Tuyuhun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tuyuhun
吐谷渾 (zh)

329663

Description de cette image, également commentée ci-après

L'état de Tuyuhun (en marron, au centre) à l'époque des Seize Royaumes

Histoire et événements
329 Constitution du royaume
663 Défaite contre la Dynastie Tang et l'Empire du Tibet

Entités suivantes :

Le royaume Tuyuhun (chinois simplifié : 吐谷浑 ; chinois traditionnel : 吐谷渾 ; pinyin : tǔyùhún) appartenait à la puissante tribu nomade proto-mongole tabghatch des Xianbei, qui prospéra de 329 à 663. Vassalisé par les Tang en 635 et anéanti par l'Empire tibétain en 663.

L'état fut nommée ainsi en hommage à son fondateur, Murong Tuyuhun (zh) (chinois : 慕容吐谷渾 ; pinyin : mùróng tǔyùhún), frère de Murong Hui (zh) (chinois : 慕容廆 ; pinyin : mùróng huì, 269 — 333) des Yans antérieurs (zh) (chinois : 前燕 ; pinyin : qiányàn).

Le royaume fut également connu sous le nom de « 'A-zha » (tibétain : ཨ་ཅི་, Wylie : a-ci, chinois : « Henanguo » (河南国 / 河南國, Hénán guó).

Histoire[modifier | modifier le code]

Certaines parties furent, lors des conquêtes de l'Empire tibétain, incluse dans l'ancienne province tibétaine de l'Amdo. Son territoire correspond aujourd'hui à certaines parties des actuelles provinces du Qinghai, Sichuan et du Gansu en République populaire de Chine.

Ils sont sévèrement défaits par la dynastie Tang naissante par Tang Taizong, en 635, qui le vassalise.

En 663, le Roi du Tibet Songtsen Gampo de la dynastie Yarlung, envahit la région et renverse le pouvoir. Elle est intégrée, avec les territoires au Nord du lac Qinghai à l'Empire du Tibet. Les survivants des massacres sont admis dans les territoires de la dynastie Tang.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]