Groupe Ermewa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo ERMEWA erwGR-rvb.jpg

Le groupe Ermewa regroupe toutes les activités du groupe SNCF de location de matériel roulant ferroviaire et de conteneurs transportables. Ces activités sont gérées par plusieurs filiales spécialisées dans la location de wagons pour les transports de marchandises et de locomotives, aussi de construction, réparation et entretien de matériel roulant. Le siège central du groupe est à Puteaux, France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ermewa Fas (8551617829).jpg

La société Ermewa est fondée en 1956 par un entrepreneur privé suisse, pour le transport de vin en wagons[1].

Expansion du parc de wagons et de l'activité[modifier | modifier le code]

En 1981, Ermewa entre dans la location de wagons industriels en rachetant un parc de 1 000 wagons en France. En 1989, elle rachète le groupe Sati, qui possède près de 10 000 wagons. En 1991, le groupe reprend les wagons de Arbel et de la Deutsche Reichsbahn (RDA), soit respectivement 1 000 et 2 500 wagons.

Acquisition progressive par la SNCF[modifier | modifier le code]

En 1992, la SNCF prend une participation de 10 % du capital de la filiale Ermewa France puis augmente sa participation en 1998 à 33,2 %. En 1999, la SNCF (via SNCF Participations) acquiert 45 % de la maison mère Ermewa Holding[2].

En 2003, la société IPES (Investors in Private Equity) acquiert 50,4 % du groupe[3].

En 2010, le groupe SNCF rachète l'intégralité du groupe Ermewa[4],[5].

Présentation[modifier | modifier le code]

Position du groupe au sein du groupe SNCF[modifier | modifier le code]

Ce groupe d'entreprises appartient à la société de portefeuille Ermewa Holding SA, qui à son tour est une filiale à 100 % de Transport et Logistique Partenaires SA, une filiale à 100 % de SNCF Participations[6], c'est-à-dire elle fait partie du groupe SNCF.

Dans le cadre de la structure industrielle du groupe SNCF, le groupe Ermewa fait partie de sa branche transport et logistique, SNCF Logistique, dans le pôle de Gestion d'actifs, comme la société de location de locomotives Akiem.

Le président du conseil d'administration de Ermewa Holding SA est Pierre Blayau, le directeur général de SNCF Logistique et président de Geodis. Le comité exécutif (COMEX) est dirigé par Josef Küttel. Le directeur général de Ermewa group est Olivier Ghesquière[7].

Pour 2012, le groupe Ermewa dispose de plus de 58 000 wagons et réalise en chiffre d'affaires de 520 M€ avec un effectif de 700 personnes, réparties dans 30 établissements[8].

Structure[modifier | modifier le code]

Le groupe est composé de quatre champs d'activités.

Ermewa[modifier | modifier le code]

Ermewa fut fondé en 1956 en Suisse par un entrepreneur privé, pour le transport de vin en wagons.

En 1981, Ermewa débute dans la location de wagons industriels en rachetant un parc de 1 000 wagons en France. En 1989, elle procède à l’acquisition du groupe SATI et accroît ainsi sa flotte d’environ 10 000 wagons. En 1991, le groupe reprend 1 000 wagons de la société Arbel et 2 500 wagons de la Deutsche Reichsbahn. En 1992, le groupe SNCF prend une participation de 10 % dans le capital d’Ermewa France puis augmente sa participation pour atteindre 100 % en 2010. Le groupe Ermewa est une filiale de SNCF Logistics.

Depuis le 1er janvier 2016[9] deux sociétés du groupe Ermewa, la CTC (Compagnie de Transports de Céréales) et SGW (Société de Gérance de Wagons de grande capacité), sont intégrées à Ermewa SA[10].

Flotte de wagons[modifier | modifier le code]

Ermewa gère une flotte de plus de 45 000 wagons[11], destinés aux industriels de tous les secteurs, commissionnaires de transport et entreprises ferroviaires. La flotte de wagons est composée de plus de 350 types de wagons-citernes, wagons standards et spécialisés, aptes au transport de :

  • produits pétroliers ;
  • produits chimiques ;
  • gaz ;
  • acier ;
  • agrégats ;
  • bois ;
  • marchandises palettisées ;
  • produits alimentaires.

Eurotainer et CCR[modifier | modifier le code]

Wagon-gaz.

La location de conteneurs par :

Akiem[modifier | modifier le code]

Une BB 36000 d'Akiem, utilisée par l'opérateur Thello.
Article détaillé : Akiem.

Akiem SA[14], anciennement Société de gestion et valorisation de matériel de traction (SGVMT), est une entreprise française de location de locomotives et locotracteurs, créée en 2007 par la SNCF.

Maintenance[modifier | modifier le code]

La maintenance et réparation de wagons ferroviaires pour le transport de marchandises est réalisé par ses filiales[15] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le groupe, Historique », Ermewa, (consulté le 28 juillet 2012)
  2. « La SNCF convoite le groupe suisse Ermewa », sur lesechos.fr (consulté le 15 février 2016)
  3. AWP, « Acquisition d'Ermewa (logistique) par SNCF Geodis », sur Translogistique - Le spécialiste de la supply chain (consulté le 15 février 2016)
  4. J-M.G, « La branche Transports et Logistique de la SNCF prend le contrôle à 100 % d'Ermewa », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  5. « Rapport de gestion annuel du groupe SNCF » [PDF], sur info-financiere.fr, (consulté le 15 février 2016)
  6. « Ermewa - SNCF », sur www.sncf.com (consulté le 15 février 2016)
  7. « Olivier Ghesquière Directeur général Ermewa Group », sur www.agefi.fr (consulté le 15 février 2016)
  8. « Ermewa Group », Ermewa, (consulté le 27 juillet 2012)
  9. DVV Media UK, « ERMEWA merges wagon leasing brands », sur Railway Gazette (consulté le 2 février 2016)
  10. (de) « Merger in freight wagon hire sector », sur www.transportjournal.com (consulté le 2 février 2016)
  11. « Ermewa : un leader de la gestion d'actifs » [PDF], sur lajauneetlarouge.com, (consulté le 15 février 2016)
  12. « Eurotainer est détenu à 100 % par le groupe ERMEWA », sur www.eurotainer.com (consulté le 15 février 2016).
  13. « À propos de - CCR », sur www.ccrcontainers.com (consulté le 15 février 2016).
  14. (en) « Building your traction solution : akiem », sur ermewa-group.com (consulté le 20 décembre 2016)
  15. Pierre Hébrard, « Les Ateliers d’Orval, l’un des plus grands employeurs de la zone », Le Berry républicain,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]