Poilly-sur-Tholon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Poilly-sur-Tholon
Poilly-sur-Tholon
Vue du village et de son église
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Auxerre
Canton Charny
Intercommunalité Communauté de communes de l'Aillantais
Maire
Mandat
Christian Martin
2014-2020
Code postal 89110
Code commune 89304
Démographie
Gentilé Pollyaciens [1]
Population
municipale
694 hab. (2016 en diminution de 2,25 % par rapport à 2011)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 00″ nord, 3° 23′ 41″ est
Altitude Min. 112 m
Max. 210 m
Superficie 19,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

Voir sur la carte administrative de Bourgogne
City locator 14.svg
Poilly-sur-Tholon

Géolocalisation sur la carte : Yonne

Voir sur la carte topographique de l'Yonne
City locator 14.svg
Poilly-sur-Tholon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Poilly-sur-Tholon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Poilly-sur-Tholon

Poilly-sur-Tholon est une commune française située dans le département de l'Yonne en région de Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Aillant-sur-Tholon Valravillon
(Laduz)
Rose des vents
Chassy
Saint-Maurice-Thizouaille
N Fleury-la-Vallée
Charbuy
O    Poilly-sur-Tholon    E
S
Saint-Maurice-le-Vieil Égleny Lindry

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du XIIe siècle, les moines de l'ordre de Grandmont bâtissent leur prieuré de Vieupou, près du hameau de La Levée[2]. Ils quittent le prieuré en 1770, deux ans avant la suppression de l'ordre. Le tout est vendu comme bien national en 1791. Un partie des bâtiments disparaît. L'église du prieuré est rasée en 1901[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 2001 2003 Jacques Martiré    
mars 2003 2014 Bernard Fauvernier[4]    
2014 2020 Christian Martin    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2016, la commune comptait 694 habitants[Note 1], en diminution de 2,25 % par rapport à 2011 (Yonne : -0,56 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8529029029459409821 0001 0501 028
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0691 0541 0761 0511 0501 0341 014951913
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
899835799708719682645623594
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
542526491565581594683710694
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune de Poilly-sur-Tholon administre sept hameaux ou villages:

  • Poilly-sur-Tholon
  • Auvergne
  • Sarrigny
  • Luchy
  • Bleury
  • Marnay
  • Moulin de Marnay

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Animations touristiques[modifier | modifier le code]

Des festivités se tiennent tous les ans au mois d'août à Poilly-sur-Tholon et au mois d'avril dans le hameau de Bleury. La cavalcade de Bleury a lieu chaque premier dimanche de juillet. C'est un temps fort des festivités régionales depuis 1928.

Le comité des fêtes est une équipe permanente d’une vingtaine de membres qui organisent de nombreuses animations. Ce sont ainsi quatre-vingts bénévoles qui, au long de l’année, imaginent, conçoivent et construisent les sujets et les chars qui seront l’attraction de l’année suivante.

Chaque année une rosière (Miss) est élue dans un hameau différent. Ce legs de Machavoine est perpétué chaque année à sa mémoire, grâce à la dot qu'il a laissée pour permettre la remise d'une petite somme à la jeune fille la plus méritante de l'année. Elle défile avec ses deux dauphines sur le plus beau char pendant la cavalcade annuelle.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]