Pathé Production

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pathé Production

Création 1901
Personnages clés Jérôme Seydoux
Forme juridique SAS
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Marc Lacan
Activité Production de films
Société mère Pathé
Sociétés sœurs Les cinémas Gaumont Pathé, Pathé Distribution

Chiffre d’affaires 35M€(2015)

Pathé Production, parfois nommée Pathé Films est une société de production cinématographique française, filiale du groupe Pathé, dirigée par Marc Lacan.

Historique[modifier | modifier le code]

Ferdinand Zecca dirige la production de Pathé à partir de 1901 et développe la notion de genres en produisant de nombreux films différents (comédies, drame, contes de fée...). Rapidement, l'entreprise connait le succès avec des films comme La Course à la perruque (André Heuzé, 1906), La Poule aux œufs d'or (Gaston Velle, 1906) ou encore La Vie et la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ (Ferdinand Zecca, 1907).

Pathé commence son activité de production aux États-Unis en 1906 en produisant un film par jour (la plupart des studios produisent alors un film par semaine). Dès 1907, près d'un tiers du chiffre d'affaires vient des États-Unis. Intéressé par l'entreprise, Edison propose alors la création d'un trust. Ainsi naît la Motion Picture Patents Company, pour tenter de réduire l’hégémonie française sur le marché cinématographique.

Dès 1909, Pathé étend son empire en créant des filiales en Suède, en Grande-Bretagne et en Italie. À la même période, la firme tente de changer sa façon de produire pour proposer des films plus longs. Grâce à un partenariat avec la Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL), Pathé fait entrer dans son catalogue plusieurs vedettes du music hall (René Alexandre, André Deed, Charles Petit Demange, dit Prince-Rigadin, Max Linder, Mistinguett, Stacia Napierkowska, Gabrielle Robinne, Gabriel Signoret). Ferdinand Zecca continue de diriger les productions, et réalise de nombreux films comme La Vie moderne.

Durant les années 1920, la société devient Pathé Consortium Cinéma. Sa première production, Les Trois Mousquetaires (Henri Diamant-Berger, 1921), en douze chapitres, se fait remarquer. Arrivent ensuite Rouletabille chez les bohémiens (Henri Fescourt, 1922), Vingt ans après (Henri Diamant-Berger, 1922), Tao (Gaston Ravel, 1923), Vidocq (Jean Kemm, 1923), Mandrin (Henri Fescourt, 1924), Jean Chouan (Luitz-Morat, 1926) ou encore Belphégor (Henri Desfontaines, 1927).

Dans les années 1960, Pathé délaisse la production (et la location de studios) au profit de l'exploitation, et diminue considérablement son nombre de films. Plusieurs films sont néanmoins produits pour l'ORTF : Le Chevalier de Maison-Rouge (Claude Barma, 1963), Belphégor ou le Fantôme du Louvre (Claude Barma, 1965), Arsène Lupin (Jean-Pierre Decourt, 1969-1970), Nana (Maurice Cazeneuve, 1981). À côté des films et des séries de fictions, les documentaires enrichissent le catalogue : Le Petit cirque de Calder (Carlo Villardebo, 1961), Les Grandes batailles (Henri de Turenne et Daniel Costelle, 1973), C’était hier (Henri de Turenne et Daniel Costelle, 1973), L’Aventure de l’art moderne (Carlo Villardebo, 1978-1980). La société actuelle Pathé Productions est enregistrée au registre du commerce en 1963.

Lors de la prise de contrôle du groupe Chargeurs par Jérôme Seydoux dans les années 1990, les activités de production reprenne. Le groupe détient 50 % de Renn Productions, la société de Claude Berri. En parallèle, la société continue à sortir des films, notamment : L’Amant de Jean-Jacques Annaud (1992), Germinal de Claude Berri (1993), Showgirls de Paul Verhoeven (1995), Gazon Maudit de Josiane Balasko (1995), Les Trois Frères de Bernard Campan et Didier Bourdon (1995).

En janvier 1996, Renn Productions est rachetée à 100 % et l'entreprise devient Pathé Renn Productions. La nouvelle entité accroît alors son volume de production et sort plusieurs succès : Didier d’Alain Chabat (1997), Lucie Aubrac de Claude Berri (1997), Lolita d’Adrian Lyne (1997), Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi (1999), Tout sur ma mère de Pedro Almodovar (1999).

En France, un partenariat est noué en mars 1999 avec le producteur Philippe Carcassonne. En Angleterre, Pathé entre au premier rang des producteurs indépendants en étant sélectionné en juin 1997 entre 40 candidats, pour être un des 3 bénéficiaires de la Franchise britannique et bénéficier à ce titre de l’appui du Film Council comme co-investisseur.

Dans les années 2000, Pathé prend une place de premier rang pour ses productions en France et en Angleterre (10 en 2012, 21 en 2013), signant à la fois de grosses productions et des premiers films. En 2008, l'entreprise bat tous les records d'entrées en France avec Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon (20,4M d'entrées).

En 2009, Pathé UK produit et distribue dans le monde Slumdog Millionnaire qui lui vaudra 8 Oscars.

Pathé produit nombre de films marquants du début du 3e millénaire :Chicken Run des Studios Aardman (2000), Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre (Alain Chabat, 2002), Lost in Translation (Sofia Coppola, 2003), Les Choristes (Christophe Barratier, 2004), Deux Frères (Jean-Jacques Annaud, 2004), Brokeback Mountain (Ang Lee, 2005), The Queen (Stephen Fears, 2006), Volver (Pedro Almodovar, 2006), Le Scaphandre et le Papillon (Julian Schnabel, 2007), Into the Wild (Sean Penn, 2007), LOL (Lisa Azuelos, 2008), Les Beaux gosses (Riad Sattouf, 2009), Tout ce qui brille (Géraldine Nakache et Hervé Mimran, 2009), Océans (Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, 2009), Rien à déclarer (Dany Boon, 2010), L’Illusionniste (Sylvain Chomet, 2010), The Ghost Writer (Roman Polanski, 2010), Et maintenant on va où ? (Nadine Labaki, 2011), The Iron Lady (Phyllida Lloyd, 2012), Sur la piste du Marsupilami (Alain Chabat, 2012).

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Sous le nom Pathé Renn Productions[modifier | modifier le code]

Pathé UK / Pathé Pictures International[modifier | modifier le code]

Pathé Exchange[modifier | modifier le code]

  • 1925 : The Joy Provider
  • 1925 : Never Say Die
  • 1925 : Jerry the Troublesome Tyke
  • 1925 : Jerry Done Again
  • 1925 : In and Out of Wembley
  • 1925 : Honesty Is the Best Policy
  • 1926 : We Nearly Lose Him
  • 1926 : The Deputy
  • 1926 : Shown Up!
  • 1926 : One Exciting Nightmare
  • 1926 : Jerry Sacks a Saxophone
  • 1926 : He Gets Fired
  • 1926 : Golf
  • 1926 : Going West
  • 1926 : Football
  • 1926 : Both Biters Bit
  • 1926 : A Wireless Whirl
  • 1926 : A Very Jerry Expedition
  • 1926 : A Sticky Business
  • 1926 : All Up a Tree
  • 1926 : A Flash Affair

Principales distinctions[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie Pays Résultat Prix Catégorie Film
2009 Cérémonie des Oscars 2009 Drapeau des États-Unis Remporté Meilleur film Slumdog Millionaire
2009 BAFTA 2009 Drapeau de la Grande-Bretagne Remporté Meilleur film Slumdog Millionaire
2009 Cérémonie des Goyas 2009 Drapeau de l'Espagne Remporté Meilleur film européen Slumdog Millionaire
2009 David di Donatello 2009 Drapeau de l'Italie Remporté Meilleur film de l'union européenne Slumdog Millionaire
2009 Alliance of Women Film Journalists Drapeau de l'Espagne Remporté Meilleur film The Queen
2007 London Film Critics Circle Drapeau de la Grande-Bretagne Remporté Prix du Cercle des critiques de film de Londres Meilleur film anglais The Queen
2007 BAFTA 2007 Drapeau de la Grande-Bretagne Remporté BAFTA Meilleur film The Queen
2006 Mostra de Venise Drapeau de l'Italie Remporté Prix FIPRESCI The Queen

Producteurs[modifier | modifier le code]

Les producteurs associés de Pathé Production sont :

Gouvernance[1][modifier | modifier le code]

France :

  • Sébastien Careil : Directeur Marketing
  • Olivier Cottet-Puinel : Directeur général adjoint Business Affairs, Directeur juridique
  • Henri Demoulin : Directeur général adjoint Ventes France
  • Christine Hayet : Directrice générale adjointe Catalogue, Vidéo, TV.
  • Ardavan Safaee : Directeur Développement et Production
  • Muriel Sauzay : Directrice générale adjointe Ventes internationales

Grande-Bretagne :

  • Cameron McCracken : Directeur général
  • Lee Bye : Directeur Distribution Salles et Technique
  • James Clarke : Directeur financier
  • Pierre du Plessis : Directeur général adjoint Production
  • Fiona McGuire : Directrice de Production

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Organisation | Pathé », sur www.pathe.fr (consulté le 22 août 2017)