Université de Hull

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université de Hull
University of Hull logo.jpg
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
University of Hull
Régime linguistique
Localisation
Localisation
Pays

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Yorkshire de l'Est

(Voir situation sur carte : Yorkshire de l'Est)
Point carte.svg
Chiffres-clés
Étudiants
22 275
Enseignants
1 000
Divers
Devise
Lampada Ferens (Latin)
Membre de
Global U8 Consortium (d), ORCID, Inc. (d), Jisc (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'université de Hull est une université anglaise fondée en 1927, située à Hull (Yorkshire). Le campus principal est situé à Cottingham Road, dans le nord-ouest de la ville ; un autre campus est situé dans la ville voisine de Scarborough. Le campus principal abrite également l'école de médecine de Hull-York, une initiative conjointe avec l'université d'York.

L'université était autrefois le lieu de travail du poète Philip Larkin qui y était bibliothécaire. Il a également été le lieu de travail du poète Andrew Motion et du réalisateur du film Anthony Minghella.

Lord Wilberforce a été chancelier de l'université de 1978 à 1994, et était connu pour sa participation à la vie de l'université et la faculté de droit. Le baron Robert Armstrong de Ilminster a été chancelier de 1994 à 2006. Virginia Bottomley est devenue l'actuelle chancelière en avril 2006.

Histoire[modifier | modifier le code]

Venn building, Université de Hull

La première pierre de l'University College de Hull, en tant que collège externe de l'université de Londres, a été posée en 1927 par le duc d'York. Elle a été construite sur un terrain donné par la municipalité de Hull et des bienfaiteurs locaux. Un an plus tard, les 14 premiers départements de sciences pures et les arts ont ouvert avec 39 étudiants. Le collège à ce moment-là consistait en un unique bâtiment.

Le collège a obtenu sa Charte royale en 1954 qui l'habilitait à délivrer des diplômes qui lui sont propres, ce qui en fait la troisième université dans le Yorkshire et la 14e en Angleterre.

En 1972, George William Gray et Ken Harrison ont découvert des cristaux liquides à température ambiante au laboratoire de chimie de l'université, qui ont été un succès immédiat dans l'industrie électronique et des produits de consommation. Cela a conduit Hull à devenir la première université à se voir attribuer le Queen's Award pour la réalisation technologique pour le projet commun de développement de matériaux pour l'affichage à cristaux liquides[1].

Enseignants renommés[modifier | modifier le code]

  • Malcolm Bradbury – enseignant (1959–1961), écrivain et scénariste britannique
  • Jacob Bronowski – enseignant en mathématique(1934–1942), mathématicien britannico-américain d'origine polonaise, de tradition hébraïque, philosophe des sciences et poète,
  • George William Gray FRS (également étudiant, PhD 1953) – professeur de chimie organique instrumental connu pour ses travaux sur les cristaux liquides,
  • Sir Alister Hardy biologiste marin, spécialiste du zooplancton et des écosystèmes marins, premier professeur de zoologie de l'université (1928–1942)
  • Richard Hoggart - professeur (1946-1959), spécialiste de la littérature anglaise, de la sociologie et à l'étude ethnographique des milieux culturels, avec un intérêt marqué pour la culture populaire britannique.
  • Ludwig Lachmann – économiste allemand de l'École autrichienne d'économie, professeur (1943–1948), rejoint ensuite l'université du Witwatersrand,
  • Philip Larkin – bibliothécaire, il fonde et dirige la bibliothèque de l'université (1955–1985), poète, critrique de jazz et écrivain,
  • Sir Andrew Motion – Enseigne l'anglais (1976–1980), poète, romancier et biographe anglais,
  • Bernhard Neumann – Enseigne les mathématiques (1946–1948), mathématicien germano-anglo-australien spécialiste de théorie des groupes,
  • Guido Imbens-économiste et économètre néerlandais et américain
  • Richard Swinburne – philosophe de la religion et des sciences, ultérieurement professeur de philosophie à l'université d'Oxford

Etudiants renommés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]