WNBA All-Star Game 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
WNBA All-Star 2017
Description de l'image ASG17.jpg.
Équipes1234Total
Ouest35293234130
Est30342136121
Date
Salle KeyArena
Ville Seattle
Meilleure joueuse Maya Moore
Affluence 15 221

Le WNBA All-Star Game 2017 se tient le 3:30 p.m. ET à la KeyArena de Seattle, État de Washington. Ce match est le 14e All-Star Game annuel et il se tient pour la première fois dans la ville de la franchise du Storm[1]. Il est diffusé en direct sur la chaîne ABC.

Concours de tirs à trois points[modifier | modifier le code]

Cette édition voit le retour du concours de paniers à trois points abandonné huit ans plus tôt avec la participation de Sue Bird, Maya Moore, Sugar Rodgers, Jasmine Thomas et Allie Quigley. La concours sera diffusé à la télévision et disputé à la mi-temps et la gagnante remportera 10 000 dollars qu'elle versera à une œuvre de charité. Les joueuses peuvent tirer jusqu'à 25 ballons en une minute. Les deux meilleures participantes du premier tour s'opposent en finale sur le même modèle[2]. Le concours est remporté par Allie Quigley[3].

Joueuses[modifier | modifier le code]

La sélection de l'Est est profondément renouvelée avec huit joueuses (dont trois titulaires) qui honorent leur première sélection contre deux pour l'Ouest. Candice Dupree rejoint Cappie Pondexter et Tina Thompson parmi les seules joueuses sélectionnées sous trois franchises différentes. Les sélections comptent neuf premiers choix de la draft, huit à l'Ouest (Bird, 2002; Taurasi, 2004; Augustus, 2006; Parker, 2008; Moore, 2011, Ogwumike, 2012; Griner, 2013; Stewart, 2016) et une à l'Est (Charles, 2010)[4]. Forfait sur blessure, Brittney Griner est remplacée par Rebekkah Brunson[5]. De même, Elena Delle Donne est remplacée par Sugar Rodgers[6]. Pour raisons familiales, l'entraîneur du Sun Curt Miller remplace celui du Liverty Bill Laimbeer sur le banc de la sélection de l'Est[5].

Sélection Ouest
Pos. Joueuse Équipe Participation
Titulaires
PG Drapeau : États-Unis Sue Bird Storm de Seattle 10e
C Drapeau : États-Unis Candace Parker Sparks de Los Angeles 4e
SF Drapeau : États-Unis Maya Moore Lynx du Minnesota 5e
C Drapeau : États-Unis Sylvia Fowles Lynx du Minnesota 4e
SG Drapeau : États-Unis Diana Taurasi Mercury de Phoenix 8e
Remplaçantes
G Drapeau : États-Unis Chelsea Gray Sparks de Los Angeles 1re
PG Drapeau : États-Unis Skylar Diggins Wings de Dallas 3e
PF Drapeau : États-Unis Rebekkah Brunson[5] Lynx du Minnesota 4e
G Drapeau : États-Unis Seimone Augustus Lynx du Minnesota 7e
C Drapeau : États-Unis Brittney Griner[5] Mercury de Phoenix 4e
PF Drapeau : États-Unis Nneka Ogwumike Sparks de Los Angeles 4e
F Drapeau : États-Unis Breanna Stewart Storm de Seattle 1re
Entraîneuse
Drapeau : États-Unis Cheryl Reeve Lynx du Minnesota


Sélection Est
Pos. Joueuse Équipe Participation
Titulaires
PG Drapeau : États-Unis Jasmine Thomas Sun du Connecticut 1re
G Drapeau : États-Unis Tiffany Hayes Dream d'Atlanta 1re
F Drapeau : États-Unis Elena Delle Donne[6] Mystics de Washington 4e
F Drapeau : États-Unis Alyssa Thomas[7] Sun du Connecticut 1re
F Drapeau : Bahamas Jonquel Jones Sun du Connecticut 1re
C Drapeau : États-Unis Tina Charles Liberty de New York 5e
Remplaçantes
C Drapeau : États-Unis Stefanie Dolson Sky de Chicago 2e
F Drapeau : États-Unis Elizabeth Williams Dream d'Atlanta 1re
F Drapeau : États-Unis Allie Quigley Sky de Chicago 1re
G Drapeau : États-Unis Layshia Clarendon Dream d'Atlanta 1re
F Drapeau : États-Unis Candice Dupree Fever de l'Indiana 6e
G Drapeau : États-Unis Sugar Rodgers[6] Liberty de New York 1re
Entraîneur
Drapeau : États-Unis Curt Miller Sun du Connecticut

Rencontre[modifier | modifier le code]

Maya Moore (ici en 2015), MVP de la rencontre.

La rencontre se déroule en présence des Hall of Famers Bill Russell et Lenny Wilkens, d'anciens joueurs des SuperSonics de Seattle Gus Williams, Fred Brown et Slick Watts et du All-Star Isaiah Thomas et de l'ancienne All-Star Penny Taylor, ainsi que du joueur de football américaine des Seahawks de Seattle Richard Sherman et la joueuse de football Megan Rapinoe[8].

Maya Moore score 23 points (9 tirs sur 17) , bien secondée par les 22 points (11 tirs sur 15) de la MVP Nneka Ogwumike pour permettre à l'Ouest de s'imposer 130 à 121. La jeune équipe de l'Est est conduite par Jonquel Jones qui inscrit 24 points, dont un slam dunk à la dernière minute, Layshia Clarendon, Candice Dupree et Allie Quigley la secondent avec chacune 14 points[8].

Pour le premier de ses dix All-Star Game disputé à Seattle Sue Bird s'est surtout impliquée à faire ses jouer ses équipières, puisqu'elle réussit 11 passes décisives, nouveau record pour un All-Star Game et huit points[8].

Lors de la mi-temps, le concours de tirs à trois points ne sourit pas à la locale Sue Bird qui ne marque que 7 points. En finale, Sugar Rodgers inscrit 19 points, mais elle est devancée par les 27 points d'Allie Quigley (19 réussites sur 25) qui remporte un chèque de 10 000 dollars pour la fondation nommée en l'honneur de son père Patrick Quigley Memorial Scholarship[8].




22 juillet 2017
3:30 p.m. ET
Box score Conférence Est 121, Conférence Ouest 130    Key Arena, Seattle
Affluence : 15 221
Arbitres :
  • #7 Billy Smith
  • #19 Tiara Cruse
  • #25 Tiffany Bird
ABC
Score par quart-temps : 30-35, 34–29, 21-32, 36-34
Jonquel Jones 24
Jonquel Jones 9
Layshia Clarendon10
Points
Rebonds
Passes D.
Maya Moore 23
Candace Parker et Nneka Ogwumike 9
Sue Bird 11

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Seattle Storm to Host Verizon WNBA All-Star 2017 on July 22 », wnba.com, (consulté le 19 décembre 2016)
  2. (en) « Ten-Time All-Star Sue Bird, Former MVP Maya Moore Headline 2017 WNBA Three-Point Contest », wnba.com, (consulté le 20 juillet 2017)
  3. (en) Michelle Smith, « Quigley Wins 3-Point Contest For Her Dad », sur wnba.com, (consulté le 29 juillet 2018)
  4. (en) « Ogwumike, Stewart Highlight Reserves For Verizon WNBA All-Star 2017 », wnba.com, (consulté le 20 juillet 2017)
  5. a b c et d (en) « Minnesota’s Brunson, New York’s Rodgers Named As Replacement Players For Verizon WNBA All-Star 2017 », wnba.com, (consulté le 21 juillet 2017)
  6. a b et c (en) Justin Lester, « First-Time All-Star Sugar Rodgers Defines Perseverance », wnba.com, (consulté le 21 juillet 2017)
  7. Remplace Elena Delle Donne dans le cinq de départ
  8. a b c et d (en) Tim Booth, « Moore leads West past East 130-121 in WNBA All-Star Game », wnba.com, (consulté le 24 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]