Hole (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hole (groupe de rock))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hole.
Hole
Description de cette image, également commentée ci-après
Hole en 2012 pour la présentation du film Hit So Hard retraçant le parcours du groupe. De gauche à droite : Melissa Auf der Maur, Courtney Love, Patty Schemel
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Grunge, punk rock, noise rock, rock alternatif
Années actives 19892002, 20092012
Labels Sympathy for the Record Industry, Caroline Records, DGC Records, Geffen Records, City Slang
Composition du groupe
Anciens membres Courtney Love
Micko Larkin
Shawn Dailey
Scott Lipps
Eric Erlandson
Kristen Pfaff (†)
Melissa Auf der Maur
Patty Schemel

Hole est un groupe de rock alternatif américain, originaire de Los Angeles, en Californie. Il est formé en 1989 par Courtney Love et Eric Erlandson à Los Angeles. Le groupe a connu une succession de bassistes et batteurs, dont les plus emblématiques sont la batteuse Patty Schemel, ainsi que les bassistes Kristen Pfaff et Melissa Auf der Maur. Hole reste l'un des plus populaire groupes riot grrrl et grunge, en ayant vendu de plus de trois millions de disques aux États-Unis[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1989–1993)[modifier | modifier le code]

Dès ses débuts, Courtney Love voulait appeler son groupe Sweet Baby Crystal Powered By God. Par la suite, elle opte pour Hole (« trou ») auquel elle donne plusieurs significations : un rapport avec une conversation qu'elle a eue avec sa mère Linda, qui lui a dit qu'elle devait surmonter le vide que son enfance difficile lui avait laissé, qu'elle devait combler ce « trou » en elle ; une référence à la tragédie d'Euripide, Médée, dans laquelle le personnage principal porte un trou percé dans son âme. À l'origine, ce nom ne se voulait pas connoté sexuellement, mais cette coïncidence ne dérangera pas Courtney pour autant.

Hole publie deux premiers singles axés no wave Retard Girl en avril 1990, et Dicknail en 1991, publiés aux labels Sympathy for the Record Industry et Sub Pop, respectivement. D'après le disc jockey Rodney Bingenheimer, Love le rencontrait souvent au Denny's au Sunset Blvd. où ils buvaient ensemble un café le matin, et le convaincra de diffuser Retard Girl sur chaine de radio KROQ-FM[2].

En 1991, le groupe signe au label Caroline Records pour publier son premier album, et Love recrute Kim Gordon de Sonic Youth à la production[3],[4]. Elle lui enverra une lettre, une barrette Hello Kitty, et des copies des premiers singles du groupe. L'album, intitulé Pretty on the Inside, est publié en septembre 1991, et bien accueilli par la presse underground[5] et gagne une place dans la liste des 20 meilleurs albums de l'année établie par le magazine Spin[6]. Il atteindra la 59e place des classements britanniques[7]. L'album comprend le single Teenage Whore classé premier au Royaume-Uni[8] et un clip de leur chanson Garbadge Man est réalisé.

Hole signe avec la branche DGC du label Geffen Records à la fin 1992. Au printemps 1993, le groupe publie le single Beautiful Son, qui est enregistré à Seattle avec le producteur et bassiste à plein temps Jack Endino ; Love jouera aussi de la basse sur la face-B du single intitulée 20 Years In the Dakota, et sur la contribution de l'album-hommage aux Germs A Small Circle of Friends[9]. Toujours au printemps 1993, Love et Erlandson recrutent la bassiste de Janitor Joe, Kristen Pfaff[10].

Popularité et séparation (1994–2002)[modifier | modifier le code]

Courtney Love jouant avec Hole au Big Day Out, de Melbourne, le 22 janvier 1995.

Le 12 avril 1994, quelques jours après le décès de Kurt Cobain, l'époux de Courtney Love, Hole sort l'album Live Through This. L'album est d'ailleurs classé parmi « les 50 plus grands albums de tous les temps » dans la catégorie Women Who Rocks par le Rolling Stone Magazine[11].

En 1994, la bassiste Kristen Pfaff part en cure de désintoxication afin de se faire soigner pour son addiction à l'héroïne. Pfaff était prête à quitter le groupe pour des raisons de santé. Le 15 juin 1994, la bassiste est retrouvée morte dans sa salle de bain à Seattle, victime d'une overdose[12]. À ce moment, le groupe décide de ne pas se présenter au festival Lollapalooza. Le meilleur ami de Courtney à l'époque, Billy Corgan, suggère de la remplacer par la bassiste du groupe Tinker, Melissa Auf der Maur, qui a déjà joué en première partie de Smashing Pumpkins à Montréal. Melissa fait alors la tournée de 1994 à la place de Kristen. Elles joueront notamment au Reading Festival en Angleterre[13] au KROQ Almost Acoustic Christmas, Saturday Night Live, au Big Day Out, MTV Unplugged, au Reading Festival de 1995, au Lollapalooza de 1995, et aux MTV Video Music Awards, où elles sont nommées pour le clip de la chanson Doll Parts[14],[15].

En 1996, le groupe enregistre et publie une reprise de Gold Dust Woman de Fleetwood Mac' pour la bande originale du film The Crow: City of Angels (1996). Il s'agit de la première fois que le groupe joue avec Melissa Auf der Maur à la basse en studio. Hole publie deux albums rétrospectifs pendant ce temps : d'abord, leur deuxième EP, intitulé The First Session (1997), qui comprend une version intégrale de la première session d'enregistrement du groupe au Rudy's Rising Star de Los Angeles en mars 1990. Toujours en 1997, elles publient My Body, The Hand Grenade, une compilation de raretés et de lives. Le groupe entre aux Conway Recording Studios de Los Angeles après avoir essayé d'écrire de nouvelles chansons à Miami, La Nouvelle-Orléans, Londres et New York. Finalement, le groupe sort l'album Celebrity Skin en 1998.

Pendant l'hiver 1998–1999, Hole effectue une tournée en soutien à l'album Celebrity Skin, se joignant à Marilyn Manson, qui promouvait de son côté l'album, Mechanical Animals (1998) pendant la tournée Beautiful Monsters Tour. Les deux groupes se partageront à 50/50 les recettes de la tournée[16]. Manson et Love se moquaient souvent d'eux sur scène[2]. Hole annonce officiellement son renvoi de la tournée après un concert infructueux au Rose Garden Arena de Portland, où les fans de Manson finiront par huer le groupe[17]. Le groupe continue, malgré ces événements, ses concerts et festival[18]. Le 18 juin 1999 pendant un concert des Hole au Hultsfred Festival, en Suède, une jeune femme de 19 ans décède[19]. Hole jouera son dernier concert au Thunderbird Stadium de Vancouver, le 14 juillet 1999[20].

Melissa Auf der Maur quitte le groupe en 2000 pour rejoindre les Smashing Pumpkins. En mai 2002, Courtney Love et Eric Erlandson annoncent officiellement la fin de Hole. La batteuse du groupe (Samantha Maloney) va rejoindre le groupe Mötley Crüe.

Deuxième période (2009–2012)[modifier | modifier le code]

Courtney Love annonce en juin 2009 la reformation de Hole et la sortie de l'album Nobody's Daughter en collaboration avec Billy Corgan. L'album sort le 27 avril 2010[21].

Membres[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Courtney Lovechant, guitare rythmique (1989–2002, 2010–2012)
  • Eric Erlandsonguitare solo (1989–2002, 2012)
  • Mike Geisbrecht – guitare rythmique, guitare solo (1989–1990)
  • Lisa Roberts – basse (1989–1990)
  • Caroline Rue – batterie (1989–1992)
  • Jill Emery – basse (1990–1992)
  • Leslie Hardy – basse (1992–1993)
  • Kristen Pfaff – basse, chœurs (1993–1994 ; décédé en 1994)
  • Patty Schemel – batterie (1992–1998, 2012)
  • Melissa Auf der Maur – basse, chœurs (1994–1999, 2012)
  • Samantha Maloney – batterie (1998–2000)
  • Micko Larkin – guitare solo (2010–2012)
  • Shawn Dailey – basse (2010–2012)
  • Stu Fisher – batterie (2010–2011)
  • Scott Lipps – batterie (2011–2012)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Ask For It
  • 1997 : The First Session

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 1997 : My Body, The Hand Grenade

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) billboard.com, « Courtney Love: Fixing A Hole », (consulté le 3 octobre 2016).
  2. a et b (en) Épisode Courtney Love de la série The E! True Hollywood Story. Diffusé pour la première fois le 5 octobre 2003 sur le réseau E!..
  3. (en) Cracked, George, « The Noise Rock: F.A.Q. », Monochrom: Cracked Webzine, (consulté le 2 février 2011).
  4. (en) « Pretty on the Inside », CD Universe (consulté le 30 juin 2010).
  5. (en) Q Magazine Review: Pretty on the Inside by Hole (1991-10). p. 138
  6. (en) Spencer, Lauren, « 20 Best Albums of the Year », Spin,‎ , p. 122.
  7. (en) « Hole », The Official Charts Company (consulté le 15 décembre 2010).
  8. (en) Épisode Indie Charts: September 28, 1991 de la série The ITV Chart Show. Visionner l'épisode en ligne.
  9. (en) « A Small Circle of Friends: A Germs Tribute: Various Artists », Allmusic (consulté le 27 septembre 2013)
  10. (en) « Janitor Joe », AllMusic (consulté le 29 octobre 2013).
  11. Classé parmi les 50 plus grands albums de tous les temps (Women who rock The 50 greatest albums of all time).
  12. (en) Murakami, Kery, « Hole Bassist Died Of Drug Overdose », Seattle Times, (consulté le 28 décembre 2013)
  13. (en) Peel, John, « Hole at Reading », The Guardian,‎ .
  14. (en) « 1995 MTV Video Music Awards », MTV (consulté le 12 juillet 2011)
  15. (en) Masley, Ed, « 10 Most Memorable Moments of the MTV Music Video Awards », The Arizona Republic (consulté le 11 juillet 2011).
  16. (en) « Hole Walks Out On Tour, Manson Injury Postpones Several Dates », MTV News, .
  17. (en) Ryan, Joal, « Courtney Love Lost in Portland »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), E! Online, (consulté le 22 juillet 2011).
  18. (en) « Courtney Love in Crowd Onstage », National Geographic.
  19. (en) « Loss of Life Fails to Halt Festival », Billboard,‎ , p. 109 (lire en ligne).
  20. (en) « Cobain was working on new music », UPI, (consulté le 9 mars 2017).
  21. Le nouveau single de Hole débarque, après 12 ans de silence - 20 minutes, 4 mars 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]