Panier à trois points

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Panier.
L'arbitre signale que le tir tenté est à 3 points.

Au basket-ball, le panier à trois points est un tir réussi à longue distance, derrière une ligne placée selon les règles internationales actuellement à 6,75 m, à 7,23 m selon les règles de la NBA et à 6,05 m selon les règles de la NCAA.

La distance a varié à plusieurs reprises selon les époques et les types de compétition. La FIBA fera passer la distance à 6,75 m à partir de 2012 (2010 pour les compétitions internationales).

Histoire de la règle[modifier | modifier le code]

Schéma approximatif des trois lignes.

La règle du panier à trois points a été testée pour la première fois en 1933 sur l'idée d'Herman Sayger (Tiffin, Ohio) au lycée de Tiffin. La règle a été testée pour la première fois chez les universitaires en 1945 pour le match NCAA entre Columbia et Fordham. Mais, ce sont les ligues professionnelles qui l'inscriront les premières dans leurs règles permanentes. L'éphémère American Basketball League le fit dès 1961 et l'Eastern Professional Basketball League suivit dès la saison 1963-64. Mais le tir à 3 points a surtout été popularisé par l'American Basketball Association, qui l'introduisit en 1968 et en fit — avec le slam dunk — un de ses thèmes majeurs de sa promotion dans les années 70. Ce n'est que pour la saison NBA 1979-1980 que la NBA adopta la règle. La FIBA adopta également ce principe en 1984.

La Southern Conference fut la première conférence à adopter les trois points en 1980 (à 22 pieds), imitée avec des variantes au cours de cinq années suivantes par d'autres conférences, avant que la NCAA généralise cette règle en plaçant à 19 pieds et 9 pouces (6,02 m) en 1986. En 2007, la NCAA décide d'éloigner la ligne à 20 pieds et 9 pouces (environ 6,33 m) pour le début de la saison 2008-09[1] , la NCAA féminine gardant l'ancienne distance pour ses compétitions[2].

Inquiète de la chute d'adresse des joueurs, la NBA a rapproché la ligne durant les trois saisons 1994–95, 1995–96 et 1996-97 de sa distance habituelle de 7,23 m (23 pieds et 9 pouces) à 6,70 m (22 pieds). Dennis Scott en profita pour établir un nouveau record du nombre de paniers réussi dans la saison : 267 en 1995–96, battu ultérieurement. Mais au bout de ces trois saisons, la NBA revient à la distance originelle de 7,23 m.

La ligne des trois est à 6,25 m selon les règles FIBA avant 2010.
Tirs à 3 points en NCAA.

La FIBA a adopté en 2008 un éloignement de la distance de la ligne des trois points de 6,25 m (20 pieds et 6 pouces) à 6,75 m (22 pieds et 2 pouces), adoptée pour les compétitions professionnelles dès la saison 2010-2011 et à tous les niveaux pour la saison 2012-2013[3]

Validité du tir[modifier | modifier le code]

Pour qu'un tir soit considéré comme comptant trois points, le tireur doit prendre ses deux appuis à l'extérieur de la ligne des trois points (sans mordre sur la ligne), mais il est autorisé qu'il soit en suspension et qu'il retombe en deçà de la ligne. L'arbitre signale alors la validité de la tentative de tir en levant un bras avec trois doigts ouverts. Il lève le second bras avec trois doigts ouverts si le panier est marqué. Dans certains cas, la NBA prévoit un contrôle vidéo[4] de la nature du tir, tout comme la NCAA. En cas de faute sur le tireur pendant son tir alors qu'il est derrière la ligne des trois points, le tireur se voit accorder trois lancers-francs ou, si le panier est réussi, un lancer-franc en plus des trois points : il est donc possible de marquer quatre points sur la même action.

Tracé de la ligne[modifier | modifier le code]

Sur un terrain règlementaire de 28 mètres sur 15, la ligne des 3 points de 6,25 m forme un arc de cercle jusqu'à la ligne de fond. Toutefois, en passant à une distance de 6,75 m, il ne resterait plus dans les coins du terrain que 75 centimètres au tireur. L'arc de cercle est donc stoppé à 2,99 m de la ligne de fond (4 mètres dans le cas d'un terrain de format réduit à 26 mètres sur 14) pour se prolonger en une ligne droite jusqu'à la ligne de fond de manière à laisser un espace minimal de 90 cm au tireur entre la ligne de touche et la ligne des trois points[5].

En NBA, la ligne des trois points s'étend de la même manière sur un arc de cercle ayant son centre sur l'arceau et se prolonge sur 14 pieds avec deux lignes parallèles afin qu'il reste 3 pieds (91 cm) entre la ligne des trois points et la ligne de touche. Ainsi la distance de 7,23 m est-elle plus faible vers les coins du terrains, jusqu'à 22 pieds (6,71 m) à 5 pieds et 3 pouces (1,60 m) de la ligne de fond[6].

Influence sur le jeu[modifier | modifier le code]

Records NBA[modifier | modifier le code]

Larry Bird, triple vainqueur du Three-point Shootout.
  • Lors de la saison 2012-2013, Stephen Curry, des Warriors de Golden State, bat le record (pour la NBA) de trois points inscrits avec 272 tirs primés (avec 45,5 % de réussite). Le précédent record était détenu par l'arrière des Celtics de Boston Ray Allen en 2006, avec 269 trois points.
  • Ray Allen détient le record du nombre de paniers tentés sur une carrière avec 7 120 tentatives[7]. Il détient également le nombre de paniers réussis avec 2 857 (record en cours) [8].
  • Robert Horry détient le record de paniers à trois points inscrits (53) et tentés (135) pendant une finale NBA, devant Michael Jordan.
  • Steve Kerr détient le meilleur pourcentage à trois points en carrière avec 45,4 % de réussite en carrière.Le meilleur pourcentage à trois-points sur une saison est cependant détenu par Kyle Korver avec 0.5364% lors de la saison 2009-2010.[9]
  • Kobe Bryant (le 7 janvier 2003 avec 12/18) et Donyell Marshall (le 13 mars 2005 avec 12/19) détiennent le record NBA des trois points inscrits en un match avec 12 réussites[10]. Inversement, Antoine Walker détient le nombre de tirs tentés sans aucune réussite avec 11 échecs le 17 décembre 2001.
  • Ty Lawson des Nuggets de Denver détient le nombre de tirs à 3 points réussis sans échec avec dix succès établi le 9 avril 2011.
  • Avec 8 tirs réussis sur 11 (dont 7 en première mi-temps), Ray Allen établit lors du second match des finales 2010 deux nouveaux records de paniers à 3 points réussis dans les finales NBA. Le précédent record, 7 réussites, était détenu conjointement par Kenny Smith, Scottie Pippen et lui-même. Kenny Smith avait réalisé cette performance le 7 juin 1995 lors du premier match de la série opposant son club des Rockets de Houston au Magic d'Orlando; Scottie Pippen inscrit ses sept paniers avec les Bulls de Chicago le 6 juin 1997 lors du troisième match de la série contre le Jazz de l'Utah; Ray Allen réussit ses sept tirs à trois points le 17 juin 2008 lors du sixième match de la série opposant les Celtics aux Lakers. Ses 7 tirs réussis sur 8 en première mi-temps surpassent les 6 réussis par Michael Jordan en 1992 contre Portland et par Kenny Smith en 1995 contre Orlando[11].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 2008 NCAA MEN’S AND WOMEN’S BASKETBALL RULES AND INTERPRETATIONS » [PDF], NCAA (consulté le 29 mars 2008)
  2. (en) « Committee extends men's 3-point line to 20-9 », ESPN.com,‎ 27 mai 2007 (consulté le 15 août 2009)
  3. (en) « The FIBA Central Board approves historic rule changes », FIBA,‎ 26 avril 2008 (consulté le 27 avril 2008)
  4. (en) « Description of the NBA's new instant replay rules », NBA.com,‎ 23 octobre 2008 (consulté le 16 novembre 2008)
  5. [PDF]« Nouvelle réglementation concernant les tracés des terrains de Basketball et l’appareillage de 24 secondes (2010-2012) », Comité de Basket-ball de l'Isère (document FFBB),‎ 10 mars 2009 (consulté le 15 août 2009)
  6. « Rule No. 1---Court Dimensions--Equipment », NBA (consulté le 15 août 2009)
  7. (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com
  8. (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for 3-Pt Field Goals », sur basketball-reference.com
  9. http://www.basketball-reference.com/leaders/fg3_pct_season.html
  10. (en) « News: NBA Playoffs Section »post NBA & ABA Single Game Leaders and Records for 3-Pt Field Goals », sur basketball-reference.com
  11. Ray Allen dépasse Michael Jordan, Mondial Basket n°199, juillet-août 2010, page 67