War Thunder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
War Thunder
Éditeur Gaijin Entertainment
Développeur Gaijin Entertainment
Concepteur Pavel Kulikov (designer en chef)
Musique Jeremy Soule, Georgy Zeriakov, Zahar Antonov, David Gosnell

Début du projet 2009
Date de sortie 2013 (en bêta ouverte)
Licence Freeware, Freemium
Version 1.47 (février 2015)
Genre MMO, Simulateur de vol
Plate-forme Mac OS X
PlayStation 4
Windows
Linux
Média Distribution numérique
Langue Multilingue
Contrôle Clavier, souris
Joystick
Manette de jeu

Moteur Dagor Engine

War Thunder est un simulateur de vol et de pilotage de char de combat en mode free to play multijoueur, développé par Gaijin Entertainment, actuellement en bêta ouverte.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

War Thunder comporte des avions,des chars et bâtiments militaires datant de l'entre-deux-guerre jusqu'au début de la Guerre de Corée, divisés en 5 nations jouables (États-Unis, Allemagne, URSS, Royaume-Uni, Japon), la volonté d'inclure des arbres de recherche Français et Italiens a été annoncée par les développeurs. Pour le moment, des avions Italiens sont jouables dans les arbres technologiques Allemand et Russe, et des avions Français sont jouables dans l'arbre technologique Britannique. Cependant, ces derniers sont payants.

Pour le moment, seuls les avions et les chars de combat sont jouables [1].

Le jeu est actuellement disponible sur Linux, PlayStation 4, Mac OS X et Windows. L'un des atouts majeur de ce jeu est le fait qu'il soit Cross plateforme[2], c'est-à-dire que les joueurs PC peuvent jouer contre des joueurs PlayStation 4 sur le même serveur. Il est d'ailleurs l'un des rares jeux à proposer cette possibilité.

Batailles en mode arcade[modifier | modifier le code]

Dans les batailles en mode d'arcade, deux équipes s'affrontent (jusqu'à 32 personnes) avec des avions de différentes nations ayant des niveaux proches. Les dommages et la physique des appareils sont assez réalistes mais contrairement aux autres modes, quand on sort du domaine de vol en faisant une descente à grande trop vitesse ou en prenant trop de G par exemple, les ailes ne se détachent pas mais le pilote peut tout de même avoir un voile gris ou un voile voile rouge. Les parties sont jouées en mode aléatoire "attaque au sol" ou "Domination" (capture de pistes / destruction de tous les objectifs ou de tous les appareils ennemis).

Batailles Réalistes[modifier | modifier le code]

Les batailles historiques sont conçues pour les joueurs plus expérimentés. Les dégâts sont plus réalistes et les visées difficiles. Et en raison des forces g réalistes, les manœuvres serrées à des vitesses élevées peuvent provoquer des visions noirs pour le pilote et provoquer la rupture des ailes. Dans ce mode, à la différence du mode arcade, les joueurs sont sélectionnés entre chaque nation présélectionnée ce qui permet de recréer un scénario réel, telles que la bataille de Stalingrad entre l'Union soviétique et le Troisième Reich.

Bataille simulation[modifier | modifier le code]

Ce mode est basé sur les paramètres de simulation les plus réalistes où seule la vue à la première personne dans le cockpit ou sur le mitrailleur de tourelle sont autorisés. La physique de vol est à son plus haut niveau de réalisme reflétant précisément les attributs de la cellule. Le mode histoire est semblable à des batailles historiques mais le réalisme de jeu à ce niveau est encore plus élevé et difficile. En l'occurrence, l'utilisation d'un joystick dans ce mode est indispensable alors que la souris ici ineffective, apporte un énorme gain de précision dans le mode arcade.

Les Factions[modifier | modifier le code]

Les avions séparés par un ";" dans la même case correspondent aux avions situés au même emplacement dans le jeu

États-Unis[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

URSS[modifier | modifier le code]

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Japon[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

  • Le développement du jeu commença en 2009 sous le nom de World of Planes, il fut changé en War Thunder pour éviter toute confusion avec son rival similaire World of Warplanes traitant de la même période mais dont le moteur basé sur celui de son hit World of Tanks, utilisant un processus de coordination différent de celui utilisé sur War Thunder (rendant tout pilotage extrêmement délicat en raison du temps de latence trop important entre l'ordre de commande et la réaction de l'appareil). Gaijin Entertainment utilisa son expérience accumulée sur ses simulateurs de vol précédents, tels que IL-2 Sturmovik: Birds of Prey, Apache: Air Assault et Birds of Steel pour le développement de War Thunder.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Plusieurs pilotes civils et militaires de Russie, de la CEI, des États-Unis et d'Autriche ont activement participé à la version alpha test de War Thunder.
  • La capacité de contrôler des véhicules terrestres, maritimes et aériens dans un même engagement mentionnée par Pavel Kulikov, designer en chef du jeu, dans une interview pour le site russe GoHa.Ru est désormais en partie effective. L'arbre de technologie des chars Allemands et Russes étant maintenant accessible et jouable en modes arcade, réaliste et simulation, en attendant l'intégration des autres nations, des missions d'entrainement et de campagne personnalisées, ainsi que la composante maritime.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview du producteur exécutif du jeu : Ligne 4, "Ground Units will come this year."
  2. [1], "WarThunder sera crossplateforme PC PS4

Lien Externe[modifier | modifier le code]