Diagramme floral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Exemple de diagramme floral :
1 = axe de l'inflorescence, 2 = bractée, 3 = bractéoles, 4 = sépales, 5 = pétales, 6 = étamines, 7 = gynécée

Un diagramme floral est une représentation schématique de l'organisation des pièces florales d'une fleur. Il a été défini par John Henry Schaffner en 1916[1].

Il permet d'identifier facilement la famille d'une plante.

Description[modifier | modifier le code]

Les différentes pièces florales sont schématisées en position anatomique comme pour une coupe transversale de la fleur de l'extérieur vers l'intérieur (les numéros correspondent au dessin ci-contre) :

  1. L'axe de l'inflorescence, correspondant au pédoncule floral (s'il est absent, on le dessine en pointillés) toujours représenté en haut : avec la bractée, il définit l'axe de la fleur ;
  2. La bractée (si elle est absente, on la dessine en pointillés) toujours représentée en bas : avec le pédoncule, elle définit l'axe de la fleur (ce qui est important pour les fleurs zygomorphes) ;
  3. Les bractéoles (si elles sont présentes) ;
  4. Les sépales, dessinés en forme de croissants de lune évidés ;
  5. Les pétales, dessinés en forme de croissants de lune pleins ;
  6. Les étamines, représentées par des ronds évidés ;
  7. Le gynécée, dessiné en coupe transversale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Henry Schaffner, « A General System of Floral Diagram », Ohio Journal of Science, vol. 16, no 8,‎ , p. 360-366 (ISSN 0030-0950, lire en ligne, consulté le 29 septembre 2013)
  • (en) Louis P. Ronse De Craene, Floral Diagrams. An Aid to Understanding Flower Morphology and Evolution, Cambridge University Press, , 458 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]