembre 1885 à Paris et décédé le 25 janvier 1985, pratiquement centenaire, également à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

De mensuration moyenne (1,70 m et 70 kg), il est rapidement repéré pour sa vitesse par les sections athlétisme et rugby du Stade. Champion de France du 100 mètres et du 400 mètres en 1906 sous les couleurs stadistes, il occupe parallèlement le poste de trois-quarts aile (ou centre) du Club.

Émile Lesieur connaît sa première sélection avec l'équipe de France de rugby à XV, pour le test match le 22 mars 1906 contre l'équipe d'Angleterre, c'est aussi le deuxième match international du XV de France. Ailier insaisissable, il marque le premier essai français dans le Tournoi des Cinq Nations.

Il intègre HEC Paris en 1906, en même temps que Roland Garros qu'il parraine pour entrer au Stade, et les deux camarades de promotion ressortiront diplômés d'HEC Paris en 1908, la scolarité ne durant que deux ans à l'époque. Au début de la guerre en 1914, il est fait prisonnier par les Allemands mais il s'évade par la Suisse et rejoint l'aviation française.

Il devient pilote de chasse durant la Première Guerre mondiale, comme son camarade Roland Garros mais ce dernier décède prématurément en combat aérien à Vouziers, sur le front des Ardennes.

Il est ensuite président de la section athlétisme du Stade français pendant de nombreuses années.

Dix ans après la mort de Roland Garros, Émile Lesieur impose le nom de son camarade disparu au Stade Roland-Garros lors de l'inauguration de 1928.

Il décède presque centenaire en 1985.

En 2008, des cérémonies pour le centenaire de la sortie d'HECde Roland Garros sont organisées et la mémoire d'Émile Lesieur est évoquée tant le destin des deux hommes est lié. Parmi les parrains figurent HEC, le Stade français, Le Musée de l'Air et de l'Espace, Safran, Supaéro.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c sans avoir toutefois disputé la finale

Liens externes[modifier | modifier le code]