Globe de cristal (ski)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Globe de cristal.
Globe de cristal
Image associée à la récompense
Un globe de cristal

Description Remis aux vainqueurs de Coupes du monde de la FIS.
Organisateur Fédération internationale de ski
Lindsey Vonn, avec trois « gros » globes de cristal (ceux de 2008, 2009 et 2010), plus cinq « petits » ; s'y ajoutent deux médailles olympiques, or et bronze de 2010.

Le globe de cristal est une distinction sportive décernée dans les sports d'hiver régis par la Fédération internationale de ski lors des éditions de Coupe du monde dans le ski alpin, le ski de fond, le combiné nordique, le saut à ski, le ski acrobatique, le snowboard, le ski de vitesse et le télémark. Depuis 1987[1], ils sont exclusivement réalisés par l'entreprise Joska Kristall dont le siège se situe à Bodenmais en Allemagne (elle crée également les distinctions remises au Tour de ski). Dans chacune des disciplines sportives évoquées, le trophée est remis après l'ultime épreuve de la saison, puisque ces récompenses sont offertes aux sportifs qui ont accumulé le plus de points course après course et terminent donc en tête des classements ainsi établis. Il arrive cependant qu'un athlète particulièrement dominateur dans sa discipline, soit assuré de remporter le trophée bien avant la fin de la saison.

On différencie donc deux globes de cristal. Le gros globe de cristal est une distinction attribuée au vainqueur et à la gagnante du classement général de la Coupe du monde ; ce trophée pèse 9 kg, mesure 46 cm de hauteur dont la moitié est ornée par une sphère figurant la planète[1]. Le petit globe de cristal est une distinction attribuée aux différents vainqueurs masculins et féminins des classements par épreuves (descente, slalom, slalom géant, super G et combiné pour l'exemple du ski alpin), ce trophée pèse 3,5 kg. Il s'agit de trophées annuels. Ce système est le même dans chacune des disciplines régies par la FIS.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Siegertrophäen kommen aus Bodenmais, sur kinderland-bayerischer-wald.de. Consulté le 29 janvier 2009.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Globe de cristal : récompense attribuée par l'IBU aux vainqueurs de Coupe du monde, d'une autre facture que les globes FIS.

Source[modifier | modifier le code]