Philippe Collin (animateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe Collin et Collin.

Philippe Collin
Image illustrative de l’article Philippe Collin (animateur)
Philippe Collin (2018)

Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Brest, Drapeau de la France France
Émissions Panique au Mangin Palace
Downtown
Personne ne bouge !
Chaîne France Inter, Arte

Philippe Collin est un producteur de radio, auteur et journaliste, né à Brest le . Il effectue des études d'histoire à l'Université de Bretagne occidentale, à Brest[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est titulaire d'une maîtrise d'histoire contemporaine consacrée à l'épuration des collaborateurs à la Libération.

D'abord chroniqueur dans l'émission de Gérard Lefort A toute allure, de 1999 à 2001 sur France Inter puis dans l'émission culturelle hebdomadaire Charivari (animée par Frédéric Bonnaud) sur France Inter (entre 2004 et 2006), Philippe Collin anime l'émission Comme un ouragan pendant l'été 2005 puis Panique au Mangin Palace de à .

À la rentrée 2006, Charivari s'arrête et Frédéric Bonnaud lance une nouvelle émission, La bande à Bonnaud, pour laquelle Philippe Collin écrit régulièrement des chroniques. L'émission est supprimée fin .

Entre et , il anime également l'émission Panique au Ministère Psychique puis La cellule de dégrisement, dans le même esprit décalé – voire délirant – et un rien irrévérencieux que le Mangin Palace.

En 2010, il anime l'émission Les Persifleurs du mal durant le mois de juillet, puis 5/7 Boulevard – en référence au Sunset Boulevard à Los Angeles – à partir du mois de septembre, entre 17 h et 19 h. À la rentrée 2011, cette émission prend le nom de Downtown (18 h-19 h) avec Xavier Mauduit.

Pour la télévision, entre septembre 2004 et juin 2005 il a également collaboré en tant que journaliste avec Michel Denisot à l'émission Le Grand Journal, sur Canal+.

Depuis le dimanche 8 janvier 2012 à 17 h 45, il est coauteur d'une émission culturelle et décalée Personne ne bouge !, sur Arte avec Frédéric Bonnaud et Xavier Mauduit.

Depuis septembre 2016 Personne ne bouge ! est diffusée à 19 h.

Entre septembre 2013 et juin 2015, il produit et anime l'émission Si l'Amérique m'était contée sur France Inter[2].

Joy Raffin assurait la voix narrative de ce magazine.

Dans le cadre de cette série radiophonique de nombreuses personnalités américaines ont raconté leur vision des Etats-Unis comme Leonardo DiCaprio, John Travolta, Meryl Streep, Harrison Ford, Jay McInerney, Willem Dafoe, Oliver Stone, Jessica Chastain, Steven Soderbergh, Forrest Whitaker, Russell Banks,...

À partir du 28 juin 2014, il anime avec Xavier Mauduit une émission quotidienne dédiée à la Coupe du monde de football : Si tu ne vas pas à Rio...[3].

Depuis 2015, il anime sur France Inter une émission hebdomadaire dite "d'esprit et de sport" intitulée L'Œil du tigre. C'est un magazine culturel qui traite de la culture et de l'histoire du sport. Xavier Mauduit assure en début d'émission une chronique sur l'histoire du sport et Joy Raffin clôt l'émission par un journal de pop culture sportive intitulé Give me five.

Le 5 juin 2016, François Hollande alors Président de la République est venu en direct dans l'émission évoquer ses passions sportives.

En 2016, il écrit et co-réalise avec Clément Léotard un film en réalité virtuelle pour La cinémathèque française. Le film s'intitule Kinoscope et propose une plongée dans l'histoire du cinéma. Le film a reçu le soutien du Google Lab.[4] Dans la version internationale, la voix narrative du Kinoscope est assurée par Dean Tavoularis chef décorateur des films de Francis Ford Coppola.

En 2018, il est l'auteur avec Sébastien Goethals de la bande dessinée "Le voyage de Marcel Grob". Il raconte l'histoire de Marcel Grob, un malgré-nous, un jeune alsacien de 17 ans qui doit intégrer la Waffen-SS en 1944. La bande dessinée est inspirée d'une histoire vraie, celle du grand oncle de Philippe Collin[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bande dessinée

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1], (portrait d'anciens élèves de l'UBO sur youtube.com).
  2. « "Si l'Amérique m'était contée" sur le site de France Inter » (consulté le 28 mars 2015)
  3. « Si tu ne vas pas à Rio ... », sur France Inter.
  4. « De Méliès à Cardboard, (re)découvrez l’histoire du cinéma », sur googleblog.com, (consulté le 9 octobre 2018)
  5. « Philippe Collin : "Aujourd'hui, on pense encore vaguement que les 'Malgré-nous' étaient collabo" », sur franceinter.fr, (consulté le 9 octobre 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]