Kateryna Lagno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kateryna Lagno
Image illustrative de l’article Kateryna Lagno
Kateryna Lagno au en 2011.

Naissance (29 ans)
Lvov, RSS d'Ukraine
Nationalité Drapeau d'Ukraine Ukrainienne
Drapeau de Russie Russe (depuis juillet 2014[1])
Titre Grand maître international (2007)
Meilleur classement Elo 2560 (décembre 2018)[2]

Kateryna Lagno ou Kateryna Lahno[Note 1] (en ukrainien : Катерина Олександрівна Лагно ; en russe : Екатерина Александровна Лагно), née le à Lvov en Ukraine, est une joueuse d'échecs ukrainienne, devenue citoyenne russe en [1].

Grand maître international mixte (GMI) depuis 2007, elle devient en 2002 la femme la plus jeune à avoir jamais obtenu le titre de Grand maître international féminin (GMF). En , elle change de fédération et rejoint la fédération russe, pour laquelle elle joue lors de l'Olympiade d'échecs de 2014 à Tromsø gagnant la médaille d'or avec son équipe.

Au , avec un classement Elo de 2 559 points, elle est la 4e joueuse mondiale et le 391e joueur mondial au classement mixte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Née à Lviv, elle a évolué dans la ville de Kramatorsk, renommée pour son excellence échiquéenne.[réf. nécessaire]

Carrière échiquéenne[modifier | modifier le code]

En 2002, Kateryna Lagno obtient le titre FIDE de grand maître international féminin à l'âge de 12 ans, 4 mois et deux jours, battant ainsi le record de précocité pour ce titre antérieurement détenu par Judit Polgár[3].

En 2003, elle gagne un tournoi toutes rondes à Kramatorsk en obtenant 1 point de plus que ses poursuivants dont trois GMI. Cela lui vaut une performance Elo de 2 622. En 2004, au championnat du monde féminin elle est éliminée au troisième tour par Ekaterina Kovalevskaïa[4].

En 2005, elle est championne d'Europe à Chișinău (Moldavie). Arrivée première ex-æquo avec la maître internationale russe Nadejda Kosintseva sur le score de 9/12, Lagno gagne les deux parties rapides du départage, ce qui lui assure la victoire[5]. Le , elle gagne la quatrième « North Urals Cup » avec 7/9 points (5 gains et 4 nulles) et une performance Elo de 2 699[6].

Le , elle devient championne d'Europe pour la deuxième fois. Le , elle remporte le championnat du monde féminin de blitz à Moscou avec le score de 20/30.

Kateryna Lagno en 2012.

En 2012, elle fait partie de l'équipe nationale ukrainienne à l'Olympiade d'échecs féminine d'Istanbul[7] où son équipe finit troisième[8].

En 2013, à Varsovie, elle fait partie de l'équipe d'Ukraine championne d'Europe d'échecs féminine par équipes dont elle est premier échiquier[9].

En 2014, elle participe à l'Olympiade d'échecs à Tromsø dans l'équipe féminine représentant la Russie. Son équipe, dont elle est premier échiquier, remporte la médaille d'or[10]. Son changement d'équipe nationale, annoncé par un site russe, est confirmé par le président du conseil d'administration de la fédération d’échecs de Russie le [11]. Il semble que le fait qu'elle soit entrainée par des entraîneurs russes, notamment le grand maître Ruslan Scherbakov[12], ait joué un rôle dans cette décision[13] et qu'elle souhaitait ce changement depuis un assez long moment[14]. En juillet 2014, elle reçoit la citoyenneté russe par décret signé par le président russe Vladimir Poutine[1],[15]. La fédération russe aurait payé la somme de 5 000 euros, plus 20 000 euros de compensations à la fédération ukrainienne d'échecs pour ce transfert[16]. La fédération russe a tenu à préciser qu'il ne s'agissait pas « [d']un remplacement des sœurs Kosintseva (Nadejda et Tatiana)[11]. »

En , au championnat du monde d'échecs féminin (système coupe avec 64 joueuses au départ) à Khanty-Mansiïsk en Russie, elle accède à la finale après avoir battu successivement Nikki February Jesse (Afrique du sud), Hoang Thanh Trang, Natalia Pogonina, Lei Tingjie et Mariya Mouzytchouk. Du 19 au , elle affronte au cours de la finale en quatre parties classiques la championne du monde en titre Ju Wenjun. Au terme des quatre parties classiques, avec 2 points chacune (½-½ ; 1-0 ; ½-½ ; 0-1), les deux joueuses sont départagées en parties rapides. À égalité après deux parties en 25 minutes + 10 s par coup, Ju Wenjun remporte finalement les deux parties rapides en 10 minutes + 10 s par coup, conservant son titre mondial[17].

En à Saint-Pétersbourg, elle remporte le championnat du monde de blitz, invaincue en 17 rondes, un record.[réf. souhaitée]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Kateryna Lagno épouse le à Besançon le grand maître français Robert Fontaine[18]. Le couple a un fils en 2010, Sacha[19], mais divorce par la suite[20].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Par équipe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Transcription usuelle de son nom en caractères latins jusqu'en 2012-2013, soit pendant plus de 10 ans.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Kateryna Lagno Granted Russian Citizenship by Vladimir Putin », chess-news.ru, 22 juillet 2014.
  2. (en) « Fiche de Kateryna Lagno », sur Chess DB, (consulté le 7 mars 2019)
  3. « Move over Judit, here comes Kateryna! », Chessbase.com, 29 mai 2003.
  4. (en) « Women's World Championship reaches Elite Eight », Chessbase.com, 28 mai 2004.
  5. (en) « Kateryna Lahno, 15, European Women's Champion », Chessbase.com, 25 juin 2005.
  6. (en) « Kateryna! 16-year-old Ukrainian wins Women's Supertournament », Chessbase.com, 3 août 2006.
  7. Compte-rendu de la ronde 7 de l'Olympiade d'Istanbul, Europe Échecs.com, 4 septembre 2012.
  8. Compte-rendu de la dernière ronde de l'Olympiade d'Istanbul, Europe Échecs.com, 4 septembre 2012.
  9. « Site internet officiel du Championnat d'Europe par équipes de Varsovie », sur etcc2013.com, (consulté le 18 novembre 2013)
  10. « 41e Olympiade d'échecs : Ronde 11 », sur Europe Échecs.com, .
  11. a et b (en) « RCF Chairman of the Management Board Confirms Lagno Moves to Russia », chess-news.ru, 29 avril 2014.
  12. (en) Fiche FIDE de Ruslan Scherbakov, Fide.com.
  13. « Kateryna Lahno en Russie, Anna Mouzytchouk en Ukraine », Europe Échecs.com, brèves du 5 mai 2014.
  14. (en) « From Ukraine to Russia », chess-news.ru, 29 avril 2014.
  15. « Olympiade d'échecs - Kateryna Lagno citoyenne Russe », Europe Échecs.com, 3 août 2014.
  16. « Olympiade d'échecs - Le transfert de Kateryna Lagno », Europe Échecs.com, 3 août 2014.
  17. « Finale du Championnat du monde féminin d'échecs (2) », Europe échecs.com, 23 novembre 2018.
  18. (en) « Kateryna and Robert – pour la vie à jamais unis... », Chessbase.com, 26 février 2009.
  19. « Carnet Rose », Europe Échecs.com, 3 février 2010.
  20. (en) « Russian Women's team out of Olympiad », Chessbase.com, 17 juillet 2014.
  21. Évolution du classement elo de Kateryna Lagno, site de la FIDE.
  22. .Championnat du monde de blitz 2018 sur europe-echecs.com.
  23. (en) Alejandro Ramirez, « Lagno new World Rapid Champion », Chessbase.com, 25 avril 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liste des 10 premières mondiales au
Rang Nom Fédération Classement Elo Rang mondial
(classement mixte)
Née en
1 Hou Yifan Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 662 87 1994
2 Ju Wenjun Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 580 317 1991
3 Mariya Mouzytchouk Drapeau de l'Ukraine Ukraine 2 560 385 1992
4 Kateryna Lagno Drapeau de la Russie Russie 2 559 391 1989
5 Anna Mouzytchouk Drapeau de l'Ukraine Ukraine 2 555 408 1990
6 Humpy Koneru Drapeau de l'Inde Inde 2 549 441 1987
7 Alexandra Kosteniouk Drapeau de la Russie Russie 2 545 456 1984
8 Valentina Gounina Drapeau de la Russie Russie 2 515 663 1989
9 Nana Dzagnidzé Drapeau de la Géorgie Géorgie 2 513 682 1987
10 Tan Zhongyi Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 513 683 1991

Source : (en) Top100 Femmes, mars 2019 sur fide.com.
Note : la colonne « Rang mondial » est le rang des joueurs hommes et femmes confondus.