Stade Vélodrome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 22 mars 2009 à 20:15 et modifiée en dernier par 90.15.125.240 (discuter). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Stade Vélodrome
[[Fichier:300px|frameless|upright=1.2]]
Généralités
Surnom
Le Vél'
Adresse
Stade Vélodrome
3, Boulevard Michelet
13008 Marseille
Construction et ouverture
Début de construction
Construction
Ouverture
Architecte
Henri Ploquin
Extension
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville de Marseille
Administration
Direction des grands équipements de la Ville de Marseille
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
35 000 (1937) • 55 000 (1971) • 42 000 (1984)
48 000 (1985) • 60 031 (1998)
Tribunes
Affluence record
Dimensions
105 m x 68 m
Localisation
Coordonnées

Le Stade Vélodrome est une enceinte sportive situé dans le sud de Marseille, dans le VIIIe arrondissement, sur le boulevard Michelet. Le deuxième plus grand stade français après le Stade de France fait partie d'un vaste plateau sportif englobant le Palais des sports de Marseille et divers terrains d'entrainement. Propriété de la ville de Marseille, il accueille principalement des matchs de football et des matchs internationaux de rugby, dont ceux de l'Olympique de Marseille qui y réside. Des concerts y sont aussi organisés.

L'enceinte originale est inaugurée le mais l'enceinte actuelle a été remodelée lors de la Coupe du monde 1998.

Son club résident est l'Olympique de Marseille depuis 1937.

Metro-M.svg Ce site est desservi par la ligne 2 du métro de Marseille : Stations Rond-point du Prado et Sainte-Marguerite Dromel.

Histoire

Entrée du stade Vélodrome, seul souvenir de l'enceinte de 1937.

Le Stade Vélodrome, depuis sa construction, a été le stade hôte de deux Coupes du monde de football, de deux Championnats d'Europe, de deux Challenges des champions, de deux Coupes du monde de rugby à XIII ainsi que de dix arrivées du Tour de France cycliste et d'un Championnat du monde de cyclisme sur piste. Treize matchs de l'Équipe de France de football et neuf de l'Équipe de France de rugby à XV s'y sont déroulés.

En 1935, les architectes Pollack et Ploquin sont désignés pour construire un grand stade à Marseille. Henri Ploquin qui a conçu trois ans plus tôt le Stade municipal de Vichy se projette sur les Jeux olympiques et prévoit pour Marseille en plus du stade un Palais des Sports. Pour des raisons économiques, seul le Stade Vélodrome sera réalisé. Le [1], la première pierre du Vélodrome est posée par le maire de Marseille, le Docteur Ribot, sur un site situé entre le centre-ville et les quartiers périphériques de Saint-Giniez et Sainte-Marguerite, sur les terrains militaires de la Ville[2].

L'enceinte du Stade Vélodrome est inaugurée le . À cette occasion se joue un match amical entre l'Olympique de Marseille et les Italiens du Torino Football Club qui se conclut sur le score de 2 à 1 pour les Olympiens[3].

Le , la deuxième journée du Championnat de France de football met aux prises l'OM à l'AS Cannes. C'est le premier match de football disputé officiellement au Vélodrome[4].

Le Stade Vélodrome porte alors bien son nom, des compétitions cyclistes y étant organisées. Au fil des ans, les gradins remplacent la piste cyclable qui bordure le terrain. Celle-ci de moins en moins usitée au fil des ans, reste néanmoins célèbre pour les supporteurs marseillais de football : cette piste en pente qui prolongeait les gradins servait de toboggan géant à ces derniers pour envahir la pelouse à la fin des matchs.

L'OM est longtemps très hostile au Stade Vélodrome, le « stade de la Mairie ». Pour les supporteurs Olympiens de l'entre-deux-guerres, le vrai stade de l'OM est le Stade de l'Huveaune, propriété de l'OM et dont la construction des tribunes fut financée par les supporters au début des années 1920. La guerre met fin à ce problème, car au sortir du conflit, l'OM n'est plus propriétaire du Stade de l'Huveaune. À la recherche d'un appui de la Mairie de Marseille, inexistant jusque là, le président Marcel Leclerc rallume la guerre des stades à la fin des années 1960 en refaisant jouer l'OM à l'Huveaune. La Mairie cède et l'OM accepte alors d'évoluer au Vélodrome.

L'OM partage ce stade durant les années 1970 avec le club de rugby à XIII de la ville, le Marseille XIII Rugby League.

Boutique du Stade Vélodrome.

À l'occasion de la Coupe du monde 1998, le stade est totalement rénové (après une autre rénovation en 1984) et voit sa capacité passer de 48 000 à 60 013 places, soit 32 kilomètres de gradins. Le se déroule le tirage au sort de ce Mondial dans l'enceinte du Vélodrome.

Le Stade Vélodrome accueille sept rencontres du Mondial 98 dont le premier match de l' Équipe de France contre l' Afrique du Sud, le quart de finale Argentine-Pays-Bas et la demi-finale Brésil-Pays-Bas.

Le record d'affluence (58 897 spectateurs) remonte à la réception de Newcastle United en demi-finale retour de Coupe de l'UEFA, le 6 mai 2004 (2-0).

Lors de la Coupe du monde de rugby à XV 2007, le Vél' accueille six matchs dont deux quarts de finale (Australie/Angleterre et Afrique du Sud/Fidji).

Très critiqué et peu aimé par les Marseillais[5] notamment pour son architecture (pas de toiture, aucune résonance acoustique), le Stade Vélodrome est l'objet depuis 2003 de plusieurs projets visant à le moderniser (couverture) et même l'agrandir. Le dernier projet datant de 2005, suivi par Thomas Longeault, serait de le couvrir et d'augmenter sa capacité de 60 013 à 80 500 places assises. Il n'y a cependant rien de concret bien que le sujet soit évoqué régulièrement tant par le maire de Marseille que par des dirigeants du club.

Plan du stade

1 Tribune Jean Bouin
2 Virage Sud Chevalier Roze
3 Tribune Ganay
4 Virage Nord De Peretti
5 Places pour handicapés (258 places)
6 Tribune de presse
7 Loges
8 Tribune présidentielle
9 Hall VIP
10 Projecteurs
11 Locaux
12 Vestiaires
13 Bureaux
14 Studio TV
15 Écrans géants


Les quatre tribunes du stade portent des noms de sportifs (le coureur à pied Jean Bouin, le coureur cycliste des années 1920 Gustave Ganay), d'une figure historique de la peste de 1720 (Virage Sud Chevalier Roze), ainsi que d'un boxeur marseillais de la belle époque, Virage Nord Ray Grassi qui a été rebaptisé du nom d'un supporter charismatique (Patrice De Peretti, dit « Depé », mort brusquement en juillet 2000).

Principaux matchs joués au Vélodrome

Football

Coupe du monde

Date Compétition Tour Match Spec.
CM 1938 1/8 f. Italie 2-1 Norvège
CM 1938 1/2 f. Italie 2-1 Brésil
CM 1998 1er tour France 3-0 Afrique du Sud 55 077
CM 1998 1er tour Angleterre 2-0 Tunisie 54 587
CM 1998 1er tour Pays-Bas 5-0 Belgique 55 000
CM 1998 1er tour Norvège 2-1 Brésil 55 000
CM 1998 1/8f Italie 1-0 Norvège 55 000
CM 1998 1/4 f. Pays-Bas 2-1 Argentine 55 000
CM 1998 1/2 f. Brésil 1-1 (4-2 t.a.b.) Pays-Bas 55 000


Championnat d'Europe des nations

Date Compétition Tour Match Spec.
CE 1960 1/2 f. Tchécoslovaquie 0-3 URSS 25 184
CE 1960 finale 3e place Tchécoslovaquie 2-0 France 9 438
CE 1984 1er tour Espagne 1-1 Portugal 30 000
CE 1984 1er tour France 3-2 (a.p.) Portugal 54 848


Équipe de France

Le Vélodrome a accueilli 13 matchs de l'équipe de France A.

Matchs hors Coupe du monde et Euro
Adversaires Date des rencontres
Allemagne (1) 1968
Argentine (1) 2009
Autriche (1) 1984
Écosse (1) 1984
Luxembourg (1) 1965
Maroc (1) 1999
Norvège (1) 1998
Suisse (1) 1942
FIFA All Stars (1) 2000

Rugby à XV

Date Compétition Tour Match Spec.
CM 2007 1er tour Nouvelle-Zélande 76-14 Italie
CM 2007 1er tour Italie 24-18 Roumanie
CM 2007 1er tour Argentine 63-3 Namibie
CM 2007 1er tour France 64-7 Géorgie
CM 2007 1/4 f. Australie 10-12 Angleterre
CM 2007 1er tour Afrique du Sud 37-20 Fidji


Équipe de France

Matchs hors Coupe du monde
Adversaires Date des rencontres
Afrique du Sud (1) 2002
Angleterre (2) 2003, 2007
Argentine (2) 2004, 2008
Australie (2) 2001, 2005
Nouvelle-Zélande (1) 2000

Concerts

Luciano Pavarotti au Stade Vélodrome.

Depuis les années 1980, le Vélodrome accueille des concerts.
Joan Baez est la première artiste à se produire dans l'enceinte marseillaise le 18 mai 1983.

Les Pink Floyd (18 juillet 1989), U2 (14 juillet 1993), The Rolling Stones (20 juin 1990 et 5 juillet 2003), Luciano Pavarotti (15 juin 2002), Johnny Hallyday (16 juillet 2006) et The Police (3 juin 2008) s'y sont aussi présentés[6]. Le groupe australien AC/DC y donnera un concert le 9 Juin 2009. De plus, pour la première fois, Madonna donnera un concert dans le cadre de sa tournée Sticky & Sweet Tour 2 le .

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

  1. « Le Stade Vélodrome de Marseille », sur marseillais-du-monde.org (consulté le 6 février 2009)
  2. « Le Stade Vélodrome de Marseille », sur marseille.archi.fr (consulté le 6 février 2009)
  3. Laurent Oreggia, Tout (et même plus) sur l'OM, Hugo et Compagnie, , 128 p. (ISBN 9782755603262), « Stades », p. 77
  4. Mario Albano, « Le premier match de Division 1 au stade Vélodrome », sur laprovence.com, (consulté le 6 février 2009)
  5. Anthony Jammot, « « Le stade Vélodrome n'est pas digne de Marseille » », sur laprovence.com, (consulté le 12 février 2009)
  6. Laurent Oreggia, Tout (et même plus) sur l'OM, Hugo et Compagnie, , 128 p. (ISBN 9782755603262), « Stades », p. 90

Annexes

Modèle:CommonsCat

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Michel Poggi, Marc Hodoul, Il était une fois le Stade Vélodrome 1937-1998, Ed. Européennes de Marseille-Provence, (ISBN 2911988027)