Tokyo Ghoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Tokyo Ghoul

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la série animée

東京喰種
(Tōkyō Gūru)
Type Seinen
Genre Action, fantastique, drame, psychologie, horreur
Manga
Auteur Sui Ishida
Éditeur (ja) Shūeisha
(fr) Glénat Manga
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Young Jump
Sortie initiale
Volumes 14
Manga : Tokyo Ghoul:re
Auteur Sui Ishida
Éditeur (ja) Shūeisha
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Young Jump
Sortie initiale en cours
Volumes 3
Anime japonais
Réalisateur
Shuhei Morita
Scénariste
Chūji Mikasano
Studio d’animation Pierrot
Compositeur
Yutaka Yamada
Licence (fr) Wakanim (streaming)
@Anime (DVD/Blu-ray)
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX, TV Aichi, TV Osaka, TVQ Kyushu Broadcasting
1re diffusion
Épisodes 12
Anime japonais : Tokyo Ghoul √A
Réalisateur
Shuhei Morita
Scénariste
Chūji Mikasano
Sui Ishida
Studio d’animation Pierrot
Compositeur
Yutaka Yamada
Licence (fr) Wakanim
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX, TV Aichi, TV Osaka, TVQ Kyushu Broadcasting
1re diffusion
Épisodes 12

Tokyo Ghoul (kanji : 東京喰種, katakana : トーキョーグール, Tōkyō Gūru) est un manga de Sui Ishida, prépublié dans le magazine seinen Weekly Young Jump depuis 2011. La première partie, Tokyo Ghoul, est parue de 2011 à 2014 et a été compilée en 14 volumes reliés. La deuxième partie, Tokyo Ghoul:re (東京喰種:re?) paraît depuis 2014 et a été compilée en deux volumes (avril 2015). La version française est éditée par Glénat Manga depuis 2013.

Un spin-off de la série, Tokyo Ghoul: Jack (東京喰種トーキョーグール[JACK]?), relatant la rencontre des deux inspecteurs Kishô Arima et Taishi Fura alors encore lycéens, est paru entre août et septembre 2013 dans le magazine de publication numérique Jump Live et publié en un livre numérique en octobre 2013.

Une adaptation en anime produite par le studio Pierrot est diffusée entre juillet et septembre 2014 sur Tokyo MX. Une seconde saison intitulée Tokyo Ghoul √A est diffusée entre janvier et mars 2015. Dans les pays francophones, la série est diffusée en simulcast par Wakanim.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans la ville de Tokyo, des créatures nommées goules sont apparues et se nourrissent de chair humaine pour survivre. Pour être discrètes, celles-ci prennent l'apparence des humains. Un jour, Ken Kaneki, jeune étudiant, se fait attaquer par une créature et subit une grave blessure. Pour rester en vie, il reçoit une greffe de la goule qui l'a attaqué et devient alors un hybride mi-humain mi-goule. Rapidement, il se rend compte qu'il ne peut plus se nourrir comme avant...

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Ken Kaneki (金木 研, Kaneki Ken?)
Personnage principal de Tokyo Ghoul. Il est grièvement blessé par la goule Lize dont il était amoureux, mais celle-ci meurt avant de lui donner le coup de grâce. Après avoir reçu une greffe des organes de Lize pour le sauver, il devient un hybride mi-humain mi-goule. Ken a un Kagune de type Rinkaku, à grand pouvoir de régénération et capable de faire sortir quatre tentacules rouges de son dos pour combattre. Il travaille comme serveur à l'Antique, un café tenu par des goules se trouvant dans le 20e. Il est enlevé et torturé par Jason, ce qui provoque le blanchiment de ses cheveux et un changement de comportement psychologique.
Haise Sasaki (佐々木 琲世, Sasaki Haise?)
Personnage principal de Tokyo Ghoul:re, Haise est un investigateur de première classe de l'unité Quinx.

Goules[modifier | modifier le code]

Café L'Antique[modifier | modifier le code]

Lize Kamishiro (神代 利世, Kamishiro Rize?)
Lize[1] est une goule de type Rinkaku, aussi appelé « La Goinfre » pour son appétit. Elle est originaire du 11e mais se déplace dans le 20e six mois avant sa mort. Au début de la série, elle attaque Ken Kaneki, un étudiant amoureux d'elle qu'elle manipule pour pouvoir le dévorer. Lors de l'attaque, des poutres lui tombent dessus et la tue. Ses organes sont transplantés sur Kaneki, ce qui le transforme en être mi-homme mi-goule.
Toka Kirishima (霧嶋 董香, Kirishima Tōka?)
Toka est étudiante et travaille à l'Antique comme serveuse. C'est une goule de type ailé connu sous le nom de Rabbit.
Shu Tsukiyama (月山 習, Tsukiyama Shū?)
Yoshimura (芳村?)
Yoshimura est le patron de L'Antique.
Hinami Fueguchi (笛口 雛実, Fueguchi Hinami?)
Nishiki Nishio (西尾 錦, Nishio Nishiki?)
Uta (ウタ?)
Renji Yomo (四方 蓮示, Yomo Renji?)

Aogiri[modifier | modifier le code]

Le roi à l'œil écarlate (隻眼の王, Sekigan no Ō?)
Tatara (タタラ, Tatara?)
Kazuichi Banjo (万丈 数壱, Banjō Kazuichi?)
Ayato Kirishima (霧嶋 絢都, Kirishima Ayato?)
Ayato est le petit-frère de Toka.
Yamori (ヤモリ, Yamori?) / Yakumo Omori (大守 八雲, Ōmori Yakumo?)
Yamori est surnommé le Jason du 13e.
Niko (ニコ, Niko?)
Noro Le second cadre de Aogiri

Humains[modifier | modifier le code]

Hideyoshi Nagachika (永近 英良, Nagachika Hideyoshi?)
Aussi surnommé Hide (ヒデ?), Hideyoshi est le meilleur ami de Ken.
Yoriko Kosaka (小坂 依子, Kosaka Yoriko?)
Yoriko est une amie de Toka.
Kimi Nishino (西野 貴未, Nishino Kimi?)
Kimi est la petite amie de Nishiki Nishio.
Akihiro Kano (嘉納 明博, Kanō Akihiro?)
Akihiro est le docteur qui a transplanté les organes de Lize dans Ken.

Centre de Contrôle des Goules (CCG)[modifier | modifier le code]

Humains[modifier | modifier le code]

Kureo Mado (真戸 呉緒, Mado Kureo?)
Kotaro Amon (亜門 鋼太朗, Amon Kōtarō?)
Inspecteur de 1re classe.
Akira Mado (真戸 暁, Mado Akira?)
Inspecteur de 2e classe. C'est la fille de Kureo Mado qui devient à son tour partenaire de Kotaro Amon.
Juzo Suzuya (鈴屋 什造, Suzuya Jūzō?)
Inspecteur de 3e classe.
Yukinori Shinohara (篠原 幸紀, Shinohara Yukinori?)
Inspecteur spécial.
Iwao Kuroiwa (黒磐 巌, Kuroiwa Iwao?)
Inspecteur spécial
Itsuki Marude (丸出 斎, Marude Itsuki?)
Inspecteur spécial

Quinx[modifier | modifier le code]

Kuki Urie (瓜江 久生, Urie Kuki?)
Ginshi Shirazu (不知 吟士, Shirazu Ginshi?)
Tōru Mutsuki (六月 透, Mutsuki Tōru?)
Saiko Yonebayashi (米林 才子, Yonebayashi Saiko?)

Manga[modifier | modifier le code]

La publication de Tokyo Ghoul débute le 8 septembre 2011 dans le magazine Weekly Young Jump[2]. La série est écrite et dessinée par Sui Ishida, et le premier volume relié est publié par Shūeisha le 17 février 2012[3]. Le dernier chapitre paraît le 18 septembre 2014[4]. La série comporte quatorze tomes. La version française est éditée par Glénat Manga depuis août 2013[5]. En Amérique du Nord, la série est licenciée par VIZ Media[6].

La suite intitulée Tokyo Ghoul:re débute le 16 octobre 2014 dans le même magazine[7]. L'histoire introduit de nouveaux personnages[8].

Une série dérivée intitulée Tokyo Ghoul: Jack (東京喰種トーキョーグール[JACK], Tōkyō Gūru [Jakku]?), relatant la rencontre des deux inspecteurs Kishô Arima et Taishi Fura alors encore lycéens, soit douze ans avant l'histoire principale, est parue entre août et septembre 2013 dans le magazine de publication numérique Jump Live[9]. Elle est ensuite commercialisée sous forme de livre électronique le 18 octobre 2013[10].

Tokyo Ghoul[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] ISBN 978-4-08-879272-9[ja 1] [fr 1] ISBN 978-2-7234-9561-5[fr 1]
Liste des chapitres :
  • # 001 - Tragédie
  • # 002 - Malaise
  • # 003 - Horreur
  • # 004 - Café
  • # 005 - Garde-manger
  • # 006 - Retour
  • # 007 - Tromperie
  • # 008 - Kagune
  • # 009 - Éclosion
2 [ja 2] ISBN 978-4-08-879291-0[ja 2] [fr 2] ISBN 978-2-7234-9562-2[fr 2]
Liste des chapitres :
  • # 010 - Antiquité
  • # 011 - Masque
  • # 012 - Devoir
  • # 013 - Colombes
  • # 014 - Ondée
  • # 015 - Maman
  • # 016 - Prisonnier
  • # 017 - Lapin
  • # 018 - Éclosion
  • # 019 - Souterrain
3 [ja 3] ISBN 978-4-08-879357-3[ja 3] [fr 3] ISBN 978-2-7234-9828-9[fr 3]
Liste des chapitres :
  • # 020 - Portique
  • # 021 - Condoléances
  • # 022 - Journal
  • # 023 - Disparition
  • # 024 - Guet-apens
  • # 025 - Réveil
  • # 026 - Adversaire
  • # 027 - Trio
  • # 028 - Cercle
  • # 029 - Mado
4 [ja 4] ISBN 978-4-08-879420-4[ja 4] [fr 4] ISBN 978-2-7234-9829-6[fr 4]
Liste des chapitres :
  • # 030 - Amertume
  • # 031 - Yoriko
  • # 032 - Gourmet
  • # 033 - Flatteries
  • # 034 - Toboggan
  • # 035 - Lutte solitaire
  • # 036 - Habillage
  • # 037 - Dîner
  • # 038 - Dépeçage
  • # 039 - Banquet
5 [ja 5] ISBN 978-4-08-879478-5[ja 5] [fr 5] ISBN 978-2-7234-9935-4[fr 5]
Liste des chapitres :
  • # 040 - Invitation
  • # 041 - Clair de lune
  • # 042 - Ablation
  • # 043 - Cicatrices
  • # 044 - Incarnation
  • # 045 - Aile noire
  • # 046 - Lumière
  • Hors série - • "Lize"
  • # 047 - Pseudonyme
  • # 048 - Tympan
6 [ja 6] ISBN 978-4-08-879498-3[ja 6] [fr 6] ISBN 978-2-7234-9936-1[fr 6]
Liste des chapitres :
  • # 049 - L'oiseau en cage
  • # 050 - Banjo
  • # 051 - Aux ordres
  • # 052 - Enlèvement
  • # 053 - Leçon
  • # 054 - Aogiri
  • # 055 - Complot
  • # 056 - Regroupement
  • # 057 - Fuite
  • # 058 - Cynisme
7 [ja 7] ISBN 978-4-08-879546-1[ja 7] [fr 7] ISBN 978-2-344-00184-4[fr 7]
Liste des chapitres :
  • # 059 - Fermeture
  • # 060 - Ascension
  • # 061 - Lueur
  • # 062 - Ken
  • # 063 - Cannibale
  • # 064 - Gêne
  • # 065 - Goule de feu
  • # 066 - Extraction
  • # 067 - Remords
  • # 068 - Retrouvailles
8 [ja 8] ISBN 978-4-08-879613-0[ja 8] [fr 8] ISBN 978-2-344-00425-8[fr 8]
Liste des chapitres :
  • # 069 - Autrefois
  • # 070 - Deux enfants
  • # 071 - Frère et sœur
  • # 072 - À moitié fini
  • # 073 - Etincelle
  • # 074 - Inébranlable
  • # 075 - Secret
  • # 076 - Signal
  • # 077 - Bât. 7
  • # 078 - Leurre
  • # 079 - Nouvelle aube
9 [ja 9] ISBN 978-4-08-879652-9[ja 9] [fr 9] ISBN 978-2-344-00495-1[fr 9]
Liste des chapitres :
  • # 080 - Promotion
  • # 081 - Subordonnée
  • # 082 - Expert
  • # 083 - Mon père
  • # 084 - Informateur
  • # 085 - Œil écarlate
  • # 086 - Visiteuse
  • # 087 - Rumeur
  • # 088 - Inquiétudes
  • # 089 - Machination
10 [ja 10] ISBN 978-4-08-879807-3[ja 10] [fr 10] ISBN 978-2-344-00647-4[fr 10]
Liste des chapitres :
  • # 090 - Poursuite
  • # 091 - Détermination
  • # 092 - Dame
  • # 093 - Carotte
  • # 094 - Questionnements
  • # 095 - Pied-à-terre
  • # 096 - Plongée
  • # 097 - Dernier quartier
  • # 098 - Profondeurs
  • # 099 - Inconnu
  • # 100 - Centipède
11 [ja 11] ISBN 978-4-08-879809-7[ja 11] [fr 11] ISBN 978-2-344-00658-0[fr 11]
Liste des chapitres :
  • # 101 - Mixte
  • # 102 - Noire et Blanche
  • # 103 - Coupures
  • # 104 - Gaz
  • # 105 - Moi
  • # 106 - Amnistie
  • # 107 - Plaie
  • # 108 - Artificiel
  • # 109 - Pendu
  • # 110 - Dégoût
  • # 111 - Parcours
12 [ja 12] ISBN 978-4-08-879859-2[ja 12] [fr 12] ISBN 978-2-344-00899-7[fr 12]
13 [ja 13] ISBN 978-4-08-879887-5[ja 13]  
14 [ja 14] ISBN 978-4-08-890031-5[ja 14]  

Tokyo Ghoul:re[modifier | modifier le code]

no  Japonais
Date de sortie ISBN
1 [jaR 1] ISBN 978-4-08-890081-0[jaR 1]
2 [jaR 2] ISBN 978-4-08-890132-9[jaR 2]
3 [jaR 3] ISBN 978-4-08-890211-1[jaR 3]

Anime[modifier | modifier le code]

L'adaptation en série télévisée d'animation est annoncée en janvier 2014 lors de la sortie du dixième volume du manga[11]. Elle est produite par le studio Pierrot avec une réalisation de Shuhei Morita et un scénario de Chūji Mikasano[12], et est diffusée à partir du 4 juillet 2014[13]. Les douze épisodes sont commercialisés en quatre coffrets DVD et Blu-ray entre septembre et décembre 2014[14].

Une seconde saison est annoncée dans le 46e numéro du magazine Weekly Young Jump[15]. Celle-ci propose une histoire inédite supervisée par Sui Ishida[16]. Intitulée Tokyo Ghoul √A (Root A), elle comprend douze épisodes diffusés entre le 8 janvier 2015 et le 26 mars 2015[17].

Dans les pays francophones, Wakanim propose la série en simulcast légal en version originale sous-titrée en français[18],[19]. La première saison est également éditée en DVD et Blu-ray par @Anime à partir de juin 2015[20].

Un Original Video Animation adaptant la série dérivée Tokyo Ghoul: Jack est prévu pour 2015[21].

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Tragédie 悲劇 Higeki
2 Solitude 孵化 Fuka
3 Colombes 白鳩 Shirohato
4 Dîner 晩餐 Bansan
5 Cicatrice 残痕 Zankon
6 Ondée 驟雨 Shūu
7 Emprisonnement 幽囚 Yūshū
8 Cercle 円環 Enkan
9 Cage 鳥籠 Torikago
10 L'Arbre Aogiri 青桐 Aogiri
11 Frénésie 衝天 Shōten
12 Goule 喰種 Kushu

Saison 2[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Foi 新洸 Shin Kō
2 Fleurs Dansantes 舞花 Maika
3 Pendu 吊人 Tsu hito
4 Profondeur 深層 Shinsō
5 Fissures 裂目 Kiretsu
6 Mille chemins 千路 Chiji
7 Imprégnation 透過 Tōka
8 Les 9 旧九 Kyū kyū
9 Panoramique 街望 Machi mochi
10 Dernière pluie 終雨 Tsui ame
11 Des fleurs à foison 溢花 Mitsuru hana
12 Aiguiser Ken

Musique[modifier | modifier le code]

Génériques de la série télévisée[22],[23]
Générique Épisodes Début Fin
Titre Artiste Titre Artiste
Saison 1 1 – 12 Unravel TK from Ling tosite sigure Seijatachi (聖者たち?, litt. « Saints ») People in the Box
Saison 2 1 – 12 Munō (無能?) österreich Kisetsu wa Tsugitsugi Shindeiku (季節は次々死んでいく?) Amazarashi

Doublage[modifier | modifier le code]

Personnages Voix japonaises[24] Voix françaises[24]
Ken Kaneki Natsuki Hanae Adrien Solis
Toka Kirishima Sora Amamiya Marie Nonnenmacher
Lize Kamishiro Kana Hanazawa Nathalie Bienaimé
Hideyoshi Nagachika Toshiyuki Toyonaga Arnaud Laurent
Nishiki Nishio Shintarō Asanuma Jean-Marco Montalto
Yoshimura Takayuki Sugo
Shu Tsukiyama Mamoru Miyano Martial Le Minoux
Uta Takahiro Sakurai
Hinami Fueguchi Sumire Morohoshi Lucille Boudonnat
Kureo Mado Toru Ohkawa Jean-Pierre Leblan
Akira Mado Seto Asami
Kotaro Amon Katsuyuki Konishi Bruno Méyère
Jason Rintarō Nishi Frédéric Souterelle
Ayato Kirishima Yūki Kaji Christophe Seugnet

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Un premier light novel intitulé Hibi (日々?) est sorti au Japon le 19 juillet 2013[25]. Un deuxième light novel intitulé Kūhaku (空白?) est sorti au Japon le 19 juin 2014[26]. Un troisième light novel intitulé Sekijitsu (昔日?) est sorti au Japon le 19 décembre 2014[27].

Un livre d'illustration intitulé Tokyo Ghoul: zakki est sorti au Japon le 17 octobre 2014[28].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Un jeu vidéo intitulé Tokyo Ghoul Carnaval développé par Bandai Namco Games est sorti au Japon sur Android le 6 février 2015[29] et sur iOS le 9 février[30].

Un deuxième jeu, Tokyo Ghoul Masquerader, est annoncé en janvier 2015. Il s'agit d'un jeu de rôle développé par Bandai Namco Games prévu sur PlayStation Vita[31].

Pièce de théâtre[modifier | modifier le code]

Une adaptation en pièce de théâtre est annoncée en mars 2015[32].

Réception[modifier | modifier le code]

Lors de l'année 2013, la série se place à la 27e place du top Oricon et s'est écoulée à plus de 1,6 million d'exemplaires[33]. En juillet 2014, le tirage total de la série au Japon atteint les 3,5 millions d'exemplaires[34]. Lors de l'année fiscale 2014, le manga se classe à la troisième position du top Oricon avec plus de 6,9 millions d'exemplaires vendus[35].

Le manga a été sélectionné pour le 38e prix du manga Kōdansha en 2014[36].

En 2015, à l'occasion de l'Anime & Manga Grand Prix, la série reçoit le prix du meilleur anime, du meilleur générique (unravel) et du meilleur seinen de l'année 2014[37].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tokyo Ghoul » (voir la liste des auteurs).

  1. Lize est l'orthographe française officielle (Glénat). Son prénom japonais 利世 (Rize?) est probablement dérivé du prénom occidental Lise, qui est transcrit リゼ (Rize?) en japonais.
  2. (ja) « 人を捕食する怪人描く新連載「東京喰種」がヤンジャンで », sur natalie.mu (consulté le 19 septembre 2014)
  3. « Tokyo Ghoul », sur manga-sanctuary.com (consulté le 28 mai 2014)
  4. (en) « Tokyo Ghoul Manga to End This Month », sur Anime News Network (consulté le 12 septembre 2014)
  5. « Tokyo Ghoul - Editions/parutions », sur manga-sanctuary.com (consulté le 28 mai 2014)
  6. (en) « Viz Media Adds Tokyo Ghoul, So Cute It Hurts!! Manga », sur Anime News Network (consulté le 12 octobre 2014)
  7. (en) « Tokyo Ghoul:re Manga to Launch This Month », sur Anime News Network (consulté le 10 octobre 2014)
  8. (en) « Tokyo Ghoul:re Manga Changes Main Character », sur Anime News Network (consulté le 12 octobre 2014)
  9. (ja) « 毎日スマホに届く新増刊ジャンプLIVE、期間限定100円で », sur Natalie.mu (consulté le 12 octobre 2014)
  10. (ja) « 「東京喰種」ジャンプLIVE連載作が、電子書籍で単行本化 », sur Natalie.mu (consulté le 12 octobre 2014)
  11. (en) « Sui Ishida's Suspense Horror Manga Tokyo Ghoul Gets Anime », sur Anime News Network (consulté le 28 mai 2014)
  12. « Staff Animation de Tokyo Ghoul, révélé », sur adala-news.fr (consulté le 28 mai 2014)
  13. « L’anime Tokyo Ghoul, daté au Japon », sur adala-news.fr,‎ (consulté le 28 mai 2014)
  14. (ja) « TVアニメ『東京喰種トーキョーグール』公式サイト », sur marv.jp,‎ (consulté le 30 août 2014)
  15. (en) « Tokyo Ghoul TV Anime's 2nd Season to Premiere in January », sur Anime News Network,‎ (consulté le 10 octobre 2014)
  16. (en) « Tokyo Ghoul's 2nd Anime Season Video Teases New Story by Creator », sur Anime News Network (consulté le 12 octobre 2014)
  17. (en) « 2nd Tokyo Ghoul Season's Title, Visual Unveiled », sur Anime News Network,‎ (consulté le 1 décembre 2014)
  18. « L’anime Tokyo Ghoul, en Simulcast VOSTFR », sur adala-news.fr,‎ (consulté le 27 juin 2014)
  19. « L'anime Tokyo Ghoul √A en simulcast sur Wakanim », sur manga-news.com,‎ (consulté le 25 décembre 2014)
  20. Jérôme Fréau, « Haikyu !! et Tokyo Ghoul en Blu-ray et DVD », sur AnimeLand,‎ .
  21. (en) « Tokyo Ghoul: Jack Spinoff Gets Original Video Anime », sur Anime News Network,‎
  22. (ja) « 「unravel(期間生産限定盤)」 北嶋徹 », sur Oricon (consulté le 23 septembre 2014)
  23. (ja) « 「聖者たち(期間生産限定盤)」 people in the box », sur Oricon (consulté le 23 septembre 2014)
  24. a et b (en) « Tokyo Ghoul (TV) », sur Anime News Network (consulté le 7 juillet 2014)
  25. (ja) « 東京喰種<トーキョーグール> [日々] », sur books.shueisha.co.jp (consulté le 28 mai 2014)
  26. (ja) « 東京喰種―トーキョーグール― [空白] », sur books.shueisha.co.jp (consulté le 7 juillet 2014)
  27. (ja) « 東京喰種トーキョーグール [昔日] », sur books.shueisha.co.jp (consulté le 17 décembre 2014)
  28. (ja) « 東京喰種トーキョーグール[zakki] », sur books.shueisha.co.jp (consulté le 12 octobre 2014)
  29. (ja) « 東京喰種 carnaval », sur Google Play,‎ (consulté le 13 février 2015)
  30. (en) « iOS version of the Tokyo Ghoul carnaval released today in Japan », sur senpaigamer.com,‎ (consulté le 13 février 2015)
  31. « Un jeu Tokyo Ghoul prévu sur PSVita », sur AnimeLand,‎ (consulté le 20 janvier 2015)
  32. (en) « Tokyo Ghoul Horror Manga Gets Stage Play », sur Anime News Network,‎ .
  33. « Top 30 Oricon Année 2013 (Par Séries) », sur manga-news.com (consulté le 7 juillet 2014)
  34. « Tirage de Tokyo Ghoul revu à la hausse », sur AnimeLand (consulté le 7 juillet 2014)
  35. « Top 15 Oricon 2014 des meilleures ventes manga (par séries) », sur manga-news.com,‎ (consulté le 8 janvier 2015).
  36. « 38ème Kôdansha Awards - les sélections », sur manga-news.com (consulté le 7 juillet 2014)
  37. « 22e Anime Manga Grand Prix », AnimeLand, no 203,‎ , p. 8-11 (ISSN 1148-0807)

Édition japonaise[modifier | modifier le code]

Shūeisha

Tokyo Ghoul

  1. a et b (ja) « Tome 1 »
  2. a et b (ja) « Tome 2 »
  3. a et b (ja) « Tome 3 »
  4. a et b (ja) « Tome 4 »
  5. a et b (ja) « Tome 5 »
  6. a et b (ja) « Tome 6 »
  7. a et b (ja) « Tome 7 »
  8. a et b (ja) « Tome 8 »
  9. a et b (ja) « Tome 9 »
  10. a et b (ja) « Tome 10 »
  11. a et b (ja) « Tome 11 »
  12. a et b (ja) « Tome 12 »
  13. a et b (ja) « Tome 13 »
  14. a et b (ja) « Tome 14 »

Tokyo Ghoul:re

  1. a et b (ja) « Tome 1 »
  2. a et b (ja) « Tome 2 »
  3. a et b (ja) « Tome 3 »

Édition française[modifier | modifier le code]

Glénat Manga

  1. a et b (fr) « Tome 1 »
  2. a et b (fr) « Tome 2 »
  3. a et b (fr) « Tome 3 »
  4. a et b (fr) « Tome 4 »
  5. a et b (fr) « Tome 5 »
  6. a et b (fr) « Tome 6 »
  7. a et b (fr) « Tome 7 »
  8. a et b (fr) « Tome 8 »
  9. a et b (fr) « Tome 9 »
  10. a et b (fr) « Tome 10 »
  11. a et b (fr) « Tome 11 »
  12. a et b (fr) « Tome 12 »

Liens externes[modifier | modifier le code]