SNCF Logistics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis SNCF Geodis)

SNCF Logistics
logo de SNCF Logistics
Logo de SNCF Logistics.

Dates clés 2008 : la branche Fret du groupe SNCF devient SNCF Geodis.
1er janvier 2015 : SNCF Geodis devient SNCF Logistics.

 : Dissolution

Forme juridique Branche du groupe SNCF
Siège social Clichy
Drapeau de la France France
Direction Alain Picard
Actionnaires SNCF (100%)
Activité Transport de marchandises et logistique
Société mère SNCF
Effectif 51 568 (2016).
SIREN 812651172[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires en augmentation 9,070 milliards € (2015)
8,812 milliards € (2014)

SNCF Logistics était la branche du groupe SNCF qui regroupait toutes les activités du transport de marchandises et de la logistique.

Ancienne branche Fret du groupe SNCF, elle a pris le nom de SNCF Geodis en 2008. Dans le cadre de la réforme ferroviaire adoptée en 2014 et entrée en vigueur le 1er janvier 2015, elle a été renommée SNCF Logistics.

Elle disparaît en 2020 lors de la réorganisation de la SNCF consécutive à sa transformation en société anonyme.

Présentation[modifier | modifier le code]

En 2008, le groupe SNCF rachète Geodis et renomme sa « branche Fret » SNCF Geodis.

L’intégration de Geodis entraîne une nouvelle organisation de la branche en quatre pôles :

  • Geodis, opérateur global de la chaîne logistique ;
  • STVA, spécialiste de la logistique des véhicules finis ;
  • les transports ferroviaires, dont Fret SNCF ;
  • les gestionnaires d’actifs, wagons et locomotives.

Seul Fret SNCF est sous statut EPIC, toutes les autres compagnies du groupe, inclus les opérateurs ferroviaires comme Voies ferrées locales et industrielles (VFLI) sont sous la loi d'entreprises privées. Ces filiales sont groupées sous la société de portefeuille Transport et Logistique Partenaires (TLP) qui fut créé en 2007 en regroupant 39 des plus que 600 filiales et participations de SNCF Participations avec des activités dans le transport de marchandises et la logistique. TLP les organise dans divers sous-holdings.

Grâce à Geodis, la branche se dote d’un réseau mondial et multimodal associant route (31 % de l’activité), rail (28 %), maritime (16 %) et aérien (10 %), et met le cap sur les grands clients internationaux. L'ambition affichée est de se placer « dans le top 5 des opérateurs mondiaux de logistique »[2].

Le 1er janvier 2015, elle est encore une fois renommée SNCF Logistics. Ce changement de nom illustre la volonté du groupe de se développer à l'international.

SNCF Logistics est organisé autour de quatre pôles : Geodis, STVA, Transport ferroviaire et multimodal de marchandises (comprenant Fret SNCF, Voies ferrées locales et industrielles, le réseau Captrain et Naviland Cargo) et Ermewa.

Début 2016, la SNCF via sa filiale Geodis acquiert l'entreprise américaine OHL.

En , STVA est cédée à la Compagnie d'affrètement et de transport.

En 2020, la SNCF et ses filiales deviennent des sociétés anonymes à capitaux publics. Une nouvelle organisation du groupe est mise en place. Les activités de transport ferroviaire de marchandises sont regroupées dans une nouvelle entité nommée Rail Logistics Europe, Geodis est directement rattaché à la société mère SNCF tandis que Ermewa est vendue à la Caisse de dépôt et placement du Québec et DWS.

Composition[modifier | modifier le code]

  • Groupe Geodis (100 % après une OPA amicale pour acquérir les 57 % manquants).
  • Gestion du parc matériel (wagons, locomotives) :
    • Ermewa (100 % en 2009) ;
    • France Wagons (100 % Groupe Ermewa) ;
    • Société de Gérance de Wagons, SGW, (67,5 %) ;
    • Compagnie des Transports Céréaliers, CTC, (100 % Groupe Eemeva) ;
    • SEGI (98,96 %) ;
    • Akiem (50 % Groupe Ermewa), société de location de locomotives et locotracteurs.
    • SGW (100% Groupe Ermewa)
  • Transport combiné :
    • Naviland Cargo (94,37 %) anciennement CNC Transports, Compagnie Nouvelle de Conteneurs ;
    • C-Modalohr Express (51 %) ;
    • Districhrono (100 %) ;
    • Froidcombi (48,93 %) ;
    • Rouch Intermodal (98,96 %) ;
    • Sefergie (98,96 %).
  • Commission de transport et transports spécialisés :
  • Commission de transport à dominante ferroviaire :
    • Forwardis (regroupe Écorail, Ermechem, Ermefret, Captrain Solutions et Captrain UK), créée le 1er janvier 2016[3].

Ancienne filiale :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Guilleaume Pépy cité dans, « La SNCF vise le top 5 mondial de la logistique », Les Echos, (consulté le )
  3. « Forwardis : SNCF Logistics rationalise ses activités », article L'antenne.com du 4 février 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]