Hyrule Warriors

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Hyrule Warriors
Image illustrative de l'article Hyrule Warriors
Logo du jeu.

Éditeur Tecmo Koei[1]
Nintendo
Développeur Omega Force
Team Ninja
Concepteur Hisashi Koinuma
Yosuke Hayashi
Eiji Aonuma (superviseur)
Musique Masato Koike
Yuki Matsumura

Date de sortie Wii U
  • Japon 14 août 2014
  • Europe 19 septembre 2014
  • Australie 20 septembre 2014
  • États-Unis Canada 26 septembre 2014

Nintendo 3DS
  • Japon 21 janvier 2016
  • Europe Australie 24 mars 2016
  • États-Unis Canada 25 mars 2016

Nintendo Switch
  • Japon 22 mars 2018
  • Europe Australie 18 mai 2018
  • États-Unis Canada 18 mai 2018
Franchise The Legend of Zelda
Dynasty Warriors
Genre Hack 'n' slash
Mode de jeu Un à deux joueurs
Plate-forme Wii U, Nintendo 3DS, Nintendo Switch
Média Disque optique Nintendo, Nintendo eShop
Langue Japonais
Contrôle Manette de jeu

Évaluation PEGI : 12 ?

Hyrule Warriors (ゼルダ無双, Zeruda musō?, littéralement « Zelda inégalée ») est un jeu vidéo de type hack 'n' slash développé par Omega Force et Team Ninja, édité par Nintendo sur Wii U en 2014. Il s’agit d’un crossover entre les séries de jeux vidéo The Legend of Zelda et Dynasty Warriors.

Un portage nommé Hyrule Warriors Legends (ゼルダ無双 ハイラルオールスターズ, Zeruda musō Hairaru ōru sutāzu?, littéralement « Zelda inégalée Hyrule All-Stars ») sort en 2016 sur Nintendo 3DS. Un autre portage du jeu sur Nintendo Switch, sous le nom Hyrule Warriors: Definitive Edition (ゼルダ無双 ハイラルオールスターズ DX, Zeruda musō Hairaru ōru sutāzu DX?, littéralement « Zelda inégalée Hyrule All-Stars DX »), est paru le .

Trame[modifier | modifier le code]

L'histoire du jeu se déroule dans un royaume d'Hyrule distinct de ceux rencontrés dans les jeux principaux de la série.

Histoire principale : Hyrule Warriors[modifier | modifier le code]

Il y a longtemps, le roi démon Ganondorf fut vaincu par une réincarnation du Héros légendaire et son âme fut brisée en quatre fragments. Trois d'entre eux furent scellés à travers le temps et l'espace, tandis que le dernier fut scellé par l'épée de légende. Même dans cet état, Ganondorf fomenta sa résurrection, dans le but de conquérir Hyrule une fois de plus. La sorcière Cya, gardienne de l'équilibre de la Triforce, fascinée par l'esprit du Héros légendaire, fut influencée par Ganondorf, au point de perdre toute part de lumière en elle. Cya ouvrit la porte des âmes, rassembla une armée de monstres et, avec ses subordonnés Volga et Iscerro, se mit à attaquer le château d'Hyrule.

Au cours du combat entre l'armée de la sorcière et celle d'Hyrule, Link, nouvelle recrue en formation, rejoint le champ de bataille aux côtés de la princesse Zelda et d'Impa, capitaine de la garde d'Hyrule. Découvrant qu'il porte la Triforce du Courage, il parvient à repousser l'armée de la sorcière, mais le château est pris et Zelda est portée disparue. Impa remet à Link la tenue verte, symbole du Héros légendaire, et tous deux partent à la recherche de Zelda. En chemin, ils rencontrent Sheik, un guerrier du clan sheikah qui prétend savoir où se trouve Zelda, ainsi que Lana, une sorcière du même clan que Cya. Le groupe se dirige vers la vallée de la sorcière, pour y refermer la porte des âmes, mais est pris au piège par Cya, qui vole les parties de la Triforce à Link et, à la surprise du groupe, à Sheik. Ces fragments combinés à la Triforce de la Force que Cya possède déjà, cette dernière ouvre des portails vers les mondes d'Ocarina of Time, de Twilight Princess et de Skyward Sword, où des fragments de l'âme de Ganondorf se trouvent, et y ouvre d'autres portes des âmes, afin de renforcer son armée.

Le groupe se sépare afin de fermer les portes des âmes dans les trois mondes. En chemin, le groupe rencontre des guerriers venus de ces mondes, Darunia, Ruto, Midona, Machaon et Fay, qui se joignent à leur cause, et affronte l'armée de la sorcière ainsi que Ghirahim et Xanto. Sheik se révéla être Zelda, tandis que Lana révèle être la part de lumière chassée du cœur de Cya par Ganondorf. Malgré les efforts du groupe, Cya rassembla trois fragments de l'âme de Ganondorf, assez pour que celui-ci prenne une forme physique et décide de se débarrasser de Cya. Corrompue, la sorcière se sépara des fragments de la Triforce volés à Link et Sheik et utilisa son propre fragment, celui de la Force, pour s'opposer à Ganondorf et le sceller.

Une fois réunis, le groupe de Link part vers le temple de l'épée sacrée récupérer l'épée de légende afin d'affronter Cya. Ceci fait, Link est contraint de faire face à une part sombre de lui-même, née de son orgueil, et comprend que la puissance de l'épée seule ne lui permettra pas de surmonter les épreuves à venir et qu'il doit pouvoir compter sur ses alliés. Le groupe part affronter Cya, fortement affaiblie, qui puise dans sa propre force vitale pour renforcer son armée, au point de perdre la raison. Cya est finalement vaincue, la porte des âmes refermée, de même que les portails vers les autres mondes. Les guerriers ayant rejoint le groupe de Link sont également renvoyés dans leurs mondes respectifs. Dans un dernier souffle, Cya laisse à Lana la Triforce de la Force.

En obtenant l'épée de légende, Link a, sans le savoir, brisé le sceau retenant le dernier fragment de l'âme de Ganondorf, permettant à ce dernier de revenir, cette fois avec sa pleine puissance. Depuis le désert Gerudo, le roi démon invoque Ghirahim et Xanto de leurs mondes respectifs, leur fait jurer allégeance, et rassemble une armée afin de reprendre les parties de la Triforce à Lana, Zelda et Link, et parvient à prendre le château d'Hyrule, qu'il refaçonne à son image.

Lana, Zelda et Link se rassemblent pour renverser la situation et partent affronter Ghirahim et Xanto. Grâce à Lana, les guerriers qui avaient soutenu le groupe pendant la bataille contre Cya reviennent de leurs mondes respectifs. Le groupe atteint le château de Ganon et parvient à vaincre Ganondorf, avant que celui-ci n'utilise la Triforce pour prendre sa forme bestiale, Ganon. À l'aide des flèches de lumière de Zelda, Link parvient à vaincre Ganon, et le groupe utilise la Triforce pour le sceller de nouveau. Les guerriers reviennent dans leurs mondes respectifs, Lana reprend son rôle de veilleuse de la Triforce, le rôle de Cya au départ, tandis que Link et Zelda remettent l'épée de légende sur son socle au temple, pour s'assurer que le roi démon ne revienne plus.

Histoire principale : The Wind Waker[modifier | modifier le code]

Cette partie de l'histoire est la suite directe des événements décrits précédemment. Elle n'est disponible que sur les versions Nintendo 3DS et Nintendo Switch du jeu.

Alors que Lana a repris son rôle de veilleuse, elle est soudainement attaquée par une force inconnue qui lui vole sa Triforce de la Force. En même temps, un portail vers le monde de The Wind Waker est ouvert. À la demande d'Impa, Link est envoyé sur place pour enquêter et fait la rencontre de Tetra, jeune pirate, aux prises avec des monstres. Une fois ceux-ci repoussés, Tetra est enlevée par un oiseau géant, le roi Cuirasse. Link part à sa poursuite. De son côté, Lana apprend que des portes des âmes ont été ouvertes dans le désert Gerudo et décide de s'y rendre pour les refermer. Elle rencontre Tetra, amenée ici par le roi Cuirasse, puis retrouve Link. Tous trois parviennent à vaincre l'oiseau géant mais se retrouvent dans une impasse concernant la marche à suivre.

C'est alors que le roi Daphnès Nohansen Hyrule III apparaît devant eux et les dirige vers le temple de l'esprit, où ils affrontent une forme ténébreuse se faisant passer pour Cya. La véritable Cya est ramenée d'entre les morts par Lana et l'imposteur est vaincu. Cya explique qu'après avoir été vaincue, sa magie a été dérobée par le fantôme de Ganon, permettant à ce dernier de prendre la Triforce de la Force à Lana. Cya dirige le groupe vers l'antre du fantôme de Ganon pour l'affronter, afin qu'elle puisse récupérer ses pouvoirs, sans quoi elle pourrait disparaître de nouveau. Une fois le fantôme vaincu, Cya récupère ses pouvoirs et Lana redonne la Triforce de la Force à Cya. Tetra et le roi d'Hyrule sont renvoyés dans leur monde, dont le portail est ensuite refermé grâce au pouvoir de la Triforce. Lana et Cya repartent ensuite dans la vallée de la sorcière, pour veiller sur l'équilibre de la Triforce.

Histoire secondaire : Cya, la sorcière noire[modifier | modifier le code]

Cette partie de l'histoire reprend certains points de l'intrigue du point de vue de Cya et de son armée. D'abord disponible par contenu additionnel sur la version Wii U du jeu, elle est ensuite disponible de base sur les versions Nintendo 3DS et Nintendo Switch. Les batailles qui composent cette histoire sont liées à l'histoire principale mais ne se suivent pas immédiatement les unes après les autres.

Cya a perdu toute part de lumière en elle et se met à rassembler une armée de monstres en vue de la conquête d'Hyrule. Elle se rendit dans le volcan d'Ordinn où elle eut vent de l'existence de deux alliés potentiels : Volga et Iscerro. Non sans difficulté, Cya parvient à les soumettre, puis lance une attaque contre le château d'Hyrule, à laquelle Impa, Zelda et Link répondront ensuite.

Plus tard, après avoir ouvert les portails vers d'autres mondes, Cya soumet Xanto à sa volonté, alors que ce dernier affrontait Midona dans le palais du Crépuscule. À Célesbourg, Ghirahim se soumet de lui-même à Cya, par opportunisme, et affronte ensuite l'armée locale et Fay aux côtés de la sorcière.

Plus tard, Cya s'affaiblit du fait de la défaite de Volga et d'Iscerro par le groupe de Link, et déploie plus de magie pour tenir tête à Ganondorf qui l'affronte. Alors qu'elle est sur le point de perdre la raison, Cya reçoit l'aide de Lana et finit par faire fuir Ganondorf. Cya sera vaincue plus tard par le groupe de Link.

Histoire secondaire : La fille en vert[modifier | modifier le code]

Cette partie de l'histoire suit les pas de Linkle, un personnage inédit du jeu. Elle est disponible uniquement dans les versions Nintendo 3DS et Nintendo Switch d'Hyrule Warriors. Les batailles qui composent cette histoire sont liées à l'histoire principale mais ne se suivent pas immédiatement les unes après les autres.

Linkle est une jeune éleveuse de cocottes vivant dans un village reculé, convaincue d'être l'incarnation du Héros légendaire. Elle possède une tenue verte proche de celle de Link ainsi qu'une boussole héritée de sa grand-mère, dont elle cherche à percer le secret. Apprenant que le château d'Hyrule est attaqué, Linkle décide de s'y rendre, où elle pense pouvoir accomplir sa destinée. Son sens de l'orientation laissant à désirer, Linkle se perd dans une forêt sombre et se fait voler sa boussole par le lutin malicieux Skull Kid. Lors de l'affrontement qui s'ensuit, la boussole émet une étrange lueur, déstabilisant Skull Kid et permettant à Linkle de la récupérer. Linkle jure de ne plus se séparer de sa boussole et reprend sa route vers le château d'Hyrule.

L'éleveuse se perd de nouveau et se retrouve dans les mondes ouverts par Cya. Elle y aida les différents guerriers de ces mondes contre l'armée de la sorcière qui les a envahis et perce de plus en plus le secret de sa boussole.

Ce n'est qu'après la chute de Ganon que Linkle atteint enfin le château d'Hyrule, encore en mauvais état suite à l'affrontement avec le roi démon. L'armée d'Hyrule et Impa, épuisées, se défendent tant bien que mal contre les restes de l'armée des monstres mais font face à un monstre géant enragé, particulièrement coriace. La boussole de Linkle exerce de nouveau son pouvoir et rend son état normal au monstre, permettant à Linkle et à l'armée d'Hyrule de le vaincre, puis de repousser les monstres. Linkle célèbre la victoire de l'armée d'Hyrule, tandis que Link et Zelda reviennent du temple de l'épée sacrée, où ils y ont replacé l'épée de légende.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Le jeu reprend le système de jeu beat them all de la série Dynasty Warriors de Tecmo Koei ainsi que l’univers et personnages de la série The Legend of Zelda de Nintendo. Le joueur contrôle Link et doit affronter en combat de mêlée une grande quantité d’ennemis issus de la série The Legend of Zelda. Pour cela, il peut utiliser différentes armes propre à la série, comme une épée, des bombes ou encore l’attaque tourbillon de Link[2]. Le système de lock d’un ennemi particulier permettant de viser ses points faibles est également présent[3]. Des objets permettant d'avoir différents bonus peuvent être obtenus en ouvrant des coffres[4],[5]. Les rubis, monnaie de la série The Legend of Zelda, permettent d’augmenter le niveau d’une arme et de fabriquer des badges permettant d’améliorer les compétences des personnages sur le champ de bataille[6],[7].

En plus de Link, plusieurs personnages jouables sont disponibles. Lors de l’E3 2014, la princesse Zelda, dans un design entre Twilight Princess et Skyward Sword, Impa de Skyward Sword et Midona de Twilight Princess sont annoncés jouables[8]. Machaon, la princesse des insectes autoproclamée de Twilight Princess, et un nouveau personnage, la sorcière Lana, sont aussi introduits en juin 2014[9]. Fay de Skyward Sword est annoncée en juillet 2014[10], tout comme Sheik, Darunia et la princesse Ruto provenant d’Ocarina of Time[11]. En août 2014, Ganondorf, Xanto et Ghirahim sont annoncés jouables lors d’un Nintendo Direct consacré au jeu[12],[13].

Le jeu dispose d’un mode deux joueurs dans lequel un joueur utilise l’écran du GamePad et l’autre joueur l’écran de la télévision[14]. Un mode coopératif est présent mais est uniquement jouable en mode local[15]. Les figurines amiibo sont compatibles avec le jeu après une mise à jour, celle de Link permettant de débloquer une arme inédite, l'aérouage, et les autres divers matériaux ou armes classiques[16].

Personnages jouables[modifier | modifier le code]

Le jeu met en avant 31 personnages au total. Des personnages apparus dans la plupart des jeux de la série, ainsi que des personnages inédits. La disponibilité de certains d'entre eux dépend de la version du jeu : un personnage inclus de base dans une version n'est parfois disponible que par contenu additionnel sur d'autres versions, voire tout simplement absent. Le tableau suivant liste les différents personnages jouables du jeu et leur disponibilité selon les versions :

Personnages jouables des jeux Hyrule Warriors
Personnage Jeu d'origine Disponibilité Personnage Jeu d'origine Disponibilité
HW

(Wii U)

HWL

(3DS)

HW:DE

(Switch)

HW

(Wii U)

HWL

(3DS)

HW:DE

(Switch)

Link Personnage récurrent  Oui  Oui  Oui Midona (vraie forme) Twilight Princess  Oui  Oui  Oui
Impa Personnage récurrent  Oui  Oui  Oui Link enfant Majora's Mask  Oui  Oui  Oui
Sheik Ocarina of Time  Oui  Oui  Oui Tingle Majora's Mask  Oui  Oui  Oui
Lana Personnage inédit  Oui  Oui  Oui Linkle Personnage inédit  Oui  Oui  Oui
Zelda Personnage récurrent  Oui  Oui  Oui Skull Kid Majora's Mask  Oui  Oui  Oui
Ganondorf Personnage récurrent  Oui  Oui  Oui Link cartoon The Wind Waker  Oui  Oui  Oui
Darunia Ocarina of Time  Oui  Oui  Oui Tetra The Wind Waker  Oui  Oui  Oui
Ruto Ocarina of Time  Oui  Oui  Oui Roi d'Hyrule The Wind Waker  Oui  Oui  Oui
Machaon Twilight Princess  Oui  Oui  Oui Médolie The Wind Waker  Oui  Oui  Oui
Midona (forme maudite) Twilight Princess  Oui  Oui  Oui Marine Link's Awakening  Oui  Oui  Oui
Xanto Twilight Princess  Oui  Oui  Oui Zelda cartoon Spirit Tracks  Oui  Oui  Oui
Fay Skyward Sword  Oui  Oui  Oui Lavio A Link Between Worlds  Oui  Oui  Oui
Ghirahim Skyward Sword  Oui  Oui  Oui Yuga A Link Between Worlds  Oui  Oui  Oui
Cya Personnage inédit  Oui  Oui  Oui Ganon Personnage récurrent  Oui  Non  Oui
Iscerro Personnage inédit  Oui  Oui  Oui Cocotte Personnage récurrent  Oui  Non  Oui
Volga Personnage inédit  Oui  Oui  Oui

Remarque : Ganon et la Cocotte ne sont jouables que dans le mode défi, présent dans les versions Wii U (par DLC) et Nintendo Switch (inclus de base) du jeu. Ce mode est absent de la version Nintendo 3DS.

Remarque : Un code de téléchargement pour Linkle, Skull Kid, Link Cartoon, Tetra et le Roi d'Hyrule sur Wii U est offert avec l'achat de la version Nintendo 3DS du jeu[17].

Légende
Signification
 Oui Personnage présent de base.
 Oui Personnage ajouté par mise à jour gratuite.
 Oui Personnage ajouté par contenu additionnel.
 Non Personnage absent.

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu comprend quatre modes de jeu principaux (trois sur la version Nintendo 3DS)[18].

Le premier, le mode légende, permet au joueur de suivre l'histoire principale d'Hyrule Warriors. Le second, le mode libre, lui permet de rejouer n'importe quelle bataille déjà terminée du mode légende avec les personnages de son choix.

Le troisième, le mode aventure, est une partie très riche du jeu où le joueur peut participer à de nombreuses batailles, renforcer ses personnages et en débloquer de nouveaux. Ce mode se présente sous la forme de cartes inspirées des mondes des précédents jeux The Legend of Zelda, découpées en cases. Chaque case correspond à une bataille qui, une fois terminée, permet d'accéder aux cases voisines, et ainsi de suite jusqu'à accomplir l'objectif principal de la carte. Le joueur peut parfois obtenir des objets (bombes, flèches, grappins, etc.) qu'il peut utiliser sur des éléments de décor de la carte, et ainsi débloquer des récompenses supplémentaires pour les batailles. De nombreuses cartes ont été ajoutées par contenu additionnel, puis aux versions remaniées d'Hyrule Warriors.

Carte Disponibilité Description
HW

(Wii U)

HWL

(3DS)

HW:DE

(Switch)

Cartes à explorer  Oui  Oui  Oui Carte inspirée du premier jeu The Legend of Zelda. Le joueur doit partir à la recherche de Ganon et le vaincre pour ramener la paix en Hyrule.
Cartes des mers  Non  Oui  Oui Carte inspirée de The Wind Waker. Le joueur doit rechercher l'ancien royaume d'Hyrule, englouti sous les eaux, et y vaincre Ganondorf.
Cartes Master Quest  Oui  Oui  Oui Version alternative des cartes à explorer. Toutes les batailles comprennent une restriction, comme une limite de temps plus stricte, l'impossibilité d'utiliser des objets en combat, etc.
Cartes du crépuscule  Oui  Oui  Oui Carte inspirée de Twilight Princess. Le joueur doit vaincre Ganondorf au château d'Hyrule et dissiper le Crépuscule qui a envahi le royaume.

La carte comprend des portails, permettant au joueur de voyager sur de grandes distances. Les cases envahies par le Crépuscule empêchent le joueur de localiser ses ennemis lors des batailles.

Cartes de Termina  Oui  Oui  Oui Carte inspirée de Majora's Mask. La Lune menace de s'écraser sur Termina et le joueur doit libérer les 4 géants situés dans les 4 temples de la région avant la catastrophe.

La Lune s'écrase au bout de 72 batailles. Si cela arrive, la progression du joueur sur cette carte est réinitialisée.

Cartes des mers occultes  Non  Oui  Oui Version alternative des cartes des mers, cette fois sous l'influence maléfique de Ganondorf. Tout comme dans les cartes Master Quest, des restrictions s'appliquent à toutes les batailles de la carte.
Cartes de Cocolint  Non  Oui  Oui Carte inspirée de Link's Awakening. Le joueur doit sauver l'œuf sacré du Cauchemar, à l'aide des instruments des Sirènes disséminés sur la carte.
Cartes de la grande aventure  Non  Oui  Oui Cette carte se divise en deux moitiés, l'une inspirée de Phantom Hourglass, l'autre de Spirit Tracks. Le joueur peut progresser sur les deux parties de manière indépendante.
Cartes de Lorule  Non  Oui  Oui Carte inspirée de A Link Between Worlds, divisée en deux moitiés correspondant aux royaumes d'Hyrule et de Lorule. Des failles disséminées un peu partout permettent au joueur de passer d'un monde à l'autre.

Enfin, le quatrième mode, le mode défi, exclusif aux versions Wii U et Nintendo Switch, comprend des batailles particulièrement difficiles, mettant le joueur à rude épreuve.

Le jeu comprend également des modes secondaires où le joueur peut gérer ses personnages et leurs armes, les fées obtenues (sur Nintendo 3DS et Nintendo Switch uniquement), ou encore consulter les informations générales sur le jeu (personnages, musiques, médailles, tutoriels) ou modifier les paramètres.

Développement[modifier | modifier le code]

Logo japonais.

Le jeu est annoncé le dans un Nintendo Direct sous le titre provisoire de Hyrule Warriors[19],[20]. Une collaboration entre Nintendo et Tecmo Koei Holdings, qui s’occupe de la série de jeux Dynasty Warriors, est également annoncée[21],[22]. Les studios Team Ninja[23], et Omega Force développent le jeu. Satoru Iwata, président de Nintendo, mentionne que le titre n’est pas la suite de la série principale mais un jeu dérivé[24]. Le développement du jeu est supervisé par Eiji Aonuma, producteur de la série The Legend of Zelda[25].

Pour présenter leur jeu à Nintendo et Eiji Aonuma, Hisashi Koinuma et Yosuke Hayashi de Tecmo Koei prennent l’exemple du cross-over One Piece: Pirate Warriors pour montrer à quoi pourrait ressembler la collaboration avec The Legend Of Zelda[26]. En plus de trouver l’idée intéressante, Eiji Aonuma l'a soutenue car elle permet d’appuyer son projet de briser les codes et repenser les conventions de la série The Legend of Zelda[27],[28]. Lors de la phase de préproduction, Yosuke Hayashi et Nintendo voulait faire un jeu plus proche de The Legend of Zelda que de Dynasty Warriors. C'est finalement Shigeru Miyamoto qui a décidé de faire l'inverse, à savoir d'incorporer des éléments de la série Zelda dans Dynasty Warriors[29],[30].

En mai 2014, Yôichi Erikawa, président de Koei Tecmo, espère que les fans des deux séries vont acheter le jeu pour vendre au moins un million de copies[31]. Lors de la 20e cérémonie de l’E3, une nouvelle bande-annonce présentant plus en détail le système de jeu est dévoilée[32].

Koei Tecmo annonce la fin du développement du jeu le 26 juillet 2014[33]. Le jeu est commercialisé le 14 août 2014 au Japon[34], le 19 septembre 2014 en Europe et le 26 septembre 2014 en Amérique du Nord[8]. Deux éditions collectors sont sortis au Japon[35], comportant notamment des costumes des épisodes Ocarina of Time, Twilight Princess et Skyward Sword[36],[37]. En Europe, une édition collector contenant une écharpe est commercialisée[38].

Contenus téléchargeables[modifier | modifier le code]

Koei Tecmo planifie de sortir plusieurs DLC et mises à jour et de répondre aux retours des joueurs en corrigeant les bugs du jeu[39],[40]. La première mise à jour déployée le 1er septembre 2014 comporte une correction de bugs et l'ajout d'un mode Challenge[41]. Cette mise à jour est disponible lors du lancement du jeu en Europe et Amérique du Nord[42]. Un second contenu téléchargeable gratuit disponible le 16 octobre 2014 donne la possibilité de jouer avec les ennemis Cya, Volga et Iscerro[43].

Quatre contenus téléchargeables payants sortent entre octobre 2014 et février 2015, ajoutant de nouveaux personnages, nouvelles armes, nouveaux costumes ou encore nouvelles missions et cartes[44]. Le premier, Master Quest, est disponible à partir du 16 octobre 2014 et propose cinq nouvelles missions dans le mode Légende et une nouvelle carte dans le mode Aventure[45]. Le deuxième, Twilight Princess, est disponible à partir du 27 novembre 2014 et inclut notamment le personnage de Midona sous sa véritable apparence, de nouveaux costumes et une nouvelle carte pour le mode Aventure[46]. Le troisième, Majora's Mask, est disponible à partir du 29 janvier 2015 et inclut les personnages de Link enfant et Tingle[47]. Le quatrième et dernier, Boss Pack, est disponible à partir du 26 février 2015 et inclut un mode Boss Challenge permettant d'affronter différents monstres en série ainsi qu'un mode permettant d'incarner Ganon[48].

En mars 2016, à l'occasion de la sortie du jeu Hyrule Warriors Legends sur Nintendo 3DS, Nintendo annonce la sortie de quatre nouveaux DLC pour le jeu, le premier étant proposé uniquement sur Nintendo 3DS.

Hyrule Warriors Legends[modifier | modifier le code]

Logo d'Hyrule Warriors Legends.

Une version remaniée du jeu pour la Nintendo 3DS est officiellement dévoilée en juin 2015 lors de l'E3 2015[49]. Cette version est conçue pour offrir aux joueurs une version portable du jeu[50]. Intitulée Hyrule Warriors Legends, elle comprend le jeu sorti sur Wii U avec tous les DLC, ainsi que de nouveaux personnages dont Tetra, le Roi d'Hyrule et Link Cartoon provenant de The Wind Waker[51],[52], ainsi que de nouveaux ennemis et objets provenant de Phantom Hourglass et Spirit Tracks[53]. Il est possible de transférer les contenus exclusifs à la version 3DS sur Wii U.

Hyrule Warriors: Definitive Edition[modifier | modifier le code]

Une autre version remaniée sur Nintendo Switch a été révélée au cours du Nintendo Direct Mini diffusé le [54]. Elle inclut toutes les missions et tous les personnages apparus dans les versions Wii U et Nintendo 3DS, y compris les contenus additionnels. Cette version inclut également deux costumes pour Link et Zelda, basés sur The Legend of Zelda: Breath of the Wild[55]. Cette version est sortie le au Japon et le dans le reste du monde[56].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Wii U
HW
3DS
HWL
Switch
HW:DE
Canard PC (FR) 5/10[57]
Famitsu (JP) 36/40[58] 36/40[59]
Presse numérique
Média Wii U
HW
3DS
HWL
Switch
HW:DE
Eurogamer (GB) 8/10[60]
Gamekult (FR) 6/10[61] 6/10[66]
GameSpot (US) 8/10[62] 7/10[67]
IGN (US) 7/10[63] 6,8/10[68]
Jeuxvideo.com (FR) 15/20[64] 16/20[69]
Nintendo Life (US) 7/10[65] 7/10[70] 8/10[71]
Agrégateurs de notes
Média Wii U
HW
3DS
HWL
Switch
HW:DE
GameRankings 75,98 %[72] 72,18 %[74] 77,64 %[75]
Metacritic 75 %[73] 70 %[76] 77 %[77]


Ventes[modifier | modifier le code]

Lors de sa première semaine de commercialisation, le jeu s’écoule à 69 090, soit seulement 57 % du tirage initial[78]. En janvier 2015, le jeu dépasse la barre du million d'exemplaires vendus[79].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ishaan, « It Looks Like Tecmo Koei Will Publish Hyrule Warriors In Japan », sur Siliconera, (consulté le 13 juillet 2014)
  2. (en) Eddie Makuch, « Zelda and Dynasty Warriors come together for "Hyrule Warriors" on Wii U in 2014 », sur GameSpot, (consulté le 13 juillet 2014)
  3. (en) Neal Ronaghan, « Hyrule Warriors Features Multiple Playable Characters », sur Nintendoworldreport.com, (consulté le 13 juillet 2014)
  4. Laurent pn, « Hyrule Warriors : quelques infos supplémentaires », sur p-nintendo, (consulté le 23 juillet 2014)
  5. (en) Ishaan, « The Ball And Chain Makes Link Super Strong In Hyrule Warriors », sur Siliconera, (consulté le 23 juillet 2014)
  6. (en) Ishaan, « Collect Rupees To Upgrade Weapons In Hyrule Warriors », sur Siliconera, (consulté le 23 juillet 2014)
  7. (en) Sato, « Hyrule Warriors Details On Fi, New Weapons, And What Rupees Do », sur Siliconera, (consulté le 23 juillet 2014)
  8. a et b Epyon, « E3 2014 : Le plein d'infos sur Hyrule Warriors », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 juin 2014)
  9. Anagund, « Les nouveaux personnages d'Hyrule Warriors se montrent », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 13 juillet 2014)
  10. (en) silvershadowfly, « Famitsu Confirms Skyward Sword’s Fi As Playable Character In Hyrule Warriors », sur Mynintendonews.com, (consulté le 13 juillet 2014)
  11. (en) Ishaan, « Sheik, Darunia And Princess Ruto Are Playable In Hyrule Warriors », sur Siliconera, (consulté le 23 juillet 2014)
  12. Epyon, « Hyrule Warriors : Ganondorf fait parler le fer, et plein d'infos », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 6 août 2014)
  13. Anagund, « Hyrule Warriors : Xanto et Ghirahim jouables », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 6 août 2014)
  14. Sylhas, « Hyrule Warriors : Un mode deux joueurs et des images à la pelle », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 juin 2014)
  15. Anagund, « Pas de coop online pour Hyrule Warriors », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 4 août 2014)
  16. « Hyrule Warriors : Link retrouve l'aérouage », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 27 décembre 2014)
  17. « Hyrule Warriors (3DS & Wii U) : les packs de DLC et le pass saisonnier détaillés », sur www.nintendo-difference.com (consulté le 11 janvier 2018)
  18. « Mode Aventure », ZeldaWiki,‎ (lire en ligne)
  19. Nicolas Verlet, « Bande-annonce Hyrule Warriors : Trailer officiel », sur Gamekult, (consulté le 19 décembre 2013)
  20. (en) Ishaan, « Dynasty Warriors Meets Zelda In Hyrule Warriors For Wii U, Trailer Inside », sur Siliconera, (consulté le 19 décembre 2013)
  21. (en) Matthew Kato, « Legend Of Zelda Meets Dynasty Warriors In Hyrule Warriors », sur Game Informer, (consulté le 19 décembre 2013)
  22. (en) [vidéo] Wii U - Hyrule Warriors Teaser Trailer sur YouTube
  23. Epyon, « Team Ninja travaille également sur Hyrule Warriors », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 13 juillet 2014)
  24. (en) Mike Suszek, « 'Hyrule Warriors' 3D action game announced for Wii U [Update: Trailer added] », sur Joystiq, (consulté le 19 décembre 2013)
  25. (en) Sato, « Nintendo And Tecmo Koei Discuss How Hyrule Warriors Came To Be », sur Siliconera, (consulté le 13 juillet 2014)
  26. (en) Emily Gera, « The Legend of Zelda and Dynasty Warriors come together in new Wii U release for 2014 », sur Polygon, (consulté le 13 juillet 2014)
  27. (en) Sato, « Hyrule Warriors Is Part Of Aonuma’s Plan To Break Away From Zelda Traditions », sur Siliconera, (consulté le 13 juillet 2014)
  28. (en) Alexa Ray Corriea, « Legend of Zelda producer Aonuma wants to break from the series' traditional formula », sur Polygon, (consulté le 13 juillet 2014)
  29. Régis Déprez, « Hyrule Warriors : au départ, c'était l'inverse », sur Gamekyo, (consulté le 9 septembre 2014)
  30. (en) Thomas Whitehead, « Shigeru Miyamoto Flipped The Tea Table with Hyrule Warriors », sur Nintendolife, (consulté le 9 septembre 2014)
  31. Epyon, « Hyrule Warriors atteindra-t-il le million ? », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 13 juillet 2014)
  32. (en) [vidéo] Wii U - Hyrule Warriors E3 2014 Trailer sur YouTube
  33. Kysshin, « Hyrule Warriors : Tecmo Koei annonce la fin du développement », sur Gamergen.com, (consulté le 30 août 2014)
  34. (en) Ishaan, « Hyrule Warriors Hits Japan On August 14th », sur Siliconera, (consulté le 10 juin 2014)
  35. (en) « Hyrule Warriors site details collector’s edition with Zelda scarf », sur Metro, (consulté le 13 juillet 2014)
  36. (en) Ishaan, « Hyrule Warriors Has The Legend Of Zelda: Skyward Sword And Twilight Costumes », sur Siliconera, (consulté le 13 juillet 2014)
  37. (en) Ishaan, « Hyrule Warriors Has Costumes From Ocarina of Time And Skyward Sword, Too », sur Siliconera, (consulté le 4 août 2014)
  38. (en) Spencer, « Hyrule Warriors European Limited Edition Has The Hero Scarf », sur Siliconera, (consulté le 6 août 2014)
  39. 87, « Hyrule Warriors : des DLC déjà prévus », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 17 août 2014)
  40. (en) Sato, « Koei Tecmo Have Long-Term Updates Planned For Hyrule Warriors », sur Siliconera, (consulté le 17 août 2014)
  41. (en) Ishaan, « Hyrule Warriors Ver. 1.2 Update Adds Challenge Mode, Fixes Bugs », sur Siliconera, (consulté le 30 août 2014)
  42. (en) Ishaan, « Hyrule Warriors To Get Day One Update In North America With New Mode », sur Siliconera, (consulté le 30 août 2014)
  43. « [MàJ] Hyrule Warriors : 3 nouveaux personnages avant les DLC payants », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 18 septembre 2014)
  44. (en) Sato, « Hyrule Warriors Update Makes The Game’s Main Villains Playable », sur Siliconera, (consulté le 18 septembre 2014)
  45. (en) Evan Campbell, « Hyrule Warriors Master Quest DLC Detailed », sur IGN, (consulté le 16 octobre 2014)
  46. (en) Brian, « Twili Midna to be added to Hyrule Warriors via next DLC pack », sur nintendoeverything.com, (consulté le 27 décembre 2014)
  47. (en) Jose Otero, « Hyrule Warrior's Majora's Mask DLC Includes Two New Characters », sur IGN,
  48. « Hyrule Warriors s'offre un nouveau DLC : Ganon Pack », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 26 février 2015).
  49. « E3 2015 : Hyrule Warriors Legends sur 3DS début 2016 », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 27 juin 2015).
  50. « Hyrule Warriors Legends donne davantage d'informations et d'images », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 27 juin 2015).
  51. (en) « Hyrule Warriors Legends Will Also Add Some Story From The Wind Waker », sur siliconera.com, (consulté le 27 juin 2015).
  52. « Hyrule Warriors Legends introduit Toon Link », sur Jeuxvideo.com, .
  53. « Hyrule Warriors Legends se dévoile sur 3DS », sur Jeuxvideo.com, .
  54. Nintendo France, « Nintendo Direct Mini - 11.01.2018 », sur YouTube, (consulté le 11 janvier 2018)
  55. « Hyrule Warriors: Definitive Edition », sur Nintendo France (consulté le 11 janvier 2018)
  56. « Nintendo Direct : une date pour Hyrule Warriors Definitive Edition », Jeuxvideo.com,‎ (lire en ligne)
  57. Pipomantis, Test : Hyrule Warriors, 15 septembre 2014, Canard PC n°303, p. 72-73.
  58. (en) Sal Romano, « Famitsu Review Scores: Issue 1340 », sur gematsu, (consulté le 17 août 2014).
  59. (en) « Hyrule Warriors Legends gets first review in Famitsu », sur Nintendo Everything (consulté le 16 mai 2018).
  60. (en) Simon Parkin, « Hyrule Warriors review », sur Eurogamer, (consulté le 17 septembre 2014).
  61. « Test de Hyrule Warriors », sur Gamekult, (consulté le 17 septembre 2014).
  62. (en) Miguel Concepcion, « Hyrule Warriors Review », sur GameSpot, (consulté le 17 septembre 2014).
  63. (en) Jose Otero, « Hyrule Warriors Wii U Review », sur IGN, (consulté le 17 septembre 2014).
  64. Romendil, « Hyrule Warriors », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 17 septembre 2014).
  65. (en) « Hyrule Warriors Review (Wii U) », sur Nintendo Life (consulté le 16 mai 2018).
  66. « Test de Hyrule Warriors Legends », sur Gamekult, (consulté le 9 février 2018).
  67. (en) Ian Dransfield, « Hyrule Warriors Legends Review », sur GameSpot, (consulté le 9 février 2018).
  68. (en) Jose Otero, « Hyrule Warriors Legends New 3DS Review », sur IGN (consulté le 16 mai 2018).
  69. Epyon, « Hyrule Warriors Legends, une séduisante version portable », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 9 février 2018).
  70. (en) « Hyrule Warriors Legends Review (New 3DS / 3DS) », sur Nintendo Life (consulté le 16 mai 2018).
  71. (en) « Hyrule Warriors: Definitive Edition Review (Switch) », sur Nintendo Life (consulté le 16 mai 2018).
  72. (en) « Hyrule Warriors », sur GameRankings (consulté le 17 septembre 2014).
  73. (en) « Hyrule Warriors », sur Metacritic (consulté le 17 septembre 2014).
  74. (en) « Hyrule Warriors Legends », sur GameRankings (consulté le 16 mai 2018).
  75. (en) « Hyrule Warriors: Definitive Edition », sur GameRankings (consulté le 16 mai 2018).
  76. (en) « Hyrule Warriors Legends », sur Metacritic (consulté le 16 mai 2018).
  77. (en) « Hyrule Warriors: Definitive Edition », sur Metacritic (consulté le 16 mai 2018).
  78. (en) Ishaan, « Hyrule Warriors Sold Through Just 57% Of Its Shipment In Japan », sur Siliconera, (consulté le 30 août 2014)
  79. « Hyrule Warriors passe la barre du million », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 31 janvier 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]