Unblack metal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Unblack metal
Origines stylistiques Metal chrétien, black metal
Origines culturelles Australie, Scandinavie ; début des années 1990
Instruments typiques Chant, guitare, basse, batterie, claviers
Popularité Underground, faible[réf. nécessaire]
Voir aussi Christianisme, Jésus de Nazareth, black metal, metal chrétien

L'unblack metal est un genre musical et la variante chrétienne du black metal. C'est un genre controversé, car certains fans de black metal pensent que le nihilisme et le sentiment anti-chrétien et plus généralement anti-religieux est la base du black metal. Ce genre est parfois appelé HUBM pour « Holy UnBlack Metal ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le début du mouvement unblack dépend de la définition qui lui est attribué. Horde est souvent considéré comme premier groupe de unblack avec la sortie anonyme du premier album, Hellig Usvart, en 1994 avec Nuclear Blast Records. Cet album a causé beaucoup de controverse dans la scène black metal, et des menaces de mort ont été envoyées chez Nuclear Blast Records en demandant à la maison de disques de révéler les noms des membres du groupe. Horde n'a joué que deux concerts, le batteur et auteur du disque, Jayson Sherlock, portait une capuche pendant le spectacle.

Beaucoup d'autres groupes sont arrivés par la suite. Antestor avait sorti leur album, The Return of the Black Death, en 1998, sur Cacophonous Records, l'une des plus grandes maisons de disques de black metal en Europe. Mais quand la maison de disques découvre que les membres étaient chrétiens, elle les a immédiatement laissés tomber. Bien que l'unblack metal n'ait pas reçu de succès du grand public dans la musique (chrétienne ou non), quelques groupes, comme Crimson Thorn, ont joué au Cornerstone Festival, l'un des plus grands festivals dans l'Illinois.

Artistes notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]