Grande Valse brillante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Grande valse brillante in E flat major, Op. 18

La Grande Valse brillante en mi bémol majeur, op. 18 a été composée par Frédéric Chopin en 1833. Elle a été publiée pour la première fois en 1834 et c'est la première des valses pour piano seul composées par Chopin.

Sa composition a été possible grâce à l'avancée mécanique du piano. Inventé par Erard en 1822, le mécanisme de double échappement permet au marteau de refrapper la corde, quelle que soit sa position (à l'inverse du clavecin). Cette valse permet de montrer ces avancées, dès le début, par les notes répétées[1].

Cette valse fut transposée pour grand orchestre par Igor Stravinski en 1909 pour le ballet Les Sylphides de Serge Diaghilev, sous une forme approchant la valse viennoise.

Chantée, cette valse est devenue un classique polonais, grâce en particulier à son interprétation par Ewa Demarczyk (pl), reprise par Justyna Steczkowska.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric de La Grandville, Une histoire du piano, L'Harmattan, , 294 p. (ISBN 978-2343025544)