Schio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schio
Le centre culturel.
Le centre culturel.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Vénétie Vénétie 
Province Vicence  
Code postal 36015
Code ISTAT 024100
Code cadastral I531
Préfixe tel. 0445
Démographie
Gentilé scledensi
Population 39 566 hab. (31-12-2010[1])
Densité 591 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 43′ 00″ nord, 11° 22′ 00″ est
Altitude Min. 200 m
Max. 200 m
Superficie 6 700 ha = 67 km2
Divers
Saint patron San Pietro, Santa Felicissima
Fête patronale 29 juin
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Schio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Schio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Schio
Liens
Site web http://www.comune.schio.vi.it

Schio est une ville italienne de la province de Vicence en Vénétie.

Géographie[modifier | modifier le code]

De par son extension territoriale, Schio occupe le 4e rang des communes de la province de Vicence. Ce bourg des Préalpes vicentines est situé à l'embouchure du Val Leogra, et est traversé par plusieurs torrents : le Leogra, le Timonchio, le Livergon près de Magrè, etc. Le centre-bourg de Schio, qui se dresse à 200 m au-dessus du niveau de la mer, est cerné par un cirque naturel qui, en isolant cette bourgade, a favorisé l'artisanat et la proto-industrie (spécialement la filature de la laine) comme moyen de subsistance. L'ancienne culture rurale, qui ne s'est pas encore totalement effacée de cette petite ville, est surtout marquée par l'esprit de clocher et les rivalités entre les populations des cols et de la montagne.

Le terroir se caractérise par la présence dans le sous-sol de nombreux minéraux exploités depuis la fin de l'Antiquité par l'homme, ce qui y a fixé une population sans cesse croissante, qui a amené la culture de nouveaux fruits, céréales et légumes.

La commune, qui s'étage entre 141 et 1694 m d'altitude[2], peut être divisée en quatre territoires :

  • sur les montagnes avoisinantes, au-delà de 1000 m d'altitude, la flore est dominée par les conifères (pins, sapins et mélèzes). Le sommet du monte Novegno est couvert de pins des montagnes, de gentianes et de plusieurs autres espèces végétales. Le monte Summano, qui domine la ville, possède un patrimoine floral considéré comme unique en Europe, avec près de 1000 espèces de plantes ; sur ce sommet très étroit on a retrouvé 7.5% de toute la flore européenne, 15% de toute la flore italienne et plus de 30% de la flore de Vénétie, qui est elle-même une des plus variées d'Italie ;
  • dans les prairies humide, on trouve encore des bois de hêtres ;
  • les forêts mésophiles, entre 300 et 1 000 m d'altitude, dont le climat est plus rihoureux, forment des sols plus humides et riches en nutriments. Il n'est pas rare d'y contacter des chevreuils, des renards et quelques mammifères de plus petite taille ;
  • en dessous de 500 m, c'est le domaine des végétaux thermophiles, où se développent des arbustes et de plantes de petite taille.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Schio[modifier | modifier le code]

  • Renato Baron (1932-2004), ancien conseiller municipal, qui aurait bénéficié à partir de 1985 de nombreuses apparitions de la Vierge Marie et de Jésus, à San Martino de Schio, où s'est développé un important sanctuaire : Regina dell'Amore.
  • Pierre Tresso (1893-1943), homme politique, militant communiste, trotskiste.

Autres[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
28 juin 2004 en cours Luigi Dalla Via Centro-Sinistra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Aste, Cabrelle, Giavenale, Monte Magrè, Piane, Poleo, Santa Caterina, Santa Maria, San Rocco, Sant'Ulderico, Magrè, Liviera, Cà Trenta, Ss. Trinità, Santa Croce

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Marano Vicentino, Monte di Malo, Posina, San Vito di Leguzzano, Santorso, Torrebelvicino, Valdagno, Valli del Pasubio, Velo d'Astico, Zanè

Le Mont Novegno au nord de Schio.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. [1] Comune di Schio

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :