Simulateur de vol de combat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Simulateur de vol de combat (jeu vidéo).

Les simulateurs de vol de combat, aussi appelés simulateurs de combat aérien, sont des adaptations à un cas particulier de simulateur de vol. Ils ont des applications aussi bien dans le domaine militaire (pour l'étude et la conception des systèmes d'armes ainsi que l'entraînement des pilotes) que dans le domaine des jeux vidéo (domaine dans lequel ils reçoivent exactement le même nom).

Le simulateur de vol de combat est basé sur le principe de «l'homme dans la boucle» et du «temps réel» pour au moins l'un des protagonistes. Il nécessite donc un calculateur numérique et, contrairement à un simulateur de vol d'entraînement conventionnel, ne s'est développé qu'avec l'apparition des systèmes de visualisation commandés par ordinateur.

Comme tous les simulateurs il est composé d'un système d'introduction des données permettant le pilotage, d'un modèle restituant les caractéristiques et performances des avions, et d'un système de visualisation. S'agissant de simuler un combat il est nécessaire de calculer simultanément les paramètres d'au moins deux appareils, de permettre la commande par au moins deux pilotes (ou de disposer d'un modèle numérique pour le second pilote) et d'offrir un système de visualisation couvrant un angle sphérique de 360°.

Le réalisme des simulateurs de combat, en particulier dans les jeux vidéo, est très inférieur au réalisme des simulateurs de vol d'entraînement civiles ou militaires. Les conditions de vol, surtout en combat tournoyant, placent les appareils aux limites de leur domaines de vol et donc dans la zone la plus difficile à modéliser. S'agissant de simulateurs à usage militaire, les caractéristiques et performances ne sont pas publiées. La restitution de l’environnement physique, les accélérations en particulier, est très difficile pour le simulateur de vol et quasi impossible (en 2013) dans le cas du combat.