Diagramme floral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de diagramme floral :
1 = axe de l'inflorescence, 2 = bractée, 3 = bractéoles, 4 = sépales, 5 = pétales, 6 = étamines, 7 = gynécée

Un diagramme floral est une représentation schématique de l'organisation des pièces florales d'une fleur. Il a été défini par John Henry Schaffner en 1916[1].

Il permet d'identifier facilement la famille d'une plante.

On représente les différentes pièces florales en position anatomique comme pour une coupe transversale de la fleur de l'extérieur vers l'intérieur (les numéros correspondent au dessin ci-contre) :

  • 1 = l'axe de l'inflorescence, correspondant au pédoncule floral (s'il est absent, on le dessine en pointillés) toujours représenté en haut : avec la bractée, il définit l'axe de la fleur,
  • 2 = la bractée (si elle est absente, on la dessine en pointillés) toujours représentée en bas : avec le pédoncule, elle définit l'axe de la fleur (ce qui est important pour les fleurs zygomorphes),
  • 3 = les bractéoles (si elles sont présentes),
  • 4 = les sépales dessinés en forme de croissants de lune évidés,
  • 5 = les pétales dessinés en forme de croissants de lune pleins,
  • 6 = les étamines,
  • 7 = le gynécée dessiné en coupe transversale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Henry Schaffner, « A General System of Floral Diagram », Ohio Journal of Science, vol. 16, no 8,‎ , p. 360-366 (ISSN 0030-0950, lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :