Curt Miller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Curt Miller
Image illustrative de l’article Curt Miller
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (50 ans)
Girard (Pennsylvanie)
Situation en club
Club actuel Sun du Connecticut
Carrière universitaire ou amateur
Université Baldwin Wallace
Saison Club
Carrière d’entraîneur
1991–1994
1994–1998
1998–2001
2001–2012
2012–2014
2015
2016-
Cleveland State (ass.)
Syracuse (ass.)
Colorado State (ass.)
Bowling Green
Indiana
Sparks de Los Angeles (ass.)
Sun du Connecticut

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Curt Miller est un entraîneur américain de basket-ball né le à Girard (Pennsylvanie).

NCAA[modifier | modifier le code]

Il découvre le basket-ball féminin en suivant sa sœur et coach des équipes féminines depuis qu'il est lycéen[1]. Il est d'abord assistant coach des équipes féminines NCAA à Colorado State, période durant laquelle l'université compile un bilan de 81-20 (80,2 % de succès) en trois saisons. Il sert également comme assistant à Cleveland State, puis à Syracuse.

Bowling Green[modifier | modifier le code]

Il est entraineur titulaire à Bowling Green pour un bilan de 258 victoires pour 92 revers, dont 135-41 dans la Mid-American Conference. Il est nommé six fois meilleur coach de la MAC et remporte huit fois de rang le titre de 2005 à 2012. Sa meilleure saison est en 2007 avec un bilan de 31-4 avec une qualification pour le sweet sixteen du tournoi final NCAA, la première pour une équipe de la MAC[2].

Indiana[modifier | modifier le code]

Miller fait inclure dans son extension de contrat en 2005 des clauses de départ pour certaines équipes[3]. Il peut donc rejoindre librement les Hoosiers de l'Indiana en 2012, pour conclure un contrat de six ans pour 275 000 dollars par an. Prenant en main une équipe restant sur un bilan de 6-24, il obtient 11 succès pour sa première saison. En 2014, les Hoosiers établissent un record de l'université avec 14 victoires consécutives pour un total de 21 et un quart de finale au WNIT[2]. Il démissionne en juillet 2014, arguant des raisons de santé et de famille[4].

WNBA[modifier | modifier le code]

Après une saison comme assistant de Brian Agler aux Sparks de Los Angeles[5], il est engagé le comme entraîneur du Sun du Connecticut[2].

Pour avoir amené le Sun aux play-offs (21 victoires-13 défaites) pour la première fois depuis la saison WNBA 2012, Curt Miller reçoit le premier trophée dirigeant WNBA de l'année avec 40 points devant Mike Thibault des Mystics de Washington (24 points) et Greg Bibb des Wings de Dallas (18 points)[6]. Il est également élu entraîneur WNBA de l'année avec 36 voix sur 40. Le Sun avait pourtant mal entamé la saison avec un seul succès en six rencontres avant d'enchainer les victoires pour en compiler sept de plus que lors de la saison 2016 (14-20). Le Sun compte de manière inattendue trois joueuses sélectionnées pour le WNBA All-Star Game 2017 avec Jonquel Jones, Alyssa Thomas et Jasmine Thomas[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est par ailleurs le premier coach ouvertement gay à diriger une équipe dans une ligue professionnelle[1]. Il découvre sa sexualité à Syracuse et y rencontre son compagnon pour vingt ans et rendent publique leur relation en 1996. Ils ont deux jumeaux. Ils se séparent en 2015[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Cyd Zeigler, « Curt Miller is world's first publicly out gay man hired to coach pro sports team », outsports.com, (consulté le 31 janvier 2016)
  2. a b et c (en) « Connecticut Sun Name Curt Miller Head Coach », WNBA, (consulté le 31 janvier 2016)
  3. (en) Terry Hutchens, « Indiana women's basketball: New coach Curt Miller has winning history », Indianapolis Star, (consulté le 9 avril 2012)
  4. (en) « Indiana women's coach Curt Miller suddenly resigns », Courier-journal.com, (consulté le 19 novembre 2015)
  5. (en) « Sparks Name Curt Miller Assistant Coach », WNBA (consulté le 31 janvier 2016)
  6. (en) « Connecticut’s Curt Miller Named Inaugural WNBA Basketball Executive Of The Year », wnba.com, (consulté le 12 septembre 2017)
  7. (en) « Connecticut’s Curt Miller Named WNBA Coach Of The Year », wnba.com, (consulté le 12 septembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]