Vingt-quatre préludes de Chopin, opus 28

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vingt-quatre préludes
Opus 28
Image illustrative de l’article Vingt-quatre préludes de Chopin, opus 28
Chopin et George Sand par Delacroix (1837).

Genre Romantique
Nb. de mouvements 24
Musique Frédéric Chopin
Effectif Piano
Durée approximative 30 secondes à 5 minutes pour chaque prélude
Dates de composition 1835-1839
Dédicataire Camille Pleyel
Joseph Christoph Kessler (en)
Partition autographe 1939

Les Vingt-quatre Préludes op. 28 pour piano sont une série de 24 morceaux courts de Frédéric Chopin dédiés à ses amis Camille Pleyel et Joseph Christoph Kessler (en).

L'opus a la particularité de suivre le cycle des quintes : chaque morceau dans une tonalité majeure est suivi d'un autre dans sa relative mineure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chopin compose ses Préludes entre 1835 et 1839, et les achève à la chartreuse de Valldemossa de Majorque aux Îles Baléares où il passe l'hiver de 1838-1839 avec George Sand et ses enfants, pour échapper au climat pluvieux de Paris qui aggrave sa tuberculose chronique.

Inspirés des préludes du Clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach, ils inspireront à leur tour les préludes d'Alexandre Scriabine, les préludes de Claude Debussy, les préludes de Francis Thomé[1],[2] et les préludes de Sergueï Rachmaninov.

Chopin a également composé deux autres préludes hors de l'opus 28 : le prélude en ut dièse mineur sostenuto (op. 45) et le prélude en la bémol majeur presto, con leggierezza (op. posthume).

Liste[modifier | modifier le code]

Fichiers audio
Prélude no 4 « Suffocation »
Interprété par Dorian Pâquet.
Prélude no 15 « Goutte d'eau »
Interprété par Giorgi Latsabidze.
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?
  1. En do majeur. Agitato
  2. En la mineur. Lento
  3. En sol majeur. Vivace
  4. En mi mineur. Largo (« Suffocation »)
  5. En ré majeur. Allegro molto
  6. En si mineur. Lento assai
  7. En la majeur. Andantino
  8. En fa dièse mineur. Molto agitato
  9. En mi majeur. Largo
  10. En do dièse mineur. Allegro molto
  11. En si majeur. Vivace
  12. En sol dièse mineur. Presto
  13. En fa dièse majeur. Lento
  14. En mi bémol mineur. Allegro
  15. En ré bémol majeur. Sostenuto (« La goutte d'eau »)
  16. En si bémol mineur. Presto con fuoco
  17. En la bémol majeur. Allegretto
  18. En fa mineur. Allegro molto
  19. En mi bémol majeur. Vivace
  20. En do mineur. Largo
  21. En si bémol majeur. Cantabile
  22. En sol mineur. Molto agitato
  23. En fa majeur. Moderato
  24. En ré mineur. Allegro appassionato

Discographie[modifier | modifier le code]

Parmi les grandes interprétations, citons notamment celles, historiques, d'Alfred Cortot (1926, 1933/4, 1942, 1955), ainsi que Martha Argerich (en 1975) et Maurizio Pollini (en 1990) pour Deutsche Grammophon.

Citons encore Arthur Rubinstein (1946), Claudio Arrau (1950, 1960, 1973), Vlado Perlemuter (1972), Nikita Magaloff (1975) ou plus récemment Grigory Sokolov (1990), Ievgueni Kissine (1999), Rafał Blechacz (2007), Alexandre Tharaud (2008) chez Harmonia Mundi, sans oublier les enregistrements pris sur le vif de Jorge Bolet (1974 à Carnegie Hall) ou de Vladimir Ashkenazy (1980).

Postérité[modifier | modifier le code]

Musique classique[modifier | modifier le code]

Jazz[modifier | modifier le code]

Musique populaire[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Charlton, « Thomé, Francis [François Luc Joseph] », dans Stanley Sadie (éd.), The New Grove Dictionary of Music and Musicians, vol. 29, Londres, Macmillan, , 2e éd., 25 000 p. (ISBN 9780195170672, lire en ligne) : « many études, preludes and genre pieces for piano ».
  2. (en) , Vingt-quatre préludes de Chopin, opus 28 sur AllMusic ().
  3. Notice de l'enregistrement de l’œuvre par Federico Mompou, éditions Brillant Classics

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]