Tour Séquoia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour Séquoia
TourSequoia.jpg

La tour Séquoia en juillet 2015.

Histoire
Architecte
Construction
1989 - 1990
Usage
Bureaux
Architecture
Hauteur de lʼantenne
Hauteur du toit
119 m
Hauteur du dernier étage
Étages
33
Superficie
72 000 m2 (dont 55 000 m2 de bureaux)
Nombre dʼascenseurs
22
Localisation
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Hauts-de-Seine
voir sur la carte des Hauts-de-Seine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de La Défense
voir sur la carte de La Défense
Red pog.svg

La tour Séquoia (anciennement tour Esplanade), est un gratte-ciel de bureaux situé dans le quartier d'affaires de La Défense, en France (précisément à Puteaux, dans le quartier de La Défense 6).

Spécificités architecturales[modifier | modifier le code]

TourSequoia2.jpg

Cette tour, construite en 1990 par les architectes Nicolas Ayoub, Michel Andrault et Pierre Parat, est la propriété l'Etat français depuis le 30 juin 2015[1].

Elle comporte 33 étages offrant environ 53 600 m2 de surface locative et deux niveaux de parking.

La tour Séquoia a été la première de la Défense à avoir une façade courbe « tendue » par une façade rectiligne. Cette forme sera par la suite employée plusieurs fois à la Défense (CBC, Kupka, La Pacific, tours Société générale, tour CBX).

Surplombant le boulevard circulaire et la ligne de chemin de fer, l'immeuble a été conçu comme une sorte de campanile du CNIT tout proche, auquel il est d'ailleurs relié par un système de transport hectométrique (qui ressemble à un « ascenseur horizontal » évoluant entre la tour et le CNIT) qui n'a jamais été mis en service.

Usages[modifier | modifier le code]

Depuis le 1er juillet 2014, la tour Esplanade, devenue tour Séquoia, héberge une partie de l'administration centrale du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Jusqu'en décembre 2013, la tour a porté l'enseigne SFR. Les quelques 4000 collaborateurs de ce groupe des sites de La Défense, Boulogne-Billancourt et Paris Cambray se sont depuis lors installés progressivement sur le « Campus SFR » à Saint-Denis[2].

Initialement, cette tour avait hébergé la société d'informatique Bull[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]