Gomphostigma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gomphostigma est un genre de plantes de la famille des Scrofulariacées originaire du sud de l'Afrique.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit de petits arbustes, persistants.

Les feuilles sont opposées et sessiles.

Les fleurs sont disposées en faible nombre en cymes composées. La corolle est tétramère, imbriquée, avec quatre lobes et quatre étamines. L'ovaire est supère.

Le fruit est une capsule divisée en quatre locules.

Distribution[modifier | modifier le code]

Toutes les espèces du genre sont originaires du sud de l'Afrique : Afrique du Sud, Namibie, Zimbabwe.

L'usage ornemental de Gomphostigma virgata l'a répandue dans l'ensemble des pays à climat tempéré doux.

Nomenclature et systématique[modifier | modifier le code]

Position taxinomique et historique[modifier | modifier le code]

Le genre est actuellement placée dans la famille des Scrofulariacées, tribu des Buddlejeae.

En 1843, Porphir Kiril Nicolas Stepanowitsch Turczaninow décrit une première fois le genre sur la base d'un échantillon collecté par Jean François Drège au Cap - Gomphostigma scoparioides - qui en devient l'espèce-type[1]. Il forme le nom sur Γόμφος - cheville - et Στίγμα - marque -.

En 1846, Alphonse Pyrame de Candolle le place dans la tribu des Buddleieae de la famille des Scrofulariacées[2]. Cette position est celle adoptée par la classification AGP III.

George Bentham et Joseph Dalton Hooker, en 1878, placent le genre dans la famille des Loganiacées, suivis en cela, en 1909, par David Prain et Henry Alfred Cummins [3].

En 1888, Henri Ernest Baillon en fait un genre de la série des Buddléiées placée dans la famille des Solanacées[4]

En 1910, Karl Adolf Wilhelm le place dans la famille des Buddléjacées qu'il crée à cette occasion[5].

La classification phylogénétique AGP III a inclus ce genre dans la famille des Scrofulariacées.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

La liste des espèces a été constituée à partir des index IPNI (International Plant Names Index) et Tropicos (Index du jardin botanique du Missouri), à la date de  :

  • Gomphostigma incanum Oliv. (1884)[6]
  • Gomphostigma incomptum (L.f.) N.E.Br. (1929) - synonyme : Buddleja incompta L.f.
  • Gomphostigma scoparioides Turcz. (1843)[7]
  • Gomphostigma virgatum (L.f.) Baill. (1888) - synonyme : Buddleja virgata L.f.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Porphir Kiril Nicolas Stepanowitsch Turczaninow - Bulletin de la Société Impériale des Naturalistes de Moscou - Volume 16 Moscou, 1843 - p. 53
  2. Alphonse Pyrame de Candolle - Prodromus systematis naturalis regni vegetabilis, sive, Enumeratio contracta ordinum generum specierumque plantarum huc usque cognitarium, juxta methodi naturalis, normas digesta - Volume 10 - Paris, 1846 - p. 432
  3. David Prain et Henry Alfred Cummins - Flora capensis :being a systematic description of the plants of the Cape colony, Caffraria, & Port Natal (and neighbouring territories) - Volume 4, partie 1 - sous la direction de William Turner Thiselton-Dyer - Kent, 1909 - p.1037 à 1038
  4. Henri Ernest Baillon - Histoire des Plantes - Volume 9 - Paris, 1888 - p. 320 et 348
  5. Karl Adolf Wilhelm - Samenpflanzen (Blütenpflanzen, Phanerogamen.) - Leipzig, 1910 - p.90
  6. Il pourrait s'agir d'un synonyme de Gomphostigma incomptum, synonymie cependant non relevée par les différents index
  7. Carl Ernst Otto Kuntze fait de Gomphostigma scorpioides un synonyme de Gomphostigma virgatum (Revisio generum plantarum:vascularium omnium atque cellularium multarum secundum leges nomenclaturae internationales cum enumeratione plantarum exoticarum in itinere mundi collectarum - Volume 3 - p. 201) ; cette synonymie n'est pas reprise par les index.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]