Tabghach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tabghatch)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde chinois image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant le monde chinois et l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les Tabghatch, parfois écrit Tabghatch en français (chinois : 拓跋氏 ; pinyin : tuòbáshì ; EFEO : T’o-Pa ? ; littéralement : « clan Tuoba »), souvent appelés Tuoba en occident, étaient un clan du peuples turcs chez les Xianbei[1] qui fonda, en Chine, la dynastie des Wei du Nord ou Bei Wei (386-534) autour du delta du fleuve Jaune.

Ils établirent ensuite le royaume de Tuyuhun, qui fût anéanti en 663 par l'Empire tibétain dirigé par son fondateur, Songtsen Gampo, lors d'une guerre l'opposant à l'Empire chinois de la dynastie Tang pour sa domination. Les survivants fuirent demander la protection de la dynastie Tang. L'empereur Jingzong, issu de ce clan, fonda ensuite la dynastie des Xia occidentaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tseveliin Shagdarsuren, université d'État de Mongolie, « The Mongolian Language and Scripts », sur mongolinternet.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]