Jean-Michel Coron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Michel Coron en 2009, à Glasgow

Jean-Michel Coron, né le à Paris, est un professeur de mathématiques français à l'université Paris-Sud 11 puis à l'université Pierre-et-Marie-Curie, Laboratoire Jacques-Louis Lions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa formation initiale est celle d'Ingénieur de l'École polytechnique puis du Corps des mines. Il est également membre senior de l'Institut universitaire de France.

Il a été invité pour une conférence plénière au congrès international des mathématiciens à Hyderabad en août 2010, de même que son épouse Claire Voisin.

Il est élu membre de l'Académie des sciences en Automatique et contrôle le 18 novembre 2014[1].

Le Prix Maxwell qu'il reçoit en 2015 récompense ses travaux sur l’étude des méthodes variationnelles pour les équations aux dérivées partielles non linéaires[2].

Travaux[modifier | modifier le code]

Jean-Michel Coron travaille notamment sur la théorie du contrôle.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Maxwell (Congrès international de mathématiques appliquées et industrielles, 2015)
  • Prix Léonid Frank (Académie des sciences, 2011)
  • Prix Dargelos (École polytechnique, 2002)
  • Prix Eugène Catalan (Académie Royale de Belgique, 2000).
  • Prix Jaffé (Académie des sciences, 1995)
  • Prix Fermat (Université de Toulouse, 1993)
  • Prix Victor Noury (Commission de mathématiques de l'Académie des Sciences, 1990)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Page à Jussieu

Références[modifier | modifier le code]

  1. Trois polytechniciens et un ancien professeur de l'X à l’Académie des sciences
  2. Chercheurs primés sur le site de la Fondation Sciences Mathématiques de Paris