Perrine Laffont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laffont.
Perrine Laffont
image illustrative de l’article Perrine Laffont
Perrine Laffont avec sa médaille d'or des Jeux olympiques de 2018.
Contexte général
Sport Ski acrobatique
Période active Depuis 2013
Site officiel laffontperrine.eu
Biographie
Nom de naissance Perrine
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Naissance (19 ans)
Lieu de naissance Lavelanet
Taille 1,64 m
Poids de forme 54kg
Entraîneur Ludovic Didier
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 0 0
Championnats du monde 1 1 0
Coupe du monde (globes) 1 1 1
Coupe du monde (épreuves) 5 7 0

Perrine Laffont, née le à Lavelanet (Ariège)[1], est une skieuse acrobatique française s'illustrant dans l'épreuve des bosses[2],[3]. Après deux médailles mondiales lors de l'édition 2017 de Sierra Nevada, font un titre, elle remporte le titre olympique de l'épreuve des bosses des Jeux olympiques de 2018 de Pyeongchang. Lors de cette même année, elle remporte le classement de la Coupe du monde dans sa spécialité des bosses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du pays d'Olmes en Ariège, c'est dans la proche station des Monts d'Olmes qu'elle sera initiée dès le plus jeune âge au ski par ses parents. Elle déménagera plus tard à Annecy pour ses études, et intègre l'Université Savoie-Mont-Blanc[4].

Seulement âgée de quinze ans, elle est sélectionnée pour la finale de l'épreuve des bosses lors des Jeux olympiques d'hiver de 2014, termine cinquième des qualifications, puis finalement quatorzième de sa première finale olympique. La saison suivante, elle participe pour la première fois aux championnats du monde, terminant 13e aux bosses et 6e aux bosses parallèles lors de cette édition de Kreischberg[5].

En , elle remporte sa première victoire en coupe du monde , ce qui constitue également son premier podium, lors de l'épreuve de bosses de Tazawako[6]. Elle remporte une deuxième victoire en s'imposant lors des finales de la coupe du monde lors du parallèle[7]. Cela lui permet de terminer troisième du classement de la 2016, derrière les deux sœurs québécoises Chloé et Justine Dufour-Lapointe[7].

Elle commence sa saison suivante par une deuxième place à Ruka lors de la première course de la coupe du monde[8]. Lors de la course suivante à Lake Placid, elle termine de nouveau deuxième, devancée comme à Ruka par l'Australienne Britteny Cox[9]. Elle doit ensuite attendre l'étape de Tazawako pour renouer avec le podium, deuxième derrière Britteny Cox[10]. Lors des finales à Thaiwoo, elle s'impose sur les bosses devant Justine Dufour-Lapointe et Britteny Cox[11]. Elle termine deuxième de la coupe du monde, derrière Britteny Cox.

Elle se présente aux mondiaux 2017 de Sierra Nevada en Andalousie avec de belles ambitions de médailles qu'elle confirme en signant la 2e place sur l'épreuve individuelle de bosses[12]. Le lendemain, elle remporte le premier titre majeur de sa carrière à seulement 18 ans en prenant le dessus sur Yuliya Galysheva (Kazakhstan) en finale des bosses parallèles[13],[14]. Elle devient par ailleurs la première championne du monde française de cette spécialité.

Lors des Jeux olympiques d'hiver de 2018 à Pyeongchang, elle est sacrée championne olympique en ski acrobatique dans l'épreuve des bosses[15]. En terminant deuxième de la dernière épreuve de la saison, en parallèle, derrière l'Américaine Jaelin Kauf, elle remporte le classement de la coupe du monde de la spécialité[16].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Résultats aux championnats du monde[17]
Épreuve / Édition Bosses Bosses parallèles
Mondiaux 2015
Drapeau : Norvège Kreischberg
13e 6e
Mondiaux 2017
Drapeau : Espagne Sierra Nevada
Médaille d'argent, monde Argent Médaille d'or, monde Or

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

Résultats aux championnats du monde junior[18]
Épreuve / Édition Bosses Bosses parallèles
Mondiaux 2013
Chiesa in Valmalenco
5e Médaille de bronze, monde Bronze
Mondiaux 2014
Chiesa in Valmalenco
Médaille de bronze, monde Bronze 4e
Mondiaux 2015
Chiesa in Valmalenco
Médaille d'or, monde Or Médaille d'or, monde Or
Mondiaux 2016
Åre
Médaille d'or, monde Or DNS

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général  : 4e en 2018
  • Meilleur classement aux bosses : 1re en 2018
  • 11 podiums dont 5 victoires au terme de saison 2017-2018.

Différents classements en coupe du monde[modifier | modifier le code]

Classement en coupe du monde[19]
Année/Classement Général Bosses
Class. Points Class. Points
2014 88e 14 19e 154
2015 61e 16,89 16e 152
2016 11e 51,75 3e 414
2017 9e 59,55 2e 655
2018 4e 60,70 1re 607

Podiums[modifier | modifier le code]

Date Lieu Place Discipline
Tazawako 1re Bosses
Moscou 1re Parallèle
Ruka 2e Bosses
Lake Placid 2e Bosses
Tazawako 2e Bosses
Thaiwoo 1re Bosses
Thaiwoo 2e Parallèle
Calgary 2e Bosses
Deer Valley 1re Bosses
Deer Valley 2e Bosses
Tazawako 1re Bosses
Megeve 2e Bosses

Distinctions[modifier | modifier le code]

Chevalier de la Légion d'honneur Chevalier de la Légion d'honneur (2018)[20]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G. Mathieu, « Perrine Laffont, une ado aux JO ! », sur bfmtv.com, .
  2. « JO / Sotchi : Perrine Laffont, 15 ans, entre en piste ce jeudi », Midi libre, 6 février 2014.
  3. « JO / Ski de bosses : l'exploit de Perrine Laffont », Midi libre, 6 février 2014.
  4. Benoît Lagneux, « bosses : train en avance, précocité, Pyrénéenne d'Annecy, ce qu'il faut savoir sur Perrine Laffont », Le Dauphiné, (consulté le 11 février 2018).
  5. Lionel Lasserre, « Ski de bosses : l'Ariégeoise Perrine Laffont 6e des Mondiaux en parallèles », sur ladepeche.fr, .
  6. Benoît Lagneux, « Laffont, première victoire en coupe du monde au Japon ! (+ réactions) », sur ledauphine.com, .
  7. a et b Benoît Lagneux, « Finales à Moscou: Laffont gagne, Cavet 2e ! », sur ledauphine.com, .
  8. « [vidéo] Perrine Laffont sur la deuxième marche du podium de la Coupe du monde de ski de bosses à Ruka », sur france3-regions.francetvinfo.fr, .
  9. « Coupe du monde: Ben Cavet et Perrine Laffont en argent en bosses », sur lequipe.fr, .
  10. Benoît Lagneux, « Tazawako: Cavet revient sur la boîte, Laffont seconde! », sur ledauphine.com, .
  11. My. A., « Coupe du monde : Perrine Laffont gagne en Chine », sur lequipe.fr, .
  12. Emmanuelle Gayet, « Ski de bosses : Perrine Laffont décroche l'argent aux championnats du monde en Sierra Nevada », sur france3-regions.francetvinfo.fr, .
  13. Arnaud Paul, « Ski de bosses : l'Ariégeoise Perrine Laffont championne du monde en parallèle », sur ladepeche.fr, .
  14. (en) « LAFFONT Perrine - Biographie », sur data.fis-ski.com (consulté le 10 mars 2017).
  15. « Perrine Laffont championne olympique du ski de bosses, première médaille pour les Bleus », sur L'Équipe, (consulté le 11 février 2018).
  16. « Perrine Laffont remporte la Coupe du monde de ski de bosses », sur ladepeche.fr, .
  17. (en) « Pauline Laffont : FIS World Ski Championships starts », sur fis-ski.com.
  18. (en) « Pauline Laffont : FIS Junior World Ski Championships starts », sur fis-ski.com.
  19. (en) « Perrine Laffont : WC Standings », site internet de la fédération internationale de Ski (consulté le 19 mai 2018).
  20. Décret du 11 avril 2018 portant nomination , Legifrance.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]