Institut de mathématiques Clay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 22′ 20″ N 71° 06′ 58″ O / 42.3722, -71.11611 L'Institut de mathématiques Clay (en anglais, Clay Mathematics Institute, ou CMI) a été fondé en septembre 1998 par Landon Clay, un homme d'affaires de Boston, PDG de East Hill Management, et son épouse Lavinia Clay dans le but de promouvoir et disséminer la connaissance mathématique dans le monde, en instaurant un système de primes pour les chercheurs mathématiciens.

Prix[modifier | modifier le code]

Problèmes du prix du millénaire[modifier | modifier le code]

En 2000, est publiée une liste de sept problèmes, correspondant à autant de conjectures. Une récompense d'un million de dollars est promise pour la découverte de leur solution. Ce sont les problèmes du prix du millénaire, qui incluent le Problème P=NP de l'informatique théorique.

Les travaux de Grigori Perelman sur la conjecture de Poincaré, l'un des sept problèmes, ont été officiellement reconnus par la communauté mathématique qui lui a décerné la médaille Fields et par l'institut qui lui a attribué le prix du millénaire le 18 mars 2010[1], prix que Perelman a refusé[2],[3].

L'existence de ces prix divise la communauté mathématique[4].

Clay Research Award[modifier | modifier le code]

L'institut honore également, chaque année, un ou plusieurs mathématiciens en reconnaissance de leurs recherches. Le prix a été distribué pour la première fois en 1999, à Andrew Wiles. Les lauréats de 2015 sont Larry Guth et Nets Katz, pour leur solution du problème de distance d'Erdös notamment[5].

Clay Award for Dissemination[modifier | modifier le code]

Le prix Clay pour la diffusion des mathématiques, est un prix distribué pour la première fois en 2015[6]. Il est attribué à Étienne Ghys « pour ses contributions personnelles importantes à la recherche mathématiques et ses travaux remarquables pour la promotion des mathématiques ».

Fellows[modifier | modifier le code]

L'institut finance également des fellowships, des bourses de longue durée. Parmi les boursiers, il y a (au 22 juin 2015) : Aaron Pixton, Alex Wright, Ivan Corwin, Jack Thorne, James Maynard, John Pardon, June Huh, Miguel Walsh, Peter Scholze, Semyon Dyatlov.

Les bourses sont d'une durée comprise entre un et cinq ans, le dernier cas est le plus usuel. Le critère de sélection principal pour une bourse est la qualité exceptionnelle de la recherche du candidat, et la promesse qu'il recèle de devenir un ténor mathématique[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Communiqué de presse de l'Institut de mathématiques Clay
  2. (en) Communiqué en date du 1er juillet 2010 de l'Institut Clay
  3. (en) article (Associated Press) sur le sujet
  4. (en) Anatoly Vershik, « What is good for mathematics? Thoughts on the Clay Millennium Prizes », sur Notices of the American Mathematical Society,‎ (consulté le 12 juin 2015) (la pertinence des prix du millénaire) [PDF].
  5. « 2015 Clay Reserach Award », Clay Institute
  6. « Clay Award for Dissemination », Clay Institute
  7. « Fellowship Nominations » de l'Institut Clay

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]