Tour CB21

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour CB21
Tour CB21 (face).JPG
Histoire
Architecte
Harrison & Abramovitz, J. P. Bisseuil
Construction
Rénovation
Usage
Bureaux occupés par SUEZ environnement et ses filiales
Architecture
Hauteur de lʼantenne
187 m
Hauteur du toit
180 m
Surface
64 500 m2
Étages
42
Nombre dʼascenseurs
Localisation
Situation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris et la petite couronne
voir sur la carte de Paris et la petite couronne
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Hauts-de-Seine
voir sur la carte des Hauts-de-Seine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de La Défense
voir sur la carte de La Défense
Red pog.svg

La tour CB21 [1] ancienne tour Gan (de 1974 à 2009) est un immeuble de bureaux propriété de la société Foncière des Régions situé au 16 place de l'iris à Courbevoie dans le quartier d'affaires de La Défense près de Paris, en France. Cette tour a fait l'objet d'une restructuration de janvier 2009 à août 2010 et est actuellement occupée par Suez et ses filiales, le tiers inférieur de la tour étant occupé par diverses sociétés dont AIG, Groupon, Nokia, HERE, Informatica, Verizon, WANO Paris Centre et d'autres.

Situation[modifier | modifier le code]

Construite entre 1972 et 1974, elle mesure actuellement 180 m de haut au niveau du toit et 187 m avec les antennes. Il s'agit de la septième plus haute tour de La Défense, après les tours First, Majunga, Total, T1, Areva et Granite. Son plan prend la forme d'une croix grecque.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Polémique[modifier | modifier le code]

Lors de sa construction en 1972, une campagne de protestation est mise en place demandant la réduction de sa hauteur, jugée trop élevée et trop voyante depuis Paris. Elle n'est pas suivie d'effet , grâce au soutien du président Georges Pompidou pour les grandes tours, et la tour CB21 est finalement construite avec la hauteur prévue[2].

Historique et futur[modifier | modifier le code]

  • Entre 1972 et 1974 : construction
  • Entre 1995 et 2001 : désamiantage
  • En 2007 : rachat par la société Foncière des Régions pour 486 millions d'euros
  • Le 5 août 2008 : obtention d'un permis de construire pour une surélévation de la tour et un agrandissement des plateaux[3]
  • Début 2009 : abandon du projet de restructuration lourde en raison de la crise économique
  • Fin 2009 : rénovation de la tour et mise aux normes grâce notamment à un remplacement des surfaces vitrées des façades, du système de climatisation et du système d'éclairage. obtention du label HQE Exploitation; la tour est ainsi la première à obtenir ce label. obtention du label Bream.
  • En 2010 : location de la tour par la société Suez Environnement et ses filiales (qui occupent les 2/3 de la tour) Degrémont, Lyonnaise des Eaux, Ondeo, Ozonia, Sita. L'enseigne Suez-Environnement a été posée sur la tour en automne 2010[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bases de données : Emporis • Structurae • SkyscraperPage • Skyscrapercenter (CTBUH) • PSS-archiVoir et modifier les données sur Wikidata

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ladefense.fr/lieux/batiments/gan/
  2. DEMEYER Patrick, La Défense, histoire et histoires, EPAD, , 66 p., P 34
  3. Le site Actus de la Défense
  4. EPAD La Défense