Reugny (Allier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reugny.
Reugny
Mairie de Reugny
Mairie de Reugny
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Montluçon
Canton Huriel
Intercommunalité Communauté de communes du Val de Cher
Maire
Mandat
Bernard Garson
2014-2020
Code postal 03190
Code commune 03213
Démographie
Population
municipale
258 hab. (2014 en diminution de 1,9 % par rapport à 2009)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 27′ 46″ nord, 2° 36′ 56″ est
Altitude Min. 178 m
Max. 282 m
Superficie 7,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte administrative de l'Allier
City locator 14.svg
Reugny

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Reugny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Reugny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Reugny

Reugny est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires depuis la Révolution
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 en cours Bernard Garson[1]   Retraité
mars 2001 mars 2014 Alice Lachassagne PCF  
1987 mars 2001 Christian Galopier    
mars 1971 1987 Marcel Messonnier    
1963 mars 1971 Monsieur Lorcery    
1945 1963 Jean Pinguet    
1944 1945 Jean Pinguet    
1941 1944 Délégation spéciale    
1925 1935 Jean Pinguet    
1912 1925 Aujon    
1904 1912 Pierre Pinguet    
1884 1904 Philippe Giraud    
1878 1884 Amédée Maugenest    
1865 1878 Victor Chômet    
1861 1865 Auguste Gueston    
1831 1861 Jacques Chômet    
1813 1831 Antoine-Joseph Notaris    
1804 1813 Jean-Baptiste Deménitroux    
1798 1804 Jacques Lamichel    
1796 1798 Gilbert Chevalier    
1793 1796 Duceau    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 258 habitants, en diminution de -1,9 % par rapport à 2009 (Allier : 0 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
272 237 269 307 287 282 311 321 321
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
325 327 338 325 328 339 352 362 366
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
347 334 345 288 275 256 247 260 291
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
291 275 280 300 263 272 269 264 258
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Ancien prieuré Notre-Dame
Église paroissiale Saint-Martin
  • Église Saint-Martin : nef romane, abside du XIIIe siècle, pietà de pierre du XVe siècle.
  • Ancien prieuré Notre-Dame : chapelle du XVe siècle. Le prieuré de Reugny se composait d'une tour quadrangulaire, sorte de donjon, d'environ douze mètres de hauteur, dans laquelle se trouvait le logement des religieux. La façade de ce bâtiment était flanquée de deux tours à toiture en forme de poivrière, qui devaient servir tant aux usages domestiques qu'à la défense. Une troisième tour de moindre grosseur, distante, comme les précédentes, d'environ cinq mètres du donjon, s'élevait au sud-est. Ces tours devaient être munies chacune de trois meurtrières.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des maires de l'Allier sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de l'Allier, 8 avril 2014 (consulté le 6 juin 2014).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]