Gesneriaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Gesnériacées (Gesneriaceae Rich. & Juss. ), sont une famille de plantes dicotylédones de l'ordre des Lamiales. Ce sont des plantes herbacées, des arbustes, parfois des lianes, dont la plupart sont originaires des régions sub-tropicales à tropicales, même si quelques espèces viennent des régions tempérées. Selon Watson & Dallwitz cette famille comprend 3 300 espèces réparties en près de 140 genres.

En France, c'est la famille de la Ramondie des Pyrénées (Ramonda myconi), une petite plante à rosette et à fleurs mauves, endémique du massif pyrénéen.

D'après Fournier, cette « Vaste famille des régions tropicales et subtropicale n'est représentée en Europe que par les genres Ramonda (en) et Haberlea (en), reliques xérothermiques ».

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient du genre type Gesneria dédié au naturaliste suisse Conrad Gesner (1516-1565).

Classification[modifier | modifier le code]

Cette famille a été décrite pour la première fois en 1816 par le Louis Claude Richard et Antoine-Laurent de Jussieu. L'espèce type étant Gesneria humilis L.[1].

En classification classique de Cronquist (1981) elle fait partie de l'ordre des Scrophulariales.

En classification phylogénétique APG II (2003) cette famille est située dans l'ordre des Lamiales.

La classification phylogénétique APG IV (2016) déplace le genre Sanango de la famille des Loganiaceae vers les Gesneriaceae.

Liste des sous-familles[modifier | modifier le code]

Selon BioLib (22 mai 2017)[3] :

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Delta-angio[modifier | modifier le code]

Selon DELTA Angio (22 mai 2017)[4]


Selon GRIN famille[modifier | modifier le code]

Selon GRIN (22 mai 2017)[2]

Selon Tropicos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :