Ise monogatari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ise monogatari
Journey to the East BM 1881.1210.0.332 n03.jpg
Peinture de Sumiyoshi Jokei illustrant le neuvième épisode du Ise monogatari (British Museum).
Titre original
(ja) 伊勢物語Voir et modifier les données sur Wikidata
Langue
Auteur
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Genres
ISBN 10
0-8048-3338-9Voir et modifier les données sur Wikidata
ISBN 13
978-0-8048-3338-7Voir et modifier les données sur Wikidata

Les Ise monogatari (Les Contes d'Ise) sont des contes japonais, fameux dans la littérature et dans les références culturelles du Japon. On en ignore cependant et l'auteur, et la date de rédaction.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'époque de Heian voit apparaître les débuts de la littérature japonaise et les premiers romans. Les récits amoureux des Contes d'Ise sont parmi les plus célèbres avec le Dit du Genji[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ils se composent de 143 passages (parfois très courts, et ne comprenant qu'un seul poème waka), regroupant 209 poèmes[2].

Une bonne partie des contes trouve son unité par la présence de Ariwara no Narihira, le poète séducteur[3], dont les aventures amoureuses sont décrites au fil des contes, émaillés par nombre de ses poèmes[4].

Rôle dans la peinture[modifier | modifier le code]

L'illustration des Contes d'Ise (Ise monogatari-e) est un thème récurrent de la peinture et de la gravure japonaises depuis l'époque de Heian, si bien qu'il subsiste de nombreuses œuvres picturales sur les contes sur une grande diversité de support (rouleaux enluminés, estampe ukiyo-e, paravent, éventail, livret, etc.)[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hélène Prigent, « Images du Monde flottant », Le Petit Journal des grandes expositions, no 369,‎ , p. 2 (ISBN 2-7118-4852-3).
  2. Shūichi Katō, Don Sanderson 1997, p. 48.
  3. Shūichi Katō, Don Sanderson 1997, p. 49.
  4. Donald Keene 1955, p. 67.
  5. (en) « Ise monogatari-e », sur Japanese Architecture and Art Net Users System (JAANUS) (consulté le 31 juillet 2019).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]