Philippe de Bourgogne (1389-1415)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe de Bourgogne.

Philippe de Nevers
Illustration.
Titre
Comte de Nevers
Prédécesseur Marguerite III de Flandre
Successeur Charles de Bourgogne
Comte de Rethel
Prédécesseur Antoine de Brabant
Successeur Charles de Bourgogne
Biographie
Dynastie Maison capétienne de Valois
Date de naissance
Lieu de naissance Villaines-en-Duesmois
Date de décès
Lieu de décès Azincourt
Sépulture cathédrale de Thérouanne, puis
abbaye Notre-Dame d'Élan
Père Philippe II de Bourgogne
Mère Marguerite III de Flandre
Conjoint Isabelle de Coucy
Bonne d'Artois
Enfants Charles de Bourgogne
Jean de Bourgogne

Philippe de Bourgogne (1389-1415)

Philippe de Bourgogne (Villaines-en-Duesmois, décembre 1389 - tué à Azincourt, le 25 octobre 1415), comte de Nevers (1404-1415) et de Rethel (1406-1415) est un prince français du début du XVe siècle.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Philippe est le plus jeune des fils de Philippe II le Hardi, duc de Bourgogne et de Marguerite III de Dampierre, comtesse de Flandre, de Bourgogne, de Nevers et de Rethel.

Lorsque son frère aîné, Jean Sans Peur, hérita en 1404 du duché de Bourgogne, il lui donna en apanage le comté de Nevers. De même, son frère Antoine lui donna le comté de Rethel lorsqu'il hérita du Brabant. Lors de la lutte entre les Orléans et les Bourguignons, il soutint Jean sans Peur son frère, mais refusa de le suivre quand celui-ci cherche à composer avec les Anglais d'Henri V qui envahissent le royaume. Il combat à Azincourt à la tête d'un bataillon de mille deux cents hommes, et périt dans la bataille.

Son corps, après avoir été provisoirement inhumé dans la cathédrale de Thérouanne, est ensuite transféré dans l'église de l'abbaye cistercienne Notre-Dame d'Élan, située dans son comté de Rethel[1].

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Il avait épousé en premières noces à Soissons le 9 avril 1409 Isabelle de Coucy, comtesse de Soissons († 1411) fille d'Enguerrand VII de Coucy, comte de Soissons et d'Isabelle de Lorraine eut :

  • Philippe, né en 1410, mort entre 1411 et 1415
  • Marguerite, née en 1411, morte entre 1411 et 1412

Il se remarie à Beaumont-en-Artois le 20 juin 1413 avec Bonne d'Artois (1396 † 1425) et eut :

Ascendance[modifier | modifier le code]

Contemporains[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Murielle Gaude-Ferragu, D'or et de cendres: la mort et les funérailles des princes dans le royaume de France au bas Moyen Age, Villeneuve d'Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2005, p. 78.