L'un reste, l'autre part

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'un reste, l'autre part
Réalisation Claude Berri
Scénario Claude Berri
Philippe Ratton
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 109 min
Sortie 2005


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'un reste, l'autre part est un film français réalisé par Claude Berri, sorti en 2005.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux amis mariés vont de nouveau rencontrer l'amour... L'un d'eux va voir sa vie bouleversée par l'accident grave d'un de ses fils.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Daniel et Alain, la cinquantaine, sont des amis de longue date. Daniel est marié à Isabelle et tous deux sont parents de Cédric. Alain, de son côté, est marié à Fanny depuis 18 ans et a une fille, Émilie.

Un soir, alors qu'il dîne avec des amis et sa famille, Daniel reçoit un appel et s'effondre en apprenant que Julien, son fils aîné qu'il a eu avec sa première femme Anne-Marie, a eu un grave accident de moto. Accourant à la clinique, Daniel et sa femme sont accueillis par le médecin qui leur affirme que Julien doit être opéré dans l'immédiat. Bien que ses jours ne soient pas en danger, le garçon devient tout de même tétraplégique. Sur son lieu de travail, Daniel est en larmes lorsqu'il reçoit Judith, une jolie jeune femme, pour discuter d'un projet. Très vite, Daniel tombe sous son charme et commence une histoire avec elle. Il rend également des visites régulières à Julien qui suit une longue rééducation.

Dirigeant un magasin d'objets d'art africains, Alain a, depuis quelque temps, une liaison avec Farida, sa jeune vendeuse sénégalaise. Hésitant pourtant à quitter Fanny, Alain monte un stratagème pour continuer à fréquenter Farida. Il décide de lui acheter son propre magasin au bout de la rue. Suspectant l'infidélité d'Alain, Nicole, la sœur de Fanny, mène la vie impossible à Farida pour se débarrasser d'elle.

Ses sentiments pour Judith s'intensifiant, Daniel décide de tout dire à Isabelle sans être sûr de vouloir la quitter. Chose qui finalement se fera au grand désarroi de Cédric. Furieux, le jeune garçon rejette son père avec colère et insultes. Mais Daniel lui fait comprendre qu'il n'a aucun droit d'intervenir dans sa vie privée.

Ne parvenant pas à choisir entre Fanny et Farida, Alain sombre dans la dépression et part se faire soigner dans un établissement spécialisé. Durant son hospitalisation, il décide finalement de renoncer à Farida et de rester avec Fanny, réalisant qu'il l'aime depuis toujours et qu'il ne souhaite pas faire de mal à leur fille. De retour chez lui, Alain renoue des rapports sexuels forts avec Fanny.

L'histoire se termine bien pour les deux hommes : Alain, qui est resté, coule des jours heureux avec Fanny (au volant d'une superbe Testarossa). Daniel, qui est parti, a retrouvé goût à la vie aux côtés de Judith et ses fils, Julien et Cédric.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

L'un reste, l'autre part est tiré d'une période névralgique de la vie personnelle de Claude Berri où il quitte sa femme de l'époque pour redécouvrir l'amour avec Nathalie Rheims alors que son fils aîné Julien Rassam devient tétraplégique à la suite d'une chute du troisième étage en 1999[1] (remplacée dans le film par un accident de moto).

Nicolas Lebovici fait ses débuts au cinéma dans L'un reste, l'autre part. Il y joue le personnage de Julien ce qui donne l'occasion de montrer au grand jour ses talents de virtuose du piano dans un prélude de Chopin[2].

Claude Berri explique ce choix de casting[3] : « Je connaissais très bien Gérard Lebovici, et je suis resté très lié à ses enfants. Un jour Nicolas, l'un d'eux, est venu me voir au bureau. Nous avons parlé, et je me suis rapidement dit qu'il pouvait jouer le personnage de Julien. Comme il est pianiste, j'ai modifié le scénario. Le film s'ouvre sur un récital qu'il donne devant ses parents réunis pour l'occasion. ».

À noter également une apparition de Michaël Youn dans son propre rôle et interprétant son spectacle Pluskapoil. Magalie Madison (Annette dans Premiers baisers et Les Années fac) campe la petite amie de Michaël Youn.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]