SNCF Infra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SNCF Infra
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de SNCF Infra.


Disparition 31 décembre 2014
Forme juridique Branche de la SNCF
Siège social Drapeau de France 18, rue de Dunkerque
75000 Paris (France)
Direction Pierre Izard
Activité Gestion, exploitation, maintenance du réseau ferroviaire
Société mère Groupe SNCF
Filiales SNCF International - Inexia - Systra
Effectif 52 000 (2011)[1].
Site web www.circulation-ferroviaire.fr
Chiffre d’affaires 5,3 milliards € (2011)[2].
en augmentation 2,2 % / 2010[3].

SNCF Infra, pour « Infrastructure », est une ancienne branche du groupe SNCF. Dans le cadre de la réforme ferroviaire adoptée en 2014 et entrée en vigueur le 1er janvier 2015, elle a été intégrée à SNCF Réseau aux côtés de Réseau ferré de France et de la Direction de la circulation ferroviaire.

Avant cette date, elle réalisait, pour le compte de RFF, la gestion, l'exploitation et la maintenance du réseau ferré national. Elle était également dotée d'un centre d'ingénierie spécialisé dans les infrastructures ferroviaires. En 2011, près de 52 000 personnes y travaillaient. Pierre Izard est devenu le directeur de SNCF Infra le 1er septembre 2006. Sa direction s'est installée au 18 rue de Dunkerque à Paris (10e) le 1er février 2011.

Chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

Le chiffre d'affaires 2010 de SNCF Infra était de 5 182 millions d'euros, en progression de 1,0 % par rapport à 2009. En 2011, sur les 9 premiers mois, le chiffre d'affaires était de 3 848 millions d'euros, en progression de +1,8 % par rapport à 2010 (3,3 % à périmètre et charge constante).

Composition de SNCF Infra - EPIC[modifier | modifier le code]

  • La Direction de la circulation ferroviaire (DCF) : elle gère la conception des horaires, la régulation du trafic et la gestion opérationnelle des circulations en toute transparence et impartialité. La DCF a été séparée de SNCF Infra et est devenue une entité indépendante le 1er janvier 2010 ;
  • La Maintenance et les Travaux (anciennement Infra Équipement) : cette activité gère la surveillance, l’entretien, la modernisation et le développement des 33 000 km de lignes qui composent le réseau français. Elle effectue aussi bien des travaux de génie civil (construction d’ouvrages d’art, maintenance de la voie, régénération et construction de lignes) que des travaux de génie électrique (maintenance caténaire et électrification de lignes) ;
  • L'Ingénierie : elle est spécialisée dans l’étude et la conception d’infrastructures ferroviaires en France et dans le monde. elle est composée de 3 600 collaborateurs.

Composition des filiales de la branche[modifier | modifier le code]

Pour le groupe SNCF, la branche Infra est composée à la fois de filiales se partageant le patrimoine immobilier et de centres d'ingénierie travaillant en France et dans le monde.

  • Filiales du patrimoine immobilier :
    • la SNEF (100 %) - Groupe Espaces Ferroviaires,
    • ORFEA (50 %) : hébergement des personnels roulants de la SNCF,
    • ICF (100 %): patrimoine immobilier de la SNCF, mis à disposition du personnel (cités cheminotes, maisons de passages à niveau, anciennes gares) et aujourd'hui en voie de privatisation.
  • Filiales d'ingénierie à l'international :
    • SNCF International (100 %) : utilisation des compétences ferroviaires pour assistance à maîtrise d’ouvrage, à l'exploitation et à la maintenance à travers le monde,
    • Inexia (100 %) : ingénierie des infrastructures de transport.
    • Systra (35,87 %) : ingénierie des transports collectifs, urbains et ferroviaires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :