Utilisateur:Cbigorgne/Brouillon-F

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Listes de joueuses sur Wikidata[modifier | modifier le code]

Bas de page[modifier | modifier le code]

== Bibliographie ==
{{Légende plume}}
* {{Ouvrage|prénom1=Nicolas |nom1=Giffard|prénom2=Alain |nom2=Biénabe| lien auteur1= Nicolas Giffard
|titre=Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet|éditeur=Robert Laffont |collection= Bouquins|lieu=Paris
|année=2009|isbn=978-2-221-11013-3|pages totales=1710|passage=
|commentaire=}}{{plume}}

== Notes et références ==
{{Références}}

== Liens externes ==
{{Bases jeu}}
{{Portail|échecs|Ukraine|Israël}}

{{CLEDETRI:Shvayger, Yuliya}}

[[Catégorie:Naissance en novembre 1994]]
[[Catégorie:Joueuse d'échecs israélienne]]
[[Catégorie:Joueuse d'échecs ukrainienne]]
[[Catégorie:Décès en septembre 2001]]

-----------------------------------------------------------------

{{Portail|échecs|Slovénie}}

{{CLEDETRI::Mouzytchouk, Anna}}
[[Catégorie:Naissance en février 1990]]
[[Catégorie:Naissance à Stryï]]
[[Catégorie:Joueuse d'échecs ukrainienne]]
[[Catégorie:Champion du monde d'échecs junior]]
[[Catégorie:Décès en septembre 2001]]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Joueuses par année de naissance[modifier | modifier le code]

Avant 1890 (5/7)[modifier | modifier le code]

  • 1837 :
    • (E. Gilbert)

  • 1842 :
    • (M. Rudge)

  • 1850 : LM Fagan (ITA-GB)
  • 1856 : E. Burgess (USA)
  • 1859 (E. Baird, problémiste)

  • 1867 :
    • (K. Beskow)
  • 1868 : E. Holloway (GB)

  • 1872 : E. Michell (ENG)
    • (E. C. Price)
  • 1873 : A. Stevenson (GB)
  • 1876 : G. Alekhine (USA)

  • 1880
    • (P. Wolf-Kalmar)
  • 1882 (M. Gilchrist)

Années 1890 (1 + 1 /3)[modifier | modifier le code]

  • 1891-1892
  • 1893 :
    • W. Henschel (GER-USA)
  • 1894
    • (P. Schwartzmann)

  • 1895 :
    • E. Vogel (LET)
  • 1896 (S. Dehelly) :
    • C. Roodzant (NL, nt, ch. monde 1937 et 1939) ;
  • 1897-1898
  • 1899 :
    • MIF : S. Reicher (Autriche)
    • E. Smite (LET-URSS)
    • (J. d'Autremont)

Années 1900 (2 + 3 /8)[modifier | modifier le code]

  • 1900-1901
  • 1902 :
    • MIF : R. Herman (POL, ch. monde 1949)
    • (M.T. Mora)
  • 1903 :
    • G. Harum (Autriche, nt, 3e du ch. du monde 1935)
  • 1904 (L. Roudenko) :
    • MIF : M. Bain (HON-USA)
    • (M.J. Frigard)

  • 1905 :
    • N. Roos (Belgique-USA, nt)
    • MIF : F. Rinder (RFA)
    • (C. Benini)
  • 1906 (V. Menchik) :
    • (G. Gresser)
  • 1907 :
    • MIF : R. Suchá (TCH)
  • 1908 :
    • MIF : E. Aronson (USA)
    • O. Menchik (GB, morte en 1944)
    • (S. Graf)
  • 1909 (O. Roubtsova) :
    • MIF : I. Larsen (DAN, ch. monde 1949)

Années 1910 (4 + 4 /16)[modifier | modifier le code]

  • date inconnue : Maud Flandin, ch. de F. 1934) et M. Stoffels (vers 1910),
  • 1910 (C. Baudot de Moschini, D. Trepat de Navarro, E.C. Tranmer)
  • 1911 (J. Piatigorsky) :
    • O. Semionova-Tian Chanskaîa (URSS, corresp.)
    • (J. Langos)
  • 1912
  • 1913 (E. Bykova) :
    • (R. Gerlecka, S. Rootare)
  • 1914 (B. Carrasco) :
    • MIF : M. Berea de Montero (ARG)
    • (M. Karff)

  • 1915 :
    • E. Goldberg (URSS-UKR)
    • (R. Bruce)
  • 1916 :
    • E. Esterkina (URSS, nt)
  • 1917 :
    • E. Hailova (LET, nt)
  • 1918 :
    • N. Kowalska (POL, nt), M. Vakhtel (URSS, nt)
    • (M. Lauberte)
  • 1919 (C. Chaudé de Silans) :
    • MIF I. Gourfinkel (URSS)
    • (F. Heemskerk, K. Zvorykina)

Années 1920 (4 + 5 /10)[modifier | modifier le code]

  • 1920 :
    • MIF : C. Friedman (POL?-ISR)
    • (V. Borissenko, O. Ignatieva)
  • 1921
    • E. Biglova (URSS, corresp.)
    • (E. Keller-Hermann)
  • 1922 :
    • (É. Karakas-Kertesz)
  • 1923 :
    • N. Voïtsik (URSS, nt, ch. de Moscou 1947)
  • 1924 : -

  • 1925 :
    • MIF : N. Hruskova-Beliska (TCH)
  • 1926 :
    • MIF : A. Jurczynska (POL) ; E. Pritchard (ENG)
    • H. Timmer (NL)
    • (L. Volpert ; K. Eretova)
  • 1927 :
    • MIF : A. Sunnucks (ENG)
  • 1928 (I. Choko) :
    • MIF : M. Litmanowicz (POL)
    • (C. Vreeken)
  • 1929
    • MIF : E. Trojanska (BUL)
    • (V. Nedeljkovic ; M. Merlini)

Années 1930 (5 + 5 /12)[modifier | modifier le code]

  • 1930 :
    • (A. Ivanova, V. Asenova)
  • 1931 :
    • (K. Radzikowka)
  • 1932 :
    • MIF-GMFH : M. Abullet-Pogorevici (ROU) ; M. Teodorescu (ROU) ;
    • I. Hönsch (HON) ;
    • K. Gorchkeva (URSS, corresp.)
    • (M. Lazarevic ; ch. du monde par correspondance : L. Iakovleva)
  • 1933
    • MIF : Károlyné Honfi (HUN)
  • 1934 (S. Gonzalez de Huguet)
    • MIF : R.V. Cardoso (BRA) ; A. Tchaïkovskaïa (URSS) ; N. Kellner (AUS) ; R. Reicher (ROU)

  • 1935 (T. Zatoulovskaïa)
    • MIF : S. Vujosevic (YOUG-CAN)
    • (E. Polihroniade)
  • 1936 :
    • MIF : M. Perevoznic (ROU) ; N. Medianikova (URSS) ; L. Živković (Youg.)
    • G. Just (RDA) ;
    • (T. Stadler)
  • 1937 :
    • MIF : K. Skegina (URSS) ; O. Andrieva (URSS) ; H. Axt (RFA)
    • MFF : A. Laakman (RFA)
  • 1938 :
    • MIF : E. Križān-Bilek-Guyulané (HON) ; P. Ferer Lucas (ESP)
    • T. Zaïtseva (URSS, corresp.)
    • (V. Kozlovskaïa, H. Konarkowska-Sokolov, L. Lane)
  • 1939 :
    • MIF : L. Moulenko

Années 1940 (11 + 7 /23)[modifier | modifier le code]

  • 1940 :
    • MIF : W. Nowarra (RDA) ; S. Khandsuren (MGL)
    • (A. Nicolau-van der Mije, L. Belavenets, R. Bilounova)
  • 1941 (N. Gaprindachvili, A. Kouchnir) :
    • I. Strelnikova (RUS, corresp.)
    • (M. Ranniku, G. Baumstark)
  • 1942 :
    • MIF : M. Ankerst (Youg-SLO) ; G. Melnik (URSS) ; T. Sorokina ; I. Guggenberger (COL, 6 ol.) ;
    • V. Rožlapa (LET, nt) ; H. Jörger-Weichert (RFA, nt, 3 ol.) ;
    • (M. Ruck-Petit)
  • 1943 :
    • O. Pedko (URSS, corresp.)
    • (K. Blagojevic-Jovanovic)
  • 1944 :
    • MIF : A. Pihajlić (Youg.)
    • (N. Konopliova ; L. Kristol ; T. Khmiadachvili ; R. Hamid)

  • 1945 :
    • MIF : Z. Makai (n°17= en 1978, ROU-HUN) ; B. Pytel (POL-FRA) ; M. Porubszky-Angyalosine (n°26= en 1984, HUN) ; M. Watai (Japon, épouse de Fischer)
  • 1946 :
    • MIF : T. Belamaric (CRO) ; L. Khourchoudova (URSS) ; O. Shalneyva (RFAà ; R. Miloslavjevic (SRB)
    • nt : Tamara Belova (RUS, 5e-6e du ch. d'URSS 1972)
    • (1. H. Erenska-Barlo ; A. Kislova ; J. Lebel-Arias)
  • 1947 (E. Fatalibekova-Roubtsova)
    • (5. J. Bellin)
  • 1948 (T. Lematschko) :
    • MIF : 2. A. Dragasevic (n°58= en 1981, YOUG) ; O. Prodazhanskaya (n°61= en 1975, ISR) ; M. Simmons (USA) ;
  • 1949 (N. Alexandria) :
    • MIF : 4. S. Mayer ou Vokralova (n°14= en 1982, TCH-GER) ; 9. Tsifanskaïa- (n°25= en 1978 et 1982, URSS-Israël) ; O. Prokopovic (Youg.)
    • (2. M. Litinska ; 3. Z. Veroci ; N. Starr-Shterenberg)

Années 1950 (7 + 12 /21)[modifier | modifier le code]

  • 1950 :
    • (1. M. Ivanka ; 2. M. Juncu-Muresan)
  • 1951 :
    • MIF : 1. G. Markovic (2 335, SRB) ; 5. N. Titorenko (RUS) ; 14. V. Shikova (Bulgarie) ; 17. B. Borisova (Bulgarie-Suède, n°37 en 1981) ;
    • GMF : 3. N. Agababean (2 365, URSS-MDV) ;
    • MFF : Vivian Smith (10 fois ch. NZL, 15 olympiades)
    • (2. L. Semenova)
  • 1952 :
    • MIF : 6. V. Macek (CRO) ; A. Day (CAN) ; V. Dimitrijevic (USA)
    • (1. L. Saounina)
  • 1953 :
    • GMF : 1. A. Grinfeld (2 305, URSS-USA) ;
    • MIF active : M. Petrovic (2 305, SRB) ;
    • MIF : 11. C. Roos (2 182, CAN-FRA) ;
  • 1954 (I. Levitina) :
    • MIF actives : B. Burchardt (2 295, RDA, n°16-17 en 1981) ; H. Mira (2 230 en 1997, AUT, 12 olympiades, 56 %)
    • senior : 5. T. Fomina (2 305 en 1996, GMF sénior en 2014, EST, n°43 en 1980) ; T. Vilerte (sénior en 2008, LET)
    • MIF : 3. M. Heintze (2 250, MIF RDA) ;
    • (2. D. Savereide ; 4. N. Ale(io)khina ; 6. E. Epstein)

  • 1955 :
    • 2. T. Tchekhova-Kostina (2 300 en 1987, MIF, RUS) ; 8. T. Voronova (2 287, MIF, LET) ;
    • MIF : P. Chilingirova (Bulgarie, 2 285, 8 olympiades) ;
    • MIF morte : Ruth Haring-Orton (USA, 2 120)
    • (4. G. Fischdick (inactive) ; 6. N. Garcia Vicente)
  • 1956 :
    • senior : 8. S. Mednikova (2 205, sénior en 2014, RUS) ;
    • MIF : E. Belle (2 155 en 1987, NED) ;
    • (1. L. Zaïtseva ; N. Hoiberg)
  • 1957 (E. Akhmilovskaïa) :
    • (1. D. Nutu-Gajic, 2. A. Akhcharoumova, 4. G. Stroutinstaïa, 14. S. Jackson)
  • 1958 :
    • senior : 10. T. Bogoumil (2 218, ch. sénior en 2016, RUS) ;
    • MIF mortes : Petra Feibert née Feustel (2 255, RDA-RFA) et Ilze Rubene (2 330, LET)
    • (4. T. Csonkics)
  • 1959 :
    • Tamara Minoguina (2 274 en 2004, URSS-RUS)
    • (1. B. Hund, 3. E. Klimova-Richtrova ; 6. R. Eidelson)

Années 1960 (10 + 16 /43)[modifier | modifier le code]

  • 1960 (A. Safranska, T. Zagorskaïa) :
    • GMF ; 1. N. Routchieva (2 320, max=2 369, UKR) ;
    • (7. M. Makropoulou née Pogorevici) ;
  • 1961 (M. Tchibourdanidzé, R. Lallemand) :
    • MIF : B. Thipsay (2264 en 2002, née Sathe, n°72 en 1987) ;
    • MIF : M. Wiese-Jozwiak (2 290 en 1987,, MIF 1981, POL, n°23 en 1986) ; I. Krassenkova (2 265 en 1998, MIF, RUS)
    • (2. Z. Schleining-Leltchouk/Lelchuk ; 3. N. Gurieli ; 5. I. Tchelouchkina ; Wu Mingqian)
  • 1962 (N. Iosseliani, S. Maksimovic, Joara Chaves, N. Çinar Çorlulu) :
    • F. Wohlers-Armas (2260, FRA) ;
    • senior :17. Y. Ankudinova (2 268 en 2007, ch. sénior 2013, KAZ) ;
  • GMF inactives : 3. T. Roubtsova (2 330, RUS) ;
  • (2. A. Brustman ; 4. O. Rause (MI) ; 18. Liu Shilan)
  • 1963 (P. Cramling, Z. Frometa Castillo) :
    • GMF : 10. M. Cheremetieva/Sheremetieva (2 345, GMF inactive, MDV) ; 18. V. Ramon Pinta (2 365, CUB) ;
    • GMF inactives : 3. S. Stroutchkova (2 325, UKR) ; 4. I. Mikhailovna (2 345, RUS) ;
    • Inactives : 2. G. Sachs née Sakhatova (2 365 en 1992, MIF, KAZ, inactive depuis 1993) ; An Yangfeng (2 280 en 1987, MIF, CHN, 4 olympiades)
    • (5. M. Voiska)
  • 1964 (G. Arbunic Castro, F. Khassanova, E. Grünewald-Reimer, MFF) :
    • GMF : 4. J. Belic (2 389, SRB) ; 11. M. Medic (2 330, CRO)
    • GMF inactives : 2. G. Olarasu (2 373, ROU) ;
    • MIF : N. Sirotkina (2 310 en 1997, RUS) ;
  • (1. V. Misanovic née Basagic)

  • 1965 (H. Van Arkel-de Greef) :
    • (1. T. Choumiakina (inactive) ; 2. T. Stepovaïa ; 3. E. Berend ; 4. S. Lalic ; I. Berezina (MI) )
  • 1966 (E. Sziva) :
    • GMF : 7. T. Gladycheva (2 303 en 2003, URSS-Russie) ;
    • GMF inactive : 1. Rena Graf (2 353 en 2000, OUZ-ALL) ;
    • (13. Ingūna Erneste)
  • 1967 (A. Borsuk/Borsouk, C. Flear-Leroy) :
    • GMF inactives : 2. T. Klink née Girkiyan (2 340 et n°86 en 2000, KAZ-ALL) ; 9. S. Vuksanovic ou Kalevic (2365 en 1998, ch. de Youg. 1992) ;
    • (1. T. Graboutsova/Grabouzova ; 3. S. Proudnikova ; 12. C. Baginskaite ; morte : CA Foisor-Badulescu)
  • 1968 (Peng Zhaoqin, I. Krioukiva) :
    • GMF inactives : 5. Ning Chunhong (2 406, n°40, CHN) ; 9. M. Stroe (2 225, ROU-FRA) ;
    • MFIDE inactive : 2. P. Schuurman (2 354, NED) ;
    • (3. K. Arakhamia-Grant ; 4. M. Klinova ; 6. E. Sedina)
  • 1969 (Susan Polgar) :
    • GMF Inactives : 6. E. Borulya (2 385 et n°21, ALL) ; 8. B. Trabert (2 357, GER) ; 9. V. Juergens/Jürgens née Peicheva (2 350, BUL-GER) ; 15. A. Belakovskaïa (2 385, URSS-USA) ; E. Krioutchkova (2 309 en 2004, UZB) ;
    • GMF active : 19. (G/)Henrieta Lagvilava (2 336 en 2000, BLR)
    • MIF actives : 13. S. Petronic (2 318, SING-SRB) ; 28. M. Tsiganova (2335 en 1998, EST)
    • (2. S. Matveïeva ; 3. I. Zaïats ; 4. I. Diomina ; 5. I. Madl)

Années 1970 (17 + 26)[modifier | modifier le code]

  • 1970 (inactives : Xie Jun et A. Maric ; M. Leconte) :
    • GMF inactives : 5. Mirjana Maric (2 333, SRB) ; 7. F. Velikhanli (2 355, AZE) ; 13. O. Stiajkhina (2 376 en 2004, RUS)
    • (3. A. Sofieva (inactive) ; 6. C. Amura)
  • 1971 (K. Kachiani, N. Koskela ) :
    • 3. I. Tammert (2 335 en déc. 2017) ;
    • MIF inactive : 3. S. Korkina (2 305, RUS)
    • (1. N. Bojkovic ; 5. M. Arribas Robaina)
  • 1972 (A. Galliamova, M. Calzetta Ruiz) :
    • GMF :
    • MIF inactive : 3. N. Janjghava (2 306 en 2011, GEO, 0 article)
    • (2. E. Cosma née Radu ; 4. A. Botsari ; S. Fruteau)
  • 1973 (inactive : N. Khoudgarian): mars 2020
    • GMF actives : 2. I. Ionescu (2 366, ROU) ;
    • GMF : . M. Geldiyeva (2 339, 2 médailles d'or au 1er éch. aux ol. 1996 et 1998, 3e du ch. du monde junior et du ch. d'Asie, TKM) ;
    • MIF actives : 1. A. Dragomirescu (2 317, MIF, ROU) ; 3. . Y. Hernandez Estevez (2 332 en 2000, ch. d'Espagne 2001 et 2011, 6/7 au 5e éch. à l'ol. 2018) ;
    • MIF inactives : . Lu Xiaosha (2 280, CHN) ; Levitan, Yuliya ou Julia (2 280 en 1992, URSS-USA) ;
    • MFF inactive : . G. Lidonova (2 311 en 1999, RUS) ;
    • (inactive : K. Dabrowska)
  • 1974 (inactive : Sofia Polgar) :
    • GMF : 12. M. Delgado Crespo (2 319, ESP) ;
    • G.MF inactives : 11. I. Lymar (2 418 en 2001, UKR) ;
    • (1. Qin Kanying (inactive) ; 3. E. Kovalevskaïa ; 4. Wang Pin ; 5. T. Melamed ; 6. I. Ryjanova (Gallianina) ; 7. T. Chadrina (inactive) ; 8. T. Lanchava ; 9. S. Collas ; 10. M. Manakova ; 18. S. Petrenko)

  • 1975 :
    • GMF : 5. I. Khurstilava (2 312, GEO) ;
    • GMF inactives : 3. N. Edzgveradzé (2 355, GEO) ; 6. A. Gershnik née Segal (2 335 en 1995, URSS-ISR-USA) ; 8. I. Romanova (2 327, BLR) ;
    • (1. Wang Lei ; 2. I. Kadimova (MI) ; 4. N. Repkova ; 7. A. Bollengier ; morte : N. Khourtsidzé)
  • 1976 (inactives : J. Polgar, Xu Yuhua, N. Popova, A. Houli
    actives : Zhu Chen, A. Skripchenko) :
    • GMF : 10. A. Wagener (2 325, MDV-LUX) ; M. Velcheva (2 364 en 2000, 5 fois ch. bulgare)
    • GMF inactives : 6. M. Grabics (2 371 en 2000, inactive depuis 2012, HUN) ; 7. P. Krukpova (2349 en 1999, inactive, TCH) ;
    • MIF inactives : 8. Ielena Lopatskaïa (2328 en 2000, inactive, RUS) ; A. Hahn (2295 en 1999, LET-USA, 2e tour ch. M. 2000) ;
    • (5. I. Gaponenko ; L. Ptacnikova, 13. Nguyen T. T. A. ; inactive : C. Gervais)
  • 1977 (M. Fierro Baquero) :
    • MI : 9. I. Machinskaïa (2 420, MI, RUS) ;
    • GMF : 5. M. Sandu (2 347, ROU) ; 13. A. Benderac (2 333 en 2008, SRB) ; 14. B. Jaracz née Grabarska (2 342 en 2003, POL) ; 16. M. Krupa (2 309 en 2006, POL) ;
    • GMF inactives : 8. D. Dartchia (2 445, Géorgie) ; 11. Ela Pitam (2 375 en 1997, ISR) ;
    • (1. T. Vassilievitch (MI) ; 3. N. Medvegy (MI inactive) ; 4. M. Lominechvili (MI, inactive) ; 6. D. Ciuksite (MI) ; 7. Z. Stockova (MI) )
  • 1978 (M. Socko, C. Peptan, inactive : T. Kononenko) : février 2021
    • GMF : E. Djingarova (2368, Bulgarie-FIDE) ;
    • MIF : Anna Rudolph (2 286, UKR-GER) ;
    • MIF inactive : 11. I. Delemarre née Werner (2 276 en 2001, DE)
    • (2. O. Alexandrova (MI) ; 3. A. Zatonskih (MI) ; 4. H. Hunt (MI) ; 5. E. Danielian (GMI) ; 8. M. Michna-Zielinska ; 9. Li Ruofan (MI) ; 10. J. Dworakowska (MI, inactive) ; 16. N. Lakos ; N. Straub née Kisseliova/Kiseleva)
  • 1979 (A. Stefanova, N. Joukova) : février 2021
    • GMF : 7. S. Tqechelachvili ou Tkechelachvili (2 321, GEO, 2 fois ch. d'Europe junior, inactive de 2011 à nov. 2017) ; 13. J. Schmidt (2 339 en 2006, GER) ; 15. O. Doljikova/Dolzhikova (2 342 en 2001, NOR)
    • GMF inactive : 11. O. Sarana-Hungeling (2 344 en 1999, GER) ;
    • MIF inactive : 6. A. Dorofeïeva (2 360 en 1998, MIF, RUS) ; 9. T. Ratcu (2 259 en 2001, inactive depuis, BRA) ;
    • (2. I. Tourova (Slavina, MI) ; 3. S. Lazarne Vajda (MI) ; 5. Subbarraman Viyayalakshmi (MI) ; 17. A. Hamdouchi)

Années 1980 (25 + 30)[modifier | modifier le code]

  • 1980 (Hoang T. T., J. Shahade (inactive),) : A. Sorokina (MIF inactive) ;) : février 2021
    • MFF ; 3. O. Gritsaïeva (2 396 en 2017, MFF, RUS) ;
    • GMF : . Ghate Swati (2385, Inde) ; J. Krivec (2362, Slovénie) ;
    • GMF inactives : 10. T. Moltchanova (2 388 en 2010, RUS) ;
    • MIF inactives : 6. Dorotha Bayer née Iwaniuk (2 266 en 2001, POL, inactive depuis 2002) ; 9. R. Sheldon (2 310 en 2001, ENG) ;
    • (2. J. Houska (MI) ; 5. R. Goletiani (MI) ; 8. A. Zozulia (MI) ; 15. N. Mohota (MI) )
  • 1981 (D. Reizniece-Ozola, inactive ; N. Aginian) : janvier 2021
    • GMF : 6. E. Mirzoïeva (2 379, RUS) ; 7. C. Voicu-Jagodzinsky (2 359 en 2007, ROU) ; 10. O. Iliouchina (2 367, RUS) ; E. Tchassovnikova (2 319 en 2003, RUS) :
    • MIF inacive : . Le, Kieu Thien Kim (2 341 en 2004, VIE) ;
    • (1. I. Rajlich (MI, Radziewicz), 2. J. Movsesian (Kochetkova), 3. Xu Yuanyuan, 4. S. Pina Vega (inactive), 8. Meenakshi Subbaraman)
  • 1982 (N. Maisuradze, A. Karlovitch (inactive) ; I. Soudakova) : janvier 2021
    • GMF : 13 T. Dornbusch (2349 en 2013, Monaco) ; 14. I. Zakourdjaïeva (2332 en 2008, RUS) ; 7. A. Matras-Clement (2305 en 2012, CAN) ;
    • MIF : K. Zapata (2 236, Pérou) ;
    • non titrée : 6. Liu Bairu (2 310 en 2018, Chine, quasi-inactive, 9/11 au mémorial Peletov en Russie) ;
    • (1. E. Atalik (MI) ; 2. J. Jackova (MI, inactive) ; 3. L. Mkrtchian (MI) ; 4. O. Zimina (MI) ; 5. E. Ovod (MI) ; 8. R. Theissl-Pokorna ; 9. Wang Yu (MI) ; E. Moser (MI, morte en 2019))
  • 1983 (V. Cmilyte, S. Millet, L. Galojan, Tian Tian) : février 2021
    • MI inactive : L. Kostioukova (2 409, UKR, 0 article) ;
    • GMF : 7. I. Tcharkhachvili (2 379, GEO) ; . M. Sergueïeva (2377 en 2009, KAZ) ;
    • GMF inactives : 7. E. Oubietennyk/Ubiennykh (2 367 et n°91 en 2012, RUS) ; 9. M. D(o)uisanova (2 327 en 2008, KAZ) : 10. Natia Tsadzkidzé (2 322 en oct. 2000, GEO) ; S. Zigangirova (2330 en 2004, KAZ) ; 17. A. Calotescu (2 334 en 2003, ROU) ; A/ Redko (2 361 en 2003, UKR) ;
    • (2. Y. Dembo (MI), 3. I. Krush (GMI), 4. A. Matnadzé (MI), 6. A. Gara (MI), 8. S. Gvetadzé (MI), Z. Mamedyarova, O. Linares Napoles, Y. Marerro Lopez)
  • 1984 (A. Kosteniouk, E. Pîrțac, MIF : K. Roos-Rybenko, S. Ghaderpour, L. Drljevic, E. Koepke née. Levushkina) : mars 2020
    • GMF : 9. E. Doloukhanova (2 367 en 2018, UKR, Doluhanova) ; . I. Berzina (2 323 en 2016, LET) ; A. Srebrnic (2 318, Slovénie) ;
    • GMF inactives : 6. K. Rohonyan (2 377 en 2004, USA) ; M. Hrabinska (2 360 en 2005, UKR) ; S. Tcherednitchenko (2 367 en 2009, UKR) ; Iana Melnikova (2 331 en 2005, RUS) ; Elizaveta Borissova (2 321 en 2007, RUS) ; T. Fatianova (2 302 en 2008) ;
    • MIF inactive : 4. O. Jouravleva (2 278 en 2009, inactive depuis, RUS) ;
    • (2. L. Javakhichvili (MI) ; 3. T. Gara )

  • 1985 (N. Kosintseva (inactive), Zhao Xue, A. Ushenina, E. Pähtz, A. Charevitch/Sharevich) : février 2021
    • GMF : 12. T. Tsereteli (2 403, GEO) ; 13. K. Toma (2 324, POL-ENG) ;
    • GMF inactives : 9. O. Vozovic (2368 en 2003, UKR, GMF) ; 11. E. Karnaoukova (2365 en 2012, RUS) ; 15. B. Gesser née Igla (2 299, ISR) ; E. Meshcheriakova/Mechtcheriakova (2 320 en 2003, RUS) ; K. Arechtchenko (2 318, UKR) ; Le, Thanh Tu (2341, VIE)
    • (3. N. Pogonina ; 5. E. Korbout (MI, inactive) ; Irina Vassilievitch (MI, inactive) ; 7. Gong Qianyun ; 8. C. Lujan (MI) ; 10. S. Khoukhachvili (MI) ; 14. A. L'Ami (MI) ; 18. Gu Xiaobing ; S. Zaksaite (MIF) )
  • 1986 (T. Kosintseva (inactive), M. Sebag, T. Sachdev, M. Koursova, S. Paridar, M. Mueller-Seps, Beata Zawadzka, S. Andriassian ; morte : Caoili) : février 2021
    • GMF : 9. Elena Tomilova (2 376 en 2019) ; . B. De Jong-Muhren (2 365, NED) ; . Zhang Jilin (2 361, CHN-Australie) ; . A. Dimitrova (2 319, née en 2000) ;
    • GMF inactives : 10. N. Hryhorenko (2344 en 2010, UKR) ; . L. Koutcherova (2 306 en 2006, inactive depuis 2008) ; N. Ortiz (2 305 en 2007, ch. COL 2006) ;
    • MIF : D. Tuleyeva-Aketayeva (2 330 en 2006, KAZ, inactive de 2014 à 2018) ;
    • MFF inactive : 14. Tamara Tchistiakova (2 385 en 2008, RUS)
    • non titrée inactive : Wang Xuan (2 326 en juillet 1999, inactive depuis, CHN)
    • (3. Huang Qian, 5. N. Zdebskaïa, 6. M. Gousseva (Romanko, Netchaïeva), 7. Batchimeg Tuvshintugs (MI), 12. 1 J. Worek)
  • 1987 (Humpy Koneru, N. Dzagnidzé, Ruan Lufei (inactive), I. Vidednova (MI) ; A. Stojanovic ; B. Kovanova ; M. Fominykh, Z. Topel (MIF), S. Bayat (MFF) ; morte : V. Rozic) : août 2020
    • GMF : 19.A. Bourtasova/Burtasova (2 345 en 2008, RUS-CAN)
    • MIF : 17. Y. Miranda Llanes (2 319 en 2012, CUB) ; 18. O. Lelekova (2 261 en 2009, inactive depuis) ;
    • (4. N. Batsiachvili ; 5. Munguntuul, Batkhuyag ; 6. J. Zawadzka ; 7. K. Cyfka-Szczepkowska-Horowska ; 8. S. Vega Gutteriez ; 9. S. Melia ; 10. Pham, L. T. N. ; 12. E. Karavade ; 14. Anna Rudolf ; 16. Hoang T.B.T.)
  • 1988 (B. Khotenachvili, P. Guichard, M. Bartel née Przezdziecka, Foudzi, inactives : A. Jakubowska née Gasik, Foudzi, M. Pourtseladzé (MI), G. Dauletova, morte : S. Pertlova) : janv. 2021
    • GMF : 15. Z. Borosova (Cibickova) (2327 en 2018, SVK) ;
    • GMF (Elo < 2 350) : 18. A. Nikolova (2 389, BUL) ;
    • Inactives : 5. P. Malycheva/malysheva (2 364 en 2004, MIF, RUS) ; 8. S. Vassilkova (2373 en 2008, MIF, RUS) ; K. Nadig (2 387 en 2008, ch. d'Inde 2008) ;
    • MIF : 12. L. Llaudy Lupo (2320 en mars 2018, CUB) ; 17. B. Franciskovic (2 332 en 2014, CRO) ;
    • (3. L. T. Ordaz Valdes ; 4. T. Abrahamyan ; 6. J. Majdan ; 7. A. Pourkashiyan ; 9. S. Papp-Hoolt ; 10. L. Rogule ; A. Mezioud)
  • 1989 (K. Lagno, D. Cornette, V. Nebolsina, T. Mamedyarova, K. Ambartsoumova (MI), N. Mohamed Saleh) : février 2021
    • GMF : 7. O. Babi (2 388, UKR) ; 10. I. Werle (2 342, ROU-NED) ; M. Mikadzé (2 375 et n°87 en 2010, GEO) ; N. Udumova (2 301 en 2019, née en AZE) ; M. Davletbayeva (2 301 en mai 2017, KAZ) ;
    • GMF inactive : A. Ivakhinova (2325 en 2011, ch. d'Europe U18, RUS) ;
    • MIF inactives : E. Timofeïeva (2331 en 2012, MIF) ; T. Tcheremnova (2 289 en 2013, RUS) ;
    • MIF : S. Steil-Antoni (2205, LUX) ; Silvia Sirgcea (2 302 en 2014, ROU) ;
    • (2. V. Gounina ; 3. Shen Yang ; 6. B. Yildiz ; 7. M. A. Gomes ; 8. Soumya, Swaminathan ; 10. Zhang Xiaowen ; S. Foisor)

Années 1990 (18 + 17)[modifier | modifier le code]

  • 1990 (A. Mouzytchouk, D. Abarca Gonzalez, Melanie Lubbe née Ohme, J. Fuchs, inactive : V. Feliciano ; A. Melekhina) : mars 2020
    • GMF : 6. N. Muminova (2 360 en 2010, n°2 OUZ) ; 9. I. Gevorgyan (2 324, ARM) ; 13. V. Goloubenko/Golubenko (2 316 en 2007, EST-CRO) ;
    • 4. Marija Rakic (2 354, SRB, inactive) ;
    • GMF inactive : 8. A. Corke (2 301 en 2008, ENG) ;
    • MIF : 10. Pham, Bich Ngoc (2 244 en 2019, VIE) ; 14. M. Mader (2 231 en fév. 2020, GER) ;
    • MIF inactives : 7. C. Robles Garcia (2 267 en 2009, ESP) ; M. Ignacz (2 288 en 2006, HUN) ;
    • (2. D. Tcharotchkina ; 3. K. Nemcova)
  • 1991 (Ju Wenjun, Harika D., O. Guiria, S. Gouramichvili, G.K. Nakhbayeva, K. Ozturk , M.F. Fernandez) : août 2020
    • GMF : 20. T. Rodshtein (2 320 en 2015, TCH) ;
    • MIF : 10. I. Agrest (2314, SWE) ;
    • (3. Tan Zhongyi ; 5. Ding Yixin ; 7. G. Mammadova ; morte en 2010 : E. Taïrova)
  • 1992 (A. Bodnarouk, A. Savina, . Tsatsalachvili, L. Stock (inactive) ) : janv. 2021
    • GMF : 11. K. Petrova (2 335 en 2015, SVK) ; 14. J. Eric (2 342 en 2018, SRB) ;
    • MIF : 9. E. Semionova (2 284 en 2017, RUS) ; 10. Y. Forgas Moreno (2 310 en nov. 2019, CUB) ; 13. A. Warakomska (2 365 en 2016, POL) ;
    • (1. M. Mouzytchouk ; 3. I. Sukandar ; 4. Bhakti Kulkarni ; 5. K. Kulon ; 12. J. Rapport née Vojinovic)
  • 1993 (A. Kachlinskaïa, N. Paikidzé, E. Malakhova née Soloviova, K. Abdulla, S. Latreche, M. Hejazipour, P. Papp, L. Stetsko, D. Belenkaïa) : avril 2020
    • GMF : 7. Li Xueyi (2 343 en 2019, CHN) ; 11. K. Olsarova (2331 en 2018, CZE) ; 17. N. Kazimova (2 364 en 2016, AZE) ;
    • MIF : E. Pavlidou (2 237 en 2012, GRE)
    • MFF : 15. A. Gvanceladze (2311 en 2018, RUS) ;
    • (2. I. Bulmaga ; 3. D. Cori ; 5. Vo Thi Kim Phung ; 8. A. Haast)
  • 1994 (Hou Yifan, M. Arabidzé, Padmini Rout, G. Hakimifard, D. Baciu, Maria Gevorgian) : août 2020
    • GMF : 7. N. Khalafova (2303, AZE, inactive) ;  ; 13. 8. Nguyen T. M. H. (2 357 en 2016, VIE, perf. 2 442 (bronze) au 3e éch. à l'ol. de 2016) ; 19. S. Kurbontoeva (2 306, 3 fois ch. ouzb. 2012) ; 20-21 A. Enkhtuual (2356, MGL) ;
    • MIF : 8. T. Maletina-Khlitchkova (2 285, 2e du ch. de Russie junior en 2014) ; 9. Olga Proudnikova (2 294, UKR, inactive) ; 12. Lisa Schut (2 333, ch. NL 2013, inactive) ;
    • (4. M. Brunello ; 5. D. Voit ; 6. Y. Shvayger)

  • 1995 (M. Efromski, A. Botez, M. Severina, F. Osmanodja, H. M. Klek, A. Lach) : juin 2020
    • MIF : 6. A. Katane (2 333, née Iwanow, POL) ; 7. C. Sihite (2 290 en 2013, INA) ; E. Guo (2 092, AUS, inactive) ; Qiu Menjie (2 255, CHN) ;
    • (1. Wang Jue ; 2. Guo Qi (MI) ; 3. N. Ziazioulkina (MI) )
  • 1996 (D. Saduakassova, S. Gaboyan, MFF : L. Stoeri) : juin 2020
    • GMF : 8. Xiao Yiyi (2 363, CHN) ;
    • MIF : 6. R. Ratsma (2 306 en avril 2020, NL) ; E. Smirnova (2 228-2 249-2 266-2 278, RUS) ;
    • (2. N. Bouksa ; 3. A. Bivol ; 4. Zhai Mo ; 5. P.V. Nandhidhaa ; 7. U. Fataliyeva ; 10. A-C. Navrotescu ; . P. A. Rodriguez Rueda (MI) )
  • 1997 (Shrook Wafa) : août 2020
    • GMF : 5. B(odda) Pratyusha (2 346, Inde) ; 10. J. M. Frayna (2 325, PHI) ; 6. V. Tcherniak/Chernyak (2 284-2 325, née en 1997, RUS) ; 14. Srija, Seshadri (2 306 en 2019, Inde) ;
    • MIF : 7. A. Stiajkina (2 329 en 2016, RUS) ; 8. Julianna Terbe (2 298 en 2019, HUN) ; 9. Gu Tianlu (2 308, CHN) ; 10. A. Velikic (2 381 en 2015, SRB) ; 16. T. Blagojevic (2 338 en 2015, SRB) ;
    • (1. Lei Tringjie ; 2. S. Khademalsharieh ; 3. Ni Shiqun ; 4. M. W. Aulia)
  • 1998 ( N. Khomeriki, D. Derakhshani, A.C. Santeramo) : mars 2020
    • GMF : 4. Uuriintuya, Uurtsaikh (2314 en 2019, MGL) ; 5. J. Heinemann (2 337 en 2018, GER) ; A. Paramzina (2 328, RUS) ; V. Varshini (2271 en 2015, Inde) ;
    • MIF : M. Mahalakshmi (2 255 en 2019, Inde) ; GK Monnisha (2295 en 2018, Inde, inactive) ; M. Wozniak (2 325, POL) ; S. Ghukasyan (2 261 en 2019, ARM) ; . T. Vidic (2 245, Slovénie) ;
    • MFF : S. Bluhm (2289 en 2018, GER) ; D. Rodionova (2 279, RUS, inactive) ; A. Schnegg (2 242 en 2019, Autriche) ;
    • (1. A. Goriatchkina ; 2. I. Osmak ; Shahenda Wafa)
  • 1999 (G. Tokhirjonova, A. Hojjatova) : mars 2021
    • GMF : 3. D. Dordjieva (2 354, RUS) ;
    • MIF : 6. L. Georgescu (2 286 en 2019, SUI) ; 7. Narmin Mammadova (2 332, AZE) ; 10. A. Kubicka (2 264 en 2020, POL) ; 11. M. Lahav (2286 en 2019, ISR) ; 13. Tea Gueci (2 268, ITA) ; 15. N. Kanakova (2 249, CZE) ; . S. Saloni (2 308, Inde) ;
    • MFF : 12. M. Lyssenko (2 290 en 2019, RUS) ; . Nela Pychova (2 214 en 2019, TCH) ; 23. J. Janska (2 158 en 2015, quasi-inactive, TCH) ; . Zhang, Lanlin (2 262 en 2017, née en 1999, CHN) ; . S. Sucikova (2 160 en 2019, SVK) ;
    • MIF inactives : 4. I. Drogovoz (2312 en 2014, RUS) ; 17. V. Gazikova (2314 en 2015, TCH, inactive depuis 2017) ; F. Ivana Maria Furtado (2 277 en 2015, MIF, Inde, inactive) ;
    • MFF inactives : 13. A. Suliati (2 192 en 2014, INA) ; V. Gazikova (2314 en 2015, MFF, TCH, inactive depuis 2017) ; P. Maslova (2249 en 2016, inactive depuis 2017, RUS) ;
    • nt inactive : 6. J. Kratochvilova (2 260, TCH) ;
    • 13. D. Khokhlova (2 296 en 2015, RUS) ; 16. E. Diakonova (2 321 en 2016, RUS) ; 18. M. Keetman (2 254 en 2016, NED) ; E. Harazinska (2 310 en 2016, POL) ;
    • (1. L. Unuk ; 5. M. Narva)

Années 2000 (18 + 1)[modifier | modifier le code]

  • 2000 (F. Sieber, M. Broly, T. Injac, A. Kazarian, A. Avramidou, Q. Zhou, O. Kiobalsa) : janvier 2021
    • MIF : 9. J. Antolak (2 323 en 2020, POL) ; 10. Yao Lan (2 343 en 2017, inactive en 2018, CHN) ; 11. M. Potapova (2 377 et n°85-86 en sept. 2019, RUS) ; 12. Sharma Isha (2 276 en fév. 2020, IND) ; 13-15. N. Yakubbaeva 2 281, UZB) ; 13-15. A. Dimitrova (2 319, RUS, ch. d'Europe U18) ; . A. Eswaran (2 261 en 2016, USA) ; . D. Di Benedetto (2 335 en 2019, ITA) ; . Aakanksha Hagawane (2 334, IND, ch. du monde U16 en 2016) ; . O. Martynkova (2 289, UKR) ; E. Martiniouk/martynyuk (2 302 en sept. 2017, RUS) ; D. Vazquez Maccarini (2295, Porto-Rico) ;
    • MF : 8. Ekaterina Borissova (2 347 en 2019, RUS) ;
    • MFF : 16. A. Protopopova (2332, RUS) ; . M. Olde (2 205-2 224-2 233, EST) ;
    • I. Hrescak (2 237 en oct. 2020, SLO) ; . V. A. Argote Heredia (2192 en déc. 2020, COL) ; S. Chitlange (2 279 en 2018, Inde) ; . M. Feng (2 304, USA) ; . U. Fisabilillah (2 227 en 2018, Indonésie) ; . C. Polterauer (2 223 en 2019, Autriche) ; . A. Kortchaniga (2 229 en 2017, RUS) ; . S. Tejaswini (2 256 en 2016, MIF, Inde) ; . E. Limanovska (2 232 en 2019, LET) ;
    • (1. Z. Abdumalik ; 2. G. Mammadzada ; 3. D. Nomin-Erdene ; 4. S. Tsolakidou ; 5. M. Garcia Martin ; 6. M. Alinasab)
  • 2001 (A. Sliwicka, A. Obolentseva) : février 2021
    • GMF : Amina, Battsooj (2 313 en 2015, MGL)
    • MF et MIF : . E. Cvitan (2 289 en 2019, CRO, née en 2001) ;
    • MIF : 7. V. Radeva (2 338 en 2020, ch. BUL 2018-2019) ; 9. A. Afonassieva (2 370 et n°94-95 en juillet 2019, RUS) ; . M. Arpita (2 290 en 2019, Inde) ; . M. Gajcin (2 306 en 2017, SRB) ; . Chu Ruotong (2 284 en 2018, CHN) ; . Priyanka K (2 259 en 2019) ;
    • MFF : 8. Chafigoullina (2 332 en 2019, RUS) ; . Priyanka K (2 259 en 2019, Inde, née en 2001) ;
    • F. Rollot (2096 en août 2018, FRA) ;
    • (1. P. Chouvalova ; 2. R. Vaishali ; 3. A. Sargssian ; 4. K. Balajayeva ; 6. A. Marjanovic)
  • 2002 (A. Cramling-Bellon, M. Ouellet) : février 2021
    • MF et MIF : 5. E. Goltseva (2 342 en 2020, RUS) ; . J. Schneider (2 302, GER) ; . L. Schulke (2 345 en 2019, GER) ; . G. Antova (2 335, Bulgarie) ;
    • MIF : 6. T. Cervantes Landeiro (2 311 en 2020, USA) ; 7. A. Vantika (2 315 en 2017, Inde) ; 8. E. Nguyen (2 299 en 2019, USA) ; . Munkhzul, Turmunkh (2 386 en 2019, MGL) ; A. Gorti (2 327 en 2018, USA) ; N(utakki) Priyanka (2 313, Inde) ; A. Serikbay (2 260 en nov. 2019, Inde) ; . A. Mütsch (2 266 en 2019, GER) ;
    • MFF : M. Sibajeva (2 073 en 2019, LIT, w:lt + 3)
    • (1. Zhu Jiner ; 2. O. Badelka ; 3. A. Wang ; 4. A. Maltsevskaïa ; 10. J. Yu (GMF) )
  • 2003 (N. Salimovna, L. Nassr, MFF : A. Zahedifar, P. Waszczuk) : février 2021
    • GMF : 3. E. Solojenkina (2 330, RUS, w:lv + en, 3e du ch. du monde junior 2019) ;
    • MIF : 9. Bach, Ngoc Thuy Duong (2 239-2 271, VIE) ; 10. G. Beydullayeva (2 316 en 2019, AZE, w:lv) ; 11. G. Peycheva (2 296 en 2020, Bulgarie) ;
    • MF : 4. P. Hernandez Machado (2 302 en fév. 2020, Cuba) ; 5. M. Malicka (2 298 en janv. 2021, POL) ; 7. M. Berdnyk (2 357 en 2019, UKR) ; . R. Obregon (2 322 en 2019, CUB) ;
    • 8. T. Guetman/Getman (2 275 en nov. 2019, RUS) ;
    • (1. C. Yip)
  • 2004 (B. Assaubayeva) : janvier 2021
    • GMF :
    • MIF : Mrudul Dehankar (Inde) ; . Caglar (2 306 en 2019, TUR, w:lv) ; . N. Nurgali (2 336 en 2019, KAZ) ;
    • MF : 3. I. Hernandez Gil (2 348 en mars 2020, CUB) ; 5. Krasteva (2 327 en 2019, BUL) ; 6. E. Mehmed (BUL) ;
    • MFF : M. Asadi (2232, Iran) ; M. Eizaguerri (2 167 en 2016, ESP) ; S. Pogorelskikh (2133 en 2018, RUS) ; B. Yuan (2 035 en 2018, FRA) ;
    • (1. L. Garifoullina ; 4. Ning Kaiyu)

  • 2005 : mars 2021
    • MIF : . Sung Yuxin (2 315 en 2019, CHN) ; Rakshitta Ravi (2 322 en 2019, Inde) ; . Trisha Kanyamarala (2 299 en 2020, IRL) ;
    • MFF : . N. Toncheva (2 321 en 2020, BUL) ; . Maria Iakimova (2 308 en 2019, RUS) ; . Altantuya, Boldbaatar (2 302 en 2019, MGL) ;
      • MFF : . V. Kirtcheï (2 201-2 207, RUS) ; . D. Demeter (2173 en 2019, HUN) ;
    • . A. Nur/Nour-Mukhametova (2 262, RUS) ; . M. Wikar (2 203 en fév. 2021, POL) ; T. N. Nguyen (1923 en 2017, FRA) ; L. Sumarriva Paulin (1779-1853-1856, FRA) ;
    • (1. Divya Deshmukh)
  • 2006 : mars 2021
    • MIF : 3. R. Wu (2 197 en 2019, USA) ;
    • MFF : 1. K. Karacsonyi (2 037-2 138, HUN) ; 2. A. Kairbekova (2 132 en janv. 2021, KAZ) ; . A. Tarassenka (2 231 en 2019, BLR) ;
  • 2007 : mars 2021
    • MFF : 1. Savitha Shri B (2 261 en fév. 2020, Inde, w:en) ; 3. Z. Gaal (2 221 en 2020, HUN, ch. d'Europe U10, w:lv) ; 5. Sahithi Varshini M (2 084 en 2019, IND) ; 6. A. Nourmanova (2 026 en 2020, KAZ) ; 7. O. Karmanova (2 007 en 2020, RUS, w:lv) ; 8. E. Wang (1 905-1 960, USA) ;
    • CMF : 4. Yan, Ruiyang (2093 en mars 2020, USA) ;
    • nt : 2. Machteld van Foreest (2 187 en 2019, NL, w:nl) ;
    • M. Schippke (1754 en 2018, FRA) ;
  • 2008 : mars 2021
    • MFF : . A. Chvedova (1 997 en 2019, RUS, ch. d'Europe U8 et U10, w:lv) ; . S. Edithso (1879 en 2018, Indonésie) ; . A. Valdes Boza (1863-1892, CUB) ;
    • CMF : O. Vlassova (1 1913 en 2019, RUS) ;
    • V. Kleimenova (1 878-2 022, RUS) ; . Y. Japova (2 186 en mars 2021, RUS) ;
    • K. Szczotka (1 960 en 2020) ; . Z. Tang (1871 en mars 2020, USA) ;
  • 2009 : nov. 2019
    • CMF : A(Alice) Lee (1 941-1 967, USA) ; . S. Sverguina (1 849 en 2019, RUS, ch. d'Europe U8, w:lv) ; . A. Choukhman (1 827 en 2019, RUS) ;
    • . Zhou, Yafei (1720, CHN) ; . M. Salgado Delgado (1745 en 2018, CUB) ;
  • 2010 : mars 2020
    • Lu, Miaoyi (1 976-2 244, CHN, article de chessbase) ; Rachael Li (1 939 en mars 2020, USA) ;

Joueuses en progression[modifier | modifier le code]

En gras : joueuses à actualiser.

  • A. Goriatchkina --- 2 582 en avril 2020 (ligue supérieure russe)
  • K. Lago (2 560)
  • M. Mouzytchouk (2 563)
  • V. Cmistye (2542)
  • A. Kachlinskaïa (2 494 en avril 2020)
  • Z. Abdumalik (2 488, ch. monde junior, 7/9 à l'open Karpos)
  • S. Khademalsharieh (2 489)
  • S. Tsolakidou (2 430)
  • I. Bulmaga (2 438)
  • M. Brunello (2 396)

Juniors féminines[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 360 (Top 100 mondial)

  • mars 2021
  • >= 2 390
  • >= 2 370
  • >= 2 360
  • >= 2 350

  • 12. Hernandez Gil, Ineymig (2 245-2 348 en mars 2020, Cuba, née en 2004) ;
  • 15. V. Radeva (2 338, BUL, née en 2001) ;
  • >= 2 320
  • >= 2 330
  • 18-20. M. Berdnyk (2 357 en 2019, née en 2003, UKR) ;
18-20. M. Eizaguerri (2165-2 244-2 308, ESP, née en 2004) ;
18-20. E. Solojenkina (2 330, MIF, née en 2003, RUS, ch. d'Europe U12, w:lv) ;
22. P. Hernandez Machado (2 302 en fév. 2020, née en 2003, Cuba) ;

  • 25. Z. Chafigoullina (2 332 en 2019, née en 2001, RUS) ;
26. Song Yuxin (2 315 en 2019, née en 2005, CHN) ;
  • 27. T. Cervantes Landeiro (2 311 en 2020, née en 2002, USA) ;
28. B. Krasteva (2 327 en 2019, BUL, née en 2004) ; 29. A. Vantika (2 315 en 2017, née en 2002, Inde) ;
30. E. Nguyen (2 299 en 2019, née en 2002, MIF, USA) ;
  • 31. Munkhzul, Turmunkh (2 386 et n°76 en juillet 2019, MGL, née en 2002, 3e du ch. d'Asie 2019) ;
32-33. E. Mehmed (2 278 en mars 2020, BUL, née en 2004) ; 32-33. E. Nassirova (2 273 en avril 2021, RUS, née en 2005) ;
34. J. Schneider (2 302, née en 2002, MIF, GER) ;
35. Bach, Ngoc Thuy Duong (2 239-2 271, née en 2003, VIE, ol. 2018) ;
36. A. Afonasieva (2 370 et n°94-95 en juillet 2019, RUS, 7,5/9 au ch. RUS fém. U19) ;
  • 37-38. L. Schulze (2 345, née en 2002, GER) ;
37-38. E. Goltseva (2 340 en 2020, née en 2002, RUS, ch. d'Europe U12, w:lv) ;
39. A. Mütsch (2 266 en 2019 et janv. 2021, GER, née en 2002, ch. monde U16 en 2018) ;
40-43. N(utakki) Priyanka (2 313, Inde, ch. du monde U10 en 2012) ; 40-43. B. Altantuya (2 302 en 2019, née en 2005, MGL) ;
40-43. Beydullayeva (2 316 en 2019, née en 2003, AZE) ; 40-43. E. Cvitan (2 289 en 2019, CRO, née en 2001) ;
44. Li Yunshan (2 289 en 2019, née en 2002, CHN) ;
45. Savitha Shri B (2 261 en fév. 2020, Inde, née en 2007, ch. du monde U12 en 2018) ;
  • 47. Mrudul Dehankar (2 256 en déc. 2019, née en 2004, Inde) ; 49. M. Rudzinska (2162-2189-2 251, POL, née en 2002) ;
50-51. G. Antova (2 335 en 2017, née en 2002, Bul) ;
50-51. S. Caglar (2 306 en 2019, née en 2004, TUR, MIF) ;

  • 52. Lu, Miaoyi (1 976-2 244, CHN, article de chessbase, née en 2010) ;
53. M. Gajcin (2 306 en 2017, née en 2001, MIF, SRB) ; 54. A. Gorti (2 327 en 2018, née en 2002, USA) ;
  • 55. Ioulia Grigorieva (2 343, née en 2002) ;
  • 56. Gergana Peycheva (2 296 en 2020, née en 2003, Bulg.) ;
57. A. Serikbay (2 340 en 2020, AZE, née en 2002, ch. d'Asie junior 2019) ; 59
58. L. Kurmangaliyeva (2078-2186-2 227, KAZ, née en 2005) ;
59. M. Iakimova (2 308 en 2019, RUS, née en 2005) ; 60. T. Guetman/Getman (2 303 en 2020, née en 2003, RUS) ;
  • 61. Priyanka K (2 259 en 2019, Inde, née en 2001) ;
62. N. Nurgali (2 336 en 2019, née en 2004, KAZ, 6,5/8 à l'olympiade cadets) ;
63. A. Sakorenko (2 216 en fév. 2020, née en 2001, RUS) ;
64. M. Samadashvili (2 226 en 2020, née en 2004, USA) ;
66. A. Mahdian (2 187-2 212, ARM, née en 2003) ;
67. H. Kucharska (2 237, POL, née en 2002) ;
  • 68-71. N. Toncheva (2 321 en 2020, née en 2005, BUL) ; 68-71. V. Kirtchei (2 201-2 207, RUS, née en 2005, MIF, 1ère-4e de l'open de Hoogeveen 2019) ;
68-71. Yan Tianqi (2 244 en 2019, CHN, née en 2002) ; 68-71. Chu Ruotong (2 284 en 2018, née en 2001, CHN) ;
72-73. S. Salonika (2206 en janv. 2020, née en 2003, IND, ch. du monde U10 en 2013) ;
72-73. M. Arpita (2 290 en 2019, Inde, née en 2001) ;
74. N. Chpanko/Shpanko (2 262, UKR, née en 2002) ; 75-76. M. Wikar (2 203 en fév. 2021, POL, née en 2005) ;
75-76. M. Malicka (2 298 en janv. 2021, POL, née en 2003) ; 75-76. C. Arda (2257 en 2018, née en 2001, TUR) ;
inactive (>= 2 200) : . S. Krasnokoutskaïa (2255 en 2017, née en 2001, UKR) ;

  • 77. M. Nossatcheva (2 243 en 2019, née en 2001) ;
78. A. Nour-Moukhametova/Nur-Mukhametova (2 262, RUS, née en 2005) ; 79. A. Nazarova (2261 en 2019, FIN, née en 2001) ;
80. Rakshitta Ravi (2 322 en 2019, née en 2005, IND, ch. du monde U10 en 2014) ;
  • 81-82. A. Harshini (2 230 en 2019, née en 2001, Inde) ; 81-82. A(ndelja) Bojicic (2 176-2 189 en janv. 2021, SRB, née en 2001) ;
83. M. Lehaci (2 241 en 2020, née en 2004, ROU) ; 84. Iana Japova (2 186 en mars 2021, née en 2008) ;
85-86. Trisha Kanyamarala (2 299 en 2020, IRL, née en 2005) ; 85-86. Harshita Guddanti (2 182 en 2015, IND, née en 2002) ;
  • 87. Bosch Valls, Leannet Mariah (2179 en janv. 2021, CUB, née en 2004) ;
88. S. Hryzlova (2 064-2 186, UKR, née en 2004) ;
89. Z. Urh (2248 en 2018, SLO, née en 2002) ;
  • 90. Z. Gaal 2 221, née en 2007, HUN) ;
91-92. R. Obregon (2 322 en 2019, née en 2003, CUB, 5,5/10 à l'open Capablanca 2019) ;
91-92. Li Xinyu (2 167 en déc. 2019, CHN, née en 2002) ;
94-95. M. Kamalidenova (2 231 en 2020, KAZ, ch. du monde U14 en 2019, née en 2005) ; 94-95. M. van Foreest (2 187 en 2019, NL, née en 2007) ;
96. A. Zotova (2 171 en 2016, RUS, née en 2002) ;
  • 97-98. E. Mirochnik (2 156 en avril 2021, RUS, née en 2003) ;
97-98. Balabayeva, Xeniya (2238 en 2020, KAZ, née en 2005) ;
99. A. Doubnikova (2 171 en 2019, RUS, née en 2004) ; 100. A. Juhasz (2 153 en avril 2021, HUN, née en 2004) ;

.
  • nées en 2001 :
Amina, Battsooj (2 313, née en 2001, GMF, MGL) ; S. Nur Abidah (2231 en 2015, Indonésie, MIF) ;
S. Asatryan ou Assatrian (2171, née en 2001, ch. d'Europe U18 en 2017, ARM) ; Zhao, Shengxin (2187 en 2019, née en 2001, CHN) ;
. M. Represa Perez (2 229 en 2019, née en 2001, ESP) ; . A. Kalaiyalahan (2 288 en 2016, née en 2001) ;
. A. Kotchoukova (2 275, RUS, née en 2001) ; . O. Erdenieva (2251 en 2018, RUS, née en 2001) ; E. Ozbay (2 216 en 2018, MFF née en 2001, TUR) ;
. A. Redondo Benavente (2 176 en 2019, ESP, née en 2001) ; . E.F. Nilssen (2 209 en 2020, née en 2001, DAN) ;
  • nées en 2002 : . Ulziikhishigjargal, Ochirkhuyag (2 238 en 2019, MGL, née en 2002) ; . A. Garmach (2 179 en nov. 2020, RUS, née en 2002) ;
. M. Asgharzadeh (2 207, née en 2002) ; . A. Makhija (2 245 en 2019, née en 2002, Inde) ;
. K. Nestorovic (2 179 (ou 2 204 ?? ou 2 219 ??) en juin 2019, née en 2002, SRB) ; . Darya Filippova (2 174 en 2019, RUS, née en 2002) ;
. A.B. Sierra Cartaya (2 182 en déc. 2019, CUB, née en 2002) ;
  • nées en 2003 : I. Vinokour (2233 en 2017, RUS) ; Jishitha D (2 145 en 2017, née en 2003, inactive depuis 2018, ch. du monde U14 en 2017) ;
Z. Ahefidar (2185 en 2019, Iran, née en 2003) ; . D. (Y)Iourassova (2 204 en 2019, née en 2003, RUS) ; . M. Katkov (2 218 en 2020, ISR, née en 2003) ;
. K. Boulatova (2 245 en 2019, RUS, née en 2003) ;
. Sapale Saloni (2 311 en 2017, Inde, née en 2003) ; . Zhang, Xiao (2 258 en 2019, CHN, née en 2003) ;
  • nées en 2004 : . A. Ciolacu (2195 en 2019, ROU, née en 2004) ;
. A. Rodriguez Redondo (2 199, née en 2004) ; . Jain Nityata (2219 en 2019, IND, née en 2004) ;
. M(otahare) Asadi (2 232 en sept. 2019, Iran, née en 2004) ; . S. Pogorelskikh (2 255 en 2020, RUS, née en 2004) ;
  • nées en 2005 : E. Stepanian (2 171 en 2019, née en 2005, RUS) ; . K. Zeliantsova (2166, BLR, née en 2005) ; . V. Hrebenshchykova (2 159 en fév. 2021, UKR, née en 2005) ;
. D. Demeter (2 173 en 2018, HUN, née en 2005) ; . G. Mironenko (2 236 en oct. 2019, RUS, née en 2005) ;
  • nées en 2006 : . U. Omonova (2 169 en avril 2019, née en 2006, UZB) ;
. A. Tarassenka (2231 en 2019, BLR, née en 2006) ; . R(Rachelle) Wu (2 197 en 2019, USA, née en 2006, ch. du monde U10 en 2015) ;
  • nées en 2007 : G. Mikheïeva (1 952 en 2019, RUS, née en 2007, ch. du monde U12 en 2019) ;
  • née en 2008 :
  • née en 2010 :

  • >= 2 500 :
  • >= 2 450 : 1. P. Chouvalova (2 476 en janv. 2001) ; 2. Zhu Jiner (2 507 en 2019) ;
  • >= 2 400 : 3. O. Badelka (2 440 en déc. 2020) ; 4. C. Yip (2 430 en avril 2021) ;
  • >= 2 350 : 6. Vaishali R (2 411) ; 7. L. Garifoullina (2 394 et n°63-64 en 2021) ; 8. A. Wang (2 392) ;
10. A. Sargsian (2 405 en 2020) ; 11. K. Balajayeva (2 398) ;
  • >= 2 300 : 14. A. Marjanovic (2 389 et n°68 en 2016) ; 16. A. Maltsevskaïa (2 341) ; 17. Ning Kaiyu (2 379) ; 21. D. Deshmukh (2 432) ;
  • >= 2 250 : 48. Jennifer Yu (2 379) ;
  • >= 2 200 :

  • (5. N. Salimova (2 425) ; 9. Assaubayeva (2 421) ; 13. A. Sliwicka (2 347 en 2017, née en 2001) ; 23-24. P. Waszczuk (2 321) ; 23-24. A. Obolentseva (2 364 et n°100 en 2017) ; 46. M. Ouellet (2 297 en 2019) ; 65. A. Zahedifar (2 210-2 213) ; A. Cramling Bellon (2 175) ; L. Nassr (2 021) ; )

joueuses françaises[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 160
  2. >= 2 150
  3. >= 2 140
  4. >= 2 130
  5. >= 2 120
  6. >= 2 110

12 : France (2 313, 1 GM, 3 MI et 5 GMF actives) : Utilisateur:Cbigorgne/Brouillon-5 ; Championnat de France d'échecs

  • janvier 2021
  • >= 2 210
  • >= 2 200 : inactive : M Stroe (2 225 en 1994, MIF, Roumanie) (Voir sur Wikidata) ;
  • >= 2 190
  • >= 2 180
  • >= 2 170
  • 12. C. Monpeurt (2 175 en 2018, née en 1995, ch. de F. junior 2014, 9e/10 du national 2016, 8e-9e/10 en 2018, MFF) (Voir sur Wikidata) ;
13. Anysia Thomas (2 192 en (nov.) 2019, née en 1996, ch. de F. junior 2016, 5,5/9 à l'open de Metz 2019, 5,5/9 à l'open de Menton 2019, 6,5/9 à l'open de Corralejo (Canaries) 2019, MFF) ;
  • 15. S. Aflalo (2 156 en mars 2020, non titrée, née en 1995, 5 titres de championne de France des jeunes, 10e/12 du national 2015) ;
  • >= 2 140
  • inactives (>= 2 130) : .S. Lupu (2220 en 1991, Roumanie, MIF, 1 seule partie depuis 2001) (Voir sur Wikidata) ; V. Mora (2 165, 3e du ch. de F. 1993, MFF, médaille de bronze au ch. d'Europe en 1992) (Voir sur Wikidata) ;
  • >= 2 120
  • 17. S. Djidjeli (2 062-2 074-2 119, née en 2003) ;
18. L. Delorme (2 237, MIF, vice-ch. de F. junior 2004, 5e/12 du national 2008, 7e/12 du national 2013) (Voir sur Wikidata) ;
19. O. Soubirou (2 152 en 2019, non titrée, née en 1993, vice-ch. de F. junior 2012, 11e/12 du national 2015, 4e de l'accession 2009) ;
inactives (>= 2 110) : G. Pilardeau (2 165 en 1992, 5e/12 du national 1992, née en 1978, inactive depuis 1994, MFF) (Voir sur Wikidata) ; D. Ignat (2 118 en 2004) ;
  • 21. Anaelle Afraoui (2 163 en 2019, née en 1999, 10e du national 2018, MFF, Mitropa Cup 2019) ;

  • inactives (>= 2 090) : I. Lamoureux (2 114 en 2010) ; . Armine Devulder née Sahetchian / Andriassian (2 134 en 1999, Arménie, 10e/12 du national 1998) ;
  • >= 2 080
  • 23. Honorine Auvray (2 141, née en 1998, MFF) (Voir sur Wikidata) ;
24. M. Roumegous (2 239 en 2001, 1ère de l'accession fém. 2009, 5e-6e/12 du national 2006, MIF) (Voir sur Wikidata) ;
25. A.Moingt née Muller (2 229 en 2003, MIF, 2e du ch. de France 2000, ch. de F. junior 1989, nl:Anne Muller) ;
  • 26. I. Malassagne (2 180, née en 1998, MFF, , 9e/12 du national 2014, 9e/10 du national 2017) (Voir sur Wikidata) ;
27. J. Fischer (2 133 en 2015, née en 1996, vice-ch. de F. junior 2015 et 2016, 10e/10 du national 2016, MFF) (Voir sur Wikidata) ;
28. V. Schweitzer (2 286, MIF, née en 1959, 1ère de l'accession fém. 2011) (Voir sur Wikidata) ;
inactives (>= 2 060) : . M. Nicoara (2 276 en 2000 (n°2 française), MIF, ch. de France 1997) (Voir sur Wikidata) ;
inactive : M. Esposito (2 140 en 2006, 7e-8e/12 du national 2006, MFF) (Voir sur Wikidata) ;
  • 30. S. Lam (2 104 en 2010) ;
  • 31. Marina Martsynovskaya née Costaglia (2 310 (n°1 française) en 1997, MIF, 3e du ch. de France 2000, 4e=/10 en 1997, 4e/12 en 2003, roumaine ??, nl:Marina Martsynovskaya) ;
32. E. Bellaiche (2 154, née en 1997, MFF) (Voir sur Wikidata) ;
inactive (>= 2 040) : Céline Roos (2 182, MIF, pl:Céline Roos) ;
  • 33. E. Tomasi (2 030 en mars 2020, non titrée; née en 2004) ;
inactive (>= 2 030) : Emmanuelle Bramme (2 150 en 1998, née en 1980, 4e=/10 du national 1997, 11e/12 du national 1998) ;
  • inactives (>= 2 020) : Isabelle Kientzler puis Kientzler-Guerlain (1972-, Elo 2065 en 1991, ch. de France 1984) ; . M. Eid (2 071 en 2011) ;
  • 35. Estée Aubert (2 064 en 2018, née en 2003) ; 36. Juliette Auvray (2 066, née en 1993) ;
  • 37-39. M. Vérot (2 144 en 2009, 5 titres de ch. de France des jeunes, née en 1987, Verot 7e=/12 du national 2008) ;
37-39. Emilie Marchadour (2 132, MFF, 9e/12 du national 2002) (Voir sur Wikidata) ;
37-39. L. Sumarriva Paulin (2 080 en 2020, née en 2005) ;
inactives (>= 2 000) : Gabriele Winkler = Caroline Winkler (2 145 en 1994, MFIDE, 3e/9 du national 1990, 4e/12 du national 1992, 4e-5e/10 en 1986) ;
inactives (>= 2 000) : . C. Gadarinian (2 007 en 2018, née en 1989) ; . Amélie Imperor (2 008 en 2018, née en 2001) ;

  • 41. O. Laurent (2 073 en 1999, née en 1974, inactive de 2017 à 2019) ;
inactive (>= 1 990) : . Véronique Muller (2 020 en 2013, née en 1978) ;
  • >= 1 980
  • 42. L. Salvador (1 979 en mai 2019, née en 2001) ;
43. F. Rollot (2 096 en 2018, née en 2001) ;
44. L. Bismuth (2 056 en 2007) ; 45. A. Randrianarimanana (1 968-1 971, née en 2004) ;
inactives (>= 1 970) : . K. Assad (2168 en 2000, ch. de F. junior 2004, MFF) (Voir sur Wikidata) ; Claire Marchadour (2 136 en 2001) ;
inactives (>= 1 970) : . Utyuzhnikova, Galina (2 076 en 2012, née en 1964) ; C. Hourlier (2 030 en 2015) ;
  • 46. V. Maupin (2 115 en 2019, née en 1987) ;
inactive >= (1 960) : . N. Bacrot (2 114 en 2011, née Bonnafous en 1984, 11e/12 du national 2003) ;
47. S. Genzling (2 051 en 2016) ;
48. Adela Ionutiu (1899-1960-1966, née en 1979) ; 49. B. Yuan (2 035 en 2018, née en 2004) ;
50-51. N. Franc (2 130 en 2001, née en 1977, inactive de 2012 à 2018) ; 50-51. A. Benard (2 081 en 2006, 4e de l'accession fém. 2011) ;
52. I. Leriche (2 037 en 2017, née en 1999) ;
  • 53. Laura Fernandez (2 069 en 2007)f ; 54. L. Retailleau (2 050 en 2017, née en 1999) ; 55. Lara Hernandez (2 052 en 2015, née en 1997) ;
56. Apolline Thomas (1 976 en 2016, née en 1998, quasi-inactive depuis 2016 (5 parties) ) ;
57. E. Fortuit (1 973 en 2014);
58. F. Wohlers-Armas (2 260 en 1994-1995 (n°1 française), MIF, 5e=/12 du national 2007, nl:Friederike Wohlers Armas) ;
59. T. N. Nguyen (1 951 en 2020, née en 2005) ;
inactives (> 1 950) : R. Klipper (2 094 en 2000, 8e-9e/12 du national 1998, née en 1954) ;
inactives (>= 1 950) : Lucie Rigolot (1 981 en 2011, née en 1996, 5e/12 de l'accession fém. 2010) ;
  • 60. Isabelle Abello née Bramme (2 120 en 1999, 5e=/12 du national 1998) ; 63. A. Soubrier (2 081 en 2003) ;
inactive (>= 1 940) : . J. Laurens (2 067 en 2005) ;
  • 64. C. Nolot (1 953, quasi-inactive, née en 1996) ; 66. L. Fretel (1 943 en 2020, née en 1999) ;
68-69. Lorene Imperor (1 938, née en 1998) ; 68-69. M. Moracchini (1 939, née en 2004) ;
70-71. T. Brih (2 014 à 13 ans en 2003, Elo 1993 en 2015, née en 1990) ; 70-71. C. Pronost (2 043 en 2010) ;
  • 73. Z. Abbassi (1822-1843-1856-1897-1903-1918-1925, née en 1995) ;
inactive (>= 1 920) : . N. Tagnon (2 190 en 1988, née en 1950) (Voir sur Wikidata) ;
  • 75. A. Grall (1 919 en avril 2028, née en 2002) ;
76. J. Guerin (2 016 en 2017, née en 2000) ; 78. Sofia Bellahcene (1 948, née en 2005) ;
79-81. M. Bellahcene (1 940 en 2020, née en 2002) ; 79-81. Marie Dubois (1 985, née en 1995) ;
82. Laurane Aubert (2 041 en 2016, née en 1999) ;
  • 83. S. Vernet (Elo 1 971 en 2016, née en 1998, ch. de F. junior 2017) ;
84-85. A. Chaumont (2 097 en 2009) ; 84-85. M. Schippke (1932 en 2020, née en 2007) ;
86-87. C. Blanquet (1751-1830-1880-1888-1903, née en 2005) ;
88. Belluire (1 988 en 2018, née en 2001) ;

  • 89. Marion Muller (1 950 en 2010, inactive de 2016 à 2019, née en 1992) ;
90. M. Todorova (2 049 en 2011) ; 91. Lena Armas (1 920 en 2013, née en 1993) ;
inactive (>= 1 890) : C. Dewitte (2050 en 1997, née en 1974) (Voir sur Wikidata) ;
  • 92-93. Solenn Afraoui (2 022 en 2014, née en 1995) ; 94. Lara-Maria Armas (2 008 en 2010, 3e de l'accession 2009) ;
96. S. Toure (1 944 en 2016, née en 2001) ;
inactive (>= 1 880) : A. Gatine (2105 en 1991, 5e/11 du national 1994, 6e-7e/12 du national 1993) ;
  • 97. C. Ginovart (1 967 en 2019, née en 2004, MFF) ; 98. M. Kuhn (1 852-1 877, née en 2005) ;
99. M. Lefevre (2 047 en 2012) ; 100. Y. Seite (2 036 en 2017, née en 2000) ;

  • >= 1 850 : B. Pytel (2115 en 1993, MIF, en:Bożena Pytel) ; . I. Bonvalot (2 135 en 1995, 7e-8e/12 du national 1995) ;
  • >= 1 800 : Cybèle Husson (2 086 en 2005, 6e/10 du national 1996, 6e-7e/12 du national 1993) ; . Emmanuelle Dubois (1 891 en 2019, née en 1992) ;
  • >= 1 700
  • >= 1 650 : inactive : S. Castaing (2050 en 1992, 4e-5e/12 du national en 1991, 5e/9 du national 1990) ;
  • née en 1999 : Anissa Bellahcene (1 846 en 2017, née en 1999) (Voir sur Wikidata)
  • née en 2000 :
  • née en 2001 : . L. Vigna (1 871 en 2019, née en 2001) ;
  • nées en 2002 : L. Romas (1 981 en 2019, née en 2002) ; . C. Pionnier (1 904 en 2018, née en 2002) ; A-M. Conti (1 887 en 2002, née en 2002)
  • nées en 2003 : T. Gospodaru (1 975 en 2018, née en 2003) ; . L. Herreman-Boutot (1869 en 2019, née en 2003) ; 93. C. Sabiani (1 862 en 2018, née en 2003) ; 100. A. Diez (1 916 en 2019, née en 2003) ;
  • nées en 2004 :
  • nées en 2005 :
  • née en 2006 : . C. Comileau (1909 en 2020, née en 2006) ;
  • née en 2007 : . S. Schebacher (1876 en 2020, née en 2007) ;
  • Transfert : Martine Dubois ou Dubois-Schall (ch. de France 1982) : ---> Monaco

M. Congiu (2 330, MIF), R. Lallemand (2 279), C. Flear-Leroy (2 267), C. Haussernot (2 242),
M. Choisy (2 207 en 2011, MFF), M. Broly (2 177 en 2019, née en 2000, nt), E. Richard (2 157-2 160, MFF),
S. Neuhauser (2 140 en 2017, MFF), C. Forestier (2 127 en 2010, nt), C. Cochet (2 136, inactive),
A. Dacalor (2 162 en 2001, MFF), K. Bolon (2 162 en 2003, MFF), V. Forgues (2 037 en 2009, nt)
  • Inactive : Raphaëlle Siebrecht/Delahaye/Bujisho)

  • >= 2 250 : 5. S. Alexieva-Collas (2 408) ;
  • >= 2 200 : 7. A. Navrotescu (2 297) ; 9. N. Benmesbah (2 273) ; inactive : . A. Hamdouchi (2 332) ;
  • >= 2 150 : inactive : . A. Bollengier (2 291) ;
  • >= 2 100 : inactive : C. Gervais (2 265) :
  • >= 2 050
  • >= 2 000 :
  • >= 1 950 :
  • >= 1 900 : 73. S. Fruteau (2 230) ;

Numéros un, deux, trois[modifier | modifier le code]

AF : Russie[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 370
  2. >= 2 360 (Top 100 mondial)
  3. >= 2 350
  4. >= 2 340

2 : Russie (2 483, 4 GM, 11 MI et 20 + 3 GMF actives) Championnat de Russie d'échecs

  • avril 2021

  • >= 2 360
  • >= 2 350
  • >= 2 340
  • 21-22. O. Gritsaïeva (2 396 et n°67 en 2017, née en 1980, 8,5/9 à l'open de Moscou-B, 7e= du ch. russe 2017) ;
23. D. Dordjieva (2 340-2 354, née en 1999, ch. de Russie junior en 2016) ;
26-27. E. Tomilova (2 376 et n°83 en août 2019, vainqueure de la ligue supérieure russe 2019 (7,5/9), 6,5 / 9 à l'Open Xtracon 2019, 7/9 à la coupe féminine du Kazakhstan 2019) ;
inactive (>= 2 330) : . E. Oubietennyk/Ubiennykh (2 367 et n°91 en 2012, née en 1983, dernière du ch. russe 2016) ;
  • 28. V. Tcherniak/Chernyak (2 284-2 325-2 329, née en 1997) ;
  • 30. E. Solojenkina (2 330, née en 2003) ;
inactives (>= 2 310) : T. Vassilkova (2 373 en 2008, 3e du ch. de Russie junior en 2008, inactive depuis 2010) ;
inactives (>= 2 310) : Elmira Karnaoukhova (2 365 et n°94 en 2012, née en 1985, inactive depuis 2013, vice ch. du monde U14 en 1999) ; P. Malycheva/Malysheva (2 364 en 2004, née en 1988) ;
  • >= 2 300

  • 32. Anna Stiajkina/Styazhkina (2 329, née en 1997, 3e du ch. de Russie junior en 2014, 2016 et 2017) ;
33-34. Z. Chafigoullina (2 332 en 2019, née en 2001, 2e (7/9) de la ligue supérieure russe 2019, 3e-5e (/8 joueurs) du mémorial Goumerov 2019) ;
  • inactives (>= 2 280) : I. Drogovoz (2312, née en 1999) ; Tamara Tchistiakova (2 385 en 2008, MFF, née en 1986, inactive depuis 2014) ;
Irina Mikhaïlova anciennement Oumanskaïa/Umanskaya (née en 1963, Elo 2 345 en 1995) ; S. Korkina (2 305 et n°44 en juillet 1990, née en 1971, MIF inactive depuis 1996)
  • 36. M. Potapova (2 377 et n°85-86 en sept. 2019, née en 2000, 6/9 au tournoi du soir B de Tcheliabinsk 2019) ;
37. A. Dimitrova (2 319, née en 2000) ; 38. E. Nassyrova (2 273 en avril 2021, née en 2005) ;
39-40. A. Afonassianeva (2 370 et n°94-95 en juillet 2019, née en 2001) ; 39-40. T. Maletina-Khlitchkova (2 285, 2e du ch. de Russie junior en 2014) ;
inactives (>= 2 270) : Olga Stiajkina/Styazhkina (2 376 en 2004, née en 1970, ch. de St-Pét., ch. monde 2000 (1er tour), inactive depuis 2014) ; A. Ivakhinova (2325 en 2011, ch. d'Europe U18) ; A. Dorofeïeva (2 360 en 1998, ol. 1998 Russie B (4,5/10), inactive depuis 2006, née en 1979) ; . L. Koutcherova (2 306 en 2006, née en 1986, inactive depuis 2008) ;
  • 41. E. Goltseva (2 342 en 2020, née en 2002) ; 42. A. Protopopova (2 332 en 2018, née en 2000) ; 43. E. Mirzoïeva (2 379 et n°88 en 2015, née en 1981) ;
inactives (>= 2 260) : T. Tcheremnova (2 289 en 2013, née en 1989) ; T. Roschina (2 322 en 2001, née en 1976, ol. 1994 Russie B (+7 =4), inactive depuis 2010) ;
  • 45. A. Paramzina (2328, née en 1998) ;

  • 46. A. Balaïan (2 269 en 2015) ;
47-48. A. Novikova (2288) ;
49 Elena Semionova/Semenova (2 330 en 2019, vainqueur (7/9) du tournoi mémorial František Zíta 2019 à Prague, 10 joueurs, tournoi mixte) ;
50. M. Komiagina (2 341, née en 1984) ; 51. Varvara Saoulina (2 298 en 2010) ; inactive (>= 2 240) : N. Loktionova (2 262) ;
  • 52. E. Smirnova (2 282, née en 1996) ; 54. I(oulia) Grigorieva (2 343 en 2020, née en 2002) ;
55. Ekaterina Borissova (2 347 en 2019, née en 2000) ; inactives (>= 2 130) : . I. Gromova (2 255, née en 1985) ; . I. Zakourdjaïeva (2 332 en 2008) ;
  • 56. Maria Iakimova (2 308 en 2019, née en 2005, 1ère-3e du mémorial Kibizov 2019) ;
57. T. Guetman (2 303 en 2020, née en 2003) ;
inactives (>= 2 220) : . A. Travkina (2 304) ; . V. Tarassova (2315 en 2012) ;
inactives (>= 2 220) : . Marina Baraïeva puis Niazgoulova (2 239 en 2018, née en 1995) ; V. Kirillova (2 271 en 2008, née en 1987) ;
inactives (>= 2 220) : . I. Kanaïeva (2236 en 2015) ; E. Chmidt (2220 en janv. 2018, nt, née en 1976) ; . Irina Baraïeva (2 238 en 2018, née en 1995) ;
  • 58. N. Sirotkina (2 310 en 1997, née en 1964) ; 59. A. Sakorenko (2216 en fév. 2020, née en 2001) ;
60-61. N. Vlassova née Andreïeva (2320 en 2000, née en 1980) ;
60-61. Ioulia Machinskaïa (née en 1977-, MI 2005, max=2437, Elo 2 420 et n°34 en 2005, inactive de 2012 à 2018) ;
inactive (>= 2 210) : . A. Romanovskaïa (2314 en 2007) ;
  • 63-65. E. Mourachova (2 319 en 2008) ; 63-65. V. Kirtcheï (2 201-2 207, née en 2005) ; 63-65. M. Lyssenko (2 290 en 2019, née en 1999) ;
67. M. Chtchepetkova (2 355) ;
68. A. Bykova (2 283 en 2016, née en 1997) ;
inactive (>= 2 200) : E. Tchassovnikova (2338, née en 1981) ;

  • 69. M. Nossatcheva (2 243 en 2019, née en 2001) ;
70. A. Nur/Nour-Mukhametova (2 262, née en 2005) ; 71. A. Geller née Eryc(s)hkanova (2 222) ;
inactive (>= 2 190) : Elizaveta Borissova (2 321 en 2007, née en 1984) ;
  • 72. Y. Japova (2 186 en mars 2021, née en 2008) ; 73. I. Outiatskaïa/Utiatskaja (2 246 en 2018) ;
74-75. A. Gvanceladze (2 311 en 2018) ; 74-75. T. Bogoumil (2218, ch. du monde sénior) ;
76. L. Goubernatorova (2 284 en 2012, quasi-inactive, née en 1967, nt) ;
inactives (>= 2 180) : . O. Derli (2296 en 2011) ; 79. O. Erdenieva (2251 en 2018, née en 2001) ;
  • 77-79. L. Markelova (2 200 en 2019 et 2020) ;
77-79. A. Kim (2 225 en 2006, inactive de 2008 à 2018) ; 77-79. A. Guarmach/Garmash (2 179 en nov. 2020, née en 2002) ;
80. I. Krassenkova (2 265 en 1998, MIF, née en 1961) ;
81. O. Vroublevskaïa (2 285 en janv. 2007, née en 1979, inactive de 2014 à 2019) ; 82. E. Soukhareva (2 238, née en 1987) ;
83. Olga Matveïeva (2 240 en 2017) ;
inactives (>= 2 170) : . O. Chichkova (2176 en juillet 2018, née en 1971) ; . S. Erchova (2 283 en 2001, née en 1964, inactive de 2012 à 2017) ;
  • 85. D. Khokhlova (2 296 en 2015, née en 1999, nt) ; 86. A. Makarenko (2 290, 2e du ch. de Russie junior en 2015) ;
87. D. Dorochenko (2 228 en 2016) ; 89. A. Zotova (2 171 en 2016, née en 2002) ;
inactives (>= 2 160) : . Daria Rodionova (2 279 en 2016, née en 1998) ; . T. Gladicheva (2 303 en 2003) ; S. Fomitchenko/fomichenko (2302 en 2008, née en 1976) ;
  • 90-91. E. Diakonova (2 321 en 2017, née en 1999) ; 92. A. Doubnikova (2 171 en 2019, née en 2004) ;
inactives (>= 2 150) : . E. Sazonova-Kouznetsova (2 256 en 2002, n°149= en 1996, née en 1959) ; . M. Asseïeva (2 222 en 2011) ;

  • 93. N. Kareva (2 207 en 2018) ; 94. A. Jerebtsova (2 258) ;
95. Z. Severioukhina (2 357 en 2010, 3e du ch. de Russie junior en 2009) ;
inactive (>= 2 140) : Irina Semionova/Semenova (2312 en 2001, née en 1968, GMF) ;
  • 97-98. K. Boulatova (2 245 en 2019, née en 2003) ; 97-98. A. Kortchaguina/Korchagina (2 229, née en 2000) ;
99. E. Kabanova (2 225 en 2016) ; 100. Z. Lingour (2 216 en 2016, née en 1998) ;
. O. Iliouchina (2 367 et n°94 en 2009, née en 1981) ;
. N. Gontcharova (2 240 en 2003, inactive de 2003 à 2019, née en 1961, MFF 2004) ;
  • >= 2 120 : . I. Doumtcheva (2 210 en 2014, quasi inactive depuis, née en 1991) ;

  • (Elo < 2 140) ; S. Chaydoullina/ Shaydullina (2 364 en 2003, née en 1981) ;
. L. Khourchoudova (2 344, MIF, née en 1946) ; . D. Goureïeva ou Drozdova (2 315 en 2013, née en 1988) ;
S. Mednikova (2205, ch. du monde sénior) ; V. Boukhteïeva (2247 en 2017) ;
Natalia Titorenko (2 190 en 1980 et 1981, n°29= en 1982, née en 1951, MIF 1982, ch. d'URSS junior, 7e-8e de l'IZ en 1982)
  • née en 1995 : Lidia Tomachevskaïa (2 240 en 2014, née Tomnikova en 1995, ch. du monde U18) ;
  • nées en 1996 : . A. Tchigaïeva (2 193 en 2019, née en 1996) ; . A. Kanevskaïa (2 164 en 2019, née en 1996) ;
  • nées en 2000 : S Tychova (2 317 en 2016, née en 2000) ; . E. Martiniouk/Martynyuk (2 302, née en 2000) ; . D. Govorenko (2 163 en 2019, née en 2000) ;
  • née en 2001 : . A. Kotchoukova (2 275 en 2019, née en 2001) ;
  • nées en 2002 :
  • nées en 2003 : I. Vinokour (2 233 en 2017, née en 2003) ; . Iourassova/Yurasova (2 204 en 2019, née en 2003) ; . Iek. Mirochnik (2 139 en 2020, née en 2003) ; . D. Filippova (2 174 en 2019, née en 2003) ;
  • nées en 2004 : . S. Pogorelskikh (2 255 en mars 2020, née en 2004) ; . V. Lostoukova (2 164 en 2019, née en 2004) ;
  • nées en 2005 : . G. Mironenko (2 236 en 2019, née en 2005) ; . E. Stepanian (2 171 en 2019, née en 2005) ;

  • Championnat de Russie d'échecs ;
  • Olympiades : 2016 : 4e ; 2018 : 4e
  • Catégorie:Joueuse d'échecs russe (A. Kosteniouk, K. Lagno, O. Guiria, A. Galliamova, A. Kachlinskaïa, A. Bodnarouk, B. Assaubayerva (RUS->KAZ), A. Savina (2434), B. Kovanova (2 408 et n°54 en 2012) ; I. Soudakova (2 392 en 2006), E. Fatalibekova (2317), V. Nebolsina (2389), . Ambartsoumova (2 399 et n°64-65 en mars 2019) ; . A. Obolentseva (2 364 et n°100 en sept. 2017) ; D. Belenkaïa (2 364 en 2019 et n°102 en mars 2019) ; I. Krioukova/Kryukova (2 326 en 2001, née Irina Koulich) ; M. Fominykh (2 335) ; M. Severina (2 330, inactive) )

  • >= 2 550 : 1. A. Goriatchkina (2 593) ;
  • >= 2 500 :
  • >= 2 450 : 4. P. Chouvalova (2 471) ; 6. N. Pogonina (2 508) ;
  • >= 2 400 : 10. V. Gounina (2 548) ; 11. M. Gousseva (Netchaïeva-Romanko) (2 466) ; inactive : E. Korbout (2 468) ;
  • >= 2 350 : 12. L. Garifoullina (2 394 et n°63-64 en janv. 2021) ; 13. E. Kovalevskaïa (2 507) ; 15. I. Tourova (2 442) ; 16. Svetlana Matveïeva (2 502) ;
17. A. Bivol (2 403) ; 18. D. Voit-Poustovoïtova (2 427 et n°45 en 2016, Elo rapide 2 462 en 2017) ; 19. T. Vassilievitch (2 436, Ukraine, transfert en 2020) ;
  • >= 2 300 : 20. E. Ovod (2 447) ; 21-22. E. Zaïatz (2 449) ; 25. A. Maltsevskaïa (2 341 en 2016) ; 29. D. Tcharotchkina (2 411) ;
inactives : T. Stepovaïa (2 451) ; T. Chadrina (2 431) ; T. Choumiakina (2 407 et n°25 en 1998) ;
  • >= 2 250 : 44. T. Grabouzova (2 406) ; inactives : J. Diomina/Demina (2 405 en 1991) ; L. Zaïtseva (2 399 en 1999) ; . I. Vassilievitch (2 407) ;
  • >= 2 200 : 62. N. Alekhina (née en 1954) ;
  • >= 2 150 : 77-79. G. Strountinskaïa (2 361, née en 1957) ;
  • >= 2 100 : 96. V. Kozlovskaïa (née en 1938) ; L. Saounina (2 319, née en 1952) ;
S. Proudnikova (-> Serbie) ; morte : E. Taïrova

Chine[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 400
  2. >= 2 380
  3. >= 2 360
  4. >= 2 340
  5. >= 2 320
  6. >= 2 300
  7. >= 2 280
  8. >= 2 260
  9. >= 2 240

1 : Chine (2 488, 5 GM, 4 MI et 8 GMF actives) Championnat de Chine d'échecs

Catégorie:Joueuse d'échecs chinoise (Hou Yifan, Ju Wenjun, Zhao Xue (inactive depuis déc. 2019) ;
inactives : Xu Yuhua, Xie Jun, Ruan Lufei ; Tian Tian (2 355 en 2001, inactive)
Qatar : Zhu Chen ; NL : Peng Zhaoqin)
  • avril 2020
  • >= 2 380
  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • 14. Li Xueyi (2 343 en 2019, 6e du ch. d'Asie 2019, née en 1993) ;
inactive (>= 2 320) : Wang Xuan (2 326 en juillet 1999, inactive depuis, née en 1986, non titrée)
  • 19. Xiao, Yiyi (2 363 et n°96 en 2018, née en 1996) ;
inactive (>= 2 300) : . Liu Bairu (2222-2 310, non titrée, née en 1982, inactive de 2000 à 2017) ;

  • 20. Yao, Lan (2 343 en 2017, née en 2000) ;
22. Song Yixin (2 315 en 2019, MIF, née en 2005) ;
  • 23. Ning Chunhong (2 406 et n°40 en 2001, en + 2, née en 1968) ;
24-25. Ren, Xiaoyi (2 287 en 2017, née en 1996) ; 24-25. Gu Tianlu (2 308) ; 27. Li Yunshan (2 289 en 2019, née en 2002) ;
inactive (>= 2 240) : An Yangfeng (2280 en 1987, née en 1963, MIF, quasi inactive après juillet 1988, 4 olympiades, 1980-1986) ;
  • 29. Zhou Guijue (2 250 en 2017, née en 1985) ; 28. Lu, Miaoyi (1 976-2 244, née en 2010, article de chessbase) ;
30. Nie Xin (2 234 en 2018, née en 1997, non titrée) ;
inactives (>= 2 220) : Li Nan (2 369 en 1999, inactive depuis 2002, née en 1987) ; Liu Pei (1988-, Elo 2 378 en 2000, n°49 mondiale en janv. 2001, inactive depuis 2010, née en 1988, MIF) ;
  • 31-32. Yan, Tianqi (2 244 en 2020, née en 2002, non titrée) ; 31-32. Chu Ruotong (2 284 en 2018, née en 2001) ;
inactives (>= 2 200) : . Xu, Huahua (2222 en 2016) ; Zhang Ying (2 375 en 1999, née en 1988, inactive depuis 2011) ;

  • 33. Liu, Manli (2 213 en 2018, née en 1996, non titrée) ;
34. Kuang, Yinghui (2 303 en 2006) ; 35. Sun Fanghui (2 188 en 2018, ch. monde 2018) ;
inactive (>= 2 180) : Song Yi (2215 en 2001) ;
  • 36. Li, Zhuoling (2007-2057-2119-2158-2173, née en 1998) ; 37. Li,Xinyu (2 167 en sept. 2019, née en 2002, non titrée) ;
  • 38. Wang Doudou (2 234 en 2016) ; 39. Qiu, Mengjie (2 266) ; 40. Liu, Xianglin (2 336 en 2004, non titrée) ;
  • 41. Zhang Lanlin (2 262 en 2017, née en 1999, non titrée) ;
  • 42. Xu Tong (2253 en 2008) ; 43. Zhao, Shengxin (2 187 en 2019, née en 2001) ;

  • 45. Zhang, Xiao (2 259 en 2019, née en 2003, non titrée) ; 48. Yuan Ye (2 321, née en 2000, non titrée) ;
  • >= 2 060

  • Transfert : Zhang Jilin (2 361, Ch. M. 2008, en + 3, transfert vers l'Australie) ;
  • Championnat de Chine d'échecs
  • Olympiades : 2016 : 1ère ; 2018 : 1ère

  • >= 2 500 : 3. Tan Zhongyi (2 530) ; 4. Lei Tingje (2 545) ;
  • >= 2 450 : 6. Zhu Jiner (2 507) ; inactives : Wang Lei (2 512) ; Qin Kanying (2 501) ;
  • >= 2 400 : 7. Huang Qian (2 494) ; 8. Wang Jue (2 426 en sept. 2019) ; 9. Ding Yixin (2 451) ; 10. Guo Qi (2 462) ; 11. Shen Yang (2 479) ;
  • >= 2 350 : 12. Ni Shiqun (2 450) ; 13. Zhai Mo (2 406) ; inactive : . Wang Pin (2 506) ;
  • >= 2 300 : 15. Ning Kaiyu (2 379 et n°80 en 2020) ; 16. Li Ruofan (2 433) ; 17. Xu Yuanyuan (2 437) ; 18. Zhang Xiaowen (2 437) ;
  • >= 2 250 : 21. Wang Yu (2 438) ; 26. Gu Xiaobing (2 371) ;
  • >= 2 150:: inactive : Wu Mingqian (2 205 en 1990) ;
  • >= 2 050 : inactive : Liu Shilan

A3 : Inde, Ukraine, Géorgie[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 400
  2. >= 2 380
  3. >= 2 360
  4. >= 2 340
  5. >= 2 320
  6. >= 2 300
  7. >= 2 280
  8. >= 2 260
  9. >= 2 240

  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • 12. B(odda) Pratyusha (2 346, 2,5/3 à l'oympiade de. 2016, née en 1997) ;
  • >= 2 300

  • 14. A. Vantika (2 315, née en 2002) ;
  • 15. Sharma Isha (2 276 en fév. 2020, née en 2000) ;
16-17. Priyanka Nutakki (2 313, née en 2002) ; 16-17. S. Dharia Parnali (2275 en 2020, née en 1997) ;
18. Savitha Shri B (2 261 en fév. 2020, née en 2007, ch. du monde U12 en 2018) ;
  • 19. Mrudul Dehankar (2 256 en déc. 2019, née en 2004) ; 20. Mahalakshmi, M (2 255 en 2019, née en 1998, ch. du monde U18) ;
21. R. Pujari (2 268 en 2019) ;
  • 22. Aakanksha Hagawane (2 334 en 2017, née en 2000) ;
23. Cholleti Sahajasri (2 235 en mars 2020) ; 24. V. Varshini (2271 en 2015, née en 1998) ;
  • 25. Srija, Seshadri (2 306 en 2019, née en 1997) ; 26. K. Priyanka (2218 en fév. 2020, née en 2001) ;
27-28. M. Arpita (2 290 en 2019, née en 2001) ; 27-28. Salonika, Saina (2 206 en janv. 2020, née en 2003) ;
inactive (>= 2 200) : . G. K. Monnisha (2 295 en 2018, née en 1998) ;

  • 30. R. Rakshitta (2 322 en 2019, née en 2005) ;
31. Harshini A (2 230 en 2019, née en 2001) ; 32. Harshita Guddanti (2182 en 2015, née en 2001) ;
inactive (>= 2 180) : Prathiba Yuvarajan (2 131 en 2003, née en 1983, ch. d'Asie junior 2003, inactive depuis 2015)
  • 33. P. Michelle Catherina (2 263 en 2015, née en 1996) ;
34-35. S. Tejaswini (2 310 en 2016, née en 2000) ;
36. Kiran, Manisha Mohanty (2 316 en 2008) ;
37. S. Chitlange (2279 en 2018, née en 2000) ; 38. G. Tarini (2 203 en 2016, née en 2001) ;
39. Raghavi, N. (2 290 en 2014, inactive de 2015 et 2018) ;
  • 40. Sapale Saloni (2 311, née en 1999) ;
41. Swati Ghate (2 385 en 2006, ch. d'Inde 2006) ;
  • inactives (>= 2 120) : K. Nadig (2 387 en 2008, ch. d'Inde 2008) ; F(Furtado) Ivana Maria Furtado (2 277 en 2015, MIF, née en 1999, 1ère-2e du ch. d'Asie junior 2015, ch. d'Asie junior 2012 et 2017) ;
  • 43-44. Jyothsna L (2121 en 2017, née en 2004) ;

  • 45. Gagare, Shalmali (2 155 en 2003, MIF, née en 1994) ; 46. Bakshi, Rutuja (2118 en 2020, née en 1999) ;
  • 47. Aarthie Ramaswamy (2 348 en 2003, GMF, ch. Inde 2003) ; 48. B. Thipsay (2264 en 2002, née Sathe en 1961, n°72 en 1987) ;
49. Sahithi Varshini M (2084 en 2019, née en 2007) ;
  • >= 2 040
  • 58. Pandey Srishti (2 162 en 2019, née en 2001) ;
  • >= 2 000

  • 65. Jain Nityata (2 219 en 2019, née en 2004) ; 66-67. Dhar-Barua, Saheli (2248 en 2001, née en 1974) ;
  • 69. Ananya Rishi Gupta (2 037 en 2019, née en 2004) ; 70. Velpula Sarayu (1 964 en mars 2020, née en 2006) ;
  • 71-72. A. Makhija (2 245 en 2019, née en 2002) ;
  • 79. Gokhale, Anupama (2 253 en 2003, née en 1969) ;

  • >= 1860
  • née en 2003 : . Tanishka Kotia (2 164 en 2019, née en 2003) ;
  • Olympiades : 2016 : 5e (E5 : Pratyusha Bodda ; 2018 : 8e

  • >= 2 400 :
  • >= 2 350 : 3. R. Vaishali (2 411 en 2019) ; 5. Bhakti Kulkarni (2 429 en 2019, ch. d'Asie 2016) ;
7. P.V. Nandhidhaa (2 365 et n°100 en mars 2020, n°97 en août 2020) ;
8. M. A. Gomes (2 423) ; 9. Soumya, Swaminathan (2 428) ;
  • >= 2 300 : 10. E. Karavade (2 425) ; 11. S. Vijayalakshmi (2 485) ; 13. Divya Deshmukh (2 432 en 2019) ;
  • >= 2 250 :
  • >= 2 200
  • >= 2 150 : 29. N. Mohota (2 416 et n°43 en 2007) ; 34-35. Meenakshi Subbaraman (2 357) ;

  • >= 2 380
  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • >= 2 320
  • 10. T. Tsereteli (2 403 et n°68 en 2010) ;
inactives (>= 2 300) : N. Edzgveradzé (2 355) ; Natia Tsadzkidzé (2 322 en oct. 2000, inactive depuis oct. 20001, née en 1983) ;

  • inactive (>= 2 280) : D. Dartchia ou Darchia (2 445, quasi-inactive) ;
  • 12. I. Tcharkhalachvili (2 379 et n°82 en 2016, ch. de Géorgie 1999, ch. d'Europe U18 en 2001, 7/10 et perf. 2 401 au 2e éch. (GEO 2) à l'ol. 2018) ;
15. M. Mikadzé (2 375 et n°87 en 2010) ;
16. I. Khurtsilava (2 312, née en 1975, 4 fois ch. de Géorgie) ;
inactive (>= 2 260) : . S. Tkechelachvili/Tqeshelashvili (2 321 en 2003, ch. M. 2000 et 2004, en + 1) ;
  • 17. N. Imnadzé (2 302) ;
  • 18. A. Gavacheli (2 274 en 2017) ;
  • >= 2 200

  • >= 2 180
  • 19. M. Danelia (2 283) ;
  • 20. A. Shamatava (2 159 en 2018, née en 1996) ; 21. N. Engels (2 191 en 2011) ;
22. S. Tereladzé (2 276 en 2008) ;
  • 23. A. Vakhania (2 238) ; 24. S. Nikoladzé (2 282 en 2002, née en 1993, quasi inactive) ;
  • >= 2 100

  • >= 2 060
  • 27. T. Kasoshvili (2 265 et n°51-53 en 1989, née en 1963) ;
  • >= 2 020
  • 29. L. Koridzé (2100 en 2019, née en 2001) ;

  • 36. D. Lomaia (1999 en 2020, née en 2005) ;

  • 47. E. Tsotsonava (2 122 en 2019, née en 2005) ;
  • Olympiades : 2016 : 10e ; 3e

  • >= 2 450 : 2. N. Batsiachvili (2 528) ; 3. L. Javakashvili (2 500) ;
  • >= 2 400 :
  • >= 2 350 : 6. S. Melia (2 475) ;
  • >= 2 300 : 7. S. Khoukachvili (2 451) ; 9. S. Gvetadzé (2 416 et n°46 en 2007) ; inactive : M. Lominechvili (2 447)
Catégorie:Joueuse d'échecs ukrainienne (A. Mouzytchouk, A. Ushenina, N. Joukhova, T. Kononeko (2 442, inactive), E. Malakhova née Soloviova (2337) ; A. Karlovitch (2 313, journaliste inactive)
  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • inactives (>= 2 320) : O. Vozovic (2 368 en 2003, ch. UKR 2006, inactive depuis 2011) ;
inactives (>= 2 320) : N. Hryhorenko (2 349) ; S. Stroutchkova (Yakivchyk) (2 325) ;
  • 8. M. Berdnik/Berdnyk (2 357 en 2019, née en 2003) ; 9. O. Babiï ou Babi (2 388 et n°75 en 2017, née en 1989) ;

  • >= 2 280
  • inactives (>= 2 260) : . O. Proudnikova (2 294) ; S. Tcherednitchenko (2 367 en 2009, née en 1984) ;
  • 10. M. Efimenko (2 352 en 2014, née en 1996) ;
  • 11. M. Hrabinska (2 360 en 2005) ;
12. E. Dolouhanova (2 367 et n°100 en déc. 2018, ch. d'Ukraine 2009, Arménie de 2011 à 2013, née en 1984, 6/9 au Cap d'Agde 2018) ;
inactives (>= 2 220) : . D. Aroutiounova (2 373 en 2004) ;
inactives (>= 2 220) : I. Lymar (2 418 et n°34 en 2001, juriste) ; L. Kostioukova (2 409 et n°47 en 2006, MI) ; K. Arechtchenko (2318) ;
  • 13. Mariya Zoubova ou Korniyuk (2 214 en avril 2020, née en 1992, MIF 2020) ; 14. T. Baklanova (2257 en 1999 et 2007) ;
15. N. Chpanko (2262 en 2018, née en 2002) ;
inactives (>= 2 200) : . S. Moskalets (2208-2216, née en 1988) ; . S. Krasnokouskaïa (2255 en 2017, née en 2001) ;

  • 16. O. Martynkova (2 289, née en 2000) ;
17. A. Redko (2 361) ;
18. M(Maria) Bortnyk/Bezkorovaina (2 201 en 2017, née en 1997) ;
19. A. Souleimanova (2302 en 2004, inactive de 2012 à 2017) ;
  • 20. S. Hryzlova (2064-2 186, née en 2004) ; 21. A. Rakhmangoulova (2 301, ch. d'Ukraine 2015) ; 22. K. Doljikova (2 351, ch. d'Ukraine 2011) ;
  • 23. L. Zsiltsova-Lyssenko (2296, née en 1956) ;
  • 24. V. Kryvoroutchko (2338) ; 25. N. Routchieva (2 313 en 2000, née en 1960) ;
26-27. M. Houda (2290) ; 26-27. I. Andrenko (2 281 en 2011, née en 1991) ; 30. I. Petrova (2249 en 2015) ;
  • >= 2 100

  • >= 2 080
  • inactive (>= 2 060) : . Anastassia Vovk (Gutsko) (2331, née en 1985) ;
  • 37. Y. Hrebenshchykova (2 159 en 2020 et 2021, née en 2005) ;

  • Ukraine championne d'Europe des nations 1992 (Tchelouchkina --> Serbie)
  • Olympiades : 2016 : 3e ; 2018 : 2e

  • >= 2 550 :
  • >= 2 500 : 1. M. Mouzytchouk (2 563) ;
  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : 3. I. Osmak (2 438 en 2020) ; 4. N. Bouksa (2 437) ;
  • >= 2 350 : 6. I. Gaponenko (2 482) ; inactives : N. Zdebskaïa (2 438) ;
transfert vers la Russie en 2020 : . T. Vassilievitch (2 436) ;
  • >= 2 300 : inactive : M. Litinska ;

A4 : USA, Pologne, Allemagne[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 400
  2. >= 2 380
  3. >= 2 360
  4. >= 2 340
  5. >= 2 320
  6. >= 2 300
  7. >= 2 280

Catégorie:Joueuse d'échecs américaine (N. Paikidze (2 455, inactive), D. Derakhshani (2 405 en 2016), O. Tokhirjonova (Ouzb., 2 446 en 2019), I. Levitina (inactive), A. Sharevich/Charevitch (2 378 et n°85 en 2011), J. Shahade (2 366, inactive) ; A. Melekhina (2 304, UKR-USA) )
  • avril 2021

  • >= 2 300

  • 7. T. Cervantes Landeiro (2 311 en 2020, née en 2002) ; 8. E. Nguyen (2 299 en 2019, née en 2002) ;
  • inactives (>= 2 260) : K. Rohonyan/Rogonian (2377 en 2003, ch. Ukraine 2000, ol. 2008, Ch. M. 2008) ; A. Gersznik (2335 en 1995, née Segal, URSS-Israël (olympiades)- États-Unis, inactive depuis 1999) ;
  • 12. A. Eswaran (2 260 en 2016, née en 2000) ;
13. A. Gorti (2 325, née en 2002, ch. US junior 2017) ;
  • inactives (>= 2 220) : A. Grinfeld (2305 en 1987, URSS-Russie-USA, GMF née en 1953) ; A. Hahn (2295 en 1999, LET-USA, MIF) ; Tsagaan Battsetseg (2273 en 2005, MGL-USA, MIF) ;
  • 15. M. Samadashvili (2 226 en 2020, née en 2004) ; 16. M. Lee (2 201 en mars 2020) ;
inactives (>= 2 200) : I. Zenyuk (2 312 en 2009) ;

  • 18. V. Ni (2 263 en 2012, lettonne) ;
  • >= 2 160
  • 19. A. Belakovskaia (2 385 en 1998, triple ch. américaine) ;
  • 20. M. Feng (2 298, née en 2000) ; 21. R. Wu (2 197, née en 2006) ;
  • 22. S. Liao (2 110 en fév. 2020, née en 1998, quasi-inactive) ; 23. A. Virkud Virksud/Virksat (2279, née en 1998) ;
inactive (>= 2 100) : . B. Marinello (2 230 en 1997, née en 1964, chilienne, ch. Chili, MIF 1980 à 16 ans, vice-présidente de la FIDE, secrétaire de l'ACP) ;

  • 24. R. Yan (2 093 en mars 2020 en 2019, née en 2007) ;
  • 27. N. Tsodikova (2 190 en 1997, inactive de 1997 à 2013) ;
  • >= 2 040
  • 29. E. Zhu (2 085 en 2018, née en 2004, MIF) ;
  • >= 2 000

  • inactive (>= 1 980) : . N. Bashkansky (2 095 en 2018, MIF, née en 2003, MIF) ;
  • Olympiades : 2016 : 6e ; 2018 : 7e

  • >= 2 400 : 1. I. C. Yip (2 430 en 2021) ; 2. Krush (2 502) ; 3. A. Zatonskih (2 537) ;
  • >= 2 350 : 4. A. Wang (2 392 en 2020) ; 6. T. Abrahamyan (2 397) ;
  • >= 2 300 : inactives : A. Akhcharoumova (2 430 en 1989) ; . K. Nemcova (2 382 en 2013) ;
  • >= 2 250 : 11. J. Yu (2 379) ; inactives : . R. Goletiani (2 403 et n°50 en 2006) au 2e éch. à l'ol. 2008) ; Diane Savereide (2 280)
  • >= 2 200 : 14. S-B. Foisor (2 386) ;
  • >= 2 150 : inactive : E. Epstein (2 305) ;

  • 7 : Pologne (2 335-2 341, 1 GM, 2 MI et 8 GMF actives) : Championnat de Pologne d'échecs
    • Catégorie:Joueuse d'échecs polonaise (M. Socko, Beata Zawadzka née Kadziolka (2 381, inactive), M. Bartel née Przezdziecka (2 379 et n°80 en 2014), O. Kiobalsa (2 348), A. Sliwicka (2 347 en 2017), P. Waszczuk (2 321), A. Lach (2 227), A. Jakubowska née Gasik (2264 en 2014, inactive) )
    • avril 2021
  • >= 2 340
  • >= 2 320
  • 8. J. Antolak (2 323 en 2020, née en 2000) ;

  • >= 2 280
  • 10. A. Warakomska (2 365, ch. POL 2018) ;
  • 12. A. Kantane (2 333, née Iwanow en 1995) ; 13. M. Rudzinska (2 162-2 189- 2251, née en 2002) ;
  • 14. A. Kubicka (2 264 en 2020, née en 1999) ; 15. E. Jakubiec (2 267 en 2002) ;
  • 16. A. Kucharska (2237 en 2020, née en 2002) ; 17. M. Malicka (2 291, née en 2003) ;
inactive (>= 2 200) : M. Wiese-Jozwiak (2 290 en 1987, 6 olympiades) ;

  • 18. M. Krupa (2 309 en 2006, née en 1977) ;
20. B. Jaracz (2 342, née en 1977) ;
  • >= 2 160
  • 22. M. Wozniak (2 325 en 2016, née en 1998, 6/6 à l' olympiade de 2016) ; 23. M. Wikar (2 203 en 2021, née en 2005) ;
  • 26. E. Harazinska (2310, née en 1998) ; 27. A. Dmochowska (2234 en 2017, née en 1999) ;
  • 29. B. Goraj (2 115 en 2020, née en 2005) ;

  • >= 2 080
  • >= 2 060
  • 36. Grażyna Szmacińska (née en 1953-, MIF 1978, Elo 2 315 et n°29 en 1987, n°32= en 1981, 6 fois ch. de Pologne, 6 olympiades (2 médailles de bronze), quasi-inactive) ;
41. R. Gazik (2210 en 1994, née en 1972) ;
  • Transfert vers l'Angleterre : K. Toma (2324) ;
  • Olympiades : 2016 : 2e (E6 : Wozniak, 6/6) ; 2018 : 18e (E5 : Warakomska)

  • >= 2 400 : 2. K. Cyfka ou Szczepkowska-Horowska (2 431 en 2019) ; inactive : J. Dworakowska (2445) ;
  • >= 2 350 : 3. J. Zawadzka (2 449) ; 4. I. Rajlich (Radziewicz) (2 465) ;
  • >= 2 300 : 5. K. Kulon (2 401) ; 7. J. Majdan-Gajewska (2 420) ; inactive : A. Brustman (2415 en 1997) ;
  • >= 2 200 : inactive : H. Erenska-Barlo ;
  • >= 2 100 : inactive : . Krystyna Dabrowska (2 330)

  • avril 2021
Catégorie:Joueuse d'échecs allemande (E. Paehtz, K. Kachiani-Gersinska, M. Lubbe née Ohme (2 387), H. M. Klek (2 376), F. Osmanodja (2 370), E. Koepke (Levushkina) (2 346 en 2010, UZB), J. Fuchs (2 348), F. Sieber (2 332), K. Roos-Rybenko (2 295) )
  • >= 2 340
  • >= 2 320
  • inactives (>= 2 300) : R. Graf (2 353 en 2000, née en 1966 Rena Mamedova, Ouzbékistan) ; T. Klink (2340) ;

  • 8. J. Heinemann (2 337 en 2018, née en 1998) ;
9. I. Tammert (2 335 en 2017) ;
inactives (>= 2 280) : E. Borulya (2 385 en 1996, ch. d'All. open 1994) ; M. Manakov/Olbrich née Sokolova (2 345 en 1998, née en 1969, Ch. d'All. 1991, 1992 (open) et 1997) ;
  • 13. J. Schneider (2 302, née en 2002, ch. d'All. 2017 à moins de 15 ans) ;
14. Lara Schulze (2 345 en 2019, née en 2002) ; 15. A. Mütsch (2 306 en 2018, née en 2002, ch. monde U16) ;
inactives (>= 2 260) : B. Trabbert (2 357) ; V. Juergens/Jürgens (2 350 en 1993, née Peicheva (BUL) en 1969) ;
  • 16. A.S. Meier (2 300 en 2006, née en 1957, inactive de 2012 à 2019, ch. d'All. 2003) ;
  • 18. Jessica Schmidt (2 339 en 2005) ;
inactives (>= 2 220) : Anna Rudolph (2 286 en 2008, Ukraine, sœur de A. Onischuk (USA), née en 1978) ; I. Delemarre née Werner (2 276 en 2001, quasi inactive) ; J. Nill (2 339 en 2005, ch. d'All. 2001) ; . O. Sarana-Hungeling (2 344 en 1999, née en 1979) ;
  • 20-21. M. Mader (2 231 en 2020) ; 20-21. A. Czaeczine (2 209 en 2020, quasi-inactive) ;
22. M. Schoene (2297) ;

  • 23. S. Bluhm (2 289 en 2018, née en 1998) ; 24. A. Alkhazashvili (2 213 en 2012, nt) ;
inactive (>= 2 180) : A. Lutz née Koglin (2 302 en 2000, née en 1970, ch. d'All. 1991) ;
  • 25. A. Dergatschova-Daus (2 309 en 2004, inactive de 2015 à 2019, née en 1969, russe) ;
  • 26. Nadejda/Nadja Jussupow (2 205 en 2003, née en 1970) ; 29. V. Kiefhaber née Werner (2 287 en 2003, née en 1976) ;
  • 33. N. Vidonyak (2 285 en 1993, UKR-GER, née en 1971) ;
  • 35. B. Burchardt (2295, née en 1954 (RDA)) ; 38. P. Zilberman (2 225 en 2002, née en 1969, ch. d'All. 2009) ; 39. A. Ziegenfuss (2 155 en 2019, née en 2005) ;

  • inactive (>= 2 080) : S. Krege (2 114 en 2005, ch. d'All. 2005, inactive depuis 2008) ;
  • >= 2 060
  • >= 2 040
  • 67-69. Luba Kopylov(/wa) (2 258 en 2006, née en 1979, ch. d'All. 2007) ;
  • >= 2 000

  • . B. Von Herman (2 108 en 2009, née en 1967, ch. d'All. internationale) ;
  • née en 2006 : L. Bashylina (2 005 en 2020, née en 2006) ;
  • Inactive ?? : G. traube (2 344) ;
  • --- Championnat d'Allemagne d'échecs (P. Zilberman (2009) ; L. Kopylow(a) (2007)
  • Olympiades : 2016 : 31e ; 2018 : 28e

  • >= 2 350 :
  • >= 2 300 : 2. M. Michna (2 430) ; 3. T. Melamed (2 397 et n°63-65 en nov. 2018) ; 4. Z. Schleining (2 411) ; 6. S. Papp-Hoolt (2 449) ;
  • >= 2 250
  • >= 2 200 : inactive : G. Fischdick (2 360 en 1987)
  • >= 2 150
  • >= 2 100 : 31. N. Straub née Kisseliova/Kiseleva (2 382 en 2001, Ukraine) ;

A5 : KAZ, Hongrie, AZE[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 400
  2. >= 2 380
  3. >= 2 360
  4. >= 2 340
  • 9 : Kazakhstan (2 266-2 295-2 321-2 329, 2 MI et 3 GMF actives) :
  • avril 2021
  • >= 2 320
  • inactive (>= 2 300) : M. Duisenova (?? 2321 ??, quasi-inactive depuis 2006) ;

  • 5. M. Sergeyeva (2 377 et n°85 en 2009, CM 2004) ;
  • >= 2 260
  • >= 2 240
  • 7. M. Davletbayeva (2 301 en 2017, perf. 2 357 (bronze) au 5e éch. à l'ol. 2012) ;
8. A. Serikbay (2 340 en 2020, née en 2002, ol. 2018, ch. d'Asie junior 2019) ;
9. L. Kurmangaliyeva (2078-2186-2 227, née en 2005) ;
  • 10. N. Nurgali (2 336 en 2019, née en 2004) ;

  • >= 2 180
  • 11. M. Kamalidenova (2 231, ch. du monde U14 en 2019, née en 2005) ;
inactives (>= 2 160) : . S. Zhylkaidarova (2 199 en 2017) ; . A. Baimagambetova (2 229 en 2017) ;
  • 12. X. Balabayeva (2 238 en 2020, née en 2005) ;
  • 13. A. Nasybullina (2 219 en 2017, née en 2006) ; 14. A. Kairbekova (2 132 en janv. 2021, née en 2006) ;
inactive (>= 2 120) : . D. Tuleyeva-Aketayeva (2 330 en 2006, inactive de 2014 à 2018) ;
  • >= 2 100

  • 16. Y. Ankandinova (2 268 en 2007, ch. du monde senior 2013, née en 1962) ; 17. O. Petrukhina (2 237 en 2019) ;
  • Olympiades : 2016 : 37e (E3 : Zhylkaidarova, E4 : Ankudinova) ; 2018 : 11e (E5 : Serikbay)
  • Championnat du Kazakhstan d'échecs sans palmarès féminin

  • >= 2 450 : 2. Z. Abdumalik (2 488) ;

  • avril 2021

  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • inactive (>= 2 320) : M. Grabics (2 371) ;
  • >= 2 300

  • >= 2 280
  • 8. Julianna Terbe (2 298 en 2019, née en 1997) ;
  • 9. B. Havanecz (2 290 en 2019, née en 1994, ch. HUN 2018) ;
inactives (>= 2 240) : V. Schneider (2 339) ; A. Felkai (2310) ;
  • >= 2 220
  • 11. B(Barbara) Juhasz (2 230) ;
inactive (>= 2 200) : M. Ignacz (2 288 en 2006, née en 1990) ;

  • 12. M. Goczo (2 249 en 2004) ; 13. Zsuzsanna Terbe (2 215 en 2018, née en 1997) ;
  • 14. K(Klara) Kovacs née Varga (2 260) ; 15. Z. Dolnik-Domany (2 215 en 2011) ; 16. Z. Gaal (2 221 en 2020, née en 2007) ;
  • 17. H.K. Gal (2 218 en 2015, née en 1998) ;
19. J. Horvath (2 308 en 2000, née en 1960) ; 20. J(Judit) Juhasz (2 153 en mars 2021, née en 2004) ; 21. E. Dudas (2 284 en 2013) ;
  • 22. K. Karacsonyi (2 037-2 138, née en 2006) ;
  • 24. Marta Pinterne ou Kovacs-Pinter (2 245 en 1998, née en 1962) ;

  • >= 2 080
  • 29. J.Egyed (2195, née en 2000) ; 31. J(Judit) Kovacs (2 168 en 2016, née en 2002) ;
  • >= 2 040
  • 39-40. D. Demeter (2 173 en 2018, née en 2005) ;
  • Olympiades : 2016 : 16e ; 2018 : cinquième (E6 : J. Terbe)

  • >= 2 350 : 2. Ticia Gara (2 385 et n°75 en 2012) ; 3. Anita Gara (2 405) ; inactive : . N. Medvegy (2 407 et n°45 en 2004) ;
  • >= 2 300 : 4. S. (Lazarne) Vajda (2 418) ; 5. A. Marjanovic (2 389 et n°68 en 2016) ; 7. I. Madl (2 435) ; inactive : A. Rudolf (2 393) ;
  • >= 2 250 : inactive : M. Ivanka ;
  • >= 2 200 : 10. N. Lakos (2 415 en 1997) ; inactive (>= 2 200) : . Z. Veroci (2 415, née en 1949) ;
  • >= 2 100
  • >= 2 000 : 35. T. Csonkics (2 370) ;
  • janvier 2021

  • >= 2 320
  • >= 2 300

  • 6. N. Umudova (2 301 en 2019) ;
  • 9. G. Beydullayeva (2 316 en 2019, née en 2003) ;
inactive (>= 2 260) : . N. Khalafova (2 303, GMF 2017) ;
  • 10. Narmin Mammadova (2 332 en 2019, née en 1999) ;
inactive (>= 2 240) : . N. Dada(s)chli (2 262 en déc. 2017) ;
  • inactive (>= 2 220) : F. Velikhani (2355 en 1995) ;
  • 12. N. Kazimova (2 364 et n°98 en 2016, ch. AZE 2016) ; 13. S. Ibrahimova (2 273) ;

  • >= 2 180
  • 14. F. Aghasiyeva (2 209) ;
  • >= 2 140

  • 16. A. Allahverdiyeva (2 164 en 2019, née en 2005) ;

  • 3e du ch. d'Europe par équipe 1992 (Velikhani et Kadimova)
  • Olympiade 2016 : 8e (E1 : Z. Mamedjarova, E5 : Kazimova) ; AZE-2 : 3e (E2 : K. Abdulla, E3 : Khalafova, E5 : Umudova) ; AZE-3 : 30e (E1 : Narmin Mammadova, E3 : G. Beydullayeva, E4 : A. Allahverdiyeva)
  • 2018 : 10e (E2 : Z. Mamedjarova, E5 : Fataliyeva)

  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : 1. Gunay Mammadzada (2 455 en 2019) ;
  • >= 2 350 : 2. Gulnar Mammadova (2 401) ; 3. K. Balajayeva (2 398) ;
  • >= 2 300 : 5. U. Fataliyeva (2 387 et n°76 en déc. 2019) ; inactives : A. Sofieva (2 420 en 1991) ; I. Kadimova ou Qadimova (2 420) ;
  • >= 2 250 : 7. Z. Mamedyarova (2 384 en 2007)

B et C[modifier | modifier le code]

BF1[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 380
  2. >= 2 360
  3. >= 2 340
  4. >= 2 320
  5. >= 2 300
  6. >= 2 280
  7. >= 2 260

-


  • 12 : France (2 313)

  • avril 2021
  • >= 2 360
  • >= 2 340
  • >= 2 320
  • 4. Marija Rakic (2 354, MIF, ch. de Serbie 2012 et 2015, perf. 2 366 au 4e éch. à l'ol. 2014) ;

  • 5. Jordanka Belic née Micic (2 389 en 2002, n°37= en 1994, Elo 2 378 et n°58= en oct. 2001, née en 1964) ;
7. A. Velikic (2 381 et n°84 en 2015, née en 1997, ch. de Serbie 2017) ; 2018) ;
  • 8. J. Eric (2 342 en 2018, 7,5/10 à l'olympiade de 2016) ;
inactive (>= 2 260) : M. Maric (2333 en 2000, ch. Serbie-M. 1991 et 1993) ;
  • 10. M. Gajcin (2 306 en 2017, née en 2001, ol. 2018) ;
  • >= 2 220
  • 11. M. Zarkovic (2 256, née en 1996) ;
inactive (>= 2 200) : M. Brcic (2 244 en 2001, inactive de 2001 à 2017) ;

  • 12. Sanja Petronic née Jovanovic (2 318 et n°114 en 2000, née en 1969, Singapour-Serbie) ;
13. Tijana Blagojevic (2 338 en 2015, née en 1997, anciennement ch. Montenegro 2016) ;
15. A(ndelja) Bojicic (2 176-2 189, née en 2001) ;
  • 16-17. A. Benderac (2 334) ;
19. M. Velickovski-Nejkovic (2 240 en 1997) ;
inactive (>= 2 160) : S. Vuksanovic ou Kalevic (2365 en 1998, ch. de Youg. 1992) ;
  • >= 2 140
  • 20. S. Djukic (2 233 en 2009) ; 22. J. Srdanovic (2 183 en 2018, née en 2003) ;
23. A. Dimitrijevic (2 383 en 2003, née en 1986, Bosnie jusqu'en oct. 2018) ;
  • >= 2 100

  • >= 2 080
  • inactive (>= 2 060) :
  • 32. K(Katerina) Nestorovic (2 179 ?? en juin 2019, née en 2002) ;
  • inactive (>= 2 020) : V. Todorovic (2 175 en 2007, née en 1975, non titrée) ;
  • 43. K. Ostojic (2 164 en 2019, née en 2001) ; 44. Nadezda Penatala-Stojanovic (2 152 en 2000, épouse de Pentala Harikrishna, née en 1986) ;

  • 47. V. Zivkovic (2228 en 2001, MIF née en 1959) ;
51. Maria Petrovic (2 305, MIF née en 1953) ; 52. T. Rakic (2 059 en 2016, née en 2005) ;

  • >= 2 350 : 1. N. Bojkovic (2 460) ;
  • >= 2 300 :
  • >= 2 250 : 6. J. Rapport née Vojinovic (2 388) ; 9. M. Manakova (2 395 en 2001, n°20 en 1994) ;
  • >= 2 200 : inactive : V. Nedeljkovic
  • >= 2 150 : 14. I. Chelushkina ou Tchelouchkina (2 415) ; 16-17. S. Proudnikova (2 428) ;
inactive (>= 2 040) : H. Konarkowska-Sokolov (née en 1938) ;

  • avril 2021
  • >= 2 340
  • 3. V. Radeva (2 338 en 2020, née en 2001, ch. BUL 2018 et 2019) ;
  • >= 2 300

  • 4. Krasteva (2 327 en 2019, née en 2004, ch. BUL 2020) ;
  • 5. E. Mehmed (2 278 en 2020, née en 2004) ;
  • 6. G. Antova (2 335 en 2017, née en 2002) ;
7. A. Nikolova (2 389 et n°80 en 2009, ch. de Bulgarie 2011) ;
  • 8. Lyubka Genova (2 293 en 2010, née en 1983) ; 9. G. Peycheva (2 296, née en 2003) ;
  • 10. E. Djingarova (2 368 et n°98 en 2010) ; 11. N. Toncheva (2 321 en 2020, née en 2005) ;

  • 12. T. Galunova (2 248 en 2017) ;
inactives (>= 2 180) : . M. Velcheva (2 364 en 2000, 5 fois ch. bulgare, perf. 2 471 (médaille d'argent) au 4e éch. à l'ol. 2004) ; . E. Raeva (2 361 en 2013, ch. de Bulgarie 2008 et 2016) ;
  • >= 2 160
  • 14. Ruzka Genova (2 270 en 1997, née en 1963) ;
  • >= 2 120
  • >= 2 100

  • 16. S. Yordanova (2 248 en 2006, née en 1976, ch. BUL 2015) ;
  • >= 2 060

  • Olympiades : 2016 : 15e (E3 : Nikolova, E4 : Raeva) ; 2018 : absentes

  • >= 2 200
  • >= 2 180 :
  • >= 2 160 : 13. M. Voiska/Voyska (2 390 en 1995, née en 1963) ;


  • >= 2 280
  • 5. M. Sandu (2 347 en 2015, née en 1977) ; 6. Silvia Sirgcea (2 302 en 2014) ;
inactive (>= 2 260) : A. Calotescu (2334 en 2003, vice-ch. du monde junior 2003) ;
  • 7. C. Voicu-Jagodzinsky (2 359 en 2007, perf. 2 395 au 3e éch. à l'ol. 2008) ;
8. M. Lehaci (2 214-2 241, née en 2004) ;
inactive (>= 2 440) : Gabriela Olarasu née Stanciu (2 373 et n°56 en juillet 2000, 6 fois ch. de Roumanie) ;
  • 9. A. Dragomirescu (2 317, ch. de Roumanie 2005) ;
  • 10. Mihaela Foisor (2 274) ;
11. I. Ionescu née Brandis (2 366, n°69= en 1998) ;

  • >= 2 180
  • 12. I.Ionica (2 295 en 2004) ; 13. A. Cosman (2 191 en 2019, née en 1997, ol. 2018) ;
inactive (>= 2 160) : . T. Traistaru (2 206 en 2010) ;
  • >= 2 140
  • 14. D. Visanescu (2 160 en 2014) ; 16. C. Ciobanu (2 262 en 2005) ;
  • >= 2 100

  • 17-18. L. Jicman (2 285 en 2003, MIF née en 1956) ;
  • 19. D. Bucur (2 077 en 2018, nt, née en 2002)
  • 21. Luiza Marin ou Marin-Ionescu (2 245 en 1996) ; 22. A. Ciolacu (2 199 en 2019, née en 2004) ;
  • Olympiades : 2016 : 19e (E5 : Dragomescu) ; 2018 : 23e (E4 : A. Cosman, E5 : Lehaci)

  • >= 2 450 :
  • >= 2 400 : 1. I. Bulmaga (2 453 en 2020) ;
  • >= 2 350
  • >= 2 300 : 3. E. Cosma (2 440) ;
  • >= 2 250 : 4. A. L'Ami née Motoc (2 447 en 2014) ;
  • >= 2 200 : inactive : M. Juncu

  • 16 : Pays-Bas (2268-2 285, 1 GM, 1 MI et 4 GMF actives) : Championnat d'échecs des Pays-Bas
    • Catégorie:Joueuse d'échecs néerlandaise (Peng Zhaoqin ; S. Guramishvili, épouse de Giri, A. Kazarian (2 320), E. Sziva (2 331) )
    • mars 2021
    • >= 2 360
    • inactive (>= 2 340) : . P. Schuurman (2 354 en 2009, née en 1968, perf. 2 393 au 2e éch. à l'ol. 2008, inactive de 2012 à 2018) ;
    • >= 2 320
  • 4. R. Ratsma (2 300-2 306, née en 1996) ;
5. I(Iozefina/Josefine) Werle née Paulet (2 342, Roumanie, perf. 2 409 au 4e éch. à l'ol. 2008, épouse de Jan Werle) ;

  • >= 2 280
  • >= 2 260
  • 6. B. De Jong-Muhren (2 365) ;
inactive (>= 2 240) : Lisa Schut (2 333, ch. NL 2013, perf. 2 393 au 3e éch. à l'ol. 2012) ;
  • 7. M. Bensdorp-De Labaca (2 334) ;
  • >= 2 200

  • 10. A. van Weersel (2 246 en 2012) ;
  • 11. M. Keetman (2 254, née en 1999) ; 12. M. Van Foreest (2 187 en 2019, née en 2007) ;
  • 13. D. Hamelink (2 244 en 2005) ; 14. M. Van Amerongen (2 160 en 1994, inactive de 1999 à 2018) ;
  • 15. M. De Mie (2 271) ; 16. I. Padurariu (2 247 en 2011) ;
  • >= 2 100

  • >= 2 080
  • 21. E. Roebers (2129 en 2020, née en 2006) ;
  • 24. L. Jap Tjoen San (2 234 en 1999, MIF née en 1977, ol. 1998 (NL 4e) et 2000) ;

  • >= 1 900

  • >= 1 860
  • 48. E. Belle (2 155 en 1987, MIF née en 1956) ;
  • Championnat d'échecs des Pays-Bas
  • Olympiades : 2016 : 21e (E5 : Keetman) ; 2018 : 26e (E4 : Paulet, E5 : Ratsma)

  • >= 2 300 : 3. A. Haast (2 391) ;
  • >= 2 250 :
  • >= 2 200 : 9. T. Lanchava (2 392) ;

Catégorie:Joueuse d'échecs arménienne (L. Galojian (2 402) ; N. Aginian (2380, inactive) ; M. Koursova (2 366 en 2007) ; S. Andriassian (2 300 en 2019) ; Maria Gevorgian (2 294 en 2017) ; S. Gaboyan (2 211 en 2020))

  • >= 2 260
  • >= 2 240
  • 6. S. Ghukasyan (2 261 en 2019, née en 1998, ol. 2018) ;
  • >= 2 200

  • >= 2 180
  • 9. A. Babayan (2 221 en 2016) ;
  • >= 2 140
  • 10. S. Asatrian (2 171 en 2017, née en 1999) ;
  • >= 2 100

  • 11. M. Avetisyan (2 163 en 2019, née en 2000) ; 12. A.(Arpine) Grigorian (2 091 en sept. 2019, née en 2001) ;
  • 13. A. Khachatryan (2 121 en 2019, née en 2002) :
  • >= 2 040
  • inactive (>= 2 020) : N. Movsissian (2 344 en 2005) ;
  • inactive (>= 2 000) : Shushanna Sargsian (2 119 en 2014, née en 1992) ;
  • Olympiades : 2016 : absentes ; 2018 : 6e (E5 : Ghukasyan) ; 2014 : 5e (E5 : S. Sargsian)

  • >= 2 400 : 1. E. Danielian (2 521) ; 2. A. Sargsian (2 405 en mars 2020) ;
  • >= 2 350 : 3. L. Mkrtchian (2 503) ;

BF2[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 380
  2. >= 2 360
  3. >= 2 340
  4. >= 2 320
  5. >= 2 300
  6. >= 2 280
  7. >= 2 260

-


  • avril 2021
  • >= 2 320
  • 5. M. Eizaguerri Floris (2 167-2 244-2 308, née en 2004) ;
  • >= 2 280
  • inactives (>= 2 260) : José/Natalia Pares Vives (2 380 en 1994, transsexuelle (née homme), née en 1955) ; C. Robles Garcia (2 267 en 2009, née en 1990) ;
  • >= 2 240
  • 7. I(rene) Nicolas Zapata (2 315) ; 8. L. Kolotilina (2 270 en 2019) ;
inactive (>= 2 220) : . A. Aranaz Murillo (2 357 en 2014, perf. 2 374 au 4e éch. à l'ol. 2014) ;
  • inactive (>= 2 200) : . M. Delgado Crespo (2 319) ;

  • 9. Y. Hernandez Estevez (2 332 en 2000, ch. d'Espagne 2001 et 2011, 6/7 au 5e éch. à l'ol. 2018) ;
10. P. Lianeza Vega (2 314 en 2003) ;
  • 11. G. Garcia-Castany Musellas (2248 en 2016, née en 1997) ;
12. I. Prado Acebo (2 158-2 166, née en 1997) ;
inactive (>= 2 160) : . D. Trujillo Delgado (2251 en 2008) ;
  • 17. N. Collazo Hidalgo-Gato (2 272 en 2003 et 2016, cubaine) ;
18. M.A. Perera Borrego (2 221 en 2020, née en 1994) ;
  • 19. M. Represa Perez (2 229 en 2019, née en 2001) ;
  • 20. A. Rodriguez Redondo (2 199 en 2019, née en 2004) ;
21. B(elinda) Vega Guttierrez (2 266 en 2010, née en 1985) ; 22. L. Pascual Palomo (2 163 en 2011, ch. ESP 2010) ,

  • 23. A. Redondo Benavente (2 176 en 2019, née en 2001) ;
  • 29. V. Galvan Ciprinai (2 109 en 2018, née en 2004) ;
  • >= 2 040
  • 42. T. Plachkinova (2 222 en 2001) ;
  • 46. C. Guillo Longares (2 143 en 2019, née en 2004) ;
  • Olympiades : 2018 : 13e (E5 : Y. Hernandez Estevez) ; 2016 : 45e (E4 : N. Collazo, E5 : A. Arenaz)

  • >= 2 400 : 1. A. Matnadzé (2 447) ; 2. O. Alexandrova (2 462) ;
  • >= 2 350 : 3. S. Vega Guttierrez (2 427) ;
  • >= 2 300 : 4. M. Garcia Martin (2 435) ;
  • >= 2 250
  • >= 2 200
  • >= 2 150 : 14. N. Garcia Vicente (2 275 en 1996) ;


  • >= 2 280
  • 4-5. Bach, Ngoc Thuy Duong (2 239-2 271, née en 2003, ol. 2018) ;
  • 6. Luong, Phuong Hanh (2 313 en 2019, ch. VIE 2020) ;
7. Nguyen T. M. H. (2 357 en 2016, perf. 2 442 (bronze) au 3e éch. à l'ol. de 2016, 7,5/9 au 4e éch. à l'ol. 2018) ;
  • >= 2 250
  • inactive (>= 2 200) : Vo, Hong Phuong (2 261 en 2000) ;

  • inactives (>= 2 180) : . Le, Kieu Thien Kim (2 341 en 2004) ; Hoang Thi Nhu Y. (2 299 en 2014) ;
inactives (>= 2 180) : Nguyen T. T. V. (2 292 en 1998) ; Mai, Thi Thanh Houng (2 232 en 1999) ; Luong, Minh Hue (2 197 en 2011) ;
  • >= 2 160
  • 8-9. Le Thanh Tu (2 344 en 2009) ;
  • >= 2 120
  • >= 2 100

  • >= 2 040
  • >= 2 000

  • 18. Nguyen Thanh T. T. (2 044 en 2016, MIF, née en 1999) ;
  • >= 1 960
  • 23. Nguyen, Hong Anh (2 023 en 2019, née en 2001) ;
  • Transfert vers le Canada (2020) : Pham, Bich Ngoc (2 244 en 2019) ;
  • Olympiades : 2018 : 15e (E4 : Nguyen T.M.H., E5 : Bach) ; 2016 : 7e (E3 : Nguyen T.M.H.)
  • Ch. d'Asie par équipes : 2005 (Lê Thanh Tu, Luong M.H., Hoang T.N.Y.) et 2009 (Lê Thanh Tu, Nguyen T.M.H. Hoang T.N.Y.)
  • 2e du ch. d'Asie par équipes 2018 (Nguyen T.M.H., Luong M.H.)

  • >= 2 350 : 1. Pham, L. T. N. (2 426) ;
  • >= 2 300 : 2. Vo Thi K. P. (2 425) ;
  • >= 2 250 : 3. Nguyen T. T. A. (2 358 en 2005) ; 4-5. Hoang Thi B. T. (2 410) ;
  • 20 : Iran (2 208-2 217-2 223-2 239-2 252, 1 MI et 3 GMF actives) : Championnat d'Iran d'échecs
    • Catégorie:Joueuse d'échecs iranienne (M. Hejazipour (2 357) ; S. Paridar (2 274) ; A. Zahedifar (2 210-2 213) ; S. Ghaderpour (inactive, 2 252 en 2011) ; transfert vers la Suisse : 5. Ghazal Hakimifard (2 308 en 2016) ;)
    • juin 2020

  • >= 2 220
  • 6. A. Mahdian (2 187-2 212, née en 2003, ch. Iran 2018-19) ;

  • >= 2 180
  • >= 2 140
  • >= 2 120

  • 9. M. Asadi (2 232 en 2019, née en 2004) ;
  • >= 2 060
  • 12. P. Behzad Nazif (2 051 en mars 2020, née en 2004) ;
  • >= 2 020
  • 18. H. Alavi (2 042 en 2011, 4/4 à l'ol. 2016, née en 1990)

  • 21. V. Hamedi Nia (2 159 en 2019, née en 2001, ch. Iran 2016-17) ;
  • 22. M. Asgharzadeh (2 207 en 2019, née en 2002) ;

  • Olympiades : 2018 : 14e (E4 : Asadi, ) ; 2016 : 11e (E5 : Alavi)

  • >= 2 450 : 1. S. Khademalsharieh (2 494 en mars 2020) ;
  • >= 2 400
  • >= 2 350
  • >= 2 300 : 2. A. Pourkashiyan (2 374) ; 3. M. Alinasab (2 333 en 2020) ;
  • >= 2 250 :

  • >= 2 300

  • inactive (>= 2 280) : . Uuriintuya, Uurtsaikh (2 314 en 2019, née en 1998, ch. d'Asie junior 2016 et 2018, inactive depuis mars 2019) ;
  • 3. Munkhzul, Turmunkh (2 386 et n°76 en juillet 2019, née en 2002, 7/10 et perf. 2 347 au 3e éch. à l'ol. 2018) ;
4. Altantuya, B. (2 302 en 2019, née en 2005) ;
  • >= 2 240
  • 5. Enkhtuul (2 356 en 2017, 7,5/10 à l'olympiade de 2016) ;
  • >= 2 200

  • >= 2 180
  • 6. S. Otgonjargal (2 227 en 2013) ;
  • 7. Lkhamsuren, Uuganbayar (2 206 en 2010) ;
  • 8. (Battsooj) Amina (2 313 en 2016, née en 2001) ;
9. Bayarmaa, Bayarjargal (2 236 en 2017) ;
10. Ankhchimeg, Bayanmunkh (2 252 en 2006) ; inactive (>= 2 120) : . D. Yanjindulam (2 286 en 2008) ;
  • >= 2 100

  • >= 2 080
  • 15. B. Uyanga (2 145 en 2019) ;
  • >= 2 040
  • 19. Ulziikhishigjargal, Ochirkhuyag (2 238 en 2019, née en 2002) ;
  • >= 2 000

  • 20. Munkhzul, Davaakhuu (2 007 en 2019, née en 2006) ;
  • >= 2 160
  • >= 1 940
  • 24. (Sandagdorj) Khandsuren (2 110 en 1972, MIF née en 1940, inactive de 1977 à 1987 et de 1990 à 2017, 17e des candidates 1961) ;
  • Olympiades : 2018 : 20e (E3 : Munkhzul, E4 : Yanjindulam) ; 2016 : 20e (E3 : Uuriintuya, E4 : Enkhtuul, E5 : Lkhamsuren)

  • >= 2 400 : 1. Mungutuul (Batkhuyagiin) (2 467) ;
  • >= 2 350 : 2. D. Nomin-Erdene (2 490) ; inactive : . T. Batchimeg (2 412) )

  • 22 : Cuba (2 244, 6 GMF actives) : Championnat de Cuba d'échecs
    • Catégorie:Joueuse d'échecs cubaine (Z. Frometa Castillo (2 285 en 2004) )
    • mars 2021
    • >= 2 360
    • 2. Hernandez Gil, Ineymig (2 245-2 348 en mars 2020, née en 2004) ;
    • >= 2 320
    • 3. Y. Forgas Moreno (2 310 en nov. 2019) ; 4. P. Hernandez Machado (2 302 en fév. 2020, née en 2003) ;

  • 5. L. Llaudy Pupo (2 320 en 2018, ch. de Cuba 2012 et 2018) ;
  • 6-7. Y. Miranda Llanes (2 319 en 2012, ch. de Cuba 2017, 7/8 et perf. 2 398 au 5e éch. à l'ol. 2018, participe au ch. du monde 2018) ;
6-7. Y. Hernandez Moya (2 296 en 2014, née en 1992) ;
  • >= 2 240
  • >= 2 220
  • inactive (>= 2 200) : Yanira Vigoa Apecheche (2 352 en 2012, ch. panaméricain 2010, née en 1987)

  • >= 2 180
  • 10. Bosch Valls, Leannet Mariah (2179 en janv. 2021, née en 2004) ; 11. R. Obregon Garcia (2 232 en 2018, née en 2003) ;
  • 12. AF Roca Rojas (2254 en 2015) ;
13-14. V(ivian) Ramon Pinta (2 365 et n°38= en 1997, née en 1963, 8 fois ch. de Cuba, 9 olympiades, ch. panam. 1996) ;
13-14. T. Miranda Rodriguez (2 278 en 2017) ;
  • 16. A. Sierra Cartaya (2 182 en 2019, née en 2002) ;
  • 17. Y. Gonzalez Ochoa (2 203) ;
>= 2 100 : inactive : . M. Campos Vila (2 269 en 2011) ;

  • 23. A.M. Muniz Guevara (2 167 en 2019, née en 2002) ;
  • >= 2 060
  • >= 2 040
  • 36. R. Fandino (2 230 en 1997, née en 1968) ;
  • Olympiades : 2018 : 27e (E4 : Llaudy, E5 : Miranda) ; 2016 : 18e (E4  : Llaudy, E5 : Y. Hernandez Moya)

  • >= 2 350 : 1. L.T. Ordaz Valdes (2 415) ;
  • >= 2 300 : inactive : S. Pina Vega (2 371 en 2002) ;
  • >= 2 200 : 8. O. Linares Napoles (2 378) ; 9. M. Arribas Robaina 2 366) ;
  • >= 2 150
  • >= 2 100 : 15. Y. Marrero Lopez (2 349) ;

CF0[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 400
  2. >= 2 380
  3. >= 2 360
  4. >= 2 340
  5. >= 2 320
  6. >= 2 300
  7. >= 2 280
  8. >= 2 260

  • avril 2021
  • >= 2 300

  • inactive (>= 2 280) : B. Gesser née Igla (2 299, ch. ISR 2004, perf. 2 405 au 2e éch. à l'ol. 2010, perf. 2 407 au 3e éch. à l'ol. 2008, 8/11 à l'ol. de 2016, 7,5/10 et perf. 2382 au 4e éch. à l'ol. 2018) ;
  • 4. M. Porat (2 299 en 2011, quasi-inactive) ;
  • 5. M. Lahav (2 351, ch. Israël 2016, 3/4 à l'olympiade de 2016) ; inactive (>= 2 240) : E. Pitam (2 375 en 1997, ch. Israël 2000) ;
  • 6. O. Gutmakher née Vasiliev (2 307, 3 fois ch. d'Israël, perf. 2 379 (bronze) au 4e éch. à l'ol. 2010, perf. 2 389 au 4e éch. à l'ol. 2008) ;
  • >= 2 200

  • >= 2 180
  • >= 2 160
  • >= 2 140
  • 7. A. Nesterovskaya (2 179 en 2010) ;
  • 9. M. Katkov (2 218 en 2020, née en 2003) ;

  • 11. L. Altshul (2 170 en 2017) ;
  • >= 2 060
  • >= 2 040
  • >= 2 020
  • 13. L. Tsifanskaïa/Tsifanskaya (2 265 en 1997, URSS, 2 fois ch. ISR, MIF née en 1949) ;

  • née en 2004 : . R. Levitan (2 052 en 2019, née en 2004) ;

  • Olympiades : 2018 : 34e (E4 : Gutmakher, E5 : Lahav) ; 2016 : 9e (E4 : Gutmakher, E5 : Lahav)

  • >= 2 300 : 2. S. Shvayger (2 442) ;
  • >= 2 250 : 3. M. Klinova (2 436) ;
  • >= 2 300

  • >= 2 280
  • 4. Z. Borosova (2 327 en 2018, Cibickova, ch. de Slovaquie 2014) ;
  • >= 2 240
  • 5. V. Maslikova (2 249) ;
  • >= 2 200

  • inactive (>= 2 180) : V. Gazikova (2 315 en 2015, née en 1999) ;
  • 6. A. Mrvova ou Bekiarisova-Mrvova (2298 en 2010) ;
7. Z. Stricova (2 198 en 2003) ;
  • inactive (>= 2 140) : . K. Banasova (2 203 en 2004) ;
  • 10. N. Vrbova (2 225 en 2008) ; 11. S. Sucikova (2 171, née en 1999) ; 12. M. Motycakova (2 207 en 2018) ;
  • >= 2 100

  • 13. S. Sankova (2 102 en 2018, née en 2002) ;
  • >= 2 060
  • >= 2 040
  • >= 2 020
  • 18. D. Ferkova (2 180 en 2018, née en 2002, ol. 2018) ;
  • Olympiades : 2018 : 19e (E3 : Cibickova, E4 : Motycakova, E5 : Ferkova) ;
  • 2016 : 47e (E2 : Maslikova, E3 : Vrbova, E4 : Motycabova, E5 : Sucikova)

  • >= 2 300 : 1. Julia Movsesian née Kochetkova (2 369 en 2006) ; 2. E. Repkova (2 447) ;
  • >= 2 250 : 3. Z. Stockova/Hagarova (2 430) ; R. Pokorna (->Autriche)) ;
  • Slovaquie vainqueur du championnat d'Europe en 1999 (Hagarova (Stockova), Pokorna et Bekiarisova)

  • >= 2 320
  • 2. K. Petrova née Havlikova (2 335, ch. tchèque 2017, perf. 2 379 au 3e éch. à l'ol. 2012) ;
inactive (>= 2 300) : P. Krupkova (2349 en 1999) ;

  • 3. Karolina Olsarova (2 331 en 2018, née en 1993, ch. tchèque 2011) ;
  • >= 2 260
  • >= 2 240
  • >= 2 220
  • 4. M. Miturova (2 230 en 2019) ;
5. O. Sikorova (2 308 en 2002, 4 fois ch. tchèque) ;
inactive (>= 2 200) : K. Cedikova (2271 en 2005) ;

  • 6. Natasa Richterova (2 228 en 2019) ;
  • 8. N. Kanakova (2249 en 2018, née en 1999) ;
9. Tereza Rodshtein née Olsarova (2 320, ch. tchèque 2012 et 2015) ;
  • 10 M. Korenova née Holoubkova (2 335 en 1996) ; 12. J. Janska (2158 en 2015, née en 1999) ;
13. E. Kulanova (2 362) ;
inactive (>= 2 140) : G. (Hitzgerova-)Lnenickova (2 255 en 2001) ;
  • 14. K. Novosadova (2 263 en 2018) ; 15. Karin Nemcova (2 137 en oct. 2020, née en 2002) ;
16. N. Pychova (2 219 en 2017, née en 1999) ; 17. Olga Izchenko/Jascenko (2 260 en 1994, russe, MIF, née en 1974) ;
  • 18. S. Orsagova (2221 en 2002) ; . P. Sochorova née Blazkova (2 276 en 2005, 5 fois ch. TCH, ch. d'All. open 2006) ;

  • 25. V. Medunova née Sadilkova (2 230 en 2001) ;
Transfert vers les USA : K. Nemcova (2 382, --> USA)
  • Olympiades : 2018 : 21e (E1 : Olsarova, E3 : Petrova, E4 : Novosadova, E5 : Sikorova) ;
  • 2016 : 51e (E2 : Havlikova, E3 : Olsarova, E4 : Sikorova, E5 : Rodshtein)

  • >= 2 400 : inactive : J. Jackova (2 423) ;
  • >= 2 300 : 1. J. Worek (2 363) ;
  • >= 2 150 : 7. Elska Richtrova-Klimova (2 380 et n°10 en 1987)
  • >= 2 100 : transfert : L. Ptacnikova (-> Islande)

  • >= 2 240
  • 4. D. Moliveanu (2 268 en 2016, ch. ITA 2015 et 2016) ; 5. Tea Gueci (2 268 en 2019, née en 1999, ch. ITA 2012) ;
  • >= 2 200

  • 6. D. Di Benedetto (2 321 en 2018, née en 2000) ;
  • >= 2 160
  • >= 2 140
  • 8. M. Raccanello (1 157 en 2019, née en 2003) ;

  • >= 2 080
  • 10. A.F. Grimaldi (2 080 en 2020, née en 2003) ;

  • 15. M. Palma (2 137 en 2019, née en 2002) ;
  • Olympiades : 2018 : 49e (E3 : Di Benedetto, E5 : Moliveanu) ; 2016 : 35e (E3 : Moliveanu, E4 : Di Benedetto)

  • >= 2 400 :
  • >= 2 350 : 1. Marina Brunello (2 400 et n°65-67 en 2016) ; 2. O. Zimina (2 431) ;
  • >= 2 300
  • >= 2 250 : 3. E. Sedina (2 434) ;

CF1[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 400
  2. >= 2 380
  3. >= 2 360
  4. >= 2 340
  5. >= 2 320
  6. >= 2 300
  7. >= 2 280
  8. >= 2 260
  • >= 2 340
  • inactive (>= 2 320) : Gulnar Sachs (2 365 en 1992, URSS-KAZ-ENG, née en 1963, soeur de E. Berend, IZ 1985 et 1987, ol. 1992) ;
  • >= 2 300

  • 4. K. Toma (2 324 en 2016, Pologne) ;
  • >= 2 260
  • inactives (>= 2 240) : R. Sheldon (2310 en 2001) ; A. Corke (2301)
  • >= 2 220
  • >= 2 200

  • >= 2 180
  • 5. S. Maroroa (2 168 en mai 2019) ;
  • 6. A. Kalaiyalahan (2 287, née en 2001, ch. GB 2013 et 2015) ;
  • >= 2 120

  • 9. L. Head (2 161 en 2018, née en 1997) ;
  • >= 2 080
  • inactive (>= 2 040) : . Rita Atkins (2 280 en 1992, née en 1969 Zimmerman (Hongrie), puis Henningan en 1998) ;
  • 12. S. Longson née Hegarty (2 149 en 2018, ch. GB 2013) ; 13. I. Lauterbach (2 205 en 2000, Allemagne jusqu'en 1993, MIF 1987) ;
  • 16. K. Bhatia (2 133 en 2016, née en 1981)
  • --- Championnat d'échecs de Grande-Bretagne (A. Kalaiyalahan (2 titres) ; S. Longson (2013) )
  • Olympiades : 2016 : 59e (E3 : Kalaiyalahan, E4 : S. Longson, E5 : K. Bhatia) ;
  • 2018 : 29e (E2 : Kalaiyalahan, E4 : L. Head, E5 : S. Maroroa)

  • >= 2 400 : 1. H. Hunt (2 463) ;
  • >= 2 350 : 2. J. Houska (2 433 en 2010, 2 430 et n°35 en sept. 2019) ;
  • >= 2 300
  • >= 2 250 : 3. D. Ciuksyte (2 450) ; inactive : S. Lalic née Arkell (2 405, 3e du ch. d'Europe par équipe 1997 (avec Sheldon) et 2001) ;
  • >= 2 200
  • >= 2 100
  • >= 2 050 : 7. S. Jackson (2 295 en 1987) ;
  • >= 2 000 : 15. J. Bellin (Malypetrová-Hartston-Miles, 2 340)

  • >= 2 260
  • 2. K. Newkrla (2 249 en nov. 2020, ch. AUT 2015) ;
  • 3. A. Schnegg (2 242 en 2019, née en 1998) ;
  • >= 2 200

  • 4. A. Ragger- Kopinits (2 306 en 2018, ch. AUT 2003, 2006, 2007-2009, 2012 et 2017) ; 5. C. Polterauer (2 223 en 2019, née en 2000) ;
  • 6. J. Novkovic (2 186 en 2017, née en 1972) ;
  • 7. D. Tripold (2 212 en 2018, née en 1998) ;
8. V. Exler (2 289 en 2019, ch. AUT 2013) ; 9. A. Froewis (2 145 en 2020, née en 1994) ;
  • >= 2 120
  • 10. E. Hapala (2 227 en 2016) ; 11. B. Teuschler (2 228) ;

  • 12. J. Schloffer (2 192 en 2018, née en 2000) ; 13. H. Mira (2 230 en 1997, MIF, née en 1954, 12 olympiades, 56 %) ;
  • >= 2 060
  • Olympiades : 2016 : 29e (E2 : K. Newkrla, E3 : V. Exler, E4 : A. Schnegg, E5 : E. Hapala)
  • 2018 : 40e (E1 : V. Exler, E2 : K. Newkrla, E3 : B. Teuschler, E4 : A. Froewis, E5 : D. Tripold)

  • >= 2 300
  • >= 2 250 : 1. R. Theissl Pokorna (2 429) ;
  • >= 2 240
  • 2. J. Krivec (2 362 en 2008, 7 fois ch. de Slovénie, perf. 2 427 au 2e éch. à l'ol. 2008) ;
  • 3. L. Janzelj (2 261 en 2018, née en 1997, ch. 2018) ; 4. Ivana Hrescak (2 230 en 2018, née en 2000, ch. 2015 et 2020) ;

  • 5. T. Vidic (2 262 en 2020, née en 1998, ch. 2017) ;
  • 6. M. Rozman (2 194 en 2017, née en 2000, ch. 2019) ; 7. Z. Urh (2 248 en 2018, née en 2002) ;
  • 8. A. Srebrnic (2 318, ch. de Slovénie 2008 et 2012, perf. 2 366 au 2e éch. à l'ol. 2006, épouse de Robert Markuš) ;
  • 9. D. Kaps (2 319, ch. 2001 et 2004) ;
  • 10. S. Kolaric (2 149 en 2016, née en 1993, ch. 2011, 2014 et 2016) ;

  • 11. K. Mar (2 289 en 2002) ; 12. N. Hercog (2 097 en oct. 2020, née en 2003) ;
  • >= 2 060
  • Olympiades : 2016 : 24e (E2 : J. Krivec, E3 : S. Kolaric, E4 : T. Vidic, E5 : C. Leonardi (2 112 en 2016, née en 1996))
  • 2018 : 31e (E2 : L. Janzelj, E3 : J. Krivec, E4 : D. Kaps, E5 : T. Vidic)

  • >= 2 400 : 1. L. Unuk (2 389-2 404 en avril 2021) ;
  • >= 2 350
  • >= 2 300
  • >= 2 340
  • >= 2 320

  • >= 2 280
  • 1. E. Cvitan (2 289 en 2019, née en 2001) ;
  • 2. B. Franciskovic (2 332, 7 fois ch. de Croatie) ;
inactive (>= 2 240) : Z. Puljek-Salai (2 276 en 1999, n°67= en 1985, née en 1965, ch. CRO 1998) ;
  • >= 2 220
  • 3. V. Golubenko/Goloubenko (2 316, GMF, ch. Croatie 2014, née en 1990 à Volvograd, a grandi en Estonie (mais nationalité russe), ch. du monde U18, ch. CRO 2014) ;
4. K. Saric (2 261, ch. CRO 2016) ;

  • 5. A. Berke (2 203 en 2018, ch. CRO 2017 et 2018) ;
  • 6. I. Purgar (2 221) ;
7. M. Medic (2 322, 7 fois ch. de Croatie) ;
  • 8. R. Sargac (2 243 en 2005, ch. CRO 2004) ;
  • 9. P. Vujnovic (2 137 en 2016, ch. CRO 2020) ; 10. T. Ivekovic (2 188 en 2018) ;
  • inactive (>= 2 100) : Z. Deur Saric (2 188 en 2015, née en 1991) ;

  • 11. M. Jelicka (2 258 en 2012) ;
inactive (>= 2 080) : . V. Macek ou Macek-Kalchbrenner (2 260 en 1995, n°32= en 1978, 11 olympiades, née en 1952) ;
  • Olympiades : 2016 : 40e (E1 : V. Goloubenko (6,5/10), E2 : B. Franciskovic, E3 : K. Saric, E4 : Z. Deur Saric, E5 : P. Vujnovic)
  • 2018 : 39e (E1 : V. Goloubenko (7/11), E2 : M. Medic, E3 : T. Ivekovic, E4 : E. Cvitan, E5 : Ana Ivekovic (2 118 en 2018, née en 1993))

CF2[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 300
  2. >= 2 280
  3. >= 2 260
  4. >= 2 240
  5. >= 2 220

  • >= 2 220
  • inactive (>= 2 200) : R. Turauskiene (2 244 en 2005, 2 olympiades, ch. d'Europe des nations 2003) ;

  • >= 2 180
  • 4. S. Limontaite (Kiseleva) (2 243, née en 1987) ;
  • 5. D. Batyte (2 230 en 2017) ;
  • >= 2 120
  • inactive (>= 2 100) : L. Domarkaite (2 192 en 1999, née en 1970) ;
  • >= 2 080
  • >= 1 960
  • 14. M. Sibajeva (2 073 en 2019, née en 2002) ;
  • Olympiades : 2016 : 12e (E4 : D. Batyte, E5 : L. Domarkaite) ;
  • 2018 : 33e (E3 : D. Batyte, E4 : M. Sibajeva (née en 2002), E5 : G. Perminaite (née en 2001))

  • >= 2 200 : 3. S. Zaksaite (2 336) ;
  • >= 2 150
  • >= 2 100 : 6. C. Baginskaite (2 365 en 2002, n°17 en 1988)
  • Transfert : D. Čiukšytė/Ciuskyte (2 450, --> Angleterre)


  • >= 2 260
  • 3. C. Sihite (2 290 en 2013) ;
  • 4. D. Citra (2 286 en 2017) ;
  • >= 2 200

  • >= 2 160
  • 5. U. Fisabilillah (2 227 en 2018, née en 2000) ;
  • >= 2 120

  • >= 2 060

  • 14. S. Nur Abidah (2 231 en 2015, née en 2001) ;
  • 15. D. T. Singgihn (2 164 en 2019, née en 2004) ;
  • Olympiades : 2016 : 63e (E1 : C. Sihite, E2 : Faruq (née en 2000), E3 : R. Putri (née en 2000), ...)
  • 2018 : 35e (E1 : C. Sihite, E2 : U. Fisabilillah, E3 : Nur Abidah, E4 : A.A. Anisa (née en 1998), E5 : S. Edithso (née en 2008))

  • >= 2 400 : 1. I. K. Sukandar (2 432) ;
  • >= 2 350 : 2. M. W. Aulia (2 417) ;
  • >= 2 320
  • >= 2 300

  • >= 2 260
  • 4. S. Caglar (2 306 en 2019, née en 2004) ;
  • >= 2 220
  • 5. C. Arda (2 257 en 2018, née en 2001) ; inactive (>= 2 200) : . H. Batur/K. Isgandarova (2 257 en 2017) ;

  • >= 2 180
  • >= 2 160
  • 6. B.N. Kocyigit (2 143 en janv. 2021, née en 2002) ;
  • >= 2 120

  • >= 2 080
  • 7. Okuyaz (2 238 en 2017, née en 2002) ;
  • >= 2 040
  • 8. E. Ozbay (2 216 en 2018, née en 2001) ;

  • 12. N. Alexanian (2 211 en 2005, née en 1974) ;
  • >= 1 960
  • inactive (>= 1940) : S. Sop (2 042 en 2013, née en 1994) ;
  • 16. E. Duran (2 131 en 2019, née en 2004) ;
  • Olympiades : 2016 : 46e (4 : K. Isgandarova)
  • 2018 : 24e (E4 : C. Arda, E5 : D. Okuyaz)

  • >= 2 450
  • >= 2 400 : 1. E. Atalik née Polovnikova (2 481)
  • >= 2 350 : 2. B. Yildiz (2 379 et n°82 en 2012) ;

  • >= 2 280
  • inactive (>= 2 260) : Astra Klovāne (2 265 en 1997, née en 1944, 7 fois ch. de Lettonie de 1963 à 1978, épouse de Janis Klovans (mort en 2010) ) ;
  • >= 2 240
  • 3. K. Amerika (2 242) ; inactive (>= 2 220) : O. Dolgova (2 262 en 2010, née en 1967) ;
  • >= 2 200

  • 4-5. I. Berzina (2 323, 3 fois ch. de Lettonie, perf. 2 450 (bronze) au 3e éch. à l'ol. 2010) ;
  • 6. E. Limanovska (2 232 en 2019, née en 2000) ;
inactive (>= 2 160) : . Tatiana Voronova (2 287 en 2001, n°33= en 1980, née en 1955, MIF 1993, 4 ch. LET, 2 ch. d'Europe par équipe (argent en 1997)
  • >= 2 140
  • inactive (>= 2 120) : . A. Lickrastina (2 268 en 2002) ;
  • 7. E. Otikova (2 123 en 2018, née en 1993) ;

  • >= 2 060
  • 9. L. Krumina (2 134 en 2017) ;

  • >= 2 180
  • 15. T. Vilerte (2 238, née en 1954, ch. du monde senior 2008)
  • Olympiades : 2016 : 44e (E3 : I. Berzina (7,5/10), E5 : E. Otikova)
  • 2018 : 36e (E2 : I. Berzina (7/10), E3 : E. Otikova, E4 : L. Krumina, E5 : E. Limanovska)

  • >= 2 280 : 1. L. Rogule (2 362 et n°100 en 2011, n°99 en janvier 2018, perf. 2 422 au 2e éch. à l'ol. 2006) ;
  • >= 2 180 : 4-5. Olita Rause (2 360 et n°27 en 1994) ;
  • >= 2 100 : inactive : . Ingūna Erneste (2 365) ;


  • >= 2 240
  • inactive (>= 2 220) : V. Papadopoulou (2 267 en 2004) ;
  • inactive (>= 2 200) : A. Stiri (2258 en 2007) ;

  • 5. H. Markantonaki (2 228) ;
  • 6. E. Pavlidou (2 237 en 2012, ch. Méditerranée 2012) ;
inactive (>= 2 160) : E. Fakhiridou (2 313 en 2002, MIF née en 1964, 3 fois ch. de Grèce, perf. 2 392 au 4e éch. à l'ol. 2006) ;
  • >= 2 140

  • >= 2 080
  • 8. E. Kondou (2 260 en 1995 et 1996, née en 1965) ; 9. I(oulia) Makka (2 275 en 2003) ;
  • >= 2 040
  • inactive (>= 2 020) : M. Kouvatsou (2235 en 2003, ch. du monde junior 1999, ch. de Grèce 2000) ;
  • Olympiades : 2016 : 49e (E2 : E. Pavlidou, E4 : H. Markantonaki, E5 : M. Kouvatsou) ;
  • 2018 : 37e (E4 : E. Pavlidou, E5 : H. Markantonaki)

  • >= 2 400 : inactive : Y. Dembo (2 482)
  • >= 2 350 : 1. S. Tsolakidou (2 438 en 2019) ;
  • >= 2 300
  • >= 2 200 : 3. A. Botsari (2 394 en 2003) ;
  • >= 2 150 : 4. M. Makropoulou (2 330) ;

  • >= 2 300

  • inactive (>= 2 280) : N. Azarova (2 323 en 2009, inactive depuis, née en 1983) ;
  • >= 2 260
  • inactives (>= 2 240) : I. Romanova (2 327 en 2001) ;
  • inactive (>= 2 220) : E. Khorovets-Aiedinova (2 240 en 1989, née en 1963) ;
  • 2. N. Koussenkova (2 213 en 2019, née en 1995) ;

  • >= 2 180
  • >= 2 160
  • 4. G. Lagvilava (2 336 en 2000) ;
  • 5. T. Jyhalka née Revo (2 136 en 2018, 6,5/8 à l'olympiade de 2016) ;
inactive (>= 2 120) : . T. Berlin (2258 en 2006, perf. 2 477 (médaille d'or) au 4e éch. à l'ol. 2006) ;
  • >= 2 100

  • 6. 5. T. Kasparova (2 258, née en 1969) ; 7. Iana Ilioutchouk/ Ilyuchyk (2 152 en 2019, née en 1999) ;
  • 8. E. Nikanova (2 167 en 2019) ;
inactive (>= 2 060) : . V. Herasimovitch (2 324 en 2004, 5 parties depuis 2012) ;
  • inactive (>= 2 040) : M. Kaliazaditch (2 132 en 2014, née en 1996) ;
  • 11. K. Zeliantsova (2 166, née en 2005) ; inactive (>= 2 020) : E. Bogdan (2 137 en 2016, née en 1993) ;

  • >= 1 980
  • 14. A. Tarassenkova (2 231, née en 2006) ;
  • Olympiades : 2016 : 17e (E4 : E. Bogdan, E5 : T. Revo/Jyhalka) ;
  • 2018 : 18e (E3 : N. Koussenkova, E4 : I. Iloutchouk, E5 : M. Kaliazaditch)

  • >= 2 400 : 1. O. Badelka (2 440 en 2020) ;
  • >= 2 350 : inactive : . N. Ziazioulkina (2 431) ;
  • >= 2 200
  • >= 2 150
  • >= 2 050 : 9. R. Eidelson (2 370) ;
  • >= 2 220
  • 4. M. Zuriel (2 295, ch. Amériques 2007, ch. d'Argentine 2005 et 2012) ;

  • 5. D. Carraro (2 194 en janv. 2020) ;
  • >= 2 160
  • >= 2 140
  • >= 6. A. Borda Rodas (2 127 en 2020, née en 2004) ;
  • 8. G. Besso (2 181 en 2019, née en 1998) ;

  • 9. A. Martinez (2 279 en 2017, ch. d'Argentine 2011) ; 10. M.B. Sarquis (2 216, inactive de 2008 à 2018) ;
  • Olympiades : 2016 : 36e (E2 : M. Zuriel (6/10), E4 : A. Martinez, E5 : D. Carraro) ;
  • 2018 : 45e (E4 : A. Martinez, E5 : M. Zuriel)

  • >= 2 300 : 1. C. Lujan (2 419) ;
  • >= 2 250
  • >= 2 200 : 2. C. Amura (2 405) ;

  • >= 2 280
  • 2. Inna Agrest (2 320 en 2019, née en 1991) ;
  • >= 2 240
  • 3. Svetlana Agrest (2 270, perf. 2 357 au 2e éch. à l'ol. 2004, née en 1966) ;
  • inactive (>= 2 200) : I. Tetenkina (2 292 en 2003, BLR-SWE) ;

  • 4. S. Paddock née Buervenich (2 224 en 2001, inactive de 2004 à 2019, née en 1974) ;
  • 5. E. Frisk (2 314 en 2014, perf. 2 432 (bronze) au 3e éch. à l'ol. 2014) ;
  • >= 2 140
  • >= 2 120
  • inactive (>= 2 100) : I. Keményová-Svensson (2 115, née en 1947, non titrée, argent à l'ol. 1974) ;

  • 6. Viktoria Johansson (2242 en 2005, née en 1974) ;
  • 7. J. Bengtsson (2 067 en 2020, née en 1995) ;
  • 8. J. Andric ou Miloradovic (2 185 en 2000) ; 9. M. Zaritovskaja (1958-2022-2040, née en 2004) ;
  • 9. C. Andersson (2 252 en 2006) ;
  • 12. Siv Bengtsson (2 125 en 1990, née en 1963, inactive de 1981 à 2018) ;

  • inactive (>= 1 960) : A. Fransson (2 042 en 2016) ;
  • >= 1 920 :
  • 13. B. Borisova (2 210 en 1987, MIF née en 1951, Bulgarie)
  • Olympiades : 2016 : 23e (E2 : I. Agrest, E3 : J. Bengtsson, E4 : A. Fransson) ;
  • 2018 : 56e (E1 : I. Agrest, E2 : J. Bengtsson, E3 : A. Fransson, E4 : N. Blazekovic ou Ziegler (1 939 en 2015), E5 : M. Zaritovkaja)

D[modifier | modifier le code]

Amériques[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 350
  2. >= 2 300
  3. >= 2 250
  4. >= 2 200
  5. >= 2 150
  6. >= 2 100

  • 39 : Canada (2 100-2 143, 2 MIF actives), décembre 2020
  • Catégorie:Joueuse d'échecs canadienne (MJ Ouellet (2 297 en 2019), Q. Zhou (2 367 et n°100 en 2016), N. Khoudgarian (2165, inactive), A. Botez (2 092, streameuse) )
  • >= 2 300
  • 1. A. Matras-Clement (2 305 en 2012) ;
2. A. Bourtasova/Burtasova (2 345 en 2008, russe, inactive de 2013 à 2018, Canada depuis fév. 2019) ;
  • 4. Pham, Bich Ngoc (2 244 en 2019, Vietnam) ;
6. Y. Yuan (2 270, 8,5/10 à l'olympiade de 2016 au 2e éch.) ;

  • 7. O. Golubeva née Molkova (2 177 en 2017, Russie, née en 1986, transfert en 2019) ;
  • inactive (>= 2 100) : . Lali Agbabishvili (2 128 en 2018, ol. 2016) ;
  • 8. S. Demchenko (2 164 en 2018, née en 2003) ;
  • >= 2 000
  • >= 1 950
  • >= 1 900 : inactive : J. Peng (2035 en 2013, ol. 2014, MIF, née en 1998) ;
Céline Roos (Canada-France) ;
  • Olympiades : 2016 : 39e (E2 : Y. Yuan, E4 : L. Agbabishvili) ;
  • 2018 : 38e (E1 : A. Matras-Clement, E4 : S. Demchenko, E5 : L. Agbabishvili)

  • >= 2 100 : inactive : N. Starr (2 220) ;
  • >= 2 250
  • 1. I. Rivera (2 262, ch. COL 2005 et 2015) ;

  • 2. V. Argote Heredia (2 192 en déc. 2020, née en 2000) ;
3. M. Castrillon Gomez (2 275 en 2018, médaille d'argent à l'ol. de 2012 (réserve)) ;
inactives (>= 2 150) : N. Ortiz (2 305 en 2007, ch. COL 2006) ; . A. C. Salazar (2 284 en 2012) ; . J. Montilla Reyes (2 194 en 2016, MIF, née en 1995, Venezuela, transfert en mars 2021) ;
  • 4. B(eatriz) (Irene) Franco Valencia (2 253 en 2017, ch. panaméricaine 2014, 3 fois ch. COL) ;

  • 5. J(enny) A. Chivi C (2 264 en 2015) ;
6. A(ngela) Franco Valencia (2 286 en 2017) ; 7. H.P. Ramirez (2 159 en 2015) ;
8. L.Y. Orozco (2 198 en 2012) ; 9. J. Salcedo (2 149 en 2007, née en 1998) ;
  • 11. M. Mateus (2 235 en 2001) ;
  • Olympiades : 2016 : 33e (E2 : I. Franco Valencia, E3 : J.A. Chivi, E4 : I. Rivera (7/10), E5 : M. Castrillon) ;
  • 2018 : 30e (E1 : M. Castrillon, E2 : I. Franco Valencia, E3 : I. Rivera, E5 : Angela Franco)

  • >= 2 250 : inactive : . P. A. Rodriguez Rueda (2 375) ;
  • 48 : Brésil (2 050, 3 MIF actives) : mars 2020
    • Catégorie:Joueuse d'échecs brésilienne (inactives : . V. Feliciano (2 290, 4 fois ch. du Brésil, perf. 2 428 (bronze) au 1er éch. à l'ol. 2012 ; Joara Chaves (2 130) ) ;
    • >= 2 300
    • >= 2 250 : inactive : T. Ratcu (2 259 en 2001, inactive depuis, née en 1979) ;
    • >= 2 200
  • 1. J. Terao (2 311, 5 fois ch. du Brésil de 2015 à 2019) ;
2. J. Alboredo (2 217 en 2018, née en 1997) ; 3. K. Librelato (2 217 en 2019) ;
  • >= 2 100

  • transfert vers le Portugal inactive (>= 2 050) : Jussara Chaves (2 170 en 1990, MIF née en 1959, 8 olympiades) ;

  • 49 : Mexique (2 039, 4 MIF actives), mars 2021
  • >= 2 250
  • 1. Z. Corrales Jimenez (2 243 en 2012, Cuba, transfert en 2019) ;
  • 2. LI Fuentes Godoy (2 173-2 196, née en 1998) ;
  • >= 2 100
  • 3. (Ivette) A(lejandra) Guerrero (Rodriguez) (2 157 en 2006, ch. panam. 2017)
4. Y. Mendez Tovar (2 152) ;
inactives (>= 2 050) : Y. Hernandez (Guerrero) (2 251 en 2000, ch. panam. 1999) ; . D. Real Pereyra (2 171) ;
  • >= 2 000


  • inactives (>= 2 150) : . I. Y. Aliaga Fernandez (2208 en 2018, ch. monde 2018, w:en) ; . Paredes (2176 en nov. 2018) ;
  • 2. K. Zapata (2 236, CM 2006, élimine K. Lagno) ;
  • >= 2 050
  • >= 2 000
  • 3. M.M. Caballero Quijano (2 074 en 2017, née en 2001) ; 4. T. Cosme Contreras (2 075, née en 2000) ; 5. S.B. Puppi Lazo (2 012 en 2019, née en 2019) ;
6. A. Hilario (2 202 en 2018, née en 2002) ;

  • >= 2 350 : 1. D. Cori (2 444) ;
  • >= 2 200
  • inactives (>= 2 150) : A.J. Martinez Perdomo (2 220 en 2001, MIF, née en 1977, inactive depuis 2005) ;
inactive, transfert vers la Colombie : . J. Montilla Reyes (2 194 en 2016, MIF, née en 1995) ;
  • >= 2 100
  • 1. T.M. Rovira Contreras (2 061 en 2017) ; 2. T.C. Varela La Madrid (2 086 en 2019) ;
  • 3. A. Hernandez Bonilla (2 126 en 2001, 4 olympiades, or au 3e échiquier en 1994, MFidéF)
  • 1. J. Gomez Barrera (2 152 en 2018, née en 2002) ;
  • >= 2 000

  • 62 : Costa Rica (1 912-1 891, 4 MIF actives) : mars 2021
    • >= 2 100
    • >= 2 050
    • 1. TR Hernandez Alvarez (2 251 en 2004, née en 1963) ;
  • 63-64 : Bolivie (1 894-1 883, 3 MIF actives) : mars 2021
  • >= 2 100
  • 1. M.E. Ramirez (2 115 en 2017) ;
  • 2. D. Cordero (2 100, née en 1992) ;
  • 3. N. Monroy G. (2 108, née en 2000) ;
  • >= 1 900
  • 67 : Équateur (1 938-1 931-1 876, 1 MI, 1 GMF et 1 MIF) : Catégorie:Joueuse d'échecs équatorienne (Martha Fierro (2 411, inactive) )
    • mars 2020
    • >= 2 200
    • >= 2 150
    • 1. C. Heredia (2 185, ch. panaméricaine 2012) ;
inactive (>= 2 100) : C. Heredia Serrano (2 250 en 2013, GMF, née en 1991) ;
  • inactives (>= 2 050) : R(Rocco) Vasquez Ramirez (2 288 en 2008) ; E. Moncayo Romero (2 287 en 2004) ;
  • 2. A. Ortiz Verdesoto (2 189 en 2019, née en 2001) ;
  • 3. A. Romero Echeverria (2 144)

  • 85 : Guatemala (1745-1 735-1 721-1 718, 3 MIF actives) : mars 2020
    • >= 2 000
    • 1. C. Mencos (2 048 en 2011) ;
    • 2. S. Mazariegos (2 135 en 2005, née en 1961)
    • >= 1 900
  • 87 : Paraguay (1 711, 1 MIF active) : mars 2020
    • >= 2 300
    • 1. J. Perez Rodriguez (2 263 en 2006) ;
    • >= 2 200
    • 2. G. Vargas (2 164-2 170, Macédoine ?)
  • 89 : Uruguay (1 722-1 692) : mars 2020
  • >= 2 050 : inactive : C. Colombo (2 129 en 2009) ;
  • 1. P. de Leon (2 030 en 2017) ;
  • >= 1 950

  • 90 : Bermudes (1 676, 2 joueuses actives, 3 joueuses non classées) : mars 2021
    • >= 2 100
    • 1. Z. Kovacova (2 129 en 2009) ;
  • 106 : Porto-Rico (1 567, 2 MIF actives) : mars 2021
    • >= 2 100
    • 1. D. Vazquez Maccarini (2 295 en 2018, née en 2000, n°2 portoricain mixte, ch. monde 2018 (vainqueur du tournoi zonal))

Europe 1[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 200
  2. >= 2 150
  3. >= 2 100
  4. >= 2 050

  • 40-41 : Suisse (2 113-2 123-2 133, 2 GMF et 1 MIF actives)
    • février 2021
Catégorie:Joueuse d'échecs suisse (M. Mueller-Seps (2 290) ; Ghazal Hakimifard (2 308 en 2016, Iran) ; inactive : E. Grünenwald née Reimer (2125 en 1990) ; L. Stoeri (2 169 en 2014) )
  • >= 2 300

  • 2. L. Georgescu (2 286 en 2019, née en 1999, MIF) ;
  • >= 2 200
  • >= 2 150
  • 4. C. De Seroux (2 184 en 2017) ; 5. G. Heinatz (2 277 en 2005, MIF, née en 1969) ;
  • Olympiades : 2016 : 41e (E2 : G. Heinatz, E3 : L. Georgescu, E4 : C. De Seroux, E5 : L. Stoen) ;
  • 2018 : 32e (E1 : L. Georgescu, E3 : G. Heinatz, E4 : C. De Seroux, E5 : L. Stoen)

  • >= 2 050 : 9. Barbara Hund (2 370) ;
  • >= 2 250
  • 2. M(argareth) Olde (2 224-2 233, née en 2000) ;
inactive (>= 2 200) : T. Laesson (2 290 en 1996, ch. Est. 1993 et 1996) ;
  • 3. T. Fomina (2 305 en 1996, 10 titres nationaux, ch. d'Europe senior) ;
  • 4. S. Zainetdinova (2 155 en 1987, née en 1962, quasi-inactive depuis 2000) ;
5. A. Sinitsina (2 159 en 2017, née en 2004) ;
6. V. Baskhite (2 247, perf. 2 368 au 2e éch. à l'ol. 2006, inactive de 2011 à 2020) ;
7. Tirin Narva (2 127 en 2017, 8/9 à l'olympiade de 2016) ;

  • 8. V. Gansvind (2 314 en 2002) ;
  • 9. M. Tsiganova (2 335 en 1998, 9 titres nationaux, née en 1969, MIF) ;
  • Olympiades : 2016 : 26e (E2 : M. Tsiganova, E3 : M. Olde, E4 : Tirin Narva, E5 : Regina Narva (2 101 en 2007, née en 1970)) ;
  • 2018 : 42e (E2 : M. Olde, E3 : M. Tsiganova, E4 : Tirin Narva, E5 : G. Olde (1 968 en 2020, née en 2002) )

  • >= 2 350
  • >= 2 300 :
  • >= 2 250 : 1. Mai Narva (2 365, 5,5 /9 à la Rilton Cup) ;


  • 1. E.F. Nilssen (2 209 en oct. 2020, MFF née en 2001) ;
  • 3. O. Kryger (Vovk) (2 213 en 2015, Ukraine) ; 4. M. Vasova (2 211) ;
6. E. S. Guindy (2 209 en 2018) ;
inactive (>= 2 100) : E. Hansen née Peicheva (2 205 en 1989, BUL-DAN) ;

  • 9 / 55
  • >= 2 150 : 2. N. Hoiberg (2 295 en 1987 et 1991) ;

  • 2. M. Sheremetieva née Afanasova (2 345 en 2000, GMF, née en 1963, 4 fois ch. MDV) ;
inactive (>= 2 150) : N. Agabedean (2 365, 8 fois ch. de Moldavie, née en 1951, 8 olympiades) ;
  • 3. P-A. Gitu (2 119 en 2019, ch. MDV 2014, née en 1999) ;
  • inactive (>= 2 050) : K. Smokina (2 307)
  • 8. V. Verbin (2 076 en 2019, née en 2002, ch. MDV 2020) ;
  • inactive (>= 1 950) : I. Greabca (2 348 en 2001, née en 1984) ;
  • 2e du ch. d'Europe par équipe en 2001 (Skripchenko, Petrenko)

  • >= 2 000 : 7. S. Petrenko (2 364 en 2005, MI) ;

  • inactive (>= 2 200) : K. Tjolsen (2 259 en 2010) ;

  • 2. O. Dolzhikova (2 300 en 2001, née en 1979) ;
3. Ellen Hagesather (2 288 en 2011) ; 4. S.B. Stanford-Sahl (2 243 en 2012) ;
inactive (>= 2 150) : . S. Bjerke (2 249 en 2012) ;
  • inactive (>= 2 100) : Ingrid Dahl (2 130 en 1991) ;

  • 5. Monika Machlik (2 176 en 2015, nt) ;
6. Edit Machlik (2 127 en 2015, nt) ;
  • 7. Ellsiv Reppen (2 058 en 2015, née en 1986, épouse de Jan Gustafsson) ;

  • >= 2 150
  • 2. H. Goosens (2 230 en 2018, MIF, 4 fois ch. belge, née en 1992) ;
inactives (>= 2 100) : . I. Gorshkova (2 190 en 2002, 4 fois ch. belge, née en 1977) ; E. Baekelandt (2 144 en 2012, née en 1995) ;
  • 3. S. Micic (2 235 en 1994, YOUG-Belgique, née en 1966, ch. BEL 1996 et 1997) ;
  • >= 2 000
  • 4. W. Barbier (2 031 en 2018, 4 fois ch. BEL, née en 1992) ; 5. D. Vanduyfhuys (2 160 en 2019, née en 2003) ;
  • 6. A. Barbier (1 974 en 2018, née en 1996, article de Chessbase India) ;
10. M. Degrande (1 927 en 2009, née en 1992, ch. BEL 2006-2007-2008) ;

  • >= 2 250 : 1. A. Zozulia (2 412) ;

  • 2. E. Boric (2 319 en 2012, née en 1963) ;
  • >= 2 100
  • >= 2 050
  • >= 2 000
  • 3. M. Maksimovic (2 130 en 2018, née en 2001) ;
  • Transfert vers la Serbie : A. Dimitrijevic (2 383 en 2003, née en 1986) ;

  • >= 2 250
  • >= 2 200 : 1. V. Misanovic (2 395) ;

Europe 2[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 200
  2. >= 2 150
  3. >= 2 100
  4. >= 2 050

  • 56 : Finlande (1 880-1 943, 1 MIF active) : avril 2021
    • >= 2 250
  • inactive (>= 2 200) : E. Liitiainen (2 223 en 2006, inactive depuis 2009) ;
  • 1. A. Nazarova (2 261 en 2019, née en 2001) ;
2. J. Paasikangas-Tella (2 323, née en 1974)
  • >= 2 100
  • 3. T. Tuominen (2 166 en 2002, MIF) ;

  • 60 : Islande (1 879-1 885-1 902, 1 GMF active) : Catégorie:Joueuse d'échecs islandaise
    • mars 2020
    • >= 2 050
    • 2. H. Thorsteinsdottir (2 053 en 2017) ;
    • 3. G. Thorsteinsdottir (2 156 en 2008, née en 1961) ;

  • >= 2 050 : 1. L. Placnikova (2 317) ;

  • >= 2 250
  • 2. Anna Wagener ou Antja Susterman (2 325 en 1996, MDV-LUX) ;
  • 3. L. Aghakebian (2 218 en 2007) ;
  • 4. F. Steil-Antoni (2 205 en 2017, médaille d'or (E2) à l'ol. de Turin (10/12 perf. 2176), née en 1989, popularité n°325) ;

  • >= 2 300 : 1. E. Berend (2 385) ;
  • 66 : Portugal (1 952-1 929-1 914-1 885-1 880, 1 MIF active) : avril 2021
    • >= 2 150
    • inactive (>= 2 100) : . C. Leite Oralova (2 228 en 2005, ch. POR 1999 à 2006, née en 1983)
    • inactive (>= 2 050) : Jussara Chaves (2 170 en 1990, MIF née en 1959, 8 olympiades avec le Brésil) ;
    • 1. A.F. Baptista (2 177 en 2009) ; inactive (>= 2 000) : . M. Coimbra (2 162 en 2011) ;
  • 69 : Irlande (1 853-1 862) : mars 2021
    • >= 2 250
  • >= 2 200
  • 1. I. Miller (2 215 en 2017) ; 2. Trisha Kanyamarala (2 299 en 2020, née en 2005) ;
  • 72 : Monténégro (1 812, 2 MIF actives) : mars 2021
    • >= 2 200
    • >= 2 150
    • 1. A. Milovic (2 252, ch. Mont. 2007 et 2016) ;
    • 2. M. Stojanovic (2 199 en 2008, ch. Mont. 2008) ;
    • >= 2 000
    • >= 1 900
    • 3. N. Koljevic (1 964 en mai 2019, née en 2001) ; 5. Lidija Blagojevic née Spajic (2 120 en 1992, ch. Mont. 2017) ;
    • >= 1 800
    • >= 1 700
    • >= 1 650
    • 9. Tijana Rakic (1680 en 2018, née en 2001, ch. Mont. 2018) : 10. M. Popovic (1 592-1 615, née en 2005) ;
    • Transferts vers la Serbie : Jovana Vojinovic : J. Rapport (ch. Mont. 2009 et 2010, née en 1992) ; Tijana Blagojevic (2 338 en 2015, née en 1997, ch. Mont. 2016)
  • 73 : Macédoine (1 649-1 809, FYROM, 1 MIF active) : mars 2020
    • >= 2 150
    • 1. M. Stojkovska (2 135 en 2018) ; inactive (>= 2 100) : B. Verus (2 150 en 1992) ;
    • >= 2 050
    • 2. B. Bejatovic (2 063 en 2016) ;
    • >= 1 950
    • >= 1 750
    • 7. I. Manova (1 953 en 2018, née en 2001) ;
  • >= 2 100
  • inactive (>= 2 050) : . A. Bomber (2 115 en 2014) ;
  • >= 2 000
  • >= 1 950
  • 2. S. Cooke (1 971 en 2014) ;

  • >= 2 350 : 1. K. Arakhamia-Grant (2 506) ;
  • 88. : Monaco (1 693, 1 GMF et 1 MIF actives) : mars 2020
    • >= 2 300
    • 1. T. Kostiouk/Kostiuk --> T. Dornbusch (2 349 en 2013, née en 1982, GMF, Ukraine -> France, page en:Tatiana Kostiuk en français supprimée en 2013, cf. PàS) ;
    • >= 2 200
    • 2. M. Chung (2 169 en 2016) ;
    • >= 1 950
    • 3. N. Lomandong (2 078 en 2017, née en 2001) ;
    • 6. Martine Dubois (2 105, ch. de France 1982, MIF, née en 1959, --> Monaco en juin 2018) ;

  • >= 1 750 : 7. J. Lebel-Arias (2 150) ;
  • 107-108 : Albanie (1 490-1 556) : mars 2020
  • >= 2 050 : inactive : A. Vuji (2 150 en 1991) ;
  • >= 2 000
  • 1. Eglantina Shabanaj (2 176 en 2000) ; inactive (>= 2 150) : . R. Gjergji (2 085 en 1992) ;

Asie[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 200
  2. >= 2 150
  3. >= 2 100
  4. >= 2 050

  • >= 2 300

  • 1. N. Yakubbaeva (2 281 en 2019, née en 2000) ;
inactive (>= 2 250) : . N. Muminova (2 360 en 2010, ch. ouzb. 2008 et 2009, perf. 2 402 au 1er (6,5/11) éch. à l'ol. de 2016, perf. 2 428 (6/10) au 1er éch. à l'ol. 2012) ;
  • >= 2 200

  • 2 S. Kurbonboeva (2 306, 3 fois ch. ouzb. 2012, perf. 2 414 (8/10) au 4e éch. à l'ol. de 2016) ;
3. I(Irina) Semenova/Semienova (Gevorgyan) (2 324) ; 4. S. Baymuratova (2 186 en 2015, née en 1990) ;
  • inactive (>= 2 100) : E. Krjuchkova (2309) ;

  • 5. N. Nadirjanova (2 195 en 2012) ; 6. B. Abdusattorova (2 234 en 2015, née en 1999) ;
  • 7. I. Saparova (2 119 en 2019, née en 2002) ; 8. U. Omonova (2 169 en 2019, née en 2006) ;

  • 10. Y. Hamrakulova (2 274 en 2001) ;
  • >= 1 900
  • Olympiades : 2016 : 22e (E1 : N. Muminova (6,5/11), E3 : I. Gevorgyan, E4 : S. Kurbonboeva, E5 : N. Nadirjanova) ;
  • 2018 : 17e (E2 : S. Kurbonboeva, E3 : I. Gevorgyan, E4 : N. Nadirjanova, E5 : S. Baymuratova)

  • 45 : Philippines (2 085-2 079 1 GMF et 6 MIF actives) : mars 2020
    • >= 2 300
    • inactive (>= 2 250) : C. Camacho (2 258 en 2015) ;
    • >= 2 200

  • 1. J. M. Frayna (2 325, née en 1997, ch. des Philippines 2013 et 2016, perf. 2 409 (7/11) au 1er éch. à l'ol. de 2016) ;
2. S.M. Mendoza (2 191 en 2016) ; 3. J.J. Fronda (2 184 en 2017) ;
  • >= 2 100
  • 6. C. Secopico (2 247 en 2007) ;

  • 55 : Malaisie (1 946-1 960-1 965-1 950-1 948) : mars 2021

0%

  • 58 : Turkmenistan (1 927, 1 GMF active) : mars 2021
    • >= 2 200
    • 1. B. Hallaeva (2 170 en 2020, 6/8 à l'olympiade de 2016) ;
inactives (>= 2 150) : L. Odeeva (2210 en 1998, née en 1962, inactive depuis 2000) ; Atbashieva, Guldjahan (2243 en 2000, inactive depuis 2001) ;
  • inactive (>= 2 100) : . M. Geldiyeva/Geldieva ou Ovezova (2 339 en 1999, née en 1973, 3e ch. d'Asie 1998, 3e au ch. du monde junior 1993, médaille d'or E1 aux ol. 1996 et 1998, née en 1973) ;
  • 2. J. Ovezdurdiyeva (2 133 en 2018, née en 1998, 8/10 et perf. 2 304 au 3e éch. à l'ol. 2018) ;
  • >= 2 000
  • >= 1 900
  • 7-8. L. Shohradowa (2 008 en 2018, née en 2006) ;
  • 61 : Bangladesh (1 940-1 934-1 901, 2 MIF actives) : Catégorie:Joueuse d'échecs bangladaise
    • mars 2020
    • >= 2 150
    • inactive (>= 2 100) : . A. Shamima (2 207 en 2017, MIF née en 1989, inactive depuis 2019) ;
    • >= 2 050
    • 1. S.S. Parveen (2 140 en 2003, née en 1969) ;

    • >= 1 850 : 6. R. Hamid (2 189) ;
  • 78 : Myanmar (1 826-1 808-1 775) : mars 2021
    • >= 2 200 : inactive : . Win Mon, Lwin (2 281 en 2008, non titrée, inactive de 2009 à 2016)
    • >= 2 100 : inactive : . Myat Thiri Aung Kyaw (2 312 en 2005)
    • 1. May Hsu Lwin (2 322 en 2004, née en 1984) ;
    • 2. May Hsett Lwin (2 355 en 2008, quasi-inactive, née en 1984) ;
    • 3. Nan M K Khine Hlyan (2287 en 2008, inactive de 2009 à 2018) ;
  • 83 : Singapour (1 729-1 748, 2 MIF actives) : Catégorie:Joueuse d'échecs singapourienne
    • mars 2020
    • >= 2 200
    • >= 2 150 : inactive : A. Khegay (2 243 en 2005) ;
    • >= 2 100
    • >= 2 050
    • 2. Liu, Yang Hazel (2 096 en 2011) ; 3. Hng, Mei-En Emmanuelle (2 124 en 2019, née en 2001) ;

  • >= 2 300 : 1. Gong Qianyun (2 381 en 2019, chinoise) ; Li Ruofan (2 433)--> Chine
  • 92 : Japon (1 612-1 658) : mars 2020
    • >= 1 850
    • 1. Hoshino, Karen (1 981 en 2017, née en 2001) ;
    • Inactive : Miyoko Watai (compagne de Bobby Fischer)
  • 94 : Jordanie (1 655) : mars 2021
  • >= 2 050
  • 1. A. Boshra (2 081 en 2019, née en 1995, perf. 2 568 (or, 8/8) au 5e éch. à l'ol. 2018) ;
2. N. Fuad Kamel Jamaliah (2 072 en 2016, MIF) ;

  • inactive (>= 1 700) : R. Safar (1 752 en 2007, née en 1994)

Afrique et Océanie[modifier | modifier le code]

  1. >= 2 200
  2. >= 2 150
  3. >= 2 100
  4. >= 2 050
  • >= 2 250
  • 2. J. Zhang (2 361 en 2008, Zhang Jilin : Chine, Ch. M. 2008, en + 3) ;

  • 3. H. Richards (2 275, ch. Australie 2015) ;
  • 4. Nguyen, Thu Giang (2 186 en 2014, née en 1985) ;
  • inactive (>= 2 050) : E. Guo (2 092 en 2013 et 2018, née en 1995, en + 3) ;

  • >= 2 350 : inactive : D. Nutu-Gajic (2 355 en 1993)
  • >= 2 300
  • 1. J. Ryjanova née Galianina (2 415 en 2003)
  • >= 2 200
  • >* 2 100
  • >= 2 050 : 5. I. Berezina (2 304) ;
  • 3. Ayah Moaataz (2 038 en 2018, née en 1997) ;
inactive (>= 2 000) : F. Basta-Sohair (2 080 en 1994, née en 1957, inactive depuis 2011) ;

  • >= 2 100 : 2. Shahenda Wafa (2 175 en 2019) ;
  • 65 : Algérie (1 916-1 903-1 900-1 882, 7 MIF actives) : Catégorie:Joueuse d'échecs algérienne (A. Houli (2 116 en 2003, inactive), S. Latreche (2 083 en 2007), Lina Nassr (2 021 en 2019), H. Toubal (1 977 en 2008) )
    • mars 2020
    • >= 2 100
  • inactives (>= 2 050) : F. Arouche ( 2133 en 2004, ch. d'Afrique en 2003) ;
  • inactive (>= 2 000) : M. Abbou (2 015 en 1993, ch. arabe 1991 et 1993) ; R. Khaled (2 027 en 2006) ;
  • >= 1 950
  • 4. Z. Abdi (1 981 en 2017, née en 1996) ,

  • >= 2 100 :
  • >= 2 050 : 2. A. Mezioud (2 128 en 2019) ;
  • 74 : Nigéria (1 801) : août 2020
    • >= 2 000
    • 1. J. Pelomoh (1920-1974, née en 2001, non titrée) ;
  • 77 : Nouvelle Zélande (1 786, 1 MIF active) : mars 2021
    • >= 2 050
    • 1. L. Timergazi (2 073 en 2017, née en 2001) ;
inactive (>= 2 000) : M. Meyer (2 161 en 2002, MIF, Afrique du Sud, 2e tour du ch. du Monde 2000) ;
  • 2. H. Milligan (2 138 en 1999, née en 1962) ; 3. J.H. Zhang (2 010 en 2020, née en 2003) ;
  • 4. V. Punsalan (1 987 en 2017, née en 2004) ;
  • >= 1 850
  • 5. I.Y. Ning (1769-1808, née en 2009) ;
  • inactives (>= 2 000) : C. Van Der Merwe (2 087 en 2005; or aux jeux africains de 2003) ; M.S. Sischy (2 027 en 2011, inactive depuis) ;
  • 1. S. Modi (1 715-1 811-1 959, née en 2003) ;
inactive (>= 1 950) : R. Pistorius (2 058 en 2003) ;
  • >= 1 900
  • 2. J. February (1 933 en 2018) ;
  • 95 : Angola (1 649) : déc. 2020
  • >= 1 900
  • 1. C. Esperanca (1 915 en 2017, née en 1999, ch. Afrique junior 2013-2014 et 2016, MIF) ;