Dave Trottier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dave Trottier
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Pembroke (Canada)
Décès
Joueur décédé
Position Ailier gauche
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Maroons de Montréal
Red Wings de Détroit
LAH
Hornets de Pittsburgh
Carrière pro. 1928-1939

David Trottier, surnommé Dave Trottier, (né le à Pembroke, dans la province de l'Ontario, au Canada - mort le ) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier.

Il fait ses études à Toronto et remporte avec l'équipe des anciens de l'université de la ville, le Toronto Varsity Grads, la Coupe Allan en tant que meilleure équipe amateur du Canada. Le Toronto Varsity Grads joue ainsi en tant qu'équipe du Canada lors des tournoi de hockey sur glace des Jeux olympiques d'hiver de 1928 et remporte la médaille d'or avec trois victoires, 38 buts inscrits dont 12 par le seul Trottier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts en tant qu'amateur[modifier | modifier le code]

Photographie en noir et blanc de joueurs de hockey sur glace en extérieur
L'équipe 1928 du Canada qui remporte la médaille olympique

David Trottier est né le dans la ville de Pembroke au nord de l'Ontario. À l'âge de 17 ans, il joue pour les St. Michael's Majors de Toronto dans l'Association de hockey de l'Ontario junior et passe un diplôme d'ingénieur au sein de l'Université de Toronto. En 1925-1926, il est sous-directeur d'une usine de pâte à papier[1] et joue avec le Toronto Varsity Grads, équipés de joueurs diplômés de l'université de la ville[2]. Sous la direction de Conn Smythe, Trottier et le Toronto Varsity Grads remportent l'édition 1927 de la Coupe Allan[3]. L'équipe est ainsi qualifié pour participer au tournoi de hockey sur glace des Jeux olympiques d'hiver de 1928 en tant qu'équipe du Canada[4].

L'équipe canadienne, qui domine le hockey sur glace à cette époque, est qualifiée pour le tour final alors que les dix autres nations sont réparties en trois groupes, dont les vainqueurs sont qualifiés pour le dernier tour[1]. Les vainqueurs des groupes sont la Suède, la Grande-Bretagne et la Suisse[5]. Les Canadiens s'imposent sur le score de 11-0 lors du premier match contre la Suède, 5 buts étant inscrits par Trottier[6]. La Grande-Bretagne est également écarté sur le score de 14-0 puis c'est au tour des Suisses de se faire battre sans réponse 13-0 par les joueurs de Toronto[1]. Lors de cette dernière victoire, Trottier inscrit une nouvelle fois 5 buts[7]. Avec 12 buts en trois rencontres, Dave Trottier est le meilleur buteur du tournoi et totalise 15 points au total[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

À la suite de ce titre, Trottier s'engage dans un premier temps avec les Maple Leafs de Toronto de la Ligue nationale de hockey mais finalement, il souhaite rejoindre les Maroons de Montréal[8]. Il s'installe ainsi à Montréal et joue avec l'équipe amateur des Victorias de Montréal en patientant pendant que James Strachan négocie avec les Maple Leafs. La transaction entre les deux franchises de la LNH s'élève finalement à 12 500 dollars[9]. Collectivement la première saison dans la LNH de Trottier n'est pas bonne. L'équipe, finaliste des séries éliminatoires 1928[10], se classe dernière de la division à la fin de la saison régulière et manque donc les séries[8]. Trottier compte six points en 37 matchs joués sur 44 de son équipe[11].

L'équipe des Maroons se reprend pour la saison 1929-1930 et finit à la première place du classement de la division avec le même total de points que l'autre équipe de Montréal, les Canadiens de Montréal[12]. Les Maroons sont exemptés du premier tour des séries mais sont opposés en demi-finale aux champions en titre, premiers de la division américaine : les Bruins de Boston et ce sont ses derniers qui s'imposent 3 matchs à 1[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[11]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1923-1924 St. Michael's Majors de Toronto AHO Jr. 6 13 2 15 -
1924-1925 St. Michael's Majors de Toronto AHO Jr. 6 7 7 14 - 1 1 1 2 0
1925-1926 Toronto Varsity Grads AHO Sr.
1926-1927 Toronto Varsity Grads AHO Sr. 11 23 8 31 7 2 1 0 1 2
1927 Toronto Varsity Grads Coupe Allan 12 9 7 16 32
1927-1928 Toronto Varsity Grads AHO Sr. 12 33 10 43 -
1928-1929 Maroons de Montréal LNH 37 2 4 6 69 -- -- -- -- --
1929-1930 Maroons de Montréal LNH 41 17 10 27 73 4 0 2 2 8
1930-1931 Maroons de Montréal LNH 43 9 8 17 58 2 0 0 0 6
1931-1932 Maroons de Montréal LNH 48 26 18 44 94 4 1 0 1 0
1932-1933 Maroons de Montréal LNH 48 16 15 31 38 2 0 0 0 6
1933-1934 Maroons de Montréal LNH 48 9 17 26 47 4 0 0 0 6
1934-1935 Maroons de Montréal LNH 34 10 9 19 22 7 2 1 3 4
1935-1936 Maroons de Montréal LNH 46 10 10 20 25 3 0 0 0 4
1936-1937 Maroons de Montréal LNH 43 12 11 23 33 5 1 0 1 5
1937-1938 Maroons de Montréal LNH 47 9 10 19 42 -- -- -- -- --
1938-1939 Hornets de Pittsburgh IAHL 10 5 3 8 2
1938-39 Red Wings de Détroit LNH 11 1 1 2 16 -- -- -- -- --
Totaux LNH 446 121 113 234 517 31 4 3 7 39

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison
Année Équipe Événement PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1928 Canada Jeux olympiques 3 12 3 15 médaille d'or Médaille d'or

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Marc Branchu, « Jeux Olympiques de Saint-Moritz 1928 », sur www.passionhockey.com (consulté le 28 décembre 2014)
  2. (en) « Dave Trottier, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 28 décembre 2014)
  3. (en) « Grads defeated For William 2-1 in overtime play », The Montreal Gazette,‎ , p. 20 (lire en ligne)
  4. (en) « Men's Hockey History », sur varsityblues.ca, University of Toronto Varsity Blues (consulté le 23 juin 2012)
  5. Comité olympique suisse 1928, p. 15
  6. « Grads overwhelm Swedish opposition », The Montreal Gazette,‎ , p. 17 (lire en ligne)
  7. « Canadian players won olympic title », The Montreal Gazette,‎ , p. 18 (lire en ligne)
  8. a et b Brown 2006, p. 110
  9. Brown 2006, p. 111
  10. Brown 2006, p. 105
  11. a et b Diamond 1998, p. 814
  12. Brown 2006, p. 116
  13. Brown 2006, p. 118-119

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Comité olympique suisse, Résultats des concours des IIe Jeux Olympiques d'hiver, Saint-Moritz,‎ (lire en ligne [PDF]) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) William Brown, The Montreal Maroons: The Forgotten Stanley Cup Champions, Vehicule Press,‎ (ISBN 978-1550651287)
  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports,‎ , 1879 p. (ISBN 978-0836271140)