The Voidoids

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Voidoids (également connu sous le nom de Richard Hell and the Voidoids) est un groupe de punk new-yorkais fondé par Richard Hell en 1975. Outre Richard Hell (ex-bassiste de Television et ex-The Heartbreakers), il comprend Marc Bell (futur batteur des Ramones) et Robert Quine (futur guitariste de Lou Reed).

Le mot voidoid est une invention de Richard Hell à partir de void (« vide ») et du suffixe oid, selon une habitude de transformer les mots prise au collège avec Tom Verlaine[1].

Le groupe est connu pour le nihilisme de son chanteur, qu'on retrouve dans des chansons comme "Who Says It's Good to Be Alive?". Leur morceau Blank Generation (Génération du vide) est considéré comme l'hymne du mouvement punk américain à ses débuts.

Leur première prestation scénique a lieu en novembre 1975 au CBGB[1]. Leur premier EP Another World, produit par Terry Ork, sort en 1976 sur le label ORK Records. Richard Hell and the Voidoids sortent l'année suivent leur premier album chez Sire Records, puis leur second en 1982 sur Red Star Records.

Le groupe[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pierre Mikaïloff, Kick Out The Jams, Motherfuckers! Punk rock, 1969-1978, Editions du Camion Blanc, 2012