Prix Fermat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Prix Fermat de recherche en mathématiques récompense les travaux de recherche de mathématiciens dans des domaines où les contributions de Pierre de Fermat ont été déterminantes :

À l'intérieur de ces domaines, l'esprit du prix est de récompenser plutôt des résultats de recherche qui sont accessibles au plus grand nombre de mathématiciens professionnels. Le prix Fermat a été créé en 1989. Il est décerné tous les deux ans à Toulouse par l'Institut de Mathématiques de Toulouse. Le montant du prix de la douzième édition (2011) est de 20 000 euros.

Lauréats[modifier | modifier le code]

Prix Fermat junior[modifier | modifier le code]

Le prix Fermat junior de mathématiques est un prix de recherche en mathématiques, créé à Toulouse en 1989 et décerné tous les deux ans. Il récompense la contribution d'un étudiant des lycées ou universités français dans des domaines qui figurent aux programmes des enseignements aux niveaux bac à bac+4, c'est-à-dire essentiellement  : classes préparatoires aux Grandes écoles, licences et première année de master des universités. Le montant du prix pour l'édition 2011 est de  2000 euros.

Lauréats[modifier | modifier le code]

  • 1991 : V. Lefèvre
  • 1993 : D. Auroux
  • 1995 : Y. Ollivier
  • 1997 : prix non décerné
  • 1999 : G. Farinole
  • 2001 : prix non décerné
  • 2003 : Pierre Dehornoy, « Composition des tours de cavalier », Quadrature, no 55,‎ , p. 31-42 et Julien Grivaux, « Étude de familles de polynômes (I) », Quadrature, no 56,‎ , p. 1-9
  • 2005 : Igor Kortchemski, « Bonnes suites et permutations », Quadrature, no 62,‎ , p. 24-34
  • 2007 : prix non décerné
  • 2009 : Armand Bernardi, Clément Jambou, Emmanuel Lecouturier, Sébastien Miquel, Jean Rax, Nathan Skrzypczak et Anne Kalouguine, membres de l'équipe « France 2 » qui a remporté (ex aequo) la compétition mathématique ITYM (International Tournament of Young Mathematicians)
  • 2011 : prix non décerné
  • 2013 : M.O. Alaoui et Hu Kaitong, « Ellipse d'aire maximale inscrite dans les polygones convexes », Quadrature,‎ (à paraître) et Julie Arnal-Brezun, « Le procédé générateur », Quadrature, no 94,‎ , p. 21-24 .

Liens externes[modifier | modifier le code]