WNBA All-Star Game 2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
WNBA All-Star 2015
Description de l'image 2015 WNBA All-Star Game logo.png.
Équipes1234Total
Ouest24343524117
Est34253221112
Date
Salle Mohegan Sun Arena
Ville Uncasville
Meilleure joueuse Drapeau : États-Unis Maya Moore[1]
Affluence 8 214

Le WNBA All-Star Game 2015 se tient le à 15h30 ET au Mohegan Sun Arena d'Uncasville, Connecticut[2].

Ce match est le 13e All-Star Game annuel. Diffusé sur ABC, il obtient une audience supérieure de 23 % à l'édition précédente sur ESPN avec 583 000 téléspectateurs avec un pic à 671 000[3].

Joueuses[modifier | modifier le code]

Sélection Ouest
Pos. Joueuse Équipe Participation
Titulaires
PG Drapeau : États-Unis Sue Bird[4] Storm de Seattle 9e
SG Drapeau : États-Unis DeWanna Bonner[4] Mercury de Phoenix 1re
SF Drapeau : États-Unis Maya Moore Lynx du Minnesota 4e
PF Drapeau : États-Unis Candice Dupree Mercury de Phoenix 5e
C Drapeau : États-Unis Brittney Griner Mercury de Phoenix 2e
PG Drapeau : États-Unis Skylar Diggins[5] Shock de Tulsa 2e
SG Drapeau : États-Unis Seimone Augustus[5] Lynx du Minnesota 6e
Remplaçantes[6]
G Drapeau : États-Unis Danielle Robinson Stars de San Antonio 3e
G Drapeau : États-Unis Kayla McBride Stars de San Antonio 1re
G Drapeau : États-Unis Lindsay Whalen[5] Lynx du Minnesota 5e
PF Drapeau : États-Unis Plenette Pierson Shock de Tulsa 1re
G Drapeau : États-Unis Riquna Williams Shock de Tulsa 1re
PF Drapeau : États-Unis Nneka Ogwumike Sparks de Los Angeles 3e
C Drapeau : États-Unis Jantel Lavender Sparks de Los Angeles 1re
Entraîneuse
Drapeau : Australie Sandy Brondello Mercury de Phoenix


Sélection Est
Pos. Joueuse Équipe Participation
Titulaires
PG Drapeau : États-Unis Shoni Schimmel Dream d'Atlanta 2e
F Drapeau : États-Unis Tamika Catchings Fever de l'Indiana 10e
G Drapeau : États-Unis Elena Delle Donne Sky de Chicago 3e
F Drapeau : États-Unis Angel McCoughtry Dream d'Atlanta 4e
C Drapeau : États-Unis Tina Charles Liberty de New York 4e
Remplaçantes[6]
C Drapeau : États-Unis Stefanie Dolson Mystics de Washington 1re
F Drapeau : États-Unis Marissa Coleman Fever de l'Indiana 1re
F Drapeau : États-Unis Cappie Pondexter Sky de Chicago 7e
G Drapeau : États-Unis Alex Bentley Sun du Connecticut 1re
C Drapeau : États-Unis Kelsey Bone Sun du Connecticut 1re
PF Drapeau : Belgique Emma Meesseman Mystics de Washington 1re
Entraîneur
Drapeau : États-Unis Pokey Chatman Sky de Chicago

Les cinq de départ, choisis par le vote du public, sont révélés le [2]. Les absents du cinq majeur blessés, comme Skylar Diggins, sont choisis par la présidente de la WNBA. Les autres remplaçants sont choisis par les coachs champions de conférence la saison passée, Pokey Chatman pour l'Est et Sandy Brondello pour l'Ouest[2].

Brittney Griner au dunk.

Principaux résultats des votes[2] :

  • Conférence Est :
    • Extérieurs : Elena Delle Donne (Chicago) 18 034; Shoni Schimmel (Atlanta) 8 881; Cappie Pondexter (Chicago) 4 877; Ivory Latta (Washington) 4 159; Courtney Vandersloot (Chicago) 3 833.
    • Intérieurs : Tamika Catchings (Indiana) 9 923; Angel McCoughtry (Atlanta) 7 619; Tina Charles (New York) 6 129; Emma Meesseman (Washington) 4 710; Natalie Achonwa (Indiana) 3 779.
  • Conférence Ouest :
    • Extérieurs : Skylar Diggins (Tulsa) 15 895; Seimone Augustus (Minnesota) 9 599; Sue Bird (Seattle) 8 088; Lindsay Whalen (Minnesota) 7 294.
    • Intérieurs : Maya Moore (Minnesota) 13 706; Brittney Griner (Phoenix) 7 138; Candice Dupree (Phoenix) 5 954; Ramu Tokashiki (Seattle) 5 512; Nneka Ogwumike (Los Angeles) 4 880; Rebekkah Brunson (Minnesota) 4 138; .

Cappie Pondexter devient la seule joueuse, avec Tina Thompson, à avoir été sélectionnée All-Star sous trois maillots différents[6].

Avec une dixième sélection (dont un forfait), Tamika Catchings bat le record de neuf sélections détenu par Tina Thompson[2] et égalé cette année par Sue Bird[6]. Plusieurs joueuses honorent leur première sélection : DeWanna Bonner et Plenette Pierson à l'Ouest, toutes deux doubles championnes WNBA et vainqueurs du trophée de meilleure sixième femme. À l'Est, ce sont Alex Bentley, Kelsey Bone, Marissa Coleman, Stefanie Dolson et la belge Emma Meesseman qui font leurs débuts[6], auxquelles il faut ajouter Riquna Williams, Kayla McBride et Jantel Lavender qui remplacent Seimone Augustus, Lindsay Whalen et Skylar Diggins, toutes trois blessées pour l'équipe de l'Ouest. La coach déterminera les modifications à apporter au cinq de départ[5]. Cheryl Reeve décide d'intégrer Sue Bird et DeWanna Bonner au cinq de départ de l'Ouest pour remplacer respectivement Skylar Diggins et Seimone Augustus[4].

  • Équipes ayant trois joueuses sélectionnées (forfaits inclus) : Lynx, Mercury, Shock
  • Équipes ayant deux joueuses sélectionnées : Fever, Sun, Stars, Dream, Sparks, Mystics, Sky
  • Équipes ayant une joueuse sélectionnée : Storm, Liberty.

Pas moins de sept premier choix de la draft sont sélectionnés : Sue Bird (20002), Seimone Augustus (2006), Angel McCoughtry (2009), Tina Charles (2010), Maya Moore (2011), Nneka Ogwumike (2012), Brittney Griner (2013)[6]. La sélection compte cependant trois joueuses sélectionnées au second tour : Alex Bentley (13e, 2013), Riquna Williams (17e, 2012) et Emma Meesseman (19e, 2013).

Dix joueuses participent à leur premier All-Star Game, le plus haut total depuis les onze de 2011, dont Plenette Pierson qui dispute pourtant sa treizième saison WNBA[7]. Les sélections ne comportent aucun rookie pour la première fois depuis l'édition 2009[7]. Sandy Brondello est la première coach à avoir disputé un All-Star Game, l'édition 1999, en tant que joueuse.

Rencontre[modifier | modifier le code]

Maya Moore, MVP de la rencontre.

L'Est remporte le premier quart-temps 34 à 24, avec Alex Bentley qui se met en lumière dans la salle de sa franchise pour sa première apparition avec six tirs réussis sur neuf tentatives et trois passes décisives. L'Ouest réagit avec Kayla McBride à 13 points à la pause et n'a plus qu'un point de retard (58-59) à la mi-temps. Dans le troisième quart-temps, Brittney Griner réussit comme elle l'avait annoncé un dunk, un contre et un panier à trois points (1 sur 5 sur la rencontre) pour 21 points au total. Plenette Pierson réussit également un panier primé face à Elena Delle Donne. Maya Moore réussit encore neuf points. L'Est se reprend avec Alex Bentley qui score son vingtième point et Elena Delle Donne égalise[8].

Dans le dernier quart-temps, les défenses sont plus resserrées. Plus ancienne joueuse sur le terrain, Tamika Catchings inscrit cinq points pour porter le score de l'Est à 100 points. Kayla McBride marque cinq points pour donner l'avantage à l'Ouest avec 2:51 restant à jouer. Après un panier primé de Shoni Schimmel, Maya Moore réplique avec huit points de rang pour donner un avantage de points aux siennes qui l'emportent 117 à 112 sur l'Est. Derrière les 30 unités de Moore, battant le record de 29 points de Schimmel établi l'an passé, Griner finit avec 21 et McBride avec 18, alors qu'à l'Est les meilleures marqueuses sont Alex Bentley (23), Delle Donne (16), Schimmel et Charles (13)[8].

Avec 30 points (10 tirs réussis sur 16 dont 6 sur 10 à trois points), 6 rebonds et 5 passes décisives en 20 minutes et donc une contribution efficace à la victoire de son équipe, Maya Moore remporte son premier trophée de MVP du WNBA All-Star Game[1]. Pour son dernier All-Star Game, Tamika Catchings inscrit 8 points pour surpasser la marque de Lisa Leslie et établir un nouveau record de points inscrits sur les All-Star Game avec 108 points[9].

25 juillet 2015
3:30 p.m. ET
Box score Conférence Est 112, Conférence Ouest 117    Mohegan Sun Arena, Uncasville
Affluence : 8 214
Arbitres :
  • #9 Denise Brooks
  • #21 Byron Jarrett
  • #55 Eric Brewton
ABC
Score par quart-temps : 34-24, 25–34, 32-35, 21-24
Alex Bentley 23
Tamika Catchings 10
Shoni Schimmel et Tamika Catchings 6
Points
Rebonds
Passes D.
Maya Moore 30
Jantel Lavender 12
Danielle Robinson 7

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « West 117 -112 East », WNBA, (consulté le 25 juillet 2015)
  2. a, b, c, d et e (en) « Delle Donne Tops WNBA All-Star Balloting 2015 Presented By Boost Mobile; Catchings Earns Record 10th Selection », WNBA, (consulté le 15 juillet 2015)
  3. (en) C; Coward, « All-Star game viewership increases by double-digit percentage compared to 2014 broadcast on ESPN », hoopfeed.com, (consulté le 30 juillet 2015)
  4. a, b et c (en) « Bird, Bonner To Replace Augustus, Diggins As Starters For Boost Mobile WNBA All-Star 2015 », WNBA, (consulté le 24 juillet 2015)
  5. a, b, c et d (en) « Tulsa’s Williams, San Antonio’s McBride, And Los Angeles’ Lavender Named Injury Replacements For Boost Mobile WNBA All-Star 2015 », WNBA, (consulté le 23 juillet 2015)
  6. a, b, c, d, e et f (en) « Bird, Pondexter Highlight Reserves For Boost Mobile WNBA All-Star 2015 », WNBA, (consulté le 22 juillet 2015)
  7. a et b (en) Doug Feinberg, « Catchings ready for WNBA All-Star Game finale », startribune.com, (consulté le 26 juillet 2015)
  8. a et b (en) David Siegel, « West takes All-Star game behind Maya Moore’s fourth quarter burst, 117-112 », hoopfeed.com, (consulté le 26 juillet 2015)
  9. (en) David Siegel, « Tamika Catchings looks back at an All-Star career and a future full of hope », hoopfeed.com, (consulté le 26 juillet 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]