Utilisateur:Cbigorgne/Brouillon-F1

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tournois féminins[modifier | modifier le code]

Joueuses nées avant 1926[modifier | modifier le code]

Joueuses historiques nées avant 1900[modifier | modifier le code]

Participantes aux premiers ch. du monde[modifier | modifier le code]

Championnat du monde d'échecs féminin

MIF nées de 1899 à 1920[modifier | modifier le code]

MIF participantes au ch. du monde 1949-50[modifier | modifier le code]

  • en:Women's World Chess Championship 1949–50 (16 joueuses)
  • Roudenko, Roubtsova et Bykova
  • GMF créées : Keller-Herrmann, Heemskerk et Belova/Borissenko
  • María Teresa Mora (1902-1980, Cuba, 7e-8e du ch. du monde 1939 et 10e= en 1949-1950, création)
  • Róża Herman ou R. M. Hermanova née Lubińska (1902-1995, Pologne, 6e-7e (/10) du ch. du monde 1935, dernière du ch. du monde 1949-50, en:Róża Herman, + 3)
  • Clarice Benini (1905-1976, 2e du ch. du monde 1937, 9e en 1949-1950, création)
  • Gisela Gresser (1906-2000, États-Unis, 12e du ch. du monde 1950, 9e sur 20 des candidates en 1956, création)
  • Ingrid Larsen (1909-1990, Danemark, 12e= du ch. du monde 1939, avant-dernière en 1949-1950, 17 fois ch. du Danemark, cs:Ingrid Larsenová (šachistka), + 1)
  • Eileen Betsy Tranmer (1910-1983, Angleterre, 4 fois ch. de GB, 5e-7e du ch. du monde 1949-1950, 7e du tournoi des candidates 1952, 17e des candidates 1955, 14e-15e de l'interzonal 1971, ol. 1957)
  • Józsa Lángos (1911-1987, 8 fois de suite ch. de Hongrie (1942-1952), 10e-11e en 1949-1950, 8e-9e du tournoi des candidates 1952, création)
  • Mona Karff (1914-1998, 6e-7e du ch. du monde 1937, 5e du ch. du monde 1939, 12e-14e en 1949-1950, création)
  • Chantal Chaudé de Silans (1919-2001, GMF Honoraire en 1990)
  • Nina Hrušková-Bělská ou Grushkova Belska (1925-2015, 7 fois ch. de Tchécoslovaquie (1943-1956), 12e-14e (5/15) du ch. du monde 1949-1950, 13e du tournoi des candidates 1952, cs:Nina Hrušková-Bělská, + ru, + 1)

Championnes du monde nées avant 1914[modifier | modifier le code]

GMF nées avant 1926 finalistes des ch. du monde[modifier | modifier le code]

  • Fenny Heemskerk (1919-2007, MIF 1950, GMF 1978, max=2326, 2e-3e du tournoi des candidates de 1952, 8e du ch. du monde 1949-1950, création)
  • Kira Zvorykina (1919-2014, MIF 1952, n°16-17 en 1976, GMF 1978, challenger 1960, création)
  • Valentina Borissenko ou Belova (1920-1993, MIF 1950, GMF 1978, 3e-4e du ch. du monde 1949-1950, création)
  • Edith Keller-Herrmann (1921-2010, MIF 1950, GMF 1978, max=2436, 5e-7e du ch. du monde 1949-1950, création)

Joueuses nées de 1920 à 1925, GMF avant 1983[modifier | modifier le code]

de:Liste der Schachgroßmeister der Frauen (MI et GMF)
ru:Список международных гроссмейстеров по шахматам среди женщин
  • Olga Ignatieva (1920-1999, GMF 1978, MIF 1952, Elo 2 220 et n°23= en 1972, 2e du tournoi des candidates 1952, mariée à David Bronstein, création)
  • Éva Karakas ou Eva Ladanyine-Karakas ou Eva Karakas-Kertész (Giffard) née Fürst (1922-1995, GMF 1982, n°28 en 1972, 7 fois ch. de Hongrie, 3 fois ch. du monde senior, , 7e du tournoi des candidates en 1959 et 1961, création) 3 premières olympiades (Hongrie 4e) + 2 ol. par correspondance (Hongrie 4e)

Joueuses soviétiques[modifier | modifier le code]

ru:Чемпионат СССР по шахматам среди женщин (champ. d'URSS féminin depuis 1927)

Joueuses nées de 1926 à 1945[modifier | modifier le code]

Finalistes du championnat du monde nées en 1941[modifier | modifier le code]

Joueuses nées de 1926 à 1945, GMF avant 1984[modifier | modifier le code]

  • Larissa Volpert (1926-2017, GMF 1977, URSS-Estonie, 2e des candidates 1955, création)
  • Verica Nedeljković (1929-, GMF 1978, 2e des candidates 1959, création)
  • Antonia Ivanova (1930 (en, pol) ou 1931 (ru ??)-2004, MIF 1954, GMF 1983, 6 fois ch. de Bulgarie, 8e des candidates en 1955, 16e en 1964, épouse de Bobotsov, création) 2 olympiades (Bulgarie 5e)
  • Milunka Lazarević (1932-2018, GMF 1976, 2e des candidates 1964, création)

  • Elisabeta Polihroniade (1935-2016, GMF 1982, création)
  • Tatiana Zatoulovskaïa (1935-2017, GMF 1976, 1ère-3e des candidates 1964, 2e-3e des candidates 1967)
  • Tereza Štadler (1936-2001, GMF 1978, Elo 2215 et n°30= en 1975, Elo 2250 en 1987, Yougoslavie, 4e des candidates en 1967, 13e de l'IZ 1971, Stadler, création) 3 olympiades (1957, 1969 et 1980, bronze indiv. en 1980)
  • Valentina Kozlovskaïa (1938-, GMF 1976, Elo 2315 en 1975 (5e joueuse mondiale), 2e-3e des candidates 1967, création)
  • Alexandra Nicolau-van der Mije (1940-2013, GMF 1976, création)
  • Natalia Konopliova (1944-2011, GMF 1976, Elo 2285 en 1975, n°8 en 1977, 4e-5e de l'IZ 1971, 2e-5e de l'IZ 1973, création)

Nées avant 1943 et GMF en 1986-1987 ou GMH[modifier | modifier le code]

  • Květa Eretová (1926-2021, max=2536, MIF 1957, GMF honoraire 1986 ??, création)
  • Corry Vreeken ou Vreeken-Bouwman (1928-, MIF 1968, GMF Honoraire en 1987, max=2376, 5 fois ch. des Pays-Bas, deux tournois IZ, création)
  • Venka Asenova (1930-1986, MIF 1965, GMF Honoraire en 1986, n°62-64 en 1972-1976, Bulgarie, création) 7 olympiades, 3 médailles
  • Krystyna Radzikowska ou Hołuj-Radzikowska (1931-2006, MIF 1954, GMF Honoraire en 1984, Pologne (9 fois championne), 7e-8e de l'IZ 1971, MIF par correspondance en 1994, 5 olympiades, médaille d'or au 1er échiquier en 1957 finale B)
  • Maria Albuleț puis Maria Pogorevici (1932-2005, GMF 1985, Elo 2120 et n°67 en 1973, 3 fois ch. de Roumanie, 12e= du tournoi des candidates 1959 sous le nom Maria Pogorevici, de:Maria Albuleț, + 3) ol. 1957 (1er échiquier de la Roumanie 2e) mère de Marina Makropoulou, née en 1960 (Grèce) depuis 1990 ??
  • Margareta Teodorescu (1932-2013, GMF 1985, 4 fois ch. de Roumanie, 15e des candidates en 1964, en:Margareta Teodorescu, + 4) 3 olympiades (2 médailles d'argent par équipe : 1957 (2e échiquier) et 1974)
  • Henrijeta Konarkowska-Sokolov (1938-, GMF honoraire 1986, Pologne-Yougoslavie, trois fois candidate en 1961 (11e), 1964 (7e-8e) et 1967 (11e=), création) 3 olympiades (1963 avec la Pologne et 2 médailles indiv. avec la Yougoslavie en 1969 et 1972)
  • Katarina Blagojević ou Katarina Jovanović (Giffard) (1943-, MIF 1964, GM Honoraire 1986, n°14 en 1972, n°13 en 1981 et 1982, Yougoslavie (3 fois championne), 4e-5e des candidates en 1964, 9e de l'IZ en 1971, 10e de l'interzonal 1973, création) 5 olympiades, bronze individuel en 1966, argent par équipe en 1963 ; ne pas confondre avec Gordana Markovic-Jovanovic

MIF nées de 1926 à 1936[modifier | modifier le code]


MIF nées de 1937 à 1944[modifier | modifier le code]


Participantes aux tournois des candidates[modifier | modifier le code]

Médaillées aux olympiades, non MIF et non GMF[modifier | modifier le code]

Joueuses par correspondance[modifier | modifier le code]

  • Rita Heigl (1932-, 4e échiquier de l'Allemagne deuxième de la 1ère olympiade par correspondance, de:Rita Heigl, + 0)

Soviétiques et joueuses par correspondance[modifier | modifier le code]

Joueuses par correspondance mixte[modifier | modifier le code]

Championnes par correspondance depuis 2000[modifier | modifier le code]

Joueuses à la pendule et par correspondance[modifier | modifier le code]

Joueuses d'échecs à la pendule qui pratiquent aussi les échecs par correspondance, cf. Utilisateur:Cbigorgne/Brouillon-1-F-JC

Joueurs d'échecs titrés à la fois pour le jeu à la pendule et pour le jeu par correspondance
Grands maîtres internationaux
féminins (à la pendule)
Maîtres internationaux
féminins (à la pendule)
Maîtres FIDE féminins
(à la pendule)
Championnes
du monde
par correspondance
Olga Roubtsova (1909-1994)
(ch. du monde à la pendule 1956)
(1968-1972 par correspondance)
Ljuba Kristol (née en 1944,
1978-1984 et 1993-1998)
Lioudmila Belavenets
(née en 1940, ch. 1984-1992)
Olga Soukhareva (en)
(2002-2006 et 2007-2010)
(MFidé mixte, née en 1963)
Grands maîtres
féminins
par correspondance
Olita Rause (GMC, MI et GMF)
(née en 1962)
Nieves García Vicente
(née en 1955, MIC et MIF)
Svetla Yordanova (née en 1976)
Svetlana Zainetdinova
(née en 1962)
Ingrīda Priedīte (née en 1954)
Maîtres internationaux
féminins
par correspondance
Krystyna Hołuj-Radzikowska
(9 x ch. de Pologne à la pendule)
(1931-2006)
Károlyné Honfi (1933-2010)
Anna Jurczyńska (1926-2009)
Hana Kubikova (née en 1962)

Joueuses nées de 1945 à 1960[modifier | modifier le code]

Challengers des ch. du monde nées en 1949-1957[modifier | modifier le code]

GMF nées de 1945 à 1953[modifier | modifier le code]

  • Hanna Ereńska-Barlo ou Hanna Ereńska (1946-, max=2382, Elo 2310 en 1992, n°17 en 1984, ch. du monde sénior 2007, anciennement Hanna Erenska-Radzewska), création, Pologne
  • Elena Fatalibekova née Roubtsova (1947-, GMF 1977, Elo 2317 en 2003, candidate 1977, 3 fois ch. du monde senior)
  • Jana Bellin (ou Miles ou Hartston) née Malypetrová (1947-, GMF 1982, max=2422, création)
  • Tatjana Lematschko (1948-2020, GMF 1977, Elo 2 370 en janv. 1988, n°4 en janvier 1977, n°5 en janv. 1976, n°6 en juillet 1984, 3 quarts de finales des candidates, URSS-Bulgarie-Suisse, 15 olympiades et 15 titres nationaux)
  • Zsuzsa Verőci ou Petronic (1949-, max=2459, n°7-8 mondiale pendant dix ans, Veroci, création)
  • Marta Litinska (1949- , création)
  • Mária Ivánka ou Ivanka-Budinsky (1950-, GMF 1978, max=2363, n°6 mondiale de 1975 à 1977, création)
  • Margareta Mureșan ou Margareta Juncu née Muresan (1950-, GMF 1982, Elo 2310 en 1987, n°13 en 1983; 3 fois ch. de Roumanie, 2e de l'IZ 1982, éliminée en quart de finale des candidates, création) 7 olympiades (3 médailles par équipe au 1er échiquier)
  • Lidia Semenova (1951- , GMF 1982, URSS-UKR, 2 olympiades, 4 médailles, création)
  • Naira Agababean (1951-, GMF 1998, URSS-Moldavie, Elo 2 365 et n°62 en 2000, ro:Naira Agababean, + 0 )
  • Alla Grinfeld (1953-, GMF 1996, Elo 2305 en 1987, n°26 en 1978, URSS-Russie-USA, finaliste du ch. d'URSS dans las années 1970, ch. de RSFSR en 1986, arrête de jouer en 1997, pl:Ałła Grinfeld, + ru, + 1)

GMF nées de 1954 à 1960[modifier | modifier le code]

  • Natalia Aliokhina/Alekhina (1954-, MIF, GMF 1990, Elo 2355 et n°4 en 1985, ch. RSFSR 1977 et 1982, création)
  • Gisela Fischdick (1955-, GMF 2005 (3e norme), max=2388, Elo 2360 et n°16 en 1987, n°13= en 1979, Allemagne, barragiste du tournoi des candidates en 1980, création) 8 olympiades : n°7 de l'olympiade en 1978
  • Lioudmila Zaïtseva (1956-, GMF 1986, max=2397 en 1999, Elo 2399 en 1999 et 2000, n°25 en 1996, n°10 en janvier 1986, 3e-4e de l'IZ 1985, ch. de Russie 1993 et 1996, 4e de l'IZ 1985, création)
  • Anna Akhcharoumova (1957-, GMF 1989, Elo 2400 et n°10 en 1988, n°8 mondiale en 1981, n°9 en 1989 et 1990, création)
  • Daniela Nuțu-Gajić ou Dana Terescenko-Nutu (1957-, max=2470, Elo 2 355 en 1993, n°14 en 1986, Roumanie, Nutu-Gajic, inactive depuis 1999, ch. d'Australie 1995, 7 olympiades avec la Roumanie : n°1 en 1982 (or au 3e échiquier et 1980, IZ 1985 et 1991 (13e)
  • Sheila Jackson (1957-, GMF 1988, max=2450, Elo 2295 en 1987, n°15 en 1985, 4 fois ch. brit., 10 olympiades de 1974 à 1992, médaille d'argent indiv. en 1982, création)
  • Rakhil Eidelson (1958-, GMF 1995, max=2364, Elo 2370 et n°28= en 1996, Biélorussie (8 fois championne), 4 olympiades, création)
  • Tünde Csonkics (1958-, GMF 1990, max=2367, Elo 2370 et n°14 en 1990, Hongrie, 6,5/13 à l'IZ 1991, 4 olympiades, 3 médailles par équipe, création)
  • Barbara Hund (1959-, max=2491, Allemagne puis Suisse (1991), 15 olympiades : n°5 en 1978 et 1986, création)
  • Eliška Richtrová ou Klímová-Richtrová née Klímová (1959-, GMF 1982, max=2447, Elo 2380 et n°10 en 1987, Tchécoslovaquie, 3e de l'IZ 1990, candidate en 1990, plusieurs tournois interzonaux, 4 olympiades (1er échiquier en 1988-1992), Klimova), création
  • Natalia Routchieva (1960-, GMF 1993, max=2369, URSS-Ukraine, ru:Ручьёва, Наталья Михайловна, + 0)
  • Anda Šafranska (1960-, GMF 1999, Lettonie-France)
  • Marína Makropoúlou née Pogorevici (1960-, GMF 1981, max=2432, Elo 2325 et n°24 en 1988, Elo 2330 et n°38 en 1994, n°18= en 1982, Roumanie-Grèce, création) perf. 2 426 au 3e éch. à l'ol. 2010

MIF nées de 1945 à 1949[modifier | modifier le code]

MIF nées de 1950 à 1953[modifier | modifier le code]

  • Gordana Marković ou Gordana Markovic-Jovanovic (1951-, MIF 1979, max=2358, Elo 2335 et n°24 en 1987, n°21 en 1977 et 1985, Yougoslavie-Serbie (championne 1977 et 1981), pl:Gordana Marković, + 2) 6 olympiades, médaille de bronze par équipe en 1988
  • Borislava Borisova ou Borisova-Ornstein (1951-, MIF 1974, Bulgarie-Suède depuis 1980, n°37 en 1981 et 1983, Elo 2210 en 1987, ch. BUL 1976, vainqueur du tournoi zonal 1979, IZ 1979 (10e) et 1982 (12e), 7 olympiades avec la Suède (2 médailles de bronze individuelles : en 1978 et 1992), de:Borislava Borisova, + 2)
  • Natalia Titorenko (1951-, MIF 1982, n°29= en 1982, ch. d'URSS junior, 7e-8e de l'IZ en 1982, ru:Титоренко, Наталья Ивановна, + 0)
  • Lioudmila Saounina (1952-, MIF 1973, GMF 2005, Elo 2319 en 2001 et 2002, n°7 mondiale en 1972, 4 fois ch. de RSFSR (1972, 1979, 1985 et 1986), ch. de Moldavie 1976, ch. du monde sénior 2005 et 2006, ch. d'Europe sénior 2009), création
  • Vlasta Maček née Kalchbrenner (1952-, MIF 1974, Elo 2260 en 1995, n°32= en 1978, ch. Yougoslave 1980 (1978 ?? et 1973 ??), ch. Croatie 1992 et 1999, Malcek, 11 olympiades (trois avec la Yougoslavie (bronze individuel en 1974), ch. d'Europe sénior 2003, pl:Vlasta Maček, + 3)
  • Angela Day (1952-, MIF 1982, 3 olympiades avec le Canada, ru:Дей, Анджела, + 0)
  • Céline Roos (1953-, MIF 1985, Elo 2 182 en 2001, 2 180 en 1987 et 1992, n°120= en 1985, Canada-France : n°1 française en 1985-1986.01, 1987.01, 1990, n°2 en 1987.07-1988, n°120 mondiale en 1985, France depuis 1990, inactive, 4 olympiades avec le Canada, médaille d'or indiv. en 1984, création)
  • Grażyna Szmacińska (1953-, MIF 1978, n°32= en 1981, Elo 2315 et n°29 en 1987, 6 fois ch. de Pologne, 6 olympiades (2 médailles de bronze), en:Grażyna Szmacińska, + 3)
  • Marija Petrović (1953-, MIF 1981, Elo 2305 et n°29-31 en 1989.01, n°29-30 en juillet 1983, en:Marija Petrović, + 3) 2 fois ch. Yougoslavie-Serbie, 2 olympiades

MIF nées de 1954 à 1956[modifier | modifier le code]

MIF nées de 1957 à 1960[modifier | modifier le code]

Championnes du monde et d'Europe senior (GMF)[modifier | modifier le code]

Championnat du monde d'échecs senior, en:European Senior Chess Championship

pl:Mistrzostwa świata seniorów w szachach (jusqu'en 2014),
lt:Pasaulio senjorų šachmatų čempionatas (jusqu'en 2015)

Joueuses nées depuis 1961[modifier | modifier le code]

Ch. du monde et GMI nées de 1961 à 1967[modifier | modifier le code]

Joueuses MI nées de 1961 à 1966[modifier | modifier le code]

  • Nino Gurieli (1961-, MI 1997, Elo 2400 en 1987, n°7 en 1981, création) Géorgie
  • Zoya Schleining née Leltchouk/Lelchuk (1961-, MI 2016, Elo 2 411 en 2000, Elo 2 385 et n°12 en 1988, création) URSS-Ukraine-Allemagne
  • Olita Rause (1962, MI 1995, Elo 2360 et n°27 en 1994, GM par correspondance, no 3 mondial mixte par correspondance de 2001 à 2003, inactive depuis 2004) URSS-Lettonie, 1 olympiade (1994, 50 %), création
  • Susan Lalic née Walker puis Arkell (1965-, MI 1996, max=2 546, Elo 2 405 et n°21 en 1997, n°18 en 1988, inactive depuis 2013, 9 olympiades : n°7 en 1996, Angleterre, création
  • Irina Berezina ou Berezina-Feldman (1965-, MIF 1993 et MI 1999, Elo 2304 en 2000, en:Irina Berezina, + 4) Russie-Australie (depuis 1993)

GMF nées de 1961 à 1963[modifier | modifier le code]

GMF nées de 1964 à 1966[modifier | modifier le code]

  • Jordanka Belić née Jordanka Mičić (1964-, GMF 2000, max=2411 en 1991, Elo 2 389 en 2002, Yougoslavie (1 olympiade)-Allemagne (1992-2009, 3 ol.)-Serbie, de:Jordanka Belić, + 0)
  • Mirjana Medić ou Petek-Medić. (1964-, GMF 1999, Croatie, max=2394 en 1998, Elo 2 330 en 1998, pl:Mirjana Medić, + 1)
  • Gabriela Olăraşu ou Stanciu/ (Stoicu)-Olarasu (1964-, GMF 1997, max=2377, Elo 2373 en 2000, 6 fois ch. de Roumanie, 8 olympiades (3 médailles), pl:Gabriela Olăraşu, + 3)
  • Vesna Mišanović née Basagic (1964-, GMF 1991, max=2480, Elo 2395 et n°24 en 1997, n°16 en 1992, n°1 de Bosnie, ch. Yougoslavie 1988, 7e-9e à l'IZ 1995, 6 olympiades (1988 (2 médailles de bronze)-2000), création
  • Flioura Khassanova ou Khasanova puis Fliura Ouskova ou Uskova (1964-, GMF 1998, max=2462, Kazakhstan, Elo 2350 en 1997, ch. du monde junior 1993)
  • Tatiana Stepovaïa-Diantchenko (1965-, GMF 1992, max=2501, Elo 2 451 en 2001, Russie, création)
  • Tatiana Choumiakina (1965-, GMF 1994, max=2453, Elo 2 407 en 1999, n°25 en 1998, n°26 en 1991, 6,5/13 à l'IZ 1993, 7/13 à l'IZ 1995, Russie, inactive, création) 3 olympiades, 8e en 1998 (2 médailles)
  • Elvira Berend née Sakhatova (1965-, GMF 1994, max=2459 en 1998, Elo 2 385 et n°24 en 1995, URSS-Kazakhstan-Luxembourg, ch. du monde sénior, création)
  • Rena Graf (1966-, GMF 1999, max=2391, Elo 2 353 en 2000, née Rena Mamedova, Ouzbékistan (2 olympiades)-Allemagne, de:Rena Graf, + pl, + 1)
  • Ingūna Erneste (1966-, GMF 1992, max=2496, Elo 2365 et n°26 en 1992 et 1993, 2 fois ch. de Lettonie, 3e du ch. d'URSS 1991, 8 olympiades, création)
  • Tatiana Gladycheva (1966-, GMF 2003, Elo 2303 en 2003, URSS-Russie, Tatjana Gladisheva, pl:Tatjana Gładyszewa, + 0)

MIF nées de 1961 à 1965[modifier | modifier le code]

Tables[modifier | modifier le code]

GMI féminins et joueuses ayant atteint un Elo de 2 450

Elo 2600 et plus[modifier | modifier le code]

Joueuses ayant atteint un classement Elo de 2 600 points
no  Elo
max.
Nom Fédé-
ration(s)
Née en 2 500
en
GM en Ch. du
monde
2 600
en
Date du
meilleur Elo
Elo 2600 et plus
1 2 735 Judit Polgár Drapeau de la Hongrie Hongrie 1976.07 1989 1992[1] (2 700 en 2003) 1993 juillet 2005
(inactive depuis 2015)
2 2 686 Hou Yifan Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1994.02 2007 2008 2010, 2011
2013, 2016
2011 mars 2015
3 2 623 Humpy Koneru Drapeau de l'Inde Inde 1987.03 2002 2002 Challenger 2011
3 demi-finales
2009 juillet 2009 (n°2)
4 2 606 Anna Mouzytchouk Drapeau de l'Ukraine Ukraine
et Slovénie
1990.02 2008 2012 finaliste 2017 2012 juillet 2012
(n°2 en août 2012
et sept. 2017)
5 2 604 Ju Wenjun Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1991.01 2008 2014 2018, 2020 2017 mars 2017 (n°2)

Elo de 2 495 à 2 599[modifier | modifier le code]

Joueuses ayant atteint un classement Elo de 2 500 points
no  Elo
max.
Nom Fédé-
ration(s)
Née en 2 500
en
GM en Ch. du
monde
Date du
meilleur Elo
Inactive
depuis
Elo entre 2 571 et 2 599
6' 2 593 Aleksandra Goriatchkina Drapeau de la Russie Russie 1998.09 2016 2018 Challenger 2020 décembre 2020
(n°2)
7 2 581 Tatiana Kosintseva Drapeau de la Russie Russie 1986.04 2007 2009 (nombreux
huitièmes de finale)
novembre 2010
(n°4)
2015
8 2 579 Zhao Xue Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1985.04 2005 2008 demi-finaliste 2010 septembre 2013
(n°4 en 2009
et oct. 2013)
9 2 577 Susan Polgar Drapeau de la Hongrie Hongrie 1969.04 1989
(ou 1987)
1991 1996 janvier 2005 (n°1) 2005
10 2 576 Nadejda Kosintseva Drapeau de la Russie Russie 1985.01 2008 2011 ¼ finaliste 2012 novembre 2010
(n°4 en mai 2011)
2016
11 2 574 Xie Jun Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1970.10 1994 1991 1991, 1993,
1999, 2000
janvier 2008
(n°2 en 1995 et
de 2000 à 2005)
2008
12 2 573 Nana Dzagnidzé Drapeau de la Géorgie Géorgie 1987.01 2010 2008 ¼ finaliste
2004, 2017
juin 2015 (n°4)
(n°3 en sept. 2015)
Elo entre 2 551 et 2 570
13 2 563 Mariya Mouzytchouk Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1992.09 2013 2015 2015 mars 2016
et avril 2019 (n°3)
14 2 561 Alexandra Kosteniouk Drapeau de la Russie Russie 1984.04 2004 2004 2008 janvier 2018
(n°3 en 2006
et sept. 2018)
15-18 2 560 Maia Tchibourdanidzé Drapeau de la Géorgie Géorgie 1961.01 1987 1984 1978 à 1991 janvier 1988 (n°1)
(n°1 de 1981 à 1983
et de 1985.07 à 1988)
2011
2 560 Alissa Galliamova
(-Ivantchouk)
Drapeau de la Russie Russie 1972.01 1998 MI 1993 Challenger 1999,
finaliste 2006
juillet 1998
(n°2 en 1999)
2 560 Antoaneta Stefanova Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 1979.04 2000 2002 2004 janvier 2003(n°2)
mai 2010
2 560 Kateryna Lagno Drapeau de la Russie Russie
et Ukraine
1989.12 2005 2007 finaliste 2018 décembre 2018
(n°3 en oct. 2018
et fév. 2019)
Elo entre 2 530 et 2 550
19 2 550 Pia Cramling Drapeau de la Suède Suède 1963.04 1990 1992 demi-finaliste
2008, 2013
octobre 2008
(n°1 en 1984)
20-21 2 548 Zhu Chen Drapeau du Qatar Qatar
et Chine
1976.03 1997 2001 2001 janvier 2008 (n°4)
(n°4 en 2000-2002,
et 2007)
2018
20-21 2 548 Valentina Gounina Drapeau de la Russie Russie 1989.02 2011 2013 8e de finale
2015 et 2018
juillet 2015 (n°7)
(n°6 en juin 2015
et juin 2018)
22 2 545 Lei Tingjie Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1997.03 2016 2017 ¼ finaliste 2018 mars 2018 (n°7)
23 2 543 Dronavalli Harika Drapeau de l'Inde Inde 1991.12 2010 2011 demi-finaliste
2012, 2015, 2017
nov. 2016 (n°6)
(n°5 en août 2016)
24 2 542 Viktorija Čmilytė
(épouse de Peter Heine Nielsen)
Drapeau de la Lituanie Lituanie 1983.08 2008 2010 demi-finaliste 2006 juillet 2017
(n°5 en oct. 2016)
Cmilyte
25-26 2 537 Anna Zatonskih Drapeau des États-Unis États-Unis
et Ukraine
1978.07 2011 MI 2004 (8e de finale 2010) mai 2011 (n°7)
25-26 2 537 Marie Sebag Drapeau de la France France 1986.10 2007 2008 ¼ finaliste
2006, 2012
mars 2013
(n°7 en 2007-2009)
27 2 531 Bela Khotenashvili Drapeau de la Géorgie Géorgie 1988.06 2012 2013 (8e de finale 2015) juin 2013
(n°8 en nov.2013)
28 2 530 Tan Zhongyi Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1991.05 2013.11 2017 2017 août 2018 (n°7)
Elo entre 2 510 et 2 529
29 2 528 Nino Batsiachvili Drapeau de la Géorgie Géorgie 1987.01 2015 2018 2e tour
en 2017 et 2018
mars 2018 (n°9)
30 2 521 Elina Danielian Drapeau de l'Arménie Arménie 1978.08 2008 2010 2e tour en 2001,
2004, 2006 et 2012
juillet 2011
(n°10 en oct. 2008)
31 2 520 Nana Iosseliani Drapeau de la Géorgie Géorgie 1962.02 1996 MI 1993 Challenger
1988, 1993
juillet 1997
(n°2 en 1981)
2003
32 2 519 Dinara Saduakassova Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 1996.10 2019 MI 2017 2e tour en
2017 et 2018
janvier 2020 (n°9)
33 2 517 Xu Yuhua Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1976.10 2000 2007[2] 2006 avril 2006 (n°5) 2012
34 2 513 Elisabeth Pähtz Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1985.01 2016 MI 2004 (8e de finale
2001, 2004)
septembre 2018
(n°10)
35 2 512 Wang Lei Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1975.04 2001 GMF 1996 (2e tour en 2000) octobre 2001 (n°5) 2003
36 2 511 Hoang Thanh Trang Drapeau de la Hongrie Hongrie
et Vietnam
1980.04 2009 2007 (8e de finale 2010) nov. 2013
(n°9 en avril 2006)
Elo entre 2 505 et 2 509
37 2 508 Natalia Pogonina Drapeau de la Russie Russie 1985.03 2008 MI 2015 finaliste 2015 juillet 2014 (n°15)
(n°14 en 2009,
2010 et 2016)
38-39 2 507 Ekaterina Kovalevskaïa Drapeau de la Russie Russie 1974.04 2001 MI 2004 finaliste 2004 juillet 2001 (n°7)
38-39 2 507 Zhu Jiner Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2002.11 2019 GMF 2020 2e tour en 2018 octobre 2019 (n°10)
40-41 2 506 Ketevan Arakhamia-Grant Drapeau de l'Écosse Écosse
et Géorgie
1968.07 2009 2009 candidate
1988, 1994, 1997
juillet 2009
(n°5 en juillet 1991)
40-41 2 506 Wang Pin Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1974.12 2000 GMF 1992 candidate 1992 octobre 2000
(n° 6 en janvier 2001)
42-44 2 505 Monika Soćko
Miroslawska ou Bobrowska (Socko)
Drapeau de la Pologne Pologne 1978.0 2008 2008 (8e de finale 2012) avril 2008
(n°9 en avril 2007)
2 505 Zsófia Polgár
(Sofia Polgar)
Drapeau de la Hongrie Hongrie 1974.11 1995 MI 1990 juillet 1998
(n°6 en 1995 et 2000)
2010
2 505 Olga Guiria Drapeau de la Russie Russie 1991.06 2017 GMF 2009 (8e de finale 2017) septembre 2017
(n°14)
Elo entre 2 502 et 2 504
45-46 2 503 Lilit Mkrtchian Drapeau de l'Arménie Arménie 1982.08 2010 MI 2003 ¼ finaliste 2008 mars 2013 (n°13)
45-46 2 503 Ruan Lufei Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1987.10 2011 GMF 2008 finaliste 2010 janvier 2014
(n°11 en janv. 2008)
2014
47-49 2 502 Svetlana Matveïeva Drapeau de la Russie Russie et
Kirghizistan
1969.07 2004 MI 2005 demi-finaliste 2006 janvier 2004
(n°3-5 mondiale)
2 502 Irina Krush Drapeau des États-Unis États-Unis 1983.12 2013 2013 (8e de finale 2012) octobre 2013
(n°11 en avril 2007)
2 502 Anna Ushenina Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1985.08 2007 2012 2012 juillet 2007 (n°8)
Elo de 2 495 à 2 501
50-51 2 501 Qin Kanying Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1974.02 2000 GMF 1992 finaliste 2000 juillet 2000 (n°9) 2009
50-51 2 501 Almira Skripchenko Drapeau de la France France
et Moldavie
1976.02 2003 MI 1998 ¼ finaliste
2001, 2010
janvier 2003[3] (n°3)
52 2 500 Lela Javakhichvili Drapeau de la Géorgie Géorgie 1984.04 2010 MI 2005 (8e de finale
2012, 2015)
mars 2010 (n°14)
(n°14 en oct. 2007)
53 2 499 Natalia Joukova Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1979.06 (2010)[4] GMI 2010 ¼ finaliste 2000 mai 2010
(n°12 en oct. 2004)
54 2 495 Nona Gaprindashvili Drapeau de la Géorgie Géorgie 1941.05 GMI 1978 1962 à 1978 juillet 1987
(n°1 de 1971 à 1979)

Elo de 2 450 à 2 494[modifier | modifier le code]

Joueuses ayant atteint un classement Elo de 2 450 à 2 494 points
Classe
-ment
Nom Fédé-
ration(s)
Née en Titre Ch. du
monde
Date du
meilleur Elo
Inactive
depuis
Elo de 2 486 à 2 494
55-57 2 494 Huang Qian
(épouse de Bu Xiangzhi)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1986.07 GMF 2008 ¼ finaliste 2012 sept. 2013 (n°20)
mai 2014 (n°21)
55-57 2 494 Sarah Khademalsharieh Drapeau de l'Iran Iran 1997.03 MI 2015 participe en 2017 janv. 2020
(n°13)
55-57 2 494 Alina Kachlinskaïa Drapeau de la Russie Russie 1993.11 MI 2014 2e tour en 2017 avril 2020 (n°13)
58 2 490 Nomin-Erdene Davaademberel Drapeau de la Mongolie Mongolie 2000.02 MI 2015 avril 2016 (n°18)
59 2 489 Alisa Marić Maric Drapeau de la Serbie Serbie 1970.01 MI 1993 demi-finaliste
2000
juillet 1999 (n°10)
(n°9 en juillet 1995)
2010
60 2 488 Zhansaya Abdumalik Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 2000.01 MI 2017 ¼ finaliste en 2018 juin 2018
(n°14 en sept. 2018)
Elo entre 2 479 et 2 485
61-62 2 485 Corina-Isabela Peptan Drapeau de la Roumanie Roumanie 1978.03 MI 1998 ¼ finaliste 2000 juillet 2003 (n°8)
61-62 2 485 Subbaraman Vijayalakshmi Drapeau de l'Inde Inde 1979.03 MI 2001 8e de finale 2006 octobre 2005
(n°11 en avril 2006)
63 2 484 Polina Chouvalova Drapeau de la Russie Russie 2001.03 MI 2020 Ch. du monde junior mai 2021 (n°17)
64-65 2 482 Inna Gaponenko
(ou Yanovska)
Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1976.06 MI 2002 8e de finale 2008 avril 2005 (n°11)
2 482 Yelena Dembo Drapeau de la Grèce Grèce,
Hongrie et Israël
1983.12 MI 2003 8e de finale 2010 septembre 2009
(n°15 en juillet 2006)
2013
66 2 481 Ekaterina Atalık
(ou Polovnikova)
Drapeau de la Turquie Turquie
et Russie
1982.11 MI 2007 2e tour
en 2004 et 2018
septembre 2011
(n°23 en nov. 2011
67-68 2 479 Anastassia Bodnarouk Drapeau de la Russie Russie 1992.03 MI 2010 2e tour
en 2017 et 2018
juin 2016
(n°22 en nov. 2016)
67-68 2 479 Shen Yang Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1989.01 MI 2013 ¼ finaliste 2008 sept. 2016
(n°18 en oct. 2016)
Elo entre 2 469 et 2 478
69 2 475 Salomé Melia Drapeau de la Géorgie Géorgie 1987.04 MI 2008 (2e tour en
2015 et 2017)
août 2014 (n°28)
70-71 2 472 Peng Zhaoqin Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
et Chine
1968.05 GMI 2004 ¼ finaliste 2000, 2001
3 fois candidate
avril 2002 (n°17)
70-71 2 472 Nino Khourtsidzé Drapeau de la Géorgie Géorgie 1975.09 MI 1999 ¼ finaliste 2001, 2006 juillet 1999 (n°11) († 2018.04)
72 2 471 Eva Moser Drapeau de l'Autriche Autriche 1982.07 MI 2004 (participe en 2008) juillet 2012 (n°25) († 2019.03)
73 2 470 Deimantė Cornette
née Daulytė
Drapeau de la France France
et Lituanie
1989.02 MI 2014 participe en 2015 juillet 2018 (n°22)
Elo entre 2 464 et 2 468
74 2 468 Ekaterina Korbout Drapeau de la Russie Russie 1985.02 MI 2007 participe en 2006
Ch. du monde junior
avril 2008 (n°23) 2009
75 2 466 Marina Gousseva
(Romanko, Netchaïeva)
Drapeau de la Russie Russie 1986.08 MI 2009 2e tour en 2010 avril 2009 (n°26)
76-78 2 465 Batkhuyagiin Möngöntuul
(Mungun/Mongontuul)
Munguntuul, Batkhuyag
Drapeau de la Mongolie Mongolie 1987.10 MI 2010 2e tour en 2008 sept. 2011 (n°32)
2 465 (Ketevan) Ketino Kachiani
Kakhiani-Gersinska
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
et Géorgie
1971.09 MI 1997 ¼ finaliste 2004
Candidate 1990
avril 2002
(n°9-10 en janv. 1993)
2 465 Iweta Rajlich
(ou Radziewicz)
Drapeau de la Pologne Pologne 1981.03 MI 2002 8e de finale 2006 sept. 2009
(n°21 en oct. 2004)
Elo de 2 456 à 2 463
79 2 463 Harriet Hunt Drapeau de l'Angleterre Angleterre 1978.02 MI 1999 Ch. du monde junior
1997
janvier 2009
(n°16 en janv. 2000)
2017
80-81 2 462 Olga Alexandrova Drapeau de l'Espagne Espagne
et Ukraine
1978.01 MI 2001 2e tour en 2004 janvier 2003 (n°15) 2015
2 462 Guo Qi Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1995.01 MI 2014 (2 participations) mars 2014 (n°30)
82 2 460 Nataša Bojković Drapeau de la Serbie Serbie 1971.09 MI 2007 8e de finale 2004 juillet 1994 (n°7)
janvier 2001
Elo de 2 450 à 2 455
83-85 2 455 Ielena Taïrova Drapeau de la Russie Russie
et Biélorusie
1991.08 MI 2007 (2e des ch. russes
2006 et 2007)
nov. 2009
(n°34 en juil.)
(† 2010.03)
2 455 Nazi Paikidze Drapeau des États-Unis États-Unis
et Géorgie
1993.10 MI 2012 Forfait en 2017 janvier 2011 2019
2 455 Gunay Mammadzada Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 2000.06 MI 2018 déc. 2019 (n°27)
86 2 454 Padmini Rout Drapeau de l'Inde Inde 1994.01 MI 2015 8e de finale 2017 mars 2015
87 2 453 Irina Bulmaga Drapeau de la Roumanie Roumanie 1993.11 MI 2013 fév. 2020 (n°29)
88-90 2 451 Tatiana Stepovaïa
ou Diantchenko
Drapeau de la Russie Russie 1965.09 GMF 1992 participe en 2001
(3 ch. de RSFSR)
juillet 2001 2016
2 451 Ding Yixin Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1991.04 GMF 2010 participe en 2010 juillet 2014
2 451 Sopiko Khoukhachvili Drapeau de la Géorgie Géorgie 1985.01 MI 2005 2e tour en 2010 sept. 2009
91-92 2 450 Dagnė Čiukšytė
(Ciuksyte)
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
et Lituanie
1977.01 MI 2006 8e de finale 2001 janvier 2007
2 450 Ni Shiqun Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1997.02 GMF 2017 ¼ finaliste 2017 avril 2017

Elo de 2 421 à 2 449[modifier | modifier le code]

8e de finale = 3e tour

Elo de 2 435 à 2 449[modifier | modifier le code]

Joueuses ayant atteint un classement Elo de 2 430 à 2 449 points
Classe-
ment
Nom Fédé-
ration(s)
Née en Titre Ch. du
monde
Date du
meilleur Elo
Inactive
depuis
Elo de 2 440 à 2 449
2 449 Ielena Zaïats Drapeau de la Russie Russie
et Biélorussie
1969.01 MI 2005 8e de finale 2000 juillet 2012
Jolanta Zawadzka Drapeau de la Pologne Pologne 1987.02 GMF 2005 8e de finale 2018 avril 2017
(n°33)
Sarah Hoolt ou Papp Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1988.04 GMF 2012 août 2017
2 447 Eva Repková Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
et Liban
1975.01 MI 2007 sept. 2010
Maïa Lomineichvili Drapeau de la Géorgie Géorgie 1977.11 MI 2003 8e de finale 2004 avril 2009 2017
Ievguenia Ovod Drapeau de la Russie Russie 1982.11 MI 2002 2e tour en 2010 juillet 2009
Ana Matnadzé Drapeau de l'Espagne Espagne
et Géorgie
1983.02 MI 2006 participe en
2004 et 2018
janvier 2012
2 446 Alina l'Ami (Motoc) Drapeau de la Roumanie Roumanie 1985.06 MI 2014 juillet 2014
2 446 Gulrukhbegim Tokhirjonova Drapeau des États-Unis États-Unis et
Ouzbékistan
1999.07 GMF 2016 ¼ finaliste en 2018 janv. 2019 (n°32)
2 445 Joanna Dworakowska Drapeau de la Pologne Pologne 1978.06 MI 2001 8e de finale 2005 avril 2002 2013
2 445 Diana Dartchia (Darchia) Drapeau de la Géorgie Géorgie 1977.10 GMF 1998 juillet 1998 2016
2 444 Cristina-Adela Foișor
(née Badulescu)
Drapeau de la Roumanie Roumanie 1967.06 MI 1997 candidate 1994
quart-de-finale
en 2001
octobre 2001 († 2017.01)
Deysi Cori Drapeau du Pérou Pérou 1993.07 GMF 2015 participe
en 2017 et 2018
ch. junior 2011
février 2015
2 443 Tania Sachdev Drapeau de l'Inde Inde 1986.08 MI 2008 2 participations
(2008 et 2018)
sept. 2013
2 442 Tatiana Kononenko Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1978.12 MI 2006 2 participations
(2001 et 2006)
juillet 2005 2015
2 442 Irina Tourova (Slavina) Drapeau de la Russie Russie 1979.05 MI 2004 participation 2004 mai 2011
2 442 Yuliya Shvayger
(épouse de Naiditsch)
Drapeau d’Israël Israël 1994.10 MI 2017 participe en 2018 sept. 2017
2 441 Sopiko Guramishvili
(épouse de Anish Giri)
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de la Géorgie Géorgie
1991.01 MI 2012 8e de finale 2017 nov. 2013
2 440 Elena-Luminița Cosma
née Radu
Drapeau de la Roumanie Roumanie 1972.01 GMF 1994 Interzonal 1995 janvier 2003
(n°23)
2 440 Olga Badelka Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 2002.07 MI 2019 décembre 2020
(n°31)
Elo de 2 435 à 2 439
2 438 Wang Yu Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1982.11 MI 2007 3 participations
ch. d'Asie 2004
octobre 2000
(n°24)
2 438 Natalia Zdebskaïa
ou Zdebska
Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1986.08 GMF 2004 avril 2009
(n°46)
2011
2 438 Stavroúla Tsolakídou Drapeau de la Grèce Grèce 2000.03 MI 2018 mai 2019
(n°38)
2 438 Ioulia Osmak Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1998.03 MI 2017 mars 2020
(n°33)
2 437 Xu Yuanyuan Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1981.03 GMF 2003 2e tour en 2001
ch. junior 2000
janvier 2001
(n°25)
2007
Zhang Xiaowen Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1989.02 GMF 2009 2e tour en 2010
ch. d'Asie 2009
janvier 2010
(n°54)
Nataliïa Bouksa Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1996.11 MI 2018 2e tour en 2017
ch. junior 2015
sept. 2018
(n°34)
2 436 Masha Klinova
née Jarmolinskaïa
Drapeau d’Israël Israël 1968.11 MI 2002 participe en 2001 avril 2004
(n°24 en 1996)
Tatiana Vassilievitch Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1977.01 MI 2002 8e de finale 2000 avril 2001
(n°27)
2018
2 435 Elena Akhmilovskaïa
(Donaldson)
Drapeau de l'URSS URSS
Drapeau des États-Unis États-Unis
1957.03 GMF 1977 Challenger 1986 janvier 1987
(n°5-6)
(† 2012.11)
2 435 Ildikó Mádl (Madl) Drapeau de la Hongrie Hongrie 1969.11 MI 1992 3 interzonaux 1999
(n°9= en 1993)
2 435 Marta García Martín
(Garcia Martin)
Drapeau de l'Espagne Espagne 2000.07 MI 2019 mai 2017
(n°39)
2 435 Meri Arabidzé Drapeau de la Géorgie Géorgie 1994.02 MI 2014 ¼ finaliste en 2015 déc. 2019 (n°34)

Elo de 2 420 à 2 434[modifier | modifier le code]

Joueuses ayant atteint un classement Elo de 2 430 à 2 449 points
Classe-
ment
Nom Fédé-
ration(s)
Née en Titre Ch. du
monde
Date du
meilleur Elo
Inactive
depuis
Elo de 2 430 à 2 434
2 434 Elena Sedina Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
1968.06 MI 1999 8e de finale 2008 avril 2003
(n°25)
2 434 Anastassia Savina Drapeau de la Russie Russie 1992.03 MI 2011 2e tour en 2017 sept 2015
(n°45)
2 433 Li Ruofan Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau de Singapour Singapour
1978.04 MI 2009 2 participations
ch. d'Asie 2001
janvier 2003
(n°25)
Jovanka Houska Drapeau de l'Angleterre Angleterre 1980.06 MI 2005 2e tour
en 2006 et 2010
juillet 2010
(n°35 en 2019)
2 432 Irine Kharisma Sukandar Drapeau de l'Indonésie Indonésie 1992.04 MI 2014 participe en 2015
2 fois ch. Asie
oct. 2016
(n°42)
Divya Deshmukh Drapeau de l'Inde Inde 2005.12 MIF 2018 avril 2019
(n°43-44)
2 431 Nastassia Ziazioulkina Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 1995.10 MI 2014 2 participations avril 2015
(n°50)
2019
Tatiana Chadrina Drapeau de la Russie Russie 1974.03 GMF 1999 2e tour en 2010 avril 2009
(n°45 en 2008)
2015
Olga Zimina Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la Russie Russie
1982.05 MI 2008 2e tour en 2017
ch. Russie 2001
octobre 2018
(n°30 en 2004.07)
Karina Cyfka ou
Szczepkowska-Horowska
Drapeau de la Pologne Pologne 1987.10 MI 2016 mars 2019 (n°42)
2 430 Alla Kouchnir Drapeau d’Israël Israël
Drapeau de l'URSS URSS
1941.08 GMF 1976 Challenger 1965
1969 et 1972
1990
(n°2 en 1973)
(† 2013.08)
2 430 Zuzana Štočková
Stockova, née Hagarova
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 1977.11 MI 2002 octobre 2008
(n°45=)
2 430 Marta Michna
née Zielińska
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Pologne Pologne
1978.01 GMF 1999 2e tour
en 2000 et 2001
octobre 2002
(n°23=)
2 430 Pauline Guichard Drapeau de la France France 1988.11 MI 2019 mai 2019
(n°45)
2 430 Carissa Yip Drapeau des États-Unis États-Unis 2003.09 MI 2020 avril 2021 (n°36)
Elo de 2 425 à 2 429
2 429 Regina Theissl-Pokorná Drapeau de l'Autriche Autriche
et Slovaquie
1982.01 GMF 2000 juillet 2003
(n°36)
Bhakti Kulkarni Drapeau de l'Inde Inde 1992.05 MI 2019 ch. Asie 216
participe en 2018
août 2019 (n°38)
2 428 Svetlana Proudnikova Drapeau de la Serbie Serbie (1999)
et Russie
1967.03 GMF 1992 IZ 1991, 2001
2 fois ch. RUS
juillet 2000
(n°9 en 1993)
Swaminathan Soumya Drapeau de l'Inde Inde 1989.03 MI 2020 ch. junior 2008 nov. 2018
(n°41 en 2018)
2 427 Daria Voït
née Poustoïtova
Drapeau de la Russie Russie 1994.01 GMF 2017 nov. 2016
(n°45)
Sabrina Vega Gutiérrez Drapeau de l'Espagne Espagne 1987.02 MI 2013 participe en 2018 juin 2017
(n°44=)
2 426 Phạm Lê Thảo Nguyên
Pham
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam 1987.12 MI 2013 janvier 2013
(n°51)
Wang Jue Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1995.10 GMF 2012 1er tour en 2015 sept. 2019 (n°40)
2 425 irina Levitina Drapeau des États-Unis États-Unis
et URSS
1954.06 GMF 1976 Challenger 1984 1993 et 1994
(n°4 en 1986.07)
1997
2 425 Eesha Karavade Drapeau de l'Inde Inde 1987.11 MI 2010 nov. 2016
(n°49)
2 425 Võ Thị Kim Phụng
(Vo thi kim phung)
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam 1993.06 GMF 2017 participe en 2018
ch. d'Asie 2017
janvier 2018
(n°40 en 2018)
2 425 Nurgyul Salimova Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 2003.06 MI 2019 ch. BUL 2017 août 2019 (n°40)
2 423 Jana Jacková Drapeau de la Tchéquie République tchèque 1982.08 MI 2004 8e de finale 2004 avril 2007 (n°41) 2010
Mary Ann Gomes Drapeau de l'Inde Inde 1989.09 GMF 2008 participe en 2015 avril. 2013 (n°52)
2 421 Sophie Milliet Drapeau de la France France 1983.11 MI 2009 participe en 2015 octobre 2012
(n°50)
2 421 Bibisara Assaubayeva Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
et Russie
2004.02 MI 2020 août 2017
(n°47-48)

Elo de 2 421 à 2 446[modifier | modifier le code]

  • Diana Dartchia (1977-, GMF 1998, Elo 2445 (+ 270) et n°16 en juillet 1998, ch. du monde U12 en 1989 et U14 en 1990, n°16 en 1998-1999, inactive depuis 2016, seulement 12 parties depuis 2002, pl:Diana Darczija, + 0) Géorgie

Elo de 2 389 à 2 420[modifier | modifier le code]

Elo 2 419 et 2 420[modifier | modifier le code]

  • Ilaha Kadimova ou Qadimova (1975-, GMF 1994, Elo 2 420 et n°16 en 1997, n°14 en 1996, Elo 2374 en 2000, ch. du monde des - de 18 ans en 1992 et 1993, vice-ch. du monde junior 1993,, 3e-11e du ch. d'Europe 2006, inactive) Azerbaïdjan, ch. d'Europe des nations 1992, création
  • Aynur Sofiyeva ou Sofieva (1970-, GMF 1991, Elo 2420 et n°12 en 1991, 2e du ch. du monde junior 1990, ch. du monde universitaire 1990, 7/12 à l'ol. de 1992, création) Azerbaïdjan
  • Ioulia Machinskaïa (1977-, MI 2005, max=2437, Elo 2 420 et n°34 en 2005, n°41 en janvier 2000, inactive de 2012 à 2018, vainqueur du tournoi d'automne d'Ukraine 2004-2005, + 152 points Elo entre octobre 2004 et janvier 2005, (en) Fiche de Mashinskaya, Iulia sur le site de la Fédération internationale des échecs) Russie, ch. d'Europe des nations 1997, (Voir sur Wikidata)
  • Joanna Majdan-Gajewska (1988-, GMF 2009, Elo 2 420 et n°58 en nov. 2013, n°55 en 2014) Pologne, création
  • Carolina Luján (1985, MI 2007, 2419 en 2006, 5 championnats du monde, Lujan) Argentine, création

Elo de 2 415 à 2 418[modifier | modifier le code]

  • Szidónia Vajda ou Lazarné Vajda (1979-, MI 2003, max=2461, Elo 2418 en 2008, n°34 en 1997, création) Roumanie, Hongrie
  • Irina Lymar ou Limar (1974-, GMF 2000, max=2345 en 1999, Elo 2418 et n°34 en 2001, 3e du ch. d'Ukraine 1992, inactive depuis 2013, travaille comme juriste en Russie, ru:Лымарь, Ирина Владимировна, + 0) Ukraine
  • Medina Warda Aulia (1997-, MI 2020, Elo 2417 et n°58 en 2015, 1ère-4e= du ch. du monde junior de 2012) Indonésie, création
  • Nisha Mohota (1980-, MI 2011, 2 416 et n°43 en oct. 2007, ch. Inde 2005, ch. Monde 2001 (2e tour) et 2008, MIF à 14 ans) Inde, création
  • Sopio Gvetadzé (1983-, MI 2007, Elo 2416 et n°46 en 2007, ch. du monde des - de 18 ans en 2005, 3e-11e du ch. d'Europe 2006, Ch. M. 2008 et 2017) Géorgie, création

  • Nana Alexandria (1949-, GMF 1976, Elo 2415 en 1988, challenger) Géorgie
  • Irina Tchelouchkina (1961-, GMF 1992, Elo 2415 et n°31 en 2000, n°16 en 1990, ch. d'Europe des nations 1992 avec l'Ukraine) Ukraine-Yougoslavie-Serbie, création
  • Agnieszka Brustman (1962-, GMF 1985, max=2439, Elo 2415 en 1997, n°5 mondiale en 1984, candidate en 1986 et 1988, création) Pologne
  • Marta Litinska ou Litinskaya-Schul (1949-, GMF 1976, Elo 2415 en 1987, ch. du monde senior 2002, candidate en 1974, 1980, 1986 et 1988, création)
  • Ioulia Ryjanova ou Julia Galianina-Ryjanova (1974-, GMF 2000, Elo 2415 en 2003, n°35 en 2002, 3e du ch. de Russie 2000) Russie-Australie, création
  • Nikoletta Lakos (1978-, GMF 2000, Elo 2415 et n°19 en 1997, 3 fois ch. de Hongrie, création)
  • Lisandra Teresa Ordaz Valdés (1988-, GMF 2011, MI 2018, Cuba, Elo 2415 et n°49 en juin 2018, 4 olympiades (2008-2014, absente en 2016), création)

Elo de 2 408 à 2 414[modifier | modifier le code]

  • Batchimeg Tuvshintugs (1986-, MI 2014, Elo 2412 et n°55 en 2016) Mongolie, création
  • Anna Zozulia (1980-, MI 2004, Elo 2412 en 2004) Ukraine-Belgique, création
  • Zoya Schleining née Leltchouk/Leichuk (1961-, MI 2016, Elo 2 411 et n°35 en 2000, Elo 2385 et n°12 en 1988, création) URSS-Ukraine-Allemagne
  • Daria Tcharotchkina (1990-, MI 2015, GMF 2011, Elo 2411 et n°61 en 2014, ch. M. 2017), création
  • Martha Fierro (1977-, MI 2005, Elo 2411 en 2009) Équateur
  • Rameshbabu Vaishali (2001-, GMF 2018, Elo 2 411 et n°55 en août 2019) Inde, Vaishali R, création
  • Hoàng Thị Bảo Trâm, Hoang Thi Bao Tram (1987-, GMF 2006, Elo 2 410 et n°52 en oct. 2017, médaille d'or (5/7) au ch. du monde par équipe juillet 2017 (2e échiquier, 4e performance, 2 527[5]), 4e-8e du ch. d'Asie 2017) Vietnam, création
  • Lioubov Kostioukova (1983-, MI 2006, Elo 2409 et n°47 en 2006, Ukraine, plusieurs tournois à Louhansk en 2005, inactive depuis 2012, Костюкова, Любовь, 0) Ukraine, (Voir sur Wikidata)
  • Silvia Collas ou Alexieva/Aleksieva (1974-, MI 2005, Elo 2 408 en 2007) Bulgarie-France, création
  • Baïra Kovanova (1987-, GMF 2007, Elo 2 408 en 2009 (n°63) et oct. 2012 (n°54), Ch. M. 2010 (2e tour) et 2015) Russie, 2e du ch. de Russie junior en 2006, dispute 3 tournois du Grand Prix 2009-2011 (5/11, 5/11 et 3/11) en remplacement de Z. Mamedyarova.

Elo de 2 404 à 2 407[modifier | modifier le code]

  • Tatiana Choumiakina (1965-, GMF 1994, max=2453, Elo 2 407 et n°30 en 1999, n°25 en 1998, n°26 en 1991, Russie, inactive, création) 3 olympiades, 8e en 1998 (2 médailles)
  • Nóra Medvegy (1977-, MI 2005, Elo 2407 et n°45 en 2004, ch. de Hongrie 1995 et 1999, ol. 1996 et 1998, ch. des nations 2005, inactive depuis 2019, création
  • Irina Vassilievitch (1985-, MI 2005, Elo 2407 et n°50 en 2005, ch. du monde 2006 et 2010, création) Russie, 3e du ch. de Russie junior en 2005
  • Tatiana Grabouzova (1967-, GMF 1995, Elo 2 406 (n°42) en 2002, n°24 en 1994 (Elo 2380), ch. d'Europe senior 2019 (2e du ch. du monde senior en 2018), Russie, ch. d'Allemagne 1995, création)
  • Ning Chunhong (1968-, GMF 2001, Elo 2406 et n°40 en 2001, inactive de 2015 à 2017 , en:Ning Chunhong, + 2) Chine
  • Zhai Mo (1996-, GMF 2016, Elo 2406 en 2015, Elo 2 430 en blitz en 2012 (n°1 junior mondiale), création) ch. Chine 2018, 8e de finale en 2018
  • Leïa Garifoullina (2004-, GMF 2020, Elo 2 406 et n°56 en mai 2021, Russie, création)

  • Susan Lalic née Walker puis Arkell (1965-, MI 1996, max=2546, Elo 2 405 et n°21 en 1997, n°18 en 1988, inactive depuis 2013) Angleterre, création
  • Ioulia Diomina (1969-, GMF 1991, max=2483, Elo 2405 et n°14 en 1991, Elo 2377-2378 en 1999 et 2009, ch. de Russie 1995 et 1999, 2e du ch. russe 2001, 3e du ch. de Russie 2003, ch. d'URSS 1988, 5e-6e de l'IZ 1990, inactive, 2 olympiades), création
  • Claudia Amura (1970-, GMF 1998, max=2440, Elo 2 405 et n°13 en 1991) 5 fois ch. d'Argentine, médaille d'argent au 1er échiquier à l'olympiade de 1990, plusieurs fois ch. d'Amérique du Sud, ch. panam. 1997, création
  • Anita Gara (1983-, MI 2009, Elo 2405 en 2005, participe au ch. monde 2018, création) Hongrie
  • Dorsa Derakhshani (1998-, MI 2016, Elo 2405 en 1996) Iran-États-Unis
  • Anna Sargsian (2001-, GMF 2020, Elo 2 405 et n°59 en mars 2020) Arménie, ol. 2018, création
  • Laura Unuk (1999-, GMF 2019, Elo 2 404 et n°56 en avril 2021, Slovénie) création

Elo de 2 398 à 2 403[modifier | modifier le code]

  • Rusudan Goletiani (1980-, MI 2009, Elo 2403 et n°50 en 2006, ch. US 2004, ch. du monde des - de 12, - de 14, - de 16 ans et - de 18 ans, ch. du monde 2000 et 2004, 3 olympiades (2 médailles en 2008), 5/9 au ch. US mixte 2006 (10e-15e/32)) Géorgie-États-Unis, création
  • Tamara Tsereteli (1985-, GMF 2005, Elo 2403 en 2010, vainqueur (1/3) de la coupe d'Europe des clubs 2005, pl:Tamara Cereteli, + 0) Géorgie, ne pas confondre avec en:Tamara Tsereteli (1900-1968, chanteuse géorgienne)
  • Alina Bivol (1996-, GMF 2017, MI 2021, Elo 2 403 et n°61 en sept. 2018, 2e du ch. du monde junior 2015) Russie, création
  • Lilit Galojan (1983-, MI 2010, Elo 2402 en 2010, 2 fois ch. Arménie)
  • Iva Videnova (1987-, MI 2015, Elo 2401 en 2015) Bulgarie
  • Gulnar Mammadova (1991-, MI 2017, Elo 2401 en 2017, création) Azerbaïdjan
  • Klaudia Kulon (1992-, MI 2019, Elo 2 401 en 2016, Elo 2 457 en blitz (n°10) en sept. 2019, Pologne, médaille de bronze à l'ol. de 2016, création)
  • Anna Akhcharoumova (1957-, GMF 1989, Elo 2400, n°9-10 mondiale en 1981, 1988 et 1989, URSS-Israël--É.-U., femme de B. Goulko, création)
  • Nino Gurieli (1961-, MI 1997, Elo 2400 en 1987, n°7 en 1981, création) Géorgie
  • Marina Brunello (1994-, 2 400 et n°65-67 en août 2019, GMF 2016, MI 2019, ch. d'Italie 2008 à 14 ans, 8/11 à l'ol. de 2016, 8,5/10 et perf. 2 505 (or) au 4e éch. à l'ol. 2018, création) ;

  • Lioudmila Zaïtseva (1956-, GMF 1986, max=2397 en 1999, Elo 2 399 en 1999 et 2000, n°25 en 1996, n°10 en 1986, ch. de Russie 1996, 4e de l'IZ 1985, inactive depuis 2001, création)
  • Zhao Dindin (1984-, non titrée, Elo 2 399 et n°33 en juillet 1999, 2299 en janv. 2000, 10 parties depuis 2003, inactive depuis 2008, 0) Chine, absente de Wikidata, 3e du ch. du monde U10 en 1994
  • Karina Ambartsoumova (1989-, MI 2019, Elo 2 399 et n°64-65 en mars 2019) Russie
  • Khanim Balajayeva (2001, MIF, Elo 2 398 en mars 2019 (n°66) et n°62-63 en déc. 2018) ch. Azerbaïdjan 2018, or au 3e échiquier à l'ol. 2018, création
  • Angela Borsuk (1967-, MI 2008, Elo 2 398 en 2008) Ukraine-Israël

Elo de 2 389 à 2 397[modifier | modifier le code]

  • Tatiana Melamed (1974-, GMF 1999, Elo 2397 et n°63-65 en nov. 2018, n°42 en juillet 1999 ; ch. UKR 1996, création) Ukraine-Allemagne
  • Tatev Abrahamyan (1988-, GMF 2011, Elo 2 397 et n°65-66 en juillet 2019, Elo 2 396 et n°68 en 2014, Arménie-USA, création)
  • Oksana Gritsaïeva (1980, MFidé fém., Elo 2 396 et n°67 en 2017, n°66 en août 2018, vainqueure de la ligue supérieure russe en juillet 2018 (7/9), 8,5/9 à l'open de Moscou-B 2017, 7e= du ch. russe 2017 (5/11), 4/11 à la superfinale 2018 ; 0) Russie, (Voir sur Wikidata), Oksana Gritsayeva
  • Vesna Mišanović née Basagic (1964-, GMF 1991, max=2480, Elo 2395 et n°24 en 1997, n°16 en 1992, n°1 de Bosnie, ch. Yougoslavie 1988, 7e-9e à l'IZ 1995, 6 olympiades (1988 (2 médailles de bronze)-2000), Misanovic), création
  • Maria Manakova (1974-, GMF 1997, Elo 2395 en 2001, n°20 en 1994, Russie-Serbie, ch. de Serbie 2013, création) 2 olympiades et 2 ch. d'Europe par équipe

  • Ánna-María Bótsari ou Botsari-Miladinovic (1972-, GMF 1993, Elo 2394 en 2003, n°37 en 1995, vice-ch. du monde junior en 1991, 7 fois ch. de Grèce, 15 olympiades, perf. 2 399 au 1er éch. à l'ol. 2014, ch. Méditerranée 2009), Anna-Maria Botsari, création
  • Guliskhan Nakhbayeva (1991-, MI 2018, Elo 2394 en sept. 2018, 2e du ch. d'Asie 2017, participe au ch. monde 2018, Kazakhstan)
  • Anna Rudolf (1987-, MI 2015, Elo 2393 en 2010, création) Hongrie
  • Tea Lanchava (1974-, MI 2004, Elo 2392 en 2096, création) Géorgie-Pays-Bas
  • Irina Soudakova (1982-, GMF 2004, Elo 2 392 et n°67-69 en 2006) Russie
  • Annie Wang (2002-, MI 2019, 2 392 et n°67 en mars 2020, USA, ch. du monde cadettes (U16) 2017, création) ;
  • Anne Haast (1993-, GMF 2015, Elo 2391 et n°71 en janv 2016, n°70 en déc. 2015) Pays-Bas, création
  • Margarita Voiska (1963-, GMF 1985, Elo 2390 et n°18= en 1995, n°19 en 1988, Bulgarie, création)
  • Vera Nebolsina (1989-, GMF à 17 ans en 2007, Elo 2389 et n°78 en 2011, ch. du monde et de Russie junior 2007)
  • Adriana Nikolova (1988-, GMF 2011, Elo 2389 et n°80 en nov. 2009, en:Adriana Nikolova, + 3) Ch. de Bulgarie 2011
  • Annamaria Marjanovic ou Annamária Marjanovics (2001-, GMF 2019, Elo 2 389 en juin 2016, 3e du ch. de Hongrie 2016, création)

Joueuses MI nées depuis 1967[modifier | modifier le code]

Liste des joueuses MI

Anciennes joueuses MI nées avant 1967
  • Olita Rause (1962, MI 1995, Elo 2360 et n°27 en 1994, GM par correspondance, inactive depuis 2004) URSS-Lettonie, 1 olympiade (1994, 50 %), création
  • Irina Berezina ou Berezina-Feldman (1965-, MIF 1993 et MI 1999, Elo 2304 en 2000, création) Russie-Australie (depuis 1993)

Championnes du monde junior[modifier | modifier le code]

Championnat du monde d'échecs junior

  • Camilla Baginskaite (1967-, GMF 2002, max=2486, Elo 2365 en 2002, Elo 2360 et n°17 en 1988, Lituanie (ch. 1992) puis États-Unis (1997-2018), puis Lituanie (2019-), 8e de finale ch. 2000), ch. du monde junior 1987, 7 olympiades : n°7 en 1992, création
  • Flioura Khassanova ou Khassanova Ouskova (1964-, GMF 1998, Elo 2350 et n°54= en 1997, ch. du monde junior 1983, 9e-10e de l'IZ d'Azov 1990 (9/17), 5 olympiades, inactive depuis 2014) Kazakhstan
  • Aleksandra Maltsevskaïa (2002-, GMF et ch. du monde junior 2018, Elo 2341 en 2016) Russie
  • Krystyna Dąbrowska (1973-, GMF 1994, Elo 2 330 en 1998 (n°74), 68e en 1994 et 1995, ch. monde U16 1989 et junior 1992, 15e de l'IZ 1993, Dabrowska) 3 olympiades, Pologne, création
  • Maria Kouvatsou (1979-, GMF et ch. du monde junior 1999, Elo 2235 en juil. 2003, en:Maria Kouvatsou, + 5) Grèce

Vice-championnes du monde junior[modifier | modifier le code]

de:Liste der Juniorenweltmeister im Schach

Troisièmes du championnat du monde junior[modifier | modifier le code]

Diverses joueuses nées depuis 1967[modifier | modifier le code]

Championnes d'Asie[modifier | modifier le code]

Championnat d'Asie d'échecs

  • Atousa Pourkashiyan (1988-, GMF 2009, Elo 2374 en 2011, ch. d'Asie 2010, 2e en 2014, création) Iran
  • Mitra Hejazipour (1993-, GMF, 2 357, ch. d'Asie 2015, ch. d'Iran 2012-13, ChM. 2015 et 2017)

Championnes panaméricaines[modifier | modifier le code]

Championnat panaméricain d'échecs

  • Sulennis Piña Vega (1981-, GMF 2002, Elo 2 371 en 2002, ch. Amériques 2001 et 2005, ch. panam. 2006, ch. de Cuba 2005 et 2014, création) ;
  • Maritza Arribas Robaina (1971- , GMF 1999, Elo 2 366 en 2003, 11 fois ch. de Cuba, perf. 2 401 au 4e éch. à l'ol. 2006, ch. panam. 2000), création
  • Zirka Frómeta Castillo (1963, GMF 2008, Elo 2 284 en 2006, 2285 en 2004, n°55= en juillet 1984, Cuba, médaille de bronze en 1986, IZ 1985 et 1987, ch. panaméricain 2008) ;

2 380 à 2 388[modifier | modifier le code]

  • Olga Babiï née Kalinina (1989-, GMF 2013, Elo 2 388 et n°75 en juin 2017, en:Olga Babiy, ru:Калинина, Ольга Олеговна, + 3) 2e du ch. d'Ukraine 2015 et 2017 (décembre)
  • Jovana Rapport (1992- Vojinovic, GMF 2009, Elo 2 388 et n°73 en fév. 2019, (2 376 et n°84 en 2013), ch. de Serbie 2014, ch. Mont. 2009 et 2010, perf. 2 576 (or) au 2e éch. au ch. d'Europe par équipe 2015, 6/10 à l'olympiade de 2016) ;
  • Melanie Lubbe née Ohme (1990-, GMF 2012, Elo 2 387 en 2012, perf. 2 521 (argent) au ch. d'Europe par équipe de 2011)
  • Ulviyya Fataliyeva (1996-, GMF 2017, MI 2019 (en attente d'un Elo de 2 400 , Azerbaïdjan, Elo 2387 et n°76 en déc. 2019, ch. d'Europe U14 et U18, 7 du ch. d'Europe 2019, création)
  • Mónica Calzetta Ruiz (1972-, GMF 2003, 7 fois ch. d'Espagne, Elo 2386 en 2009)
  • Sabina-Francesca Foisor (1989-, GMF 2007, Elo 2 386 en 2008, Roumanie-USA, ch. USA 2017, ch. du monde 2008, 2017 et 2018, création)
  • Turmunkh Munkhzul (2002-, MIF 2011, 2 386 et n°76 en juillet 2019, 3e du ch. d'Asie 2019, 7/9 au tournoi zonal 2019 3.3 en Mongolie, 7/10 à l'olympiade 2018, 0) Mongolie, (Voir sur Wikidata)
  • Ekaterina Borulya ou Iekaterina Boroulia (1969-, GMF 1994, Elo 2385 et n°21 en 1996, URSS-Ukraine-Allemagne, ch. d'All. open 1994, de:Ekaterina Borulya, + 2)
  • Anjelina Belakovskaïa (1969-, GMF 1993, Elo 2 385 et n°34 en 1998, URSS-USA, ch. USA 1995, 1998 et 1999, 3 olympiades (21/36, 58 %), IZ 1995, en:Anjelina Belakovskaia, + 4)
  • Ticia Gara (1984-, GMF 2002, 2 385 et n°75 en 2012, ch. de Hongrie 2006, 2007 et 2019), création

  • Natalia Straub née Kisseliova/Kiseleva (1978-, GMF 1998, Elo 2 382 en juillet 2001, UKR-GER, ch. du monde U16 en 1993, ch. UKR 1996, 2e tour CM 2001, création)
  • Gong Qianyun (1985-, GMF 2018, Elo 2 381 et n°83 en fév. 2019, n°81 en mai-juin 2019, 1ère-2e du ch. d'Asie 2018, Chine puis Singapour, création) ;
  • Marsel Efroimski (1995-, GMF 2011, Elo 2 381 et n°82-85 en mai 2021, ch. ISR)
  • Nelly Aginian (1981-, GMF 2005, Arménie, Elo 2380 en 2005, inactive depuis 2014, 7 olympiades (1996-2010), ch. d'Europe par équipe 2003 + 1 médaille de bronze par équipe en 2007)

2 370 à 2 379[modifier | modifier le code]

  • Inga Tcharkhalachvili (1983-, GMF 2005, 2 379 et n°82 en 2016, ch. de Géorgie 1999, ch. d'Europe des - de 18 ans en 2001, 7/10 et perf. 2 401 au 2e éch. (GEO 2) à l'ol. 2018, en:Inga Charkhalashvili, + 2) ;
  • Marta Bartel née Przeździecka (1988-, GMF 2009, Elo 2 379 et n°80 en 2014,perf. 2 436 (médaille d'argent) au 4e éch. à l'ol. 2014, médaile d'or indiv. au ch. du monde par équipes 2007) Pologne
  • Ning Kaiyu (2004-, 2 379 et n°80 en janv. 2020, MIF 2019, Chine), création
  • Anna Charevitch ou Anna Sharevich (1985-, GMF 2006, Elo 2378 et n°85 en mai 2011, 4 fois ch. de Biélorussie, puis USA depuis 2014, 6 olympiades)
  • Mai Narva (1999-, MIF 2015, Elo 2 378 et n°84 en sept. 2019, Estonie), création
  • Petra Papp (1993-, GMF 2012, Elo 2 378 et n°85 en 2017, ch. de Hongrie 2012)
  • Oleiny Linares Nápoles (1983-, GMF 2010, Elo 2 378 et n°85 en 2012, ch. de Cuba 2010 et 2016, perf. 2 530 (médaille d'argent) au 4e éch. à l'ol. 2008)
  • Katerina Rohonyan (ou Rogonian) (1984-, GMF 1984, Elo 2 377 en janvier 2004, Ukraine--USA, ch. UKR 2009, en:Katerina Rohonyan, + 5)
  • Margarita Potapova (2000-, MIF, Elo 2 377 et n°85-86 en sept. 2019, Russie, 0) (Voir sur Wikidata)
  • Elena Tomilova (1986-, GMF 2019, Elo 2 376 et n°83 en août 2019, vainqueur de la ligue supérieure russe 2019 (7,5/9), 6,5 / 9 à l'Open Xtracon 2019) ; Russie, (Voir sur Wikidata)
  • Olga Stiajkina née Florova (1970-, GMF 1994, Elo 2 376 en 2004, Elo 2 335 et n°35 en 1995, ch. de St-Pét., ch. monde 2000 (1er tour), inactive depuis 2014, en:Olga Stjazhkina, + 1)
  • Ela Pitam (1977-, GMF 1997, Elo 2 375 en 1997, URSS-ch. ISR 2000, 3 olympiades, en:Ela Pitam, + 6)
  • Miranda Mikadzé (1989-, GMF 2016, Elo 2 375 et n°87 en 2010, en:Miranda Mikadze, + 1), Géorgie
  • Anđelija Stojanović Stojanovic (1987-, GMF 2007, 2 372 et n°92 en 2009, 3 fois ch. de Serbie, perf. 2 448 au 3e éch. à l'ol. 2008)
  • Keti Tsatsalachvili (1992-, GMF 2011, Elo 2 372 et n°90 en août 2019, ch. du monde U16)

2 350 à 2 369[modifier | modifier le code]

  • Júlia Movsesjan ou Julia Movsesian née Ioulia Kotchetkova, Júlia Kočetková (1981-, GMF 2006, Elo 2 369 en 2006, russe, ch. de Slovaquie 2011 et 2012) 3 olympiades de 2010 à 2014 au 3e échiquier de la Slovaquie (62,9%), création
  • Ievguenia Doloukhanova (1984-, GMF 2006, Elo 2 367 et n°100 en déc. 2018, ch. Ukraine 2009, 3e de Japfa 2012, en:Evgeniya Doluhanova, + 4)
  • Iekaterina Oubiennykh (1983-, MIF 2004, Elo 2 367 et n°91 en 2012, dernière du ch. russe 2016, 3e du ch. du monde U16 en 1999, ch. de Russie junior, 6e du ch. du monde junior en 2002, pl:Jekatierina Ubijennych, + 0)
  • Sanja Vuksanović (1968-, GMF 1998, Elo 2 365 en 1998, ch. RF Yougoslavie 1992, 6,5/13 à l'IZ 1991, ol. 1996 et 1998, en:Sanja Vuksanović, + 2)
  • Jennifer Shahade (1980-, GMF 2005, Elo 2 366 en 2003, inactive, 2 fois ch. USA)
  • Maria Koursova (1986-, GMF 2007, Elo 2 366 en 2007, ch. ARM 2012 et 2018, perf. 2 392 au 4e éch. à l'ol. 2012, russe, Arménie depuis 2011, élimine Zhao Xue au ch. du monde 2006)
  • Irina Ionescu née Brandis (1973-, GMF 2001, Elo 2 366 en 2003, Elo 2 345 et n°69-73 en 1998, pl:Irina Ionescu, + 2), URSS-MDV-Roumanie, ch. Roumanie 2002, olympiade de 2000, Europe par équipe 2001 (E3, médaille de bronze)
  • Anna Warakomska (1992-, MIF 2015, Elo 2 365 en 2016, olympiade de 2018, 2e du ch. de Pologne 2018, en:Anna Warakomska, + 3)

  • Maria Velcheva (1976-, GMF 1999, Elo 2 364 et n°62 en janvier 2000, Elo 2 285 et n°68 en juillet 1995, 5 fois ch. bulgare, perf. 2 471 (médaille d'argent) au 4e éch. à l'ol. 2004, en:Maria Velcheva, + 7)
  • Kübra Öztürk (1991-, GMF 2011, Elo 2364 et n°95 en 2017, ch. Turquie 2012, 7 olympiades 2006 à 2018, participa aux ch. du monde 2010 (en Turquie) et 2015, Ozturk)
  • Joanna Worek (1986-, GMF 2013, 2 363 et n°101= en 2016, polonaise (ol. 2012), TCH depuis 2016, ch. tchèque 2016, 6,5/9 et perf. 2 402 au 2e éch. à l'ol. 2018, création)
  • Laura Rogule (1988-, GMF 2005, Elo 2 362 en 2011, dix fois ch. LET), création
  • Aleksandra Maltsevskaïa (2002-, GMF 2018, Elo 2 360 en mai 2021, RUS, création)
  • Nafisa Muminova (1990-, GMF 2013, 2 360 en 2010, ch. ouzb. 2008 et 2009, perf. 2 402 au 1er (6,5/11) éch. à l'ol. de 2016, perf. 2 428 (6/10) au 1er éch. à l'ol. 2012, dispute 4 tournois du Grand Prix 2013-2014, de:Nafisa Muminova, + 3) ;

  • Nguyễn Thị Thanh An (1976-, GMF 2005, Elo 2 358 en 2005, participe aux championnats du monde 2000, 2004, 2008 et 2014, 5 olympiades (2000-2010), 8 ch. d'Asie par équipe (depuis 1999, 8 médailles dont 4 médailles d'or)) Viet-Nam, création
  • Nguyễn Thị Mai Hưng (1994-, GMF 2014, Elo 2 357 en 2016, perf. 2 442 (bronze) au 3e éch. à l'ol. de 2016, 7,5/9 au 4e éch. à l'ol. 2018), Vietnam, création
  • Subbaraman Meenakshi (1981-, GMF 2005, Elo 2 357 en 2009, 2e du ch. d'Asie 2004, 4 ch. du monde, Inde, création)
  • Firuzə Vəlixanl ou Velikhanli (1970-, GMF 1994, Elo 2355 en 1995, Azerbaïdjan, 3 médailles de bronze au ch. d'Europe par équipe de 1992, az:Firuzə Vəlixanlı, en:Firuza Velikhanli, + 2)
  • Vera Jürgens ou Peicheva-Jürgens née Peicheva (1969-, GMF 1993, Elo 2 350 et n°29 en 1993, ol. 1990 (Peicheva), ol. 2006 (Jürgens), IZ 1993, de:Vera Jürgens, + 6)

2 320 à 2 349[modifier | modifier le code]

  • Yaniet Marrero López (1983-, GMF 2008, Elo 2 349 en 2010, ch. de Cuba 2011, perf. 2 511 (médaille d'or) au 3e éch. à l'ol. 2010, 2e tour ch. du monde 2015, création) ;
  • Teodora Injac (2000-, MIF 2017, Elo 2 340 en avril 2021, ch. Serbie)
  • Anna Gershnik née Segal (1975-, GMF 1994, Elo 2 335 en 1995, URSS-ISR de 1990 à 2005, puis USA, ch. du monde U14, 5 olympiades avec ISR, en:Anna Gershnik, + 3)
  • Mirjana Marić (1970-, GMF 1991, Elo 2 333 en 2000, soeur jumellle de Alisa Maric, ch. SRB-YOUG 1991 et 1993, 3 olympiades, IZ 1991 et 1993 (6,5/13), vainqueur de la 1ère coupe d'Europe en 1996, en:Mirjana Marić, + 3) [Fiche de M. Maric sur olimpbase.org
  • Elizaveta Malakhova ou Liza Soloviova (1993-, GMF 2010, Elo 2 337 en 2017, ch. UKR 2016)
  • Adina-Maria Hamdouchi (1979-, GMF 2003, Elo 2332 en 2010, France), création
  • Erika Sziva (1966-, GMF 2001, Elo 2 331, ch. Hongrie 1988, 5 fois ch. NL, IZ 1990, 5 olympiades)
  • Irina Krioukova /Kryukova (1968-, 2 326 en 2001, née Irina Koulich/Kulisch, inactive de 2010 à 2017, 2 tournois interzonaux, équipe 2 de Russie à l'olympiade de 1994)
  • Anna Wagener née Susterman (1976-, GMF 1996, Elo 2 325 en 1996, Moldavie, puis LUX depuis 2006, n°2 LUX, vice-ch. d'Europe U16, 6 olympiades (5 + 1), pl:Anna Wagener, + 3)
  • Turkan Mamedyarova (1989-, GMF 2007, Elo 2 322 en 2011, ch. AZE 2011 et 2012)

Moins de 2 320[modifier | modifier le code]

Diverses joueuses mortes[modifier | modifier le code]

classement par date de naissance

  • Tatiana Zagorskaïa (1960-2008, maître des sports, Elo 2 210 en 1997, ch. Biélorussie, 4 olympiades)
  • Arianne Caoili (1986-2020, MIF 2002, Elo 2 309 en 2004, Philippines-Australie, ch. d'Océanie 2009, épouse d'Aronian)
  • Vesna Rožič (1987-2013, GMF Elo 2310 en 2011, Slovénie)
  • Soňa Pertlová (1988-2011, MIF 2008, Elo 2 262 en 2010, morte d'un cancer)
Projet:Les sans pagEs/Principaux articles manquants

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de Judit Polgár sur le site de la Fédération internationale des échecs
  2. (en) Fiche de Xu Yuhua sur le site de la Fédération internationale des échecs
  3. erreur sur sa page fide (Rating progress), cf. classement féminin janvier 2003, [classement féminin avril 2003 et twic 448, juin 2003.
  4. Elo obtenu au cours du championnat de Russie par équipe.
  5. Statistiques ch. monde par équipe 2017