Scrophulariaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Scrofulariacées

La famille des Scrofulariacées[1] (Scrophulariaceae Juss.) regroupe des plantes dicotylédones. Ce sont des plantes herbacées, plus rarement des arbustes ou des arbres, à fleurs irrégulières (zygomorphes), comprenant environ 3 000 espèces réparties en 280 genres, largement répandues autour du monde.

Évolution de la classification[modifier | modifier le code]

Regroupant de nombreux genres en classification classique, les études phylogénétiques ont conduit à en déplacer un grand nombre dans d'autres familles : les Scrofulariacées (orthographe actuelle) ne comprennent ainsi plus guère en APG que les molènes, les scrofulaires ainsi que les buddleja.

La classification phylogénétique place cette famille dans l'ordre des Lamiales lui-même dans le groupe des Euasterids I.

Quelques noms et genres connus en France[modifier | modifier le code]

Parmi les genres présents en France on peut citer :

Genres retirés de la famille des Scrofulariacées[modifier | modifier le code]

Font désormais partie, depuis APG II, de la famille des Plantaginaceae :


Font désormais partie de la famille des Orobanchaceae

et les hémiparasites suivants:

Liste complète des genres[modifier | modifier le code]

En classifications phylogénétiques[modifier | modifier le code]

Selon Angiosperm Phylogeny Website (28 juin 2012)[2] :


Selon NCBI (28 juin 2012)[3] :

En classifications classiques[modifier | modifier le code]

Selon DELTA Angio (28 juin 2012)[4] :


Selon ITIS (28 juin 2012)[5] :


Selon Catalogue of Life (28 juin 2012)[6] :

Pollinisation[modifier | modifier le code]

Chez la plupart des Scrophulariacées (à l'exception de la Véronique, de la Blattaire, de la Scrophularia ou de l'Euphrasia aux fleurs plus ouvertes), la pollinisation entomogame s'opère essentiellement par des bourdons (genre Bombus et genres voisins) suffisamment forts pour entrouvrir les lèvres de la fleur et s'introduire à l'intérieur de la corolle pour y prélever nectar et pollen ou par des papillons à longue trompe[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « scrofulariacées » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 28 juin 2012
  3. NCBI, consulté le 28 juin 2012
  4. DELTA Angio, consulté le 28 juin 2012
  5. ITIS, consulté le 28 juin 2012
  6. Catalogue of Life, consulté le 28 juin 2012
  7. Hermann Merxmüller, Heinrich Nothdurft, C. Radt, M. Marthaler, Flore d'Europe. Plantes herbacées et sous-arbrisseaux, Société Française du Livre, , p. 137

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :