Roland Laudenbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laudenbach.

Roland Laudenbach, né à Paris 16ème le 20 octobre 1921 et mort à Paris 8ème le 9 janvier 1991, est un écrivain, éditeur, journaliste, critique littéraire et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roland Laudenbach est le neveu de l'acteur Pierre Fresnay[1]. Proche des Hussards, comme Roger Nimier et Antoine Blondin, il s'intéresse particulièrement au théâtre et au cinéma. Il participe à l'établissement des œuvres complètes de Victor Hugo chez l'éditeur A. Martel et scénarise plusieurs films et courts métrages.

Il fonde la maison d'édition La Table ronde en 1944.

Durant les années 1950, il collabore à la revue La Nation française (dissidente de L'Action française) de Pierre Boutang et Michel Vivier. Il fera partie de la rédaction du Crapouillot durant les années 1960. Il a publié quelques romans sous le pseudonyme de Michel Braspart, qui lui servit également à signer des articles dans plusieurs revues dont la Revue de la Table ronde, qu'il contribua à créer en 1948.

Défenseur de l’Algérie française, il cesse toute contribution au journal protestant Réforme qu’il estime trop engagé en faveur de l’indépendance de l’Algérie et fonde, en mai 1958, le mensuel Tant qu’il fait jour avec Philippe Brissaud.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Luc Barré, François Mauriac, biographie intime, t. 2 - 1940-1970, éditions Fayard, 2010 (ISBN 978-2-213-65577-2), p.177.

Liens externes[modifier | modifier le code]