Tank Girl (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la série de bande dessinée, voir Tank Girl.
Tank Girl
Titre québécois Tank Girl
Titre original Tank Girl
Réalisation Rachel Talalay
Scénario Alan Martin & Jamie Hewlett, Tedi Sarafian
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Durée 104 minutes
Sortie 1995

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tank Girl est un film américain de science-fiction, réalisé par Rachel Talalay, et sorti au cinéma en 1995. Il est librement inspiré de la série de comics post-apocalyptique Tank Girl d'Alan Martin et Jamie Hewlett, sortie en 1988, qui était au début publiée dans le magazine Deadline. Le film met en vedette Lori Petty, Naomi Watts, Ice-T et Malcolm McDowell. Tank Girl se déroule dans une Australie ravagée par la sécheresse, des années après un événement catastrophique. L'histoire suit l'antihéros Tank Girl (Petty) en tant que telle, Jet Girl (Watts) et le super-soldat génétiquement modifié appelé le combat Rippers « Water & Power », une société oppressive dirigée par Kesslee (McDowell).


Synopsis[modifier | modifier le code]

En 2022, une comète a percuté la terre, entrainant une période de sécheresse de 11 ans. En 2033, rien ne va plus sur Terre, l'eau est devenue le plus rare et le plus convoité des trésors. Dans ce monde désertique et violent, peuplé de créatures mutantes, évolue Rebecca Buck.

Avec son look punk, son insolence, ses mauvaises manières, son goût pour la bagarre et un tank trafiqué, Rebecca alias « Tank Girl » est un membre d'un groupe de résistance pour lequel elle récupère toute l'eau qu'elle peut pour sa communauté. Son groupe est en lutte contre le malfaisant Kesslee qui règne sur la distribution d'eau avec son cartel « Eau et Pouvoir », cherchant à asservir le reste de l'humanité...

Une photographie d'une femme d'âge moyen avec des cheveux courts et désordonnés, des lunettes et un T-shirt bleu clair
Lori Petty, qui a joué le rôle-titre dans Tank Girl, en 2008.
Un homme aux yeux bleus et aux cheveux blancs ayant à peu près 70 ans, souriant
Malcolm McDowell, qui a joué le rôle du principal méchant du film, Kessler, en 2011.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Tank Girl
  • Titre français : Tank Girl
  • Titre québécois : Tank Girl
  • Réalisation : Rachel Talalay
  • Producteur : John Watson, Pen Densham, Richard Barton Lewis
  • Société de production : Trilogy Entertainment Group
  • Société de distribution : United Artists
  • Effets spéciaux : Gary D. Bierend, Tamara Carlson, John P. Cazin, (4-Ward Productions), Jim Charmatz (Stan Winston Studio), (Alterian Studios)...
  • Caméraman : Gale Tattersall
  • Directeur artistique : Jim Dultz, Charles Dwight Lee
  • Décors : Cindy Carr
  • Costume : Arianne Phillips
  • Musique : Graeme Revell
  • Montage : James R. Symons
  • Budget : 25 millions $
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue : Anglais
  • Durée : 104 min
  • Sortie : 31 mars 1995 (USA), 12 juillet 1995 (France)
  • Publique : -15 (UK),

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : VF = Version Française[réf. nécessaire] et VQ = Version Québécoise[1]

Musique[modifier | modifier le code]

Track listing[modifier | modifier le code]

Warner Bros./Elektra, 1995 (OST)

  1. Ripper Sole - STOMP!
  2. Army of Me - Björk
  3. Girl U Want - Devo
  4. Mockingbird Girl - The Magnificent Bastards featuring Scott Weiland
  5. Shove - L7
  6. Drown Soda - Hole
  7. Bomb - Bush
  8. Roads - Portishead
  9. Let's Do It, Let's Fall in Love - Joan Jett & Paul Westerberg
  10. Thief - Belly
  11. Aurora - Veruca Salt
  12. Big Gun - Ice-T

Autres chansons dans le film[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Les tanks du film sont des T-55, des PT-76 et des M3-stuart.
  • Les effets spéciaux sont faits par une équipe formée par Stan Winston.
  • Rachel Talalay a reproché aux studios de changer le scénario prévu[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) "Fiche du doublage québécois du film" sur Doublage Québec, consulté le 18 janvier 2015
  2. nightmareonelmstreetfilms.com

Liens externes[modifier | modifier le code]