Anna Mouzytchouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anna Mouzytchouk
Anna Muzychuk 2011.jpg
Anna Mouzytchouk en 2011.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Анна Олегівна МузичукVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Anna Olegovna Mouzytchouk
Nationalité
Formation
Lviv State University of Physical Culture (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Fratrie
Autres informations
Membre de
Évry Grand Roque
OSG Baden-Baden (d)
Schachclub Eppingen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Titres aux échecs
Maître FIDE féminin (d) (depuis ), maître international féminin (d) (depuis ), grand maître international féminin (d) (depuis ), maître international d'échecs (depuis ), grand maître international (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Classement Elo
2 535 ()
2 535 ()
2 535 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Ordre de la Princesse Olga, troisième classe (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Anna Olegovna Mouzytchouk (en russe : Анна Олеговна Музычук ; en ukrainien : Ганна Олегівна Музичук ; en slovène : Ana Muzičuk), née le à Stryi (RSS d'Ukraine), est une joueuse d'échecs ukrainienne, grand maître international (mixte) depuis 2012. Elle est la sœur de la joueuse ukrainienne Mariya Mouzytchouk.

Elle a remporté le championnat du monde féminin de parties rapides (en 2016) et le championnat du monde féminin de blitz par deux fois (en 2014 et 2016).

Au , avec un classement Elo de 2 582 points, elle est la deuxième joueuse mondiale et la première joueuse ukrainienne[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir représenté la Slovénie de 2004 à 2013, Anna Mouzytchouk représente à nouveau depuis 2014 l'Ukraine dans les compétitions internationales, notamment lors de l'olympiade d'échecs de 2014 où elle jouait au premier échiquier de l'équipe ukrainienne.

Elle est la grande sœur, de deux ans et demi, de Mariya Mouzytchouk, elle aussi joueuse d'échecs et maître international, mais qui, elle, est restée ukrainienne.

Carrière[modifier | modifier le code]

Anna Mouzytchouk devient grand maître international féminin en 2004, maître international (mixte) en 2007 et grand maître international (mixte) en 2012.

Palmarès dans les compétitions de jeunes[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe de la jeunesse
  • 1996 : Championne d'Europe des moins de 8 ans.
  • 1997 : Vice-championne d'Europe des moins de 10 ans.
  • 1998 : Championne d'Europe des moins de 10 ans.
  • 1999 : Vice-championne d'Europe des moins de 10 ans.
  • 2000 : Championne d'Europe des moins de 10 ans.
  • 2001 : Vice-championne d'Europe des moins de 12 ans.
  • 2002 : Championne d'Europe des moins de 12 ans.
  • 2003 : Championne d'Europe des moins de 14 ans.
  • 2004 : Championne d'Europe des moins de 14 ans.
Championnats du monde de la jeunesse
  • 2000 : Troisième du championnat du monde des moins de 10 ans.
  • 2002 : Vice-championne du monde des moins de 12 ans.
  • 2004 : Vice-championne du monde des moins de 14 ans.
  • 2005 : Championne du monde des moins de 16 ans.
Championnat du monde junior
  • 2010 : Championne du monde junior.

Championne d'Ukraine[modifier | modifier le code]

Anna Mouzytchouk a remporté le championnat d'Ukraine d'échecs en 2003 et 2014.

Troisième du Championnat d'Europe individuel féminin (2012)[modifier | modifier le code]

En 2012, Anna Mouzytchouk remporte la médaille de bronze au championnat d'Europe féminin.

Championne du monde de blitz et de parties rapides[modifier | modifier le code]

Anna Mouzytchouk en 2014.

En 2014, Anna Mouzytchouk remporte le championnat du monde de blitz féminin. Elle conserve son titre lors du championnat du monde de 2016 à Doha.

Lors du Championnat du monde féminin rapide (cadence de 15 minutes + 10 secondes) et blitz (cadence de 3 minutes + 2 secondes) à Doha (au Qatar), qui s'est déroulé du 26 au , elle remporte les deux titres en obtenant un score de 9,5 points en 12 rondes en parties rapides, et un score de 13 points en 17 rondes en blitz[2].

Compétitions par équipe[modifier | modifier le code]

Avec la Slovénie, Anna Mouzytchouk a disputé cinq olympiades féminines, de 2004 à 2012, et quatre championnats d'Europe par équipe, de 2005 à 2011, remportant la médaille d'or individuelle au premier échiquier en 2011[3].

Avec l'Ukraine, elle a disputé les olympiades de 2014 et 2016, remportant à chaque fois la médaille de bronze par équipe ainsi que la médaille d'or individuelle au premier échiquier lors de l'olympiade d'échecs de 2016 à Bakou. Lors du championnat d'Europe par équipe de 2015, elle a remporté la médaille d'argent par équipe.

Finaliste du championnat du monde féminin[modifier | modifier le code]

Résultats de Anna Mouzytchouk aux championnats du monde féminins
Année Lieu Résultat Ultime adversaire Adversaires battues
2008 Naltchik, Russie deuxième tour Dronavalli Harika Maria Velcheva
2010 Antakya, Turquie troisième tour Ju Wenjun Marisa Zuriel,
Ievguenia Ovod
2012 Khanty-Mansiïsk,
Russie
deuxième tour Anna Ushenina Amina Mezioud
2015 Sotchi quart de finale
(quatrième tour)
Pia Cramling Amina Mezioud,
Aleksandra Goriatchkina
Lela Javakhichvili
2017 Téhéran Finaliste Tan Zhongyi Amina Mezioud,
Alina Kachlinskaïa
Phạm Lê Thảo Nguyên,
Antoaneta Stefanova
Alexandra Kosteniouk
2018 Khanty-Mansiïsk quart de finale
(quatrième tour)
Alexandra Kosteniouk Rani Hamid,
Anastassia Bodnarouk
Antoaneta Stefanova
2019 Kazan, Russie Deuxième du tournoi des candidates avec 8 points sur 14.

En , Anna Mouzytchouk atteint la finale du championnat du monde féminin en battant :

Elle perd la finale face à la Chinoise Tan Zhongyi[4].

Boycott du championnat du monde de parties rapides et blitz 2017[modifier | modifier le code]

Fin , Anna Mouzytchouk annonce son refus de participer au championnat du monde de parties rapides et blitz « King Salman World Blitz & Rapid Championships 2017 » organisé à Riyad en Arabie Saoudite du 26 au [5],[6], au nom de ses principes : « J'ai décidé de ne pas aller en Arabie saoudite, (...) de ne pas porter une abaya [vêtement qui couvre les autres vêtements], de ne pas devoir sortir accompagnée et de ne pas me sentir comme une créature inférieure », a-t-elle expliqué, perdant par la même occasion les deux titres mondiaux féminins qu'elle possédait en parties rapides et blitz[7],[8], obtenus en 2016.

La Fédération internationale des échecs (FIDE) avait pourtant annoncé avant le début de la compétition qu'elle était « parvenue à un accord avec les organisateurs selon lequel le code vestimentaire de l'événement sera le bleu foncé ou le noir, avec une chemise blanche, à col ouvert ou avec une cravate, pour les hommes, et un pantalon bleu foncé ou noir, avec un chemisier blanc à col haut pour les femmes. Il ne sera pas nécessaire de porter un hijab ou une abaya pendant les parties, ce qui sera une première pour tout événement sportif en Arabie Saoudite[6]. »

Au mois de , le site d'information i24 News annonçait que 150 joueurs avaient l'intention de boycotter la compétition[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liste des 10 premières mondiales au
Rang Nom Fédération Classement Elo Rang mondial
(classement mixte)
Née en
1 Hou Yifan Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 658 86 1994
2 Aleksandra Goriatchkina Drapeau de la Russie Russie 2 593 275 1998
3 Humpy Koneru Drapeau de l'Inde Inde 2 586 298 1987
4 Ju Wenjun Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 560 404 1991
5 Kateryna Lagno Drapeau de la Russie Russie 2 546 466 1989
6 Mariya Mouzytchouk Drapeau de l'Ukraine Ukraine 2 544 477 1992
7 Viktorija Čmilytė Drapeau de la Lituanie Lituanie 2 538 518 1983
8 Anna Mouzytchouk Drapeau de l'Ukraine Ukraine 2 535 535 1990
9 Nana Dzagnidzé Drapeau de la Géorgie Géorgie 2 524 609 1987
10 Dronavalli Harika Drapeau de l'Inde Inde 2 515 677 1991

Source : (en) Top100 Femmes, décembre 2020 sur fide.com.
Note : la colonne « Rang mondial » est le rang des joueurs hommes et femmes confondus.