Ségolène Amiot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ségolène Amiot
Illustration.
Ségolène Amiot en 2022.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(1 mois et 23 jours)
Élection 19 juin 2022
Circonscription 3e de la Loire-Atlantique
Législature XVIe (Cinquième République)
Groupe politique LFI-NUPES
Prédécesseur Anne-France Brunet
Biographie
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine)
Nationalité Française
Parti politique LFI
Profession Employée administratif d'entreprise

Ségolène Amiot, née le à Châtenay-Malabry, est une femme politique française.

Elle est membre de La France insoumise, élue députée de la 3e de la Loire-Atlantique depuis 2022[1],[2] sous l'étiquette de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale. Elle succède ainsi à Anne-France Brunet, battue lors du second tour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ségolène Amiot est issue d’une fratrie de cinq enfants. Elle est diagnostiquée dyslexique à l’âge de 12 ans. Elle dit avoir abandonné des études d'ostéopathie faute de moyens financiers et enchainé « plein de petits boulots, mal payés, allant des missions intérimaires dans le nettoyage industriel à des ménages, en passant par auxiliaire de vie »[3].

Chargée d’assistance technique au sein d'un centre d'appels téléphoniques, elle participe au mouvement syndical comme militante à la CGT. Elle est aussi engagée pour la cause LGBT[1], elle a notamment été vice présidente du centre LGBT de Nantes[4].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Elle rejoint La France insoumise en 2016, au moment du mouvement anti-loi travail. Lors des élections législatives de 2017, elle milite pour la candidate LFI dans la deuxième circonscription de la Loire-Atlantique, Carole Malard[3].

Le 20 juin 2022, elle est élue députée dans la Troisième circonscription de la Loire-Atlantique avec 55,70% des voix devant la députée sortante Anne-France Brunet (LREM)[5],[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Florian Cazzola, « Législatives : qui est la nouvelle députée des cantons de Nantes-Ouest, Saint-Herblain et Indre ? », France Bleu, (consulté le )
  2. « Législatives en Loire-Atlantique. Ségolène Amiot l’emporte dans la 3e circonscription », sur Ouest-France, (consulté le )
  3. a et b Yan Gauchard, « Assemblée nationale : Ségolène Amiot, une « noob » de LFI dans le grand jeu du Palais-Bourbon », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le )
  4. « Assemblée nationale : Ségolène Amiot, une « noob » de LFI dans le grand jeu du Palais-Bourbon », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. David Phelippeau, « Résultats législatives 2022 : L’ancien fief de Jean-Marc Ayrault repasse à gauche », 20 minutes, (consulté le )
  6. « Résultats officiels 3è circonscription Loire-Atlantique », Ministère de l'Intérieur, (consulté le )
Ségolène Amiot a un de ses meetings en train d'applaudir entourée de deux militants.
Ségolène Amiot à un meeting de sa campagne des législatives 2022.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]