The Legend of Zelda: Four Swords Adventures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
The Legend of Zelda
Four Swords Adventures
image

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EAD
Concepteur Eiji Aonuma, Shigeru Miyamoto (producteurs)
Toshiaki Suzuki (directeur)[1]
Musique Kōji Kondō
Asuka Ota

Date de sortie Drapeau du Japon 18 mars 2004
Drapeau des États-Unis 7 juin 2004
Drapeau européen 7 janvier 2005
Drapeau de l'Australie 7 avril 2005
[2]
Genre Action-aventure
Mode de jeu Un à quatre joueurs
Plate-forme GameCube
Média Mini DVD
Langue Multilingue
Contrôle Manette GameCube ou GBA

Évaluation CERO : A ?
ESRB : E ?
OFLC (AU) :
PEGI : 3+
USK : 0 ?

The Legend of Zelda: Four Swords Adventures (La Légende de Zelda : Les Aventures des quatre épées), sorti sous le nom de The Legend of Zelda: Four Swords+ (ゼルダの伝説 4つの剣+, Zeruda no Densetsu: Yottsu no Tsurugi Purasu?, litt. La Légende de Zelda : Les Quatre épées+)[3] au Japon, est un jeu vidéo de la série The Legend of Zelda. Cet épisode est plus particulièrement dédié au multijoueur : en connectant quatre Game Boy Advance à la GameCube, on peut y jouer jusqu’à quatre joueurs.

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Le jeu se déroule dans le Royaume d'Hyrule, divisé en plusieurs régions distinctes, avec en son centre le château d'Hyrule, lieu d'habitation de la princesse Zelda. Link explorera ensuite différents lieux, comme le lac Hylia, la montagne de la mort, le monde des ténèbres, le désert du doute, la marée, la côte, Hyrule sous la neige et la contrée des Cieux.

Lieux[modifier | modifier le code]

  • Le village de la jeune fille bleue : C'est dans ce village, où de nombreux enfants ont disparu, que Link découvre le Monde des ténèbres, accessible grâce aux portails de lune.
  • Le village Cocorico : Link découvre le village alors que le Link noir a dévasté le village, et que de nombreux voleurs s'emparent des richesses des villageois.

Temples et donjons[modifier | modifier le code]

  • Le château d'Hyrule
  • Temple de l'est
  • Tour des flammes
  • Temple des ténèbres
  • Temple du désert
  • Temple des glaces
  • Palais des vents

Personnages[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Accompagnés de Link, la princesse Zelda et les six autres sages partent vérifier le sceau qui enferme le mage maléfique Vaati. C'est alors que le Link Noir apparait pour enlever les jeunes femmes. Pour les défendre, Link n'a pas d'autres moyens que d'utiliser l'Épée des Quatre. Mais en retirant la lame, il libère par la même occasion Vaati.

Link se réveille aux abords du lac Hylia. Grâce au pouvoir de l'épée, il se retrouve dupliqué en quatre exemplaires. À l'aide de Kaepora Gaebora, il va devoir aller libérer les sept sages des griffes de Vaati.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Contrairement aux autres épisodes de la série, celui-ci se déroule dans une succession de niveaux.

Le jeu reprend les énigmes caractéristiques de la série mais demande également des actions coordonnées de la part des quatre personnages. Cette coopération est accentuée par le fait que chaque personnage ne peut porter qu'un seul objet à la fois.

Le côté compétition est également présent avec la collecte des gemmes qui permettent d'augmenter la puissance de l'épée.

Lorsqu'ils explorent Hyrule, les quatre personnages sont présents sur le même tableau à l'écran de télévision. Mais lorsque l'un d'eux entre dans une grotte ou un bâtiment, le personnage passe sur l'écran de la Game Boy Advance et il lui est possible de progresser dans ces lieux à l'abri des regards de ses congénères.

Graphismes[modifier | modifier le code]

Les graphismes ressemblent beaucoup à l'épisode A Link to the Past : 2D vue de haut. Il y a cependant plusieurs effets en 3D (effets de lumière, déformations…) et d'autres en cel-shading (flammes, explosions…).

Certains passages présenteront une vue de côté comme ce fut déjà le cas dans The Adventure of Link ainsi que Link's Awakening.

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

L'Épopée de Hyrule[modifier | modifier le code]

L'Épopée de Hyrule est le mode principal du jeu où l'on suit l'aventure de Link divisé en quatre, cherchant à détruire Vaati et sauver la princesse Zelda

La Bataille de l'Ombre[modifier | modifier le code]

Ce mode de jeu propose à plusieurs joueurs (de deux à quatre) de s'affronter dans une des dix arènes disponibles, à l'aide des différents bonus présents dans le jeu, comme la bombe, le boomerang ou encore la baguette de feu.

Navi Trackers[modifier | modifier le code]

Ce mode de jeu n'est présent que dans la version japonaise, et inclut pour la première dans la série des vraies voix pour les personnages. Ce mode de jeu s'apparente à une chasse au trésor dans laquelle le joueur affronte le lutin Tingle. Il est uniquement jouable avec une Game Boy Advance, que ce soit en mode solo ou multijoueur. En effet, l'écran de la télévision affiche la carte globale du niveau (au nombre de douze) ainsi qu'un personnage indiquant les différentes actions à faire (sur un graphisme proche de The Wind Waker), tandis que l'écran de la Game Boy Advance affiche l'action du joueur.

Développement[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse numérique
Média Note
1UP.com (US) B+[4]
Allgame (US) 4 / 5[5]
Eurogamer (GB) 8 / 10[6]
Gamekult (FR) 7 / 10[7]
GameSpot (US) 8,1 / 10[8]
IGN (US) 8,7 / 10[9]
Jeuxvideo.com (FR) 16 / 20[10]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 84,58 %[11]
Metacritic 86 / 100[12]
MobyGames 81 / 100[13]

Postérité[modifier | modifier le code]

Un manga en deux volumes de Akira Himekawa intitulé The Legend of Zelda: Four Swords Adventures en a été inspiré.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Game Credits for The Legend of Zelda: Four Swords Adventures », sur MobyGames
  2. (en) « Dates de sortie pour The Legend of Zelda: Four Swords Adventures », sur Gamespot
  3. (en) « Jaquette de The Legend of Zelda: Four Swords+ », sur http://www.webcitation.org/ (consulté le 13 février 2010)
  4. (en) 1UP Staff, « Zelda: Four Swords Adventures », sur 1UP.com,‎ 20 mai 2004 (consulté le 20 novembre 2011)
  5. (en) Scott Alan Marriott, « The Legend of Zelda: Four Swords Adventures », sur Allgame (consulté le 20 novembre 2011)
  6. Tom Bramwell, « The Legend of Zelda: Four Swords Adventures Review », sur Eurogamer,‎ 25 janvier 2005 (consulté le 20 novembre 2011)
  7. « Test The Legend of Zelda : Four Swords Adventures », sur Gamekult,‎ 27 décembre 2004 (consulté le 20 novembre 2011)
  8. (en) Ryan Davis, « The Legend of Zelda: Four Swords Adventures Review », sur GameSpot,‎ 7 juin 2004 (consulté le 20 novembre 2011)
  9. (en) Peer Schneider, « The Legend of Zelda: Four Swords Adventures », sur IGN,‎ 2 juin 2004 (consulté le 20 novembre 2011)
  10. « The Legend of Zelda : Four Swords Adventures », sur Jeuxvideo.com,‎ 4 janvier 2005 (consulté le 20 novembre 2011)
  11. (en) « The Legend of Zelda: Four Swords Adventures », sur GameRankings (consulté le 20 novembre 2011)
  12. (en) « The Legend of Zelda: Four Swords Adventures », sur Metacritic (consulté le 20 novembre 2011)
  13. (en) « The Legend of Zelda: Four Swords Adventures », sur MobyGames (consulté le 20 novembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]